el

Intel en route vers la TV connectée

La conférence Dive de AllThings Digital a dévoilé hier son lot de nouveautés....

La conférence Dive de AllThings Digital a dévoilé hier son lot de nouveautés. Erik Huggers, manager général du groupe Intel Media a annoncé que le groupe travaille à la création d'une TV connectée. Ce produit grand public devrait bénéficier d'un "magnifique design". Le plus gros défi de ce projet a été les accords avec les fournisseurs et les distributeurs de contenus. Le concurrent Apple bute sur la même difficulté. Le nouveau service TV d'Intel Media offrira à ses abonnés des programmes à la demande, des rediffusions ainsi que tout un "jeu d'applications". Une interaction optionnelle avec une caméra est prévue pour créer une "réelle expérience sociale". Intel Media a retenu le format vidéo H.265/High Efficiency Video Coding (HEVC). Huggers a précisé chez Cnet que cette TV connectée serait siglée Intel Inside plutôt qu'Intel, ce qui implique la présence d'un partenaire mystère pour le développement du produit. Intel est à la recherche de nouveau levier de croissance. Le fondeur historique des PC voit aujourd'hui son marché, autrefois très lucratif, être petit à petit rogné par les tablettes, les smartphones et bientôt les TV connectées, dont le coeur est assuré par des processeurs à architecture ARM. Une gamme de produit qui anime les iPhone mais aussi les Galaxy de Samsung.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 février 2013 à 12h50 | So_amazing
el

20 minutes chute, la faute à Internet

Alors que Metro est à l'équilibre, 20 minutes enregistre en 2012 un véritable...

Alors que Metro est à l'équilibre, 20 minutes enregistre en 2012 un véritable annus horribilis, avec un chiffre d'affaires en baisse de 3,6% à 58,4 millions d'euros, et un  bénéfice opérationnel (Ebita) divisé par deux à un million d'euros tout juste. Pas vraiment étonnant au regard des résultats catastrophiques du troisième trimestre, que n'aura pas réussi à rattraper la légère embellie du dernier quart de l'année. Et c'est l'édition web qui est pointée du doigts dans ces résultats annuels, puisque les recettes publicitaires y ont connu une baisse de 8,5% pour atteindre 5,4 millions d'euros, tandis que l'édition papier limitait la casse avec une chute de 3,1% pour arriver à 53 millions d'euros. Pis, alors que le print améliore sa rentabilité, le numérique en perd 0,3 million. On note tout de même que sur la toute fin 2012, le chiffre d'affaires était à nouveau dans le vert avec +1% (soit 18,7 millions d'euros) et un bénéfice opérationnel en explosion (+64%) à 5,1 million d'euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 février 2013 à 10h37 | Old fashion media
el

Comcast se paye NBC Universal

Le géant du câble outre Atlantique devrait bientôt posséder 100% des parts de...

Le géant du câble outre Atlantique devrait bientôt posséder 100% des parts de NBC Universal, groupe média qui rassemble des dizaines de chaînes de télévision, ainsi que Universal Pictures Group, un actif de Vivendi, racheté par General Electric. C'est d'ailleurs cette denrière qui va céder ses 49% d'actions dans le conglomérat à Comcast pour quelque 18 milliards de dollars. C'est donc l'étape finale du désengagement pour GE, qui possédait 80% de NBC Universal lorsque Vivendi avait encore les 20% restants, puis était passé actionnaire minoritaire en janvier 2011 lors de la reprise du groupe conjointement avec Comcast.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 février 2013 à 10h26 | Old fashion media
el

Beats, un service de curation musicale pour l’été

La société Beats, co-fondée par Dr Dre et Jimmy Iovine continue d'avancer ses pions...

