el

Free – Orange : Le gouvernement en itinérance de concurrence

Comme prévu le gouvernement vient de saisir l'autorité de la concurrence concernant le...

Comme prévu le gouvernement vient de saisir l'autorité de la concurrence concernant le contrat d'itinérance signé entre Orange et Free. Il s'agit d'un accord entre les deux sociétés qui permet à la filiale d'acheminer les appels de ses clients mobiles par le réseau Orange 3G. Ce contrat serait de plus d'un milliard d'euros, mais le gouvernement s'inquiète des conditions concurrentielles faites à Free par Orange. Cette opération portes ouvertes de la communication du gouvernement a été décidée après les plaintes des autres opérateurs mobiles, qui ont vu arrivée les offres très compétitives de Free Mobile débouler dans un modèle particulièrement rentable. L'autorité doit rendre ses conclusions en début d'année, et le gouvernement doit en profiter pour édicter de bonnes règles en la matière.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 novembre 2012 à 19h09 | Web 1,2,3
el

M6 Web reprend les sites Games de Tom’s

Dans un communiqué le groupe M6 a annoncé le rachat des sites orientés...

Dans un communiqué le groupe M6 a annoncé le rachat des sites orientés jeux vidéo de Tom's Games, une branche de la société BestofMedia. M6 n'a pas dévoilé le montant de la transaction. Le groupe va ainsi agréger les sites JeuxVideoPC.com, et Jeuxvideo-flash à sa marque JeuxVideo.fr. L'ensemble devrait atteindre 2,4 millions de visiteurs uniques, ce qui commence à bien peser sur le marché de la publicité.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 novembre 2012 à 18h28 | Gaming
el

La pilule empoisonnée de Netflix

Ce Week-end, on apprenait que le financier Carl Icahn s'était emparé de 10%...

Ce Week-end, on apprenait que le financier Carl Icahn s'était emparé de 10% du capital de Netflix. Carl Icahn est surtout connu pour faire des coups en prenant des participations importantes dans les sociétés qu'il estime sous évaluée, pour ensuite leur imposer une vente forcée, la plupart du temps. Le milliardaire avait dernièrement tenté, en vain, de faire plier le conseil d'administration de Disney. Face à cette menace, le conseil d'administration de Netflix a donc voté dans la précipitation un pacte entre ses actionnaires qui devrait dissuader d'autres investisseurs. Ce plan, dit "poison pill", permet à chaque actionnaire actuel d'obtenir un droit pour le rachat d'actions à des conditions préférentielles qui automatiquement fait augmenter la valeur de la société pour un financier venu de l'extérieur. Ce plan devrait prendre fin en 2015.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 novembre 2012 à 16h53 | Web 1,2,3
el

Une enquête pour abus de Frand contre Google

La FTC demande officiellement au gouvernement américain de se saisir d'un cas d'abus...

La FTC demande officiellement au gouvernement américain de se saisir d'un cas d'abus potentiel dans le domaine des brevets Frand, concernant Google. Le géant du web demanderait trop d'argent en échange de l'utilisation d'un pool de brevets détenu par Motorola Mobility, sa branche téléphonie mobile récemment racheté. La FTC a considéré que le pourcentage de 2,5% du prix, demandé depuis longtemps sur chaque mobile pour intégrer des technologies qui utilisent ces brevets, était trop élevé. La FTC avait prévenu Google lors du rachat de Motorola, qu'il serait effectué un examen détaillé des brevets et de leurs tarifs de licence.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 novembre 2012 à 16h03 | So_amazing
el

74% de revenus en plus pour les contenus légaux d’ici 5 ans

Une étude Forrester, relayée par l'AFP, prévoit une hausse impressionnante des revenus générés...

Une étude Forrester, relayée par l'AFP, prévoit une hausse impressionnante des revenus générés par les contenus légaux en ligne dans les cinq prochaines années en France. L'institut prédit en effet une augmentation de 74% des revenus tirés des ventes de musique, jeux vidéo, actualité ou film en ligne dans l'hexagone, des revenus qui passeraient donc de 1 milliard pour 2012 à 1,8 milliards en 2017 et ce en partie grâce à l'expansion du nombre d'acheteurs en Europe occidentale, qui devrait connaître une croissance de 8 à 12 %. Pour étayer cette thèse, Forrester avance trois arguments qui sont en train de bouleverser le paysage des contenus numériques en France : "la prolifération des terminaux connectés, les mesures sévères prises contre le piratage, ainsi que la popularité en hausse des modèles basés sur l'abonnement". En somme ce seraient les efforts combinés de la Hadopi et des fournisseurs à l'image de Spotify ou Netflix qui pousseraient les consommateurs de contenus à passer du côté légal de la Force. Mais tout le monde n'est pas gagnant dans cette montée du modèle d'abonnement, puisque l'étude souligne que les clients sont prêts à payer pour du contenu, oui, mais sans publicité s'il vous plait. Un naufrage des annonceurs serait donc à prévoir à l'aune de l'expansion du modèle de l'abonnement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 novembre 2012 à 13h41 | So_cult’
el

France Télécom et Orange obtiennent 1,35 millions de l’Etat

En 2010, France Télécom et Orange, entités juridiques distinctes, avaient obtenu du tribunal administratif...

