el

Essoufflement d’Apple : beaucoup de bruit pour rien

Tempête dans un verre d'eau. Plusieurs spécialistes contestent la mauvaise santé que la...

Tempête dans un verre d'eau. Plusieurs spécialistes contestent la mauvaise santé que la rumeur des marchés prête à Apple. Depuis deux jours, le géant américain n'est pas à la fête. Hier, le titre Apple clôturait à 501,54$ au Nasdacq, soit une chute de 3,61%. En cause, une nouvelle du quotidien japonais Nikkei, corroboré par le Wall Street Journal. Selon ces journaux, une demande plus faible que prévue pour l'iPhone 5 aurait conduit le géant américain à réduire ses commandes de composants (-50% pour les écrans au premier trimestre). Certains ont vu dans ces chiffres le signe d'un essoufflement d'Apple face à son principal concurrent dans le secteur des smartphones sur les marchés émergents, le sud-coréen Samsung. Ce n'est pas l'opinion de Mark Moskowitz, analyste financier sur J.P. Morgan qui y voit "beaucoup de bruit" pour pas grand'chose. Il estime que cette réduction indique plutôt une augmentation des marges. La réduction des commandes indique une meilleure gestion du stock et l'anticipation de la sortie des prochains produits pour juin 2013. Maynard Um, senior analyst à Wells Fargo n'accorde pas non plus grande importance à ces réductions de commandes. L'analyste prédit même 43 millions d'iPhones vendus d'ici le mois de mars. Quoi qu'il en soit, les investisseurs devraient en savoir plus sur la véracité de ces rumeurs lors des publications financières trimestrielles du groupe californien, la semaine prochaine.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 janvier 2013 à 16h28 | So_amazing
el

MegaUpload j-4 !

L'arrivée de Mega, le successeur de MegaUpload, est prévue depuis plusieurs mois. Son...

L'arrivée de Mega, le successeur de MegaUpload, est prévue depuis plusieurs mois. Son créateur Kim Dtocom ne se prive pas d'alimenter le buzz sur son site kim.com ou s'affiche le compte à rebours. Mega arrivera sur la toile samedi prochain 19 janvier. Selon une capture d'écran publiée par Kim Dtocom sur son fil twitter, un compte gratuit sans abonnement devrait bénéficier d'un espace de stockage confortable de 50 Go. L'internaute pourra aussi activer une fonction SSL lors des transferts de fichiers. Par contre, rien n'est encore spécifié sur les modalités d'abonnement. Mega permettra à un utilisateur de mettre en ligne et de de partager des fichiers, mais il lui faudra pour cela partager sa clef de chiffrement. En effet, chaque contenu sera chiffré (AES). Ainsi, seul l'utilisateur saura ce qu'il partage et sera à ce titre responsable.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 janvier 2013 à 11h43 | Web 1,2,3
14 janvier 2013
el

Stéphane Richard confirme Studio 37

Mais le rebaptise ! La filiale s'appellera maintenant Studio Orange, histoire certainement d'éviter...

Mais le rebaptise ! La filiale s'appellera maintenant Studio Orange, histoire certainement d'éviter les méprises... Studio Orange échappe donc encore une fois à la ligne maitresse du patron d'Orange, qui a été depuis son arrivée de sortir l'opérateur du business des "contenus". Le budget du studio d'environ 30 millions d'euros en 2012 sera maintenu ""il baissera peut être un peu, mais restera significatif", a souligné Stéphane Orange. Difficile  en effet pour la maison mère de sabrer un studio qui a fait une véritable moisson aux Oscars avec The Artist. Un record ... Plus compliqué, Stéphane Richard promet de remonter le cours de l'action Orange en 2013. Celle-ci a perdu plus de 30%. Voila qui en ferait une superstar de l'industrie.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 janvier 2013 à 19h52 | Web 1,2,3
el

Apple veut écarter Android du marché chinois

Apple ne désespère pas de conclure un accord avec China Mobile pour la...

Apple ne désespère pas de conclure un accord avec China Mobile pour la distribution de l'iPhone en Chine. Tim Cook s'est même déplacé en personne pour faire avancer les négociations. Le jeu en vaut la chandelle. Avec 700 millions d'abonnés, China Mobile est le premier opérateur mondial. Outre les conditions commerciales, il faudrait un modèle spécifique pour cet opérateur qui utilise d'autres technologies réseau que l’iPhone 5 (TD-SCDMA pour la 3G et TD-LTE pour la 4G). Un accord permettrait à Apple de s'implanter dans le plus grand marché du monde.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 janvier 2013 à 14h57 | So_amazing
el

Golden Globes « Argo fuck you Lincoln « !

Les Golden Globes se sont achevés hier sur une déception française. Aucun Français...