La société Beats, co-fondée par Dr Dre et Jimmy Iovine continue d'avancer ses pions dans le domaine de la musique en ligne. On savait déjà qu'un service de streaming musical était en cours d'élaboration en partenariat avec Trent Reznor sous le nom de code "Daisy" et  Iovine a révélé hier en quoi consisterait le modèle de ce site qui s'appellera finalement Beats : un service de curation sur mesure devrait être lancé d'ici l'été 2013. Pour celui qui a travaillé depuis 40 ans avec quelques uns des plus grands noms de la musique (de Bruce Springsteen à Patti Smith, en passant par les Dire Straits), il s'agit de faire appel à des professionnels pour créer des playlists pour chaque occasion, aux antipodes donc du mode shuffle souvent plébiscité par les autres services de streaming. Il explique " il y a une mer de musique, un océan de musique et absolument aucune curation. [...] Apple sait beaucoup de choses sur vos goûts musicaux. Google sait beaucoup de choses et Facebook aussi. mais personne ne l'utilise pour faire de la curation". S'étant assuré les services d'artistes, de producteurs et de DJ, Iovine veut proposer une sélection customisée qui, sans sortir totalement des formules mathématiques et algorithmes, favorise la touche humaine, l'avis du spécialiste. Ian Rogers sera le CEO, et d'autres services devraient être proposés aux utilisateurs, comme la vente de billets et d'objets "merchandising", ainsi que la possibilité pour les artistes d'avoir un accès plus directs à leurs fans. Des photos, vidéos et autres contenus liés aux artistes devraient aussi être disponibles sur le site. Pour Iovine, qui précise qu'il a bien conscience que l'industrie de la musique ne renouera jamais avec sa valeur de 2001 (aux alentours de 41 milliards contre 17 actuellement) la qualité et la personnalisation permettront à Beats de se démarquer au milieu de services qui privilégient la quantité.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 février 2013 à 10h14 | So_cult’
12 février 2013
el

Netflix et Dreamworks font équipe

Netflix n'a pas entièrement convaincu. L'appétence pour ce service de video à la...

Netflix n'a pas entièrement convaincu. L'appétence pour ce service de video à la demande par abonnement se heurte un écueil de taille : la fraicheur du catalogue proposé. la SVOD est la dernière des fenêtres de la chronologie des médias. Netflix a bien compris le problème et tente depuis de créer des produits originaux pour ses abonnements ! Dernier projet en date, la création avec le studio Dreamworks d'une série originale autour d'un escargot doué de pouvoirs d'accélération extraordinaire, tiré du film en préparation "Turbo".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 février 2013 à 19h46 | Web 1,2,3
el

La Cour des comptes au chevet de la presse écrite

Selon le rapport annuel de la Cour des comptes publié aujourd'hui, le plan...

Selon le rapport annuel de la Cour des comptes publié aujourd'hui, le plan d'aide à la presse écrite 2009-2011 n'a obtenu que "des résultats limités". Le bilan n'est pas à la hauteur des 450 millions d'euros supplémentaires engagés par l'Etat sur trois ans. Sur la période 2009-2011, les soutiens publics accordés à la presse écrite ont atteint les 5 milliards d'euros ! Selon la Cour toujours, les réformes conjoncturelles entreprises ne peuvent venir à bout d'une crise structurelle - la baisse de la diffusion "papier" pourrait atteindre 30% en 2015. Concernant la programmation budgétaire triennale 2013-2015, la Cour regrette que la baisse des crédits prévus ne repose pas sur une approche plus sélective de la politique d’aide. La Cour rappelle qu'une cohérence des aides à la diffusion doit être trouvée avant 2015, date à laquelle les accords relatifs à l’aide au transport postal viendront à échéance. L'institution recommande une réflexion sur la TVA à 2,1% pour préserver le pluralisme de la presse. Les médias en ligne en sont pour l'instant encore privés. La Cour espère enfin que le nouveau fond stratégique orientera les subsides de l'Etat sur les projets innovants. Pour 2013, la Cour des comptes émet deux recommandations : mettre en œuvre la contractualisation avec les entreprises bénéficiant de subventions et publier le montant annuel des aides accordées à chaque titre de presse.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 février 2013 à 17h02 | Old fashion media
el

Japon : Hulu premier sur les films

Hulu, un des géants de la VOD aux Etats-Unis, tente de s'imposer au...

Hulu, un des géants de la VOD aux Etats-Unis, tente de s'imposer au Japon, et devrait bientôt proposer une offre plus qu'alléchante. En effet, les vidéonautes nippons abonnés au service devraient sous peu bénéficier d'un film en avant-première, avant même sa sortie au cinéma! Le 19 février, le film "Sougen no Isu" (une chaise dans les plaines) sera donc visionnable par les abonnés Hulu au Japon, 4 jours avant sa sortie dans les salles obscures le 23 février. Certaines limitations sont toutefois en place : le film ne sera disponible que 21h à minuit et seulement pour les 1000 premiers utilisateurs. Cela reste une première mondiale, puisqu'aux Etats-Unis, des avant-premières de séries télévisées avaient déjà été proposées, mais jamais de films, et Hulu n'a pas encore précisé s'il entendait multiplier les opérations de ce type.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 février 2013 à 9h45 | So_cult’
el

Twitter et American Express partenaires pour le paiement par hashtag

Le réseau social à l'oiseau bleu s'offre une nouvelle source de revenus et...