En 2010, France Télécom et Orange, entités juridiques distinctes, avaient obtenu du tribunal administratif de Paris un jugement en leur faveur, condamnant l'Etat à leur verser un total de 1,35 millions d'euros, dont une large majorité revenait à France Télécom. Il s'agissait en fait d'un dédommagement pour les informations conservées par l'opérateur et transmises au fisc, un service qui était auparavant rémunéré selon des conditions négociées entre l'Etat et les opérateurs, avant que la premier ne revienne dessus, condamnant les opérateurs à fournir gratuitement ces services habituellement onéreux. Ce jugement avait été remis en question par Bercy, qui avait fait appel, jugeant que le vide législatif n'ouvrait pas de droit à compensation pour France Télécom et Orange. Mais la Cour administrative d'appel de Paris n'était pas de cet avis, puisqu'elle a rendu en mai 2012 un arrêt déniché par nos collègues de PC Inpact, et qui juge qu'en l'absence de texte de loi, les opérateurs privés doivent tout de même être rétribués.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 novembre 2012 à 11h52 | So_amazing
el

La copie privée au complet

C'est fait. Le journal officiel a publié la nomination de l’Association de défense, d'éducation...

C'est fait. Le journal officiel a publié la nomination de l’Association de défense, d'éducation et d'information du consommateur (ADEIC) en lieu et place de l’Aproged au sein de la commission Copie Privée. L'Aproged ne siégeait plus depuis près d'un an. Le collège composé aussi de représentants de l'électronique grand public et des ayant droit a du pain sur la planche avec le vote de nouveaux barèmes dans les prochains jours.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 novembre 2012 à 11h48 | So_cult’
31 octobre 2012
el

La copie privée, renouvellement d’un siège

l’Association des professionnels de la gestion électronique des documents (Aproged) ne siège plus...

l’Association des professionnels de la gestion électronique des documents (Aproged) ne siège plus en Commission copie privée et devrait bientôt connaître son remplaçant indique le site PCinpact, toujours très bien informé sur tout ce qui touche la CP. Le site indique que le ministère de la Culture et celui de la l'industrie et de la consommation devraient très vite publier le décret le nommant. C'est l’Association de Défense, d’Éducation et d’Information du Consommateur qui tient la corde.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 octobre 2012 à 17h21 | So_cult’
el

Red alert pour Amazon et Google Play

Selon les déclarations des deux plateformes, la vente de Red le dernier album...

Selon les déclarations des deux plateformes, la vente de Red le dernier album de Taylor Swift se fait à perte. Google Play a soldé l'album à un prix à 7,99 dollars alors que celui-ci était de 13,99 dollars. Amazon a suivi la mouvement, et selon les informations de ces deux sites, ils perdent 2,50 dollars sur chaque unités ! C'est pire pour 7Digital, la plateforme a tenté d'aller plus bas et perd plus de 5 dollars par album vendus. Ce dumping est causé par l'exclusivité obtenue par iTunes, qui en première semaine était la seule échoppe en ligne à le proposer à un prix confortable de 14,99 dollars, dans une version "iTunes Mastered". Le prix de vente en gros est fixé à 10,49 dollars par le label et l'artiste. Red fait un véritable carton depuis son lancement avec plus de 2 millions de ventes dès les premiers jours. Rappelons que l'album n'est pas disponible sur Spotify ou Deezer.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 octobre 2012 à 16h58 | So_cult’
el

Sorti sur Dailymotion, un film retiré de 12 salles de cinéma

Décidément la chronologie des médias dans le cinéma n'est pas près de sortir...

Décidément la chronologie des médias dans le cinéma n'est pas près de sortir de son étouffant carcan, comme a pu le constater Yohann Cornu de chez Damned, le distributeur en France du film brésilien "Les paradis artificiels". Afin d'innover en termes de promotion, celui-ci avait décidé de diffuser gratuitement le film sur Dailymotion lundi soir... avant sa sortie en salle, programmée ce mercredi. Il s'agissait d'une tentative menée par le label Eye on Film (EoF) en partenariat avec la plateforme Dailymotion, pour activer le bouche à oreille et ainsi promettre un bon départ au film dans les salles obscures. Essai plutôt réussi au vu des 6060 vues du film, et autant de relais de promotion potentiels. Las les exploitants des dites salles ne l'ont pas vu de cet oeil, puisque 12 des 15 salles qui devaient projeter le film ont annulé les séances. Une quasi condamnation à mort, donc, que Yahann Cornu regarde avec colère et déception, parlant d'une "catastrophe", d'une "mesure de rétorsion" avant de regretter l'apparente immuabilité de la sacro sainte chronologie des médias en France: "

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 octobre 2012 à 12h43 | So_cult’
30 octobre 2012
el

Audience : La mesure hybride inodore de Médiamétrie

Elle était attendue comme le nouveau messie de la mesure d'audience. Finies les...