Les Golden Globes se sont achevés hier sur une déception française. Aucun Français n'a succédé avec brio à Jean Dujardin pour l'édition 2013. Dans la catégorie meilleur film étranger, Amour de l'Autrichien Michael Haneke remporte le trophée, laissant De Rouille et d'Os de Jacques Audiard et la comédie Intouchable sur le bas-côté. Paradoxalement, Amour est un drame tourné en français. Il raconte l'histoire d'un vieux couple face à la maladie. Le film avait déjà reçu la palme d'or à Cannes, et créé la surprise jeudi dernier en recevant 5 nominations majeures aux Oscars.  Alexandre Desplat, le compositeur français d'Argo, est aussi reparti les mains vides. Pourtant, ce thriller de Ben Affleck a créé la surprise en remportant les prix du meilleur film dramatique et celui du meilleur réalisateur. Le film remporte la première manche face au Lincoln de Steven Spielberg. Le grand gagnant de la soirée reste Les Misérables avec trois trophées : meilleure comédie, meilleur acteur comique (Hugh Jackman), meilleur second rôle féminin (Anne Hathaway). Les Golden Globes sont souvent décrits comme l'antichambre des Oscars, bien que les jurys des deux prix soient très différents : 93 journalistes de l'Association de la presse étrangère à Hollywood (HFPA), contre 6000 professionnels du cinéma aux Oscars.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 janvier 2013 à 14h56 | So_cult’
11 janvier 2013
el

Bras de fer entre Filippetti et Google

Le gouvernement perd patience. La ministre de la culture, Aurélie Filippetti a annoncé...

Le gouvernement perd patience. La ministre de la culture, Aurélie Filippetti a annoncé ce vendredi qu'un "projet de loi" sur une taxe Google serait déposé "fin janvier" si aucun compromis n'était trouvé. Du côté de Google, aucune avancée n'est à signaler. La firme américaine compte toujours déférencer les sites de presse français en cas de taxe sur les liens d'information.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 janvier 2013 à 17h16 | Politique
el

Amazon Autorip : tous vos CD commandés en format MP3

Depuis le début de l'année, Amazon propose un nouveau service gratuit à ses...

Depuis le début de l'année, Amazon propose un nouveau service gratuit à ses clients américains. A chaque achat de CD, la version MP3 en haute qualité (256 kbps) est téléchargeable grâce à l'option Autorip. Plus de 50 000 titres sont disponibles, y compris une partie des catalogues des majors. Les morceaux peuvent être sauvegardés sur le disque dur ou lus depuis n'importe quelle plateforme permettant d'accéder au Cloud Player (Kindle Fire, Android, iOS, TV Samsung, Roku, Sonos ou même navigateur web). Les albums ainsi conservés dans le nuage ne sont pas décomptés de l'espace disponible sur le Cloud Player de l'utilisateur. Avec Autorip, Amazon s'immisce donc dans le domaine des services de récupération des fichiers musicaux. Une concurrence nouvelle pour des géants comme Google Play Music ou iTunes Match par exemple. Un autre point devrait permettre à Amazon de se démarquer en fidélisant ses utilisateurs : l'option Autorip s'applique aussi gratuitement à tous les achats de CD effectués par le client depuis 1998, date à laquelle Amazon a commencé à vendre des CD. Aucun justificatif n'est nécessaire, puisqu'Amazon garde une trace de tous les achats. Un nouveau service qui sonne comme un rappel : Internet n'oublie jamais rien.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 janvier 2013 à 17h11 | So_cult’
el

Google : la Commission européenne convaincue que le moteur « détourne du trafic »

Avis de tempête. Dans un entretien publié aujourd'hui par le Financial Times, Joaquin...

Avis de tempête. Dans un entretien publié aujourd'hui par le Financial Times, Joaquin Almunia, commissaire européen à la Concurrence, donne de la voix. Depuis novembre 2010, ses services mènent une enquête contre Google. Le géant américain est soupçonné d'abus de position dominante dans la recherche et la publicité sur le Web. Google faisait également l'objet d'une enquête similaire outre-atlantique de la part de la FTC (Federal Trade Commission). La procédure américaine a abouti le 3 janvier dernier à un accord très critiqué par les concurrents de Google. Ce rebondissement américain n'a visiblement guère eu d'influence sur la procédure européenne. Le poids de Google sur le marché de la recherche en ligne n'est pas le même d'un continent à l'autre. Le géant américain occupe 66% de parts de marché aux Etats-Unis contre plus de 90% en Europe, ce qui peut expliquer la plus grande sévérité de la Commission. "Ma conviction est qu'ils détournent du trafic" déclare Joaquin Almunia. La Commission cherche notamment à obtenir la mise en place par Google d’éléments permettant de distinguer, dans les résultats de recherche sur son moteur, ceux qui relèvent de ses services (YouTube, etc.). Dans le cas où la conviction du commissaire était vérifiée, Google pourrait alors à devoir répondre pour "abus de position" dominante ce qui en droit communautaire serait synonyme de grosse amende.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 janvier 2013 à 15h00 | Web 1,2,3
el

Bilan des Télécoms 2012 : plus de services pour moins cher

C'est un bilan paradoxal qui traduit les évolutions du marché. L'Arcep (Autorité de...