Le réseau social à l'oiseau bleu s'offre une nouvelle source de revenus et annonce un partenariat avec American Express afin d'effectuer des achats en ligne grâce aux hashtags . Une fois leurs coordonnées bancaires enregistrées sur un site dédié, les utilisateurs de Twitter pourront envoyer un message contenant un mot-dièse correspondant au produit désiré. AmEx se charge alors de leur renvoyer un mot clé de confirmation qu'ils devront publier dans les 15 minutes suivantes. Lancé lundi, ce service ne proposait pour commencer que l'achat d'une carte cadeau American Express, mais la liste des biens disponibles devrait s'allonger sous peu avec l'arrivée de la Kindle Fire, de la XBox360 ou encore d'un appareil photo Sony comme l'explique le communiqué d'AmEx. Avec plus de 200 millions d'utilisateurs actifs, Twitter ouvre donc la porte à une nouvelle forme de commerce social.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 février 2013 à 9h29 | Web 1,2,3
el

Facebook vendeur de billetterie?

Selon le site All Facebook, un bouton "acheter des places" serait apparu sur les...

Selon le site All Facebook, un bouton "acheter des places" serait apparu sur les pages de certains évènements Facebook, ouvrant la voie à de multiples supputations quant à l'intention du réseau social de se lancer dans la billetterie évènementielle. Blink, un site israélien a ainsi réalisé cette capture d'écran :

De son côté, le site The Next Web s'est penché sur le code, et il semble bien que Facebook prévoie d'intégrer le bouton ou l’option "acheter des places" comme une nouvelle fonctionnalité que les organisateurs d'évènements pourront ajouter sur la page du spectacle promu. Il semblerait qu'en dehors d'Israël, on puisse déjà voir ce nouveau bouton aux Pays-Bas, avec l'affichage de la proposition "acheter des places" lorsqu'on confirme sa venue à un évènement. Etant donné que Facebook dispose déjà de solutions de paiement, il est bien possible que le site de Mark Zuckerberg décide sous peu de donner du fil à retordre aux acteurs classique de billetterie.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 février 2013 à 9h18 | Web 1,2,3
11 février 2013
el

Sony France : Philippe Citroën cède la place à Benoît Lambert

Changement de tête à la direction de Sony Corp. France. Philippe Citroën est...

Changement de tête à la direction de Sony Corp. France. Philippe Citroën est remplacé par Benoît Lambert, nommé Directeur Général de Sony France, "entité regroupant l’ensemble des activités d’électronique grand-public et professionnelle", souligne le communiqué. Benoît Lambert est entré chez Sony en 1990. Il a été nommé Directeur Commercial en 2002. "Philippe Citroën restera au sein du groupe pour accompagner la transition", précise le groupe d'électronique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 février 2013 à 20h07 | So_amazing
el

Apple, Microsoft et Adobe en Australie

Le 22 mars, trois des poids lourds des nouvelles technologies dans le monde...

Le 22 mars, trois des poids lourds des nouvelles technologies dans le monde seront appelés à s'exprimer devant une commission de la chambre des représentant en Australie qui mène, depuis juin 2012, une enquête concernant leur politique des prix sur ce territoire. Par le passé, Apple, Microsoft et Adobe se sont montrées assez peu coopératifs mais cette fois ils n'ont plus le choix et devront avancer des justifications solides à leur politique tarifaires en Australie, sous peine d'écoper de lourdes sanctions. Cette procédure est une première dans le pays et peut-être même dans le monde si l'on en croit le député Ed Husic, et fait suite aux révélations d'associations de consommateurs. Les trois entreprises devront donc prouver que des charges ou taxes sont à l'origine des prix pratiqués sur l'île pour les biens matériels et logiciels, et qui sont souvent bien au dessus de ceux constatés aux Etats-Unis.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 février 2013 à 17h39 | So_amazing
el

La Fnac fait « moins pire » que prévu

Selon les information du Figaro, la FNAC aurait limité les dégâts sur l'année...