C'est un bilan paradoxal qui traduit les évolutions du marché. L'Arcep (Autorité de Régulation des Communictions Electroniques et des Postes) vient de publier le bilan des télécoms en France pour le troisième trimestre 2012. Si les bénéfices sont en baisse par rapport à 2011 (9,7 milliards d'euros, soit -4,7%), le volume du trafic de téléphonie fixe et mobile s’accroît de façon soutenue depuis le début de l’année 2012 (3,9 milliards de minutes supplémentaires, soit +7,6% sur un an). L'explication tient à la bonne croissance de la téléphonie mobile (+15,8% sur un an au troisième trimestre, du jamais vu depuis 8 ans) au détriment des postes fixes. Le nombre de clients des services sur réseaux mobiles augmente de 5 millions en un an (72 millions à la fin 2012). Pourtant le revenu des services mobiles (4,4 milliards d’euros HT) est en baisse depuis le deuxième trimestre 2011 (-12,6% en un an) . Ceci s'explique par l’augmentation de la TVA pour les services d’accès audiovisuels que les opérateurs mobiles ont choisi de ne pas répercuter sur la facture TTC de leurs clients. Les opérateurs ont également développé de nouvelles gammes de forfaits sans engagement à des tarifs inférieurs depuis l'arrivée de Free Mobile, qui a grandement bouleversé ce marché. Les consommateurs utilisent de plus en plus les SMS (44 milliards de SMS au troisième trimestre 2012, en croissance de 23,1% en un an) et la « data » (un volume en augmentation de 72,1% en un an), avec pratiquement la moitié des clients actifs utilisant des services multimédias. Le Haut Débit tend à s'imposer mais sa croissance pour l'internet suit un rythme moins soutenu qu'en 2011.

 

 

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 janvier 2013 à 14h54 | So_amazing
el

CSA : une réforme au premier semestre 2013

Quelques jours après que l'on ait appris la nomination par François Hollande d'un...

Quelques jours après que l'on ait appris la nomination par François Hollande d'un proche de Lionel Jospin à la présidence du CSA, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti affirme sur BFMTV qu'une réforme du mode de nomination pour cette instance est en cours. Elle devrait voir le jour au premier semestre 2013, un peu trop tard estiment les détracteurs de François Hollande, puisque la nomination, éminemment politique, est déjà passée. La ministre n'a pas précisé si la réforme porterait aussi sur le fameux rapprochement avec l'Arcep dont il est question depuis longtemps, et dont l'ancien président du CSA, Michel Boyon, était un fervent partisan.

 

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 janvier 2013 à 9h26 | Old fashion media
10 janvier 2013
el

Spotify France SAS : un CA de 4 M€ en 2011 synonyme d’optimisation fiscale Verouillé

4 millions d'euros et des poussières, c'est le chiffre d'affaires qu'a déclaré Spotify...

4 millions d'euros et des poussières, c'est le chiffre d'affaires qu'a déclaré Spotify France SAS pour l'année 2011 : un résultat en progression de 143 % sur un an, qui traduit les performances de Spotify France dans... la vente de publicité. La filiale française, enregistrée comme « régie publicitaire de médias », n'est en effet que le distributeur, sur le territoire français, de l'offre de service sur abonnement de Spotify. Ainsi, c'est bien la TVA française qui s'applique au paiement de l'abonnement à Spotify en France, mais l'essentiel du chiffre d'affaires H.T. réalisé grâce à l'abonnement sur notre territoire, hors commission perçue par la SAS en tant que distributeur, est déclaré par Spotify Ltd au Royaume Uni. Une enquête publiée sur Electron Libre en 2010 faisait état du montage fiscal extrêmement sophistiqué réalisé par Spotify, avec notamment un holding basée au Luxembourg, et une autre basée... à Chypre. Avec un chiffre d'affaires de 4 M€, et en considérant qu'elle ne réalise aucun revenu publicitaire, ce qui n'est pas le cas, la filiale française ne pourrait revendiquer qu'une trentaine de milliers d'abonnés premium sur le territoire (x 9,90 € x 12 mois) ; ce trois ans après son lancement, et alors qu'elle en compte 4 millions en Europe. Plutôt difficile à concevoir. Apple, Google, Amazon, Microsoft et consorts ne sont pas les seuls à pratiquer ce genre d'optimisation fiscale à outrance.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 janvier 2013 à 20h20 | Web 1,2,3
el

Les meilleures séries HBO en exclusivité sur Orange Cinéma Séries

Orange a remporté les enchères pour l'exclusivité des séries HBO en France, en...

Orange a remporté les enchères pour l'exclusivité des séries HBO en France, en dépit d'enchères acharnées de la part de Canal+, ancien actionnaire devenu concurrent depuis la décision en ce sens de l'Autorité de la Concurrence. L'accord pluriannuel permettra aux chaînes Orange Cinéma Séries de choisir les séries qu'elle souhaite diffuser, et le groupe a déjà annoncé que ses abonnés pourront voir, dès le lendemain de leur diffusion aux Etats-Unis, les nouvelles saisons de Girls (Saison 2 en Janvier), Game of Thrones (Saison 3 en Avril), True Blood (Saison 6 en Juin) et Boardwalk Empire (Saison 4 en Septembre). Par ailleurs, Orange Cinéma Séries proposera dès septembre une offre VOD sur les saisons précédentes des grandes séries HBO, celles citées ci-dessus mais aussi The Newsroom, Veep,The wire) ou Sopranos. Si le montant de la transaction n'est pas connu, Les Echos estiment qu'il dépasse celui de l'accord précédent, qui avait coûté environ 7 à 8 millions d'euros au bouquet. Un investissement de taille alors qu'OCS se serre la ceinture sur le coût des programmes. Déjà disponible au sein des offres de télévision d’Orange, Canalsat, SFR, Parabole Réunion et Tahiti NUI, Orange Cinéma Séries devrait prochainement être proposé chez Free, Numericable et Bouygues Telecom, ce qui pourrait continuer de faire grimper son nombre d'abonnés, qui s'élevait à 750.000 fin novembre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 janvier 2013 à 12h50 | Old fashion media
el

Scripted reality : le CSA au cas par cas, la SACD vigilante

Les programmes dits de "scripted reality" ou de "fiction du réel" en bon...

Les programmes dits de "scripted reality" ou de "fiction du réel" en bon français se multiplient à la télévision, et le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a expliqué mercredi qu'il trancherait au cas par cas pour déterminer leur classification en "oeuvres patrimoniales", un statut qui permet d'obtenir des fonds spéciaux de financement. Cette décision, que la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) a déjà qualifiée de "mi-chèvre mi-chou" fait suite à de nombreuses interrogations du CSA sur ces formats, ainsi qu'à des auditions de toutes les parties concernées (chaînes du groupe France Télévisions et TF1, M6 et NRJ 12 mais aussi organisations professionnelles représentatives des producteurs, des auteurs et le CNC). Pour la SACD, "le CSA a clairement manifesté son souci de tenir compte des conditions de rémunération et de production offertes aux auteurs et des exigences artistiques qui sont afférentes à un projet de fiction", et il faut y voir "un encouragement pour les diffuseurs et les producteurs de ces programmes à renforcer les moyens dévolus à l'écriture et à la réalisation de ces programmes pour en affirmer l'ambition créative". Mais la société prévient qu'elle "examinera avec beaucoup d'attention les programmes de fiction du réel qui seront qualifiés d'oeuvres patrimoniales par le CSA, quitte à en contester la qualification, si des anomalies flagrantes se faisaient jour." Même si le groupe France Télévisions s'est engagé à ne pas inclure la scripted reality dans ses obligations d'investissement dans la création patrimoniale pour les années 2012 et 2013, l'idée que ces programmes, souvent réalisés à moindre frais, soient qualifiés d'oeuvres patrimoniales par d'autres chaînes et captent donc des fonds précédemment consacrés au documentaire, tout en étant éligibles à un financement par le CNC n'a pas fini de faire grincer les dents.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 janvier 2013 à 12h11 | Old fashion media
el

Doctisssimo, Marmiton : le web s’imprime!

Après les pure players comme Mediapart, Backchich ou Rue89 qui se sont essayés...

Après les pure players comme Mediapart, Backchich ou Rue89 qui se sont essayés au print avec plus ou moins de succès (plutôt moins que plus, d'ailleurs), la mode est désormais au mensuels issus de sites web spécialisés. Ainsi, le site de recettes Marmiton lançait en 2010 un trimestriel adossé sur les fonds du groupe aufeminin.com et avec l'imprimerie de son actionnaire principal, l'allemand Axel Springer, le magazine est désormais bimestriel. Aujourd'hui, c'est au tour de Doctissimo, propriété de Lagardère Active, de se lancer avec un mensuel qui sera distribué dans 5000 grandes surfaces alimentaires. Sorti ce jeudi, le numéro 1 est un hors-série sur la grossesses tiré à 130 000 exemplaires et vendu 3,95€. Si le succès est au rendez-vous, il devrait y avoir 8 numéros par ans, vendus 2,85€. La marque Doctissimo n'en est pas exactement à son coup d'essai en matière de print, puisqu'elle avait déjà lancé l'an passé «Ma petite bibliothèque Doctissimo» avec la maison d'édition Marabout (qui dépend également de Lagardère).

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 janvier 2013 à 9h38 | Old fashion media
9 janvier 2013
el

Canal numéro un des chaînes payantes en 2011

Le CSA publiait aujourd'hui le bilan chiffré des chaînes de télévision payante. C'est,...

Le CSA publiait aujourd'hui le bilan chiffré des chaînes de télévision payante. C'est, comme toujours, Canal qui décroche la palme de la rentabilité, avec 1 857 millions d'euros de chiffre d'affaire pour l'ensemble du bouquet, soit 55% des 3 375,4 millions d'euros de CA enregistré par l'ensemble des 98 chaînes payantes conventionnées ou autorisées en France. Pour le groupe de Bertrand Méheut, cela représente une augmentation de 4% par rapport à 2010, en grande partie grâce aux abonnements (qui constituent 90% du chiffre d'affaire) mais aussi en raison de l'augmentation de 7% de ses recettes publicitaires, qui atteignent 159 millions d'euros en 2011. Les autres chaînes totalisent un chiffre d'affaires de 1 518,4 millions d'euros, en hausse de 9%, des résultats largement tirés par Orange Sport et Orange Cinéma Séries. Ce sont aussi les chaînes du groupe Orange qui permettent, pour la deuxième fois en 10 ans, à l’ensemble des chaînes payantes hors Canal d'enregistrer un résultat net positif, à 9,6 millions d'euros. Côté pub, tout ne va pas si mal, puisque, hors Canal toujours, les recettes s’élèvent à 188,6 millions d'euros, soit une augmentation de 5% à périmètre constant. Pour autant le marché est loin d'être égalitaire, puisqu'Euronews, L’Equipe TV, Teva, Paris Première, TV Breizh, LCI et Eurosport réunissent plus de 50% du total des ressources publicitaires, tandis que pour Africa 24, Montagne TV, Ma Chaîne Etudiante, NRJ Hits, Teva, Game One et Piwi, les recettes publicitaires représentent plus de 50% de leur chiffre d’affaires.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 janvier 2013 à 17h49 | Old fashion media
el