Selon les information du Figaro, la FNAC aurait limité les dégâts sur l'année 2012 en enregistrant une perte de 2% "seulement" dans des marchés qui connaissent des chutes entre 2% (livres), 10% (biens culturels et produits techniques) voire 15% (CD) et même près de 25% pour les téléviseurs. Résultat : la Fnac gagne des parts de marché dans une proportion inédite depuis 10 ans, grâce également aux fermetures en série chez Virgin ou Game. Résolument décidé à voir le verre à moitié plein, le Figaro révèle aussi que le résultat opérationnel n'a chuté "que" de 20 %, passant ainsi sous les 80 millions d'euros en 2012 contre 103 un an auparavant et 188 en 2010 et maintenant "un niveau de rentabilité correct" (même s'il a été plus que divisé par deux en deux ans, passant de 4,2% du chiffre d'affaires à tout juste 2%!). Le quotidien de Dassault n'en finit plus de chanter les louanges de PPR, estimant donc que le plan d'économies de 80 millions d'euros mis en oeuvre au début de l'année dernière devrait suffire à redresser les comptes et à assurer un avenir serein à l'entreprise lors de sa probable entrée en Bourse au printemps.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 février 2013 à 16h09 | So_cult’
el

– Droit de réponse de NRJ –

Dans un article publié le 4 février dernier sur votre site et intitulé...

Dans un article publié le 4 février dernier sur votre site et intitulé « NRJ, des résultats 2012 en trompe l’œil », vous prétendez que la progression de 4,1 % du chiffre d’affaires de notre groupe en 2012 serait « un trompe l’œil ». (Voir ici, ndlr)

 

Vous relevez la baisse du chiffre d’affaires de notre activité radiophonique de 5,5 % sur l’année que vous qualifiez de « chute » et vous en concluez qu’il serait « peut être temps pour le groupe de penser à une cession de tout ou partie de ses activités radio ».

 

Une telle présentation des résultats d’une société cotée qui dispose d’un double commissariat aux comptes, nous semble parfaitement fallacieuse, erronée et préjudiciable.

 

En effet, prétendre que nos résultats seraient un trompe l’œil, nous parait totalement extravaguant, alors qu’à titre d’exemple, NRJ a réalisé la plus forte hausse annuelle de toutes les radios en part d’audience, outre que, pour la dixième vague d’audience consécutive, nous sommes en progression d’une année sur l’autre.

 

Vous omettez, non seulement de faire part de ces hausses d’audiences continues, importantes et en contradiction totale avec votre analyse mais aussi de rappeler que le groupe NRJ rassemble plus de 12 millions d’auditeurs par jour.

 

Quant à la baisse de notre chiffre d’affaires sur l’activité radio, celle-ci apparait relativement faible et est évidemment liée à la crise économique générale qui se répercute sur les marchés publicitaires.

 

Enfin, vous indiquez, sans avoir procédé à la moindre vérification, que le chiffre d’affaires de notre activité diffusion proviendrait des stations « maison », alors que ce résultat très satisfaisant est celui réalisé hors groupe NRJ, ce qui constitue une précision significative.

 

Déduire de ces éléments, l’existence d’une « chute » et de résultats « trompe l’œil » pour en conclure à l’opportunité d’une « cession » est éminemment contestable.

 

Nous ne pouvons donc que regretter la publication d’un tel article.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 février 2013 à 15h35 | Old fashion media
el

Les Anglais débarquent… aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, les disques d’artistes britanniques se vendent bien. En 2012, ils représenteraient...

Aux Etats-Unis, les disques d’artistes britanniques se vendent bien. En 2012, ils représenteraient 13,7% des ventes. La British Photography Industry (BPI) a annoncé avoir réalisé un septième de ses bénéfices outre-atlantique. Quatre de ses cinq meilleures ventes l’ont été aux Etats-Unis. « C'est officiellement une nouvelle invasion britannique », s’est félicité le directeur général de BPI, Geoff Taylor. Le label britannique use d’une stratégie bien rodée, qui consiste à mettre en avant leurs talents sur les médias sociaux. En 2012, Adele avec 21 était le premier album vendu au pays de l’oncle Sam. Deuxième succès britannique, le titre Up All Night de One Direction occupait quant à lui la troisième place des meilleures ventes américaines.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 février 2013 à 15h32 | So_cult’
el

Virgin régionalise son audience

Virgin Radio régionalise ses programmes. Pour coller davantage à sa ligne éditoriale de...