200 millions d’utilisateurs pour Linkedin

Le réseau social professionnel vient d'annoncer qu'il avait passé la barre des 200 millions d'utilisateurs...

Le réseau social professionnel vient d'annoncer qu'il avait passé la barre des 200 millions d'utilisateurs à travers le monde, grâce à ses deux nouveaux inscrits par seconde (soit 172 800 par jour!). Linkedin, présent dans 200 pays et en 19 langues, est encore bien loin des réseaux généralistes mais peut s'enorgueillir de devancer très largement les autres networks professionnels. Les revenus issus des fonctions réservées aux abonnés ont gonflé de concert avec le nombre d'utilisateurs, ou presque, puisqu'ils enregistraient au troisième trimestre 2012 une hausse de 81% par rapport à l'année précédente, à 252 millions de dollars. La croissance du réseau serait portée par la Colombie, l'Indonésie et la Turquie pour le site web, et par la Chine, le Brésil et le Portugal pour l'accès via mobile. 64% de ses utilisateurs sont désormais à l'international, en dépit des 74 millions d'inscrits américains, loin devant les indiens (18 millions), le Royaume-Uni et le Brésil qui sont tous deux à 11 millions de membres ou le Canada et ses 7 millions d'utilisateurs. Sans surprise, c'est le domaine des nouvelles technologies qui arrive premier chez les utilisateurs de Linkedin (4 millions de membres y travaillent), devant la finance et l'éducation supérieure qui rassemblent respectivement 2 millions et 1,95 millions de membres. La fonction "influenceurs" qui permet de suivre l'actualité de personnalités importantes couronne Richard Branson numéro 1, suivi de Barack Obama, Deepak Chopra, Tony Robbins et du CEO de Linkedin, Jeff Weiner.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 janvier 2013 à 16h43 | Non classé, Web 1,2,3
el

USA : Spotify éclipsé par Muve Music

Muve Music, un service de téléchargement de musique proposé par l'opérateur mobile Cricket,...

Muve Music, un service de téléchargement de musique proposé par l'opérateur mobile Cricket, a dépassé Spotify en nombre d'abonnés aux USA! Alors qu'on ne connaît pas du tout ce nom à l'international, aux Etats-Unis, l'opérateur Cricket cartonne avec ses cartes prépayées, ses forfaits à la carte et ses offres internet ou data à prix modiques. Et sur ses quelque 6 millions d'abonnés à ses divers services, Cricket en séduit 1,1 million avec son offre Muve Music qui est intégré nativement dans tous les téléphones Cricket Android, permettant ainsi aux mobinautes de télécharger sans limite des morceaux de musique parmi la bibliothèque qui rassemble le catalogue de toutes les majors et de labels indépendants via Merlin, CD Baby, IODA, INgrooves, The Orchard ou TuneCore. Une offre pratiquement imbattable qui permet donc à Muve Music de dépasser Spotify et son million d'abonnés outre Atlantique enregistrés à la fin 2012. Cela place Muve Music, lancé en janvier 2011, parmi les services de musique qui connaissent la plus grande croissance aux Etats-Unis.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 janvier 2013 à 14h51 | So_cult’
el

Virgin Mobile, plus de revenus pour le Full MVNO

Virgin Mobile lutte pied à pied contre Free Mobile. Le MVNO affiche pour...

Virgin Mobile lutte pied à pied contre Free Mobile. Le MVNO affiche pour l'année 2012 un chiffre d'affaires en croissance pour atteindre 555 millions d'euros soit une progression de 10%, indique la société. Virgin Mobile explique cela par un recentrage de sa stratégie sur "la croissance du chiffre et de l'ARPU (revenu moyen par abonné)". L'opérateur virtuel est passé en mode "full MVNO" pour réussir à faire grossir ses revenus pendant l'année, mais cela pourrait voir des conséquences négatives sur la marge dans les mois à venir. En attendant, le marché des télécommunications est toujours secoué par les rumeurs de fusions et de rachats. Dernièrement, Vivendi a affirmé que les investissements dans SFR seraient maintenus, tandis que les opérateurs européens réfléchissent à une union sur le continent, selon le Financial Times. Une information à vérifier qui a fait s'envoler les cours d'Orange, Deutsche Telekom et Telefonica.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 janvier 2013 à 13h04 | Web 1,2,3
el

La musique à l’honneur sur Kickstarter

Lancé en 2009, le site de financement collaboratif Kickstarter a battu tous les...

Lancé en 2009, le site de financement collaboratif Kickstarter a battu tous les recors en 2012, avec plus de 274 millions de dollars récoltés et près de 320 millions de dollars de promesses de dons au total. En tout, ce sont 18 109 projets qui sont parvenus à la somme demandée, soit une augmentation de 53% par rapport à l'année précédente. Et c’est la musique qui rencontre le plus grand taux de succès avec 5067 projets sur 9086 qui ont abouti, 35 millions de dollars de promesses de dons (en hausse de 84% par rapport à 2011 et ses 19 millions) en provenance de 1,38 million de personnes. En moyenne, les campagnes pour un projet musical ont levé 6900 dollars mais la star de cette catégorie en 2012 est sans conteste Amanda Palmer, une des 17 artistes à avoir dépassé la barre du million de dollar collecté pour son projet "Theatre is Evil" qui s'est clôturé à 1,19 million de dollars, provenant de 24 883 donateurs. Et le succès a été au rendez-vous aussi dans les charts, puisque son album est entré directement à la 10ème place du Billboard 200 et s'est déjà vendu à 35 000 exemplaires. Autre catégorie qui a connu un franc succès sur Kickstarter en 2012: les jeux vidéo se démarquent par les sommes levées : 83,1 millions de dollars ont ainsi été levés avec une moyenne de 60,22 dollars par donateurs. Pour les projets audiovisuels, seuls 3 891 ont abouti sur les 9 600 lancés, mais la catégorie compte quelques perles : 19 films du festival Sundance et le documentaire "Incident in New Baghdad", nominé aux Oscar.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 janvier 2013 à 10h32 | Web 1,2,3
el

Pour Pellerin, il « faut trouver un terrain d’entente » avec Twitter

La ministre de l'Économie numérique, invitée mardi sur LCI à commenter l'affaire qui oppose...

La ministre de l'Économie numérique, invitée mardi sur LCI à commenter l'affaire qui oppose l'UEJF et Twitter autour du hashtag antisémite #UnBonJuif s'est montrée plutôt conciliante devant la décision du réseau social de ne pas livrer les données de ses utilisateurs sans une décision de justice en sens sur le territoire américain. Pour autant, elle estime que Twitter, qui "vient d'ouvrir une antenne commerciale en France" aurait "tout intérêt à s'adapter aux cultures juridiques et philosophiques et éthiques des pays dans lesquels [il souhaite] se développer." Mais Fleur Pellerin ne s'est pas montrée vindicative, reconnaissant que "la difficulté à laquelle nous sommes confrontés aujourd'hui, c'est que nous avons affaire à une entreprise qui a son siège aux Etats-Unis et où la conception de la liberté d'expression est peut-être plus extensive et donc ils nous faut trouver un terrain d'entente." Pour elle, le fait que Twitter demande une décision américaine avant d'éventuellement livrer les informations de ses utilisateurs n'est pas une déclaration de guerre ou de défiance vis à vis de la justice française, "c'est plus une question de principe pour l'entreprise qui souhaite savoir par une décision de justice quel est le droit qui s'applique à ces actions". Cela dit, de nombreuses voix s'élèvent contre ce procès, qui pourrait mener à une restriction de la liberté d'expression, et cherchent d'autres idées pour limiter l'audience des hashtags racistes, antisémites ou homophobes. Comme l'on apprend aujourd'hui que des humains sont impliqués dans le processus de tri et de sélection des data sur le réseau de micro-blogging notamment à des fins publicitaires, on pourrait imaginer, par exemple, que ces fameux hashtags ne soient pas choisis pour figurer parmi les "Trending topics". D'autant qu'à partir du moment où la main de l'homme intervient, il s'agit d'un choix qu'on pourrait qualifier d'éditorial, et sur lequel Twitter pourrait avoir à répondre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 janvier 2013 à 9h35 | Web 1,2,3
8 janvier 2013
el

Les audiences des soutiers de l’info sur le Net Verouillé

Et voilà, c'est la rentrée, et déjà Médiamétrie casse l'ambiance avec son trop...

Et voilà, c'est la rentrée, et déjà Médiamétrie casse l'ambiance avec son trop fameux Nielsen NetRating ! Les audiences du Net sont enfin là pour le mois de novembre. Comme à notre habitude nous vous proposons les audiences des sites d'information. Et première surprise, disons confirmation, L'internaute, dont nous avions conté l'histoire, arrive toujours en tête avec 11 012 000 visiteurs uniques sur le mois, ce qui fait tout de même une progression de 1,7% par rapport au mois précédent. Derrière le trublion, le groupe Figaro a mis les bouchées doubles pour faire son retard, en vain ... pour l'instant. La nébuleuse Figaro recueille cependant 10 104 000 visiteurs uniques (+5,6%) ! Les deux premiers ont une certaine longeur d'avance sur Le Monde couplé au Huffington Post français. Les amants du boulevard Blanqui réalisent un joli score de 8 120 000 (+0,3%). L'ersatz du site américain réalise pour sa part 1 411 000 Vu. Le mariage des sites d'information profite aussi au Nouvel Obs qui avec Rue89 et Le Plus atteint 7 990 000 visiteurs uniques en novembre, affichant ainsi une croissance de 3,3%. Rue89 a attiré 1 895 000 visiteurs, en progression aussi d'environ 5%. Ceci dit, L'Express avec 7 121 000 VU, et Le Parisien (7 millions) ne sont pas largués, même sans l'aide d'un pure player à leurs côtés. En revanche c'est plus dur pour 20 Minutes qui chute de 7,1% avec 5 624 000 VU. Enfin Le Point réalise 4 272 000 VU quand Libération séduit 3 369 000 VU.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 janvier 2013 à 18h39 | Web 1,2,3
el