Virgin Radio régionalise ses programmes. Pour coller davantage à sa ligne éditoriale de «radio Pop et proche de ses auditeurs», 127 décrochages locaux sur le territoire (Nantes, Strasbourg, Marseille, Lille, Bordeaux, Pau...) sont prévus tous les jours de 16 à 20 heures. Virgin radio accompagnera ses auditeurs avec 28 animateurs, référents et experts musicaux. Ils auront pour objectif de faire découvrir leurs Playlists Pop et d’informer sur l’actualité et les bons plans dans leur ville. La stations reprise en main par Roberto Ciurleo peine pour le moment à re-décoller avec une audience toujours basse.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 février 2013 à 15h31 | Old fashion media
8 février 2013
el

Presstalis a un nouveau médiateur

Depuis l’automne 2012, le pilote de la distribution de la presse quotidienne en...

Depuis l’automne 2012, le pilote de la distribution de la presse quotidienne en France, Presstalis, est embourbé dans un conflit social. Le gouvernement a nommé aujourd’hui un nouveau médiateur. Ancien directeur général du courrier de La Poste, Raymond Redding (62 ans) connait bien le secteur de la presse. Il y a négocié les accords de 2008 sur la distribution. Il devra parlementer avec le Syndicat général du livre et de la communication écrite (SGLCE-CGT). Une trentaine de fois depuis le début du conflit, le syndicat a organisé la grève de la distribution de la presse. CGT-Livre entend ainsi marquer son opposition au plan de restructuration, qui prévoit 1 250 suppressions de postes sur 2 147 salariés, et le regroupement des dépôts et plateformes logistiques de l’entreprise.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 février 2013 à 19h10 | Old fashion media
el

Une députée UMP veut mettre les antennes-relais à distance

Mercredi 6 février, la députée UMP Valérie Boyer a déposé une proposition de...

Mercredi 6 février, la députée UMP Valérie Boyer a déposé une proposition de loi pour augmenter à 300 mètres la distance légale obligatoire entre les antennes-relais des bâtiments d'habitation et des établissements sensibles, c’est-à-dire abritant des populations fragiles (crèches, hôpitaux, maisons de retraite…). En ville, la distance légale actuelle vis-à-vis de ces établissements est de 100 mètres. Si effets il y a sur l’organisme des ondes électro-magnétiques de ces antennes, ils sont encore mal connus. Mais la multiplication d’études scientifiques contradictoires inquiète suffisamment la population pour invoquer le principe de précaution. Fin janvier 2013, les élus EELV avaient déjà déposé une proposition de loi pour encadrer les ondes électromagnétique, mais le texte avait été écarté en séance plénière

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 février 2013 à 18h49 | Web 1,2,3
el

L’ours d’or revient à Berlin

La saison des grands festivals européens de cinéma a commencé. Hier soir, la...

La saison des grands festivals européens de cinéma a commencé. Hier soir, la 63e berlinade s’est ouverte en Allemagne avec la projection hors compétition du film chinois The Grandmaster, du réalisateur Wong Kar Wai (président du jury). Pendant onze jours (du 7 au 17 février), 400 films tous publics seront projetés. Parmi eux, 19 longs-métrages seront en lice pour l’ours d’or, remis le 16 février. Trois films français sont attendus : Elle s’en va, d'Emmanuelle Bercot avec Catherine Deneuve, Camille Claudel 1915 de Bruno Dumont avec Juliette Binoche et La religieuse de Guillaume Nicloux d'après le roman de Diderot avec Isabelle Huppert en mère supérieure. La sélection officielle 2013 est éclectique, associant des blockbusters hollywoodiens à des films d'auteurs moins renommés. Le président du jury Wong Kar Wai a déclaré que la berliande était un festival plus « intime » que les autres, consacré au « véritable plaisir » de partager ses idées et de savourer le cinéma.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 février 2013 à 18h15 | So_cult’
el

Le Guardian se met en grève

Le groupe Guardian News and Media est dans une situation financière difficile. Il...

Le groupe Guardian News and Media est dans une situation financière difficile. Il doit réaliser un plan d’économies de 7 millions de livres (soit 8,1 millions d’euros). Le groupe prévoit 100 départs volontaires sur les 642 journalistes qui travaillent pour le Gardian et son édition dominicale, The Observer. 60 journalistes ont déjà accepté. Craignant à présent une série de licenciements, la rédaction du Gardian a voté la grève à 81,6% à partir de lundi prochain. Le syndicat des journalistes (National Union of journalists) soutient cette initiative et appelle la direction du groupe au compromis. En juin 2011, suite à une perte de 33 millions de livres (38,2 millions d’euros), Gardian News and Medias avait annoncé que le groupe se concentrerait à l’avenir sur ses éditions en ligne, plus rentables. En décembre 2012, The Guardian vendait 204 222 exemplaires par jour (-11,25% en un an).