EMI aussi licencie

Alors que sa fusion avec Universal n'est pas encore terminée, puisque plusieurs labels...

Alors que sa fusion avec Universal n'est pas encore terminée, puisque plusieurs labels doivent être cédés afin de ne pas fausser la concurrence, il se murmure qu'EMI seraient en train de préparer des licenciements. Selon Billboard, des sources proches de la société auraient évoqué des dizaines de têtes coupées, mais une autre source parle de 9 licenciements qui auraient eu lieu hier et concerneraient quelques personnes du label, ainsi qu'une poignée d'autre à l'international ou sur l’Amérique latine. Parmi ces 9 départs, on retrouverait Matthew Tilley, vice président senior du marketing et Saul Shapiro, vice président senior des ventes chez EMI.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 janvier 2013 à 17h49 | So_cult’
el

Le prix Adami Deezer de Talents recrute

L'Adami (Administration des droits des artistes et musiciens interprètes) lance pour la quatrième...

L'Adami (Administration des droits des artistes et musiciens interprètes) lance pour la quatrième année son recrutement pour le concours, en partenariat avec Deezer, qui permettra à un jeune talent de figurer à l'affiche de 4 festivals, mais aussi d'être mis en avant sur le site de streaming musical. Les artistes en herbe, qui doivent résider en France et ne pas être signés dans une major ou un label de major ont jusqu'au 3 février pour déposer leur candidature sur le site dédié. Le 11 mars, le jury composé des partenaires (Deezer donc, mais aussi Arte, Le Mouv', Les Inrocks et les festivals Europavox, Montreux Jazz Festival, les Nuits Botanique et M pour Montréal) nommera 4 finalistes. Ce sont ensuite les internautes, sur Deezer, qui pourront choir le lauréat qui sera annoncé le 4 avril lors d'une soirée où tous les finalistes se produiront sur scène à La Maroquinerie. Pour l'Adami il s'agit là d'un partenariat, qui, en plus de faire émerger de nouveaux talents, représente "une synergie efficace au sein de la filière musicale, en impliquant un nouveau média (Deezer), des festivals et des médias traditionnels (radios, presse écrite et télévision)".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 janvier 2013 à 11h20 | So_cult’
el

France Inter: la nuit fait grève

Depuis lundi, les techniciens de France Inter sont en grève pour une durée...

Depuis lundi, les techniciens de France Inter sont en grève pour une durée illimitée pour empêcher 4 suppressions de postes de nuit. C'ets du moins la raison officiellement invoquée, mais en s'y penchant de plus près, c'est la suppression des programmes de nuit dans son ensemble qui est pointée du doigt. En effet, sur les 4 techniciens de nuit dont les postes sont supprimés, des redéploiements à l'intérieur du groupe Radio France sont d'ores et déjà prévus, et même des passages en CDI pour deux d'entre eux qui étaient jusqu'alors en CDD. Pas vraiment une crise sociale, d'autant que les deux techniciens qui travailleront désormais la journée conserveront leurs primes de nuit. Mais pour les syndicats, les émissions de nuit de France Inter font partie de ses missions de service public, et ils ne sauraient se contenter d'une programmation musicale. Reste que les techniciens et leurs syndicats voient d'un mauvais oeil ces redéploiements et exigent que Jean-Luc Hees revienne dessus avant d'envisager un retour à la table des négociations. Sauf que le patron de Radio France a été invité à faire des économies et aura 5 millions d'euros à couper du budget en 2013. Dans ces conditions, on imagine mal comment se dénouera le conflit, entre des techniciens intransigeants et un Hees contraint à la rigueur.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 janvier 2013 à 10h58 | Old fashion media
7 janvier 2013
el

40 milliards de téléchargements sur l’App Store d’Apple

Apple vient d'annoncer avoir passé un nouveau cap: celui des 40 milliards d’applications téléchargées sur...

Apple vient d'annoncer avoir passé un nouveau cap: celui des 40 milliards d’applications téléchargées sur son magasin pour les appareils équipés d'iOS. Et plus de la moitié ont été réalisés sur la seule année 2012, notamment au mois de décembre qui totalise à lui seul 2 milliards de téléchargements. On sait aussi que l'Appstore d'Apple compte désormais plus de 500 millions de comptes actifs. La compagnie à la pomme a par ailleurs annoncé que depuis l'ouverture de son App Store en 2008, les développeurs ont récolté 7 milliards de dollars. Un chiffre à relativiser, peut-être, quand on sait que le magasin a dépassé le million d'applications en novembre, mais une bonne partie de celles-ci étant gratuites, le gâteau reste assez appétissant pour que les développeurs continuent de s'en tailler des parts.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 janvier 2013 à 15h43 | So_amazing
el

Free remet les pubs

Ce matin, les internautes abonnés à Free et qui étaient concernés par le...