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 février 2013 à 18h01 | Old fashion media
el

Orange marche sur des œufs avec l’arrivée de son OCS sur Dailymotion

Depuis janvier 2013, le groupe Orange détient la totalité du capital de Dailymotion....

Depuis janvier 2013, le groupe Orange détient la totalité du capital de Dailymotion. Jean-paul Cottet, directeur exécutif chargé du marketing et de l’innovation chez Orange, l’a confirmé dans un entretien accordé à Edition Multimé[email protected] Le groupe Orange recherche cependant un partenaire pour étendre le service de la plateforme vidéo hors de France et s’implanter sur le marché américain. La distribution d’OCS (dont le service de vidéo à la demande payée à l’acte) est « bien prévue sur Dailymotion » selon Orange, mais les négociations avec les ayants-droit n’ont pas encore abouti. OCS est un bouquet qui contient prioritairement des films et des séries TV comme Game of Throne. Quelques épisodes payants avaient déjà été diffusés sur Dailymotion en décembre dernier.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 février 2013 à 18h01 | Web 1,2,3
el

Apple va mieux rémunérer ses actionnaires

Jeudi, le gestionnaire de Greenlight Capital, David Einhorn a déposé une plainte contre Apple, estimant...

Jeudi, le gestionnaire de Greenlight Capital, David Einhorn a déposé une plainte contre Apple, estimant que la compagnie à la pomme ne reversait pas une part assez importante de ses bénéfices à ses actionnaires. Il s'est par ailleurs montré très critique avec les récentes décisions de gestion de l'entreprise de Cupertino, qu'il accuse d'avoir une stratégie semblable à celles menées pendant la Dépression des années 20, c’est à dire garder la main sur son magot de 137 milliards et de n'investir que de petites sommes sur des projets à bas risques. Apple, qui avait promis que 45 milliards seraient redistribués à ses actionnaires sur 3 ans et en a déjà réparti 10, a réagit très promptement aux déclaration ainsi qu'à la plainte de Einhorn, en expliquant dans un communiqué que "l'équipe de direction d'Apple et le conseil d'administration sont en discussions actives pour reverser des liquidités supplémentaires aux actionnaires [...] Dans le cadre de notre revue, nous examinerons attentivement la proposition de Greenlight Capital sur l'émission d'une forme d'actions préférentielles". Des prémices houleux pour le conseil d'administration de la firme à la pomme qui doit se tenir le 27 février et où d'autres actionnaires pourraient bien dire leur mécontentement, au vu de la mauvaise passe que traverse Apple en Bourse.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 février 2013 à 17h22 | So_amazing
el

Presse : vers un fonds Google européen?

Depuis que Google a consenti à ouvrir un fonds de 60 millions d'euros...

Depuis que Google a consenti à ouvrir un fonds de 60 millions d'euros destiné à accompagner l'innovation et la transition numérique pour la presse généraliste française (une mesure qui ne fait pas l'unanimité), d'autres éditeurs ont vu là l'occasion de quémander, eux aussi, leur part des astronomiques revenus de la firme de Mountain View. Ainsi,  Francisco Pinto Balsemao, à la tête du European Publishers Council, déclarait il y a peu "la publicité en ligne représente 90% des revenus des moteurs de recherche et une part substantielle de ces revenus provient directement ou indirectement de l'accès gratuit aux contenus d'actualité ou de divertissement produits par les médias". Il poursuivait alors "la situation est très mauvaise pour les groupes médias en Europe. Cette utilisation est faite sans consultation des ayants droits et sans aucun paiement en échange. Donc, tous les agrégateurs, comme Google, devraient payer". Visiblement conforté par le récent accord annoncé par Eric Schmidt et François Hollande, il ajoutait "l'ouverture de Google pour négocier et discuter semble être un pas en avant qui doit maintenant être suivi dans d'autres pays européens". L'European Publishers Council représente 26 de splus gros groupes médias en Europe, parmi lesquels Thomson Reuters, Prisa, News International, Axel Springer. Contacté par TechCrunch, l'EPC a fait machine arrière, estimant que Francisco Pinto Balsemao s'était uniquement exprimé en tant que directeur d'Impresa, un groupe de médias portugais. Il faut dire que le Portugal est tout particulièrement touche par la crise de la presse: en 2012, les revenus ont chuté de 90 millions d'euros pour atteindre 526 millions au total, soit le seuil le plus bas depuis 1997. Google n'avait pas souhaité commenter les propos de Balsemao, trop occupé peut-être dans la bataille qui l'oppose actuellement avec les ayants droits allemands, qui veulent faire passer une modification au droit d'auteur créant un droit voisin et rendant payante l'utilisation de fragments d'articles.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 février 2013 à 15h16 | Old fashion media
7 février 2013
el

Accord SACD – CanalPlay Infinity

La SACD et le service de Svod de CanalPlus ont signé un accord....

La SACD et le service de Svod de CanalPlus ont signé un accord. CanalPlay Infinity se garantie l'accès aux répertoire de la SACD et de l'ADAGP. Cet accord porte sur les œuvres de cinéma (fiction), séries télévisées, animation et captation de spectacles (pièces de théâtre et spectacle d’humour). La SACD représente les auteurs d’œuvres françaises et via des accords de réciprocité les auteurs italiens et espagnols notamment. La disponibilité des films proposés est soumise à la chronologie des médias, soit environ 36 mois après la date de sortie en salles. Parmi les oeuvres concernées par cet accord : la Boum, Un long dimanche de fiançailles, Mauvaise passe, Les Chansons d’amour… Pour exemple, les séries disponibles : Plus belle la vie, Métal Hurlant, Un gars une fille…

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 février 2013 à 17h28 | Old fashion media
el

iOS écrase toujours Android sur les revenus publicitaires…

Aussi incroyable que cela puisse paraître, iOS surpasse toujours de la tête et...

Aussi incroyable que cela puisse paraître, iOS surpasse toujours de la tête et des épaules son rival Android en ce qui concerne les revenus issus de la publicité. Ce dernier domine pourtant toujours iOS en terme de parts de marché mondiales, et Android a été entièrement conçu par Google pour être la machine à cash publicitaire du mobile. Autant dire, que l'échec pose quelques questions... Selon Opera Mediaworks qui a publié ses derniers chiffres iOS représente 51,02% des revenus sur mobile, dont 37% rien que sur iPhone, tandis que Android malgré la centaine de modèle et les cargaisons de mobiles livrées surnage avec 29,97%. Maigre satisfaction pour Mountain View, en nombre d'impressions (affichage d'une pub) Android passe enfin devant iPhone avec 30,94% contre 29,08%, cependant iOS est là encore dominateur avec 41,91%.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 février 2013 à 17h12 | Marketing Room
el

Gulli, pas assez cher

Comme nous l'avions dévoilé, France Télévisions doit avoir une offre jeunesse. C'est une...

Comme nous l'avions dévoilé, France Télévisions doit avoir une offre jeunesse. C'est une promesse du candidat François Hollande et désormais un horizon indépassable pour le pdg Rémy Pflimlin. Le service public est déjà actionnaire à 34% de la chaîne Gulli. Depuis plus d'un an et demi (lire France Télévisions veut acheter Gulli. Problème : Lagardère aussi ...), la chaîne de la TNT fait l'objet de tractations avec le groupe Lagardère qui en possède le reste du capital. Avec l'élection de François Hollande la cession des parts dans Gulli est à l'ordre du jour pour FTV. Reste à obtenir un bon prix. Problème à l'heure actuelle les propositions de Lagardère sont inférieures aux attentes. Du côté de France Télévisions le temps ne presse pas. L'offre jeunesse du groupe ne va pas s'adosser uniquement à France 4, et Rémy Pflimlin ne désespère pas d'imposer une stratégie "transversale" à son ministère de tutelle, qui s'étendrait sur l'ensemble des chaînes et une offre forte sur les seconds écrans : smartphone, tablettes et PC.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 février 2013 à 15h44 | Old fashion media
el

Un nouveau CEO pour Mega

La nouvelle plateforme de Kim Dotcom a un nouveau patron en la personne...

La nouvelle plateforme de Kim Dotcom a un nouveau patron en la personne de Vikram Kumar un entrepreneur et défenseur d'un Internet "ouvert". Celui-ci remplacera donc dès le 11 février Tony Lentino, qui occupait le poste par intérim. Avant d'accepter le poste, avec quelques réticences quant aux risque de la positions selon lui, Vikram Kumar était à la tête de InternetNZ, une association qui promeut l'Internet "libre" en Nouvelle Zélande et gère les noms de domaine en .nz. Depuis son lancement le 20 janvier, Mega a rassemblé 2 millions d'utilisateurs et hébergerait déjà quelque 50 millions de fichiers. La plateforme vit sur la notoriété un peu douteuse de Kim Dotcom qui attend toujours son procès concernant les précédents sites MegaUpload et consorts mais se défend des accusations de promotion du piratage qui ont déjà été nombreuses. D'autre part, la somme de 10 000 euros a été offertes aux hackers qui parviendraient à trouver des failles ou bugs sur le site.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 février 2013 à 14h55 | Web 1,2,3
el

Larivière dément, « Ecran total » n’est pas à vendre

L'information vient de Presse News. Selon la lettre spécialisée, les éditions Larivière ont...