Ce matin, les internautes abonnés à Free et qui étaient concernés par le blocage automatique des publicités ont pu constater un retour à la normale, mais selon certains le mal est déjà fait. La ministre Fleur Pellerin a d'ailleurs reçu Xavier Niel pour qu'il s'explique sur la question de ce fameux "AdGate", et tenait ce matin une conférence de presse à Bercy pour exposer ce qui est ressorti de la conversation, nous vous en dirons plus dans un article cet après-midi.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 janvier 2013 à 10h17 | So_amazing
el

Parlophone : un ticket Sony BMG

La liste des repreneurs potentiels pour les labels dont EMI devrait se séparer...

La liste des repreneurs potentiels pour les labels dont EMI devrait se séparer dans le cadre de sa fusion avec Universal n'en finit plus de s'allonger.  Après Patrick Zelnick, candidat "fort probable" et Simon Fuller, en équipe avec un fonds d'investissement, on apprend aujourd'hui que BMG s'est trouvé un allié de poids dans les enchères à venir avec Sony, comme l'annonce le Financial Times. Les labels Parlophone, Now That’s What I Call Music et Chrysalis sont donc la cible de toutes les convoitises, il se murmure qu'une douzaine de candidats à la reprise seraient désormais dans les starting blocks pour mettre la main sur des artistes prestigieux, comme Coldplay, Gorillaz, Blur ou Kylie Minogue. Concernant le ticket BMG-Sony, il s'agirait d'un partenariat ponctuel où les entreprises se partageraient, en cas de succès dans les enchères, les labels ainsi acquis. Cela dit, Warner pourrait s'avérer un rival difficile à battre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 janvier 2013 à 10h02 | So_cult’
el

10 opérateurs poursuivis pour des « clauses abusives » dans leurs contrats

La CLCV (Association nationale de défense des consommateurs et usagers) a annoncé ce matin qu'elle...

La CLCV (Association nationale de défense des consommateurs et usagers) a annoncé ce matin qu'elle allait assigner en justice 10 opérateurs téléphoniques pour des clauses qu'elle juge abusives dans les contrats clients. Sont concernés Orange, Bouygues, Free, SFR, La Poste Mobile, Virgin Mobile, La Poste Mobile, Coriolis, Numéricâble, Prixtel et Sim Plus. Rares sont les utilisateurs qui se penchent de près sur les petits caractères précisant les modalités des contrats de téléphonie mobile, mais la CLCV veille au grain et a détecté plusieurs abus de la part des opérateurs : obligation de continuer à payer un abonnement en cas de perte ou de vol, et ce même si la ligne est suspendue, mais aussi frais supplémentaires en cas de retard de paiement, offres "illimitées" qui ne le sont pas vraiment etc. Avec cette plainte, la CLCV espère entre autre obtenir "un renforcement des pouvoirs de la Commission des clauses abusives" et "la mise en place de sanctions financières dissuasives" comme l'indiquait France Info ce matin.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 janvier 2013 à 9h46 | So_amazing
21 décembre 2012
el

RIM se paye des brevets Nokia (et perd des abonnés)

Après des mois de bisbilles, dont plusieurs ont été portées devant les tribunaux,...

Après des mois de bisbilles, dont plusieurs ont été portées devant les tribunaux, RIM a enfin reconnu que les brevets Nokia avaient de la valeur et a par conséquent accepter de payer une licence au finlandais pour certaines de ses technologies propriétaires. Il faut dire que c'est contraint et forcé que le canadien passe à la caisse, pressentant ou redoutant même un verdict en faveur de Nokia qui aurait pu faire interdire à la vente ses appareils sur plusieurs territoires. Mais ça n'arrange pas vraiment le fabricant des Blackberry de devoir payer, puisque si la compagnie vient tout juste d'annoncer qu'elle est à nouveau dans le vert, RIM enregistre dans le même temps la première baisse de sa base d'abonnés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 décembre 2012 à 12h42 | So_amazing
el

Panasonic fait appel de l’amende de la Commission européenne

Le fabricant japonais  a annoncé aujourd'hui qu'il allait faire appel de la condamnation...

Le fabricant japonais  a annoncé aujourd'hui qu'il allait faire appel de la condamnation tombée au début du mois à son encontre concernant un "cartel" des tubes cathodiques. Panasonic a été condamné, avec plusieurs autres fabricants, à une amende totale de 1,47 milliard d'euros pour entente illicite sur les prix de ces composants de télévisions et d'ordinateurs au terme d'une enquête de 5 ans. C’est la plus grosse sanction jamais délivrée par la Commission européenne dans le cadre d'un procès antitrust. Au final, Panasonic écope à lui seul de 252 millions d'euros d'amende mais n'entend pas en rester là et a donc annoncé qu'il allait chercher "un jugement équitable".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 décembre 2012 à 9h54 | So_amazing