L'information vient de Presse News. Selon la lettre spécialisée, les éditions Larivière ont mis en vente leur pôle de presse pro. Celui-ci comprend des titres comme Ecran Total/Musique Info (dont ElectronLibre est le prestataire éditorial), le Quotidien du Tourisme ou Transport Info Hebdo. Contactée, Stéphanie Casasnovas, présidente du directoire de Larivière dément "à 100%" cette information.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 février 2013 à 12h12 | Old fashion media
6 février 2013
el

Dailymotion se lance dans les films indépendants en VOD

Dailymotion élargit son offre VOD (vidéo à la demande). Avec son dernier service...

Dailymotion élargit son offre VOD (vidéo à la demande). Avec son dernier service I love Mondays lancé lundi dernier, Dailymotion souhaite créer une "initiative concrète" pour développer l'offre légale sur internet. En partenariat avec Eyes On Film, organisme de promotion des premiers films, la plateforme propose tous les premiers lundi du mois un film indépendant. Le long-métrage est disponible gratuitement entre 18 heures et minuit. Hors de cette plage horaire, le service VOD de Dailymotion facture le premier film 3,99€ et les suivants 1,99€. Lundi dernier, la plateforme proposait All That I Love, du polonais Jacek Borcuch. Réalisé en 2009, ce film a été nommé aux Oscars en 2010. Au total, 12 films sont prévus jusqu'en janvier 2014. Programmé pour le 4 mars, le prochain film sera Pavee Lackeen de Perry Ogden.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 février 2013 à 16h53 | Web 1,2,3
el

Suède : la redevance audiovisuelle aussi pour les tablettes

La Suède a tranché. Les contribuables vont aussi devoir acquitter la redevance audiovisuelle...

La Suède a tranché. Les contribuables vont aussi devoir acquitter la redevance audiovisuelle s'ils possèdent une tablette ou un ordinateur - les propriétaires de smartphones sont pour l'instant épargnés. En France le débat avait aussi eu lieu, pour certains cette extension de l'assiette pourrait rapporter quelques dizaines de millions d'euros en plus, ce qui a été jugé trop peu. Sans compter qu'une telle décision pouvait aussi soulever un fort mouvement d'indignation dans l'opinion. Le montant de la redevance suédoise est déjà fort élevée, près de 240 euros par an. Le taux de pénétration des écrans avoisine les 90%, la redevance sur les tablettes et les PC devrait avoir un impact très limité. Il montre la voie pour les années à venir, et le reste de l'Europe devrait nécessairement suivre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 février 2013 à 14h13 | Old fashion media
el

Deezer se renforce sur les smart TV

Le leader français du streaming musical vient d'annoncer des partenariats avec Samsung et...

Le leader français du streaming musical vient d'annoncer des partenariats avec Samsung et et Toshiba qui lui permettront d'être accessible par le biais des téléviseurs connectés de ces marques. Deux nouveaux accords qui viennent s'ajouter avec celui conclu en décembre 2012 avec LG. Une nouvelle audience potentielle qu'Axel Dauchez estime à 600 millions de personnes dans 150 pays."L'expérience télévisuelle marque notre prochaine étape. Pour beaucoup d'entre nous, le salon est le coeur de la maison et le lieu idéal pour écouter de la musique. C'est pourquoi, nous souhaitons proposer la meilleure solution musicale sur TV connectées au plus grand nombre de foyers" explique ainsi le PDG de la plateforme . Evidemment, les pays où la version web de Deezer n'est pas disponible (comme les Etats-Unis) ne sont pas inclus dans le deal, et il faudra de surcroît avoir souscrit à un compte "+" pour prétendre profiter de la plateforme sur son téléviseur, en dehors du mode "dé&couvert", ouvert à tous . Autre bémol, si les nouveaux appareils produits par ces trois marques seront tous bénéficiaires de ce nouveau service, en dehors de l'Europe de nombreuses restrictions ont été posées concernant ceux de 2011 et 2012.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 février 2013 à 12h49 | So_cult’