Elle était attendue comme le nouveau messie de la mesure d'audience. Finies les jérémiades, les sous-entendus rageurs et les perfidies, avec la nouvelle méthodologie mêlant résultats d'un panel et les chiffres OJD de fréquentation des sites, l'audience Internet allait être "propre". Médiamétrie a donc présenté aujourd'hui son nouvel outil, et il est peu dire que  la déception fut importante. Pour illustrer les effets de sa mesure régénérée, Médiamétrie a présenté un tableau des audiences du mois d'août, et sans surprise les chiffres sont similaires à ceux de l'outil NetRatings ancienne formule. Le Figaro est en tête avec 8,77 millions de visiteurs uniques, devant les 7,1 millions du Parisien, et enfin Le Monde est troisième avec 6,8 millions (dont les 2,1 millions du Huffington Post français). Alors de deux choses l'une, soit le NetRatings ancienne formule était suffisant, et on se perd en conjecture pour comprendre la nécessité de Médiamétrie de changer, soit au contraire, la continuité des résultats montre bien que justement rien ne change au royaume des audiences. Les prochains mois nous en apprendrons plus sur la réalité des changements induits par ce nouvel outil.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 octobre 2012 à 18h23 | Web 1,2,3
el

SFR rachète Numéricable, mais fusionne avec Free, qui vient de reprendre Bouygues Télécom

Les banques d'affaires s'en donnent à coeur joie ! Alors qu'il y a...

Les banques d'affaires s'en donnent à coeur joie ! Alors qu'il y a quelques semaines on apprenait que SFR et Numéricable discutaient d'un possible rapprochement, voilà qu'hier Les Echos affirmait que des discussions semblables existaient aussi entre SFR et Free - Capital avait aussi évoqué cette hypothèse... A l'évidence, les banques d'affaires profitent de la cette période troublée vécues par les opérateurs de télécommunication pour lancer "des ballons sondes", du moins des hypothèses qui sont ensuite évaluées à l'effet produit sur les cours de bourse. Une pratique qui avait été très utilisées lors de la bulle économique du Net au début des années 2000. Cela dit, il parait vraisemblable que chacune de ces sociétés, que ce soit SFR, Bouygues Télécom et Numéricable sont aujourd'hui à la recherche d'une solution, et la vente ou un rapprochement est envisagé. Free a cependant prudemment démenti...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 octobre 2012 à 15h10 | Web 1,2,3
el

Google Music le 13 novembre avec le catalogue Warner

Cela se préparait depuis des mois, mais c’est désormais officiel (et imminent) comme nous l'avons...

Cela se préparait depuis des mois, mais c’est désormais officiel (et imminent) comme nous l'avons appris lors de l'event organisé par Google pour présenter ses nouveaux produits hardware (Nexus 4 et 10 et Nexus 7 de 32 Go) : les services "Play" au complet vont débarquer en Europe le 13 novembre.  Après la location de films, arrivée en mars cette année, et l'achat d'ebooks, lancé en juillet, les Allemands, Français, Italiens, Britanniques et Espagnols bénéficieront désormais de l'accès à Google Music, avec en prime le stockage gratuit de 20 000 morceaux dans le cloud maison. Car si Google Play propose un service similaire à iTunes , à savoir l'achat de titres à l'unité pour une somme peu élevée, la vraie nouveauté c'est la possibilité d'uploader ses propres chansons pour y avoir accès partout. Problème : ce service risque de ne pas plaire aux artistes et ayant-droits puisqu'on peut difficilement y contrôler l'origine des oeuvres. Il pourrait donc rencontrer des problèmes judiciaires semblables à ceux de Grooveshark à qui l'on reprochait justement de ne pas filtrer les contenus illicites. Cela n'a pourtant pas empêché Warner de signer un accord avec Google, qui permettra donc aux utilisateurs de Play d'accéder à son catalogue.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 octobre 2012 à 10h36 | So_amazing
29 octobre 2012
el

Google reçu par le gouvernement

C'est LE sujet de discorde qui agite les médias ces derniers temps, et pour cause,...

C'est LE sujet de discorde qui agite les médias ces derniers temps, et pour cause, ils sont les premiers concernés  La "taxe Google", enterrée, déterrée, à nouveau mise en bière puis ressuscitée une seconde fois est à nouveau dans les petits papiers du gouvernement qui reçoit ce lundi le CEO Eric Schmidt. Face à François Hollande, Aurélie Filippetti et Fleur Pellerin, le patron de Google tentera de faire entendre son point de vue, à savoir que les entreprises de presse ne sauraient lui réclamer une taxe sur des contenus qu'il aide gratuitement à promouvoir. Du côté des éditeurs, la guerre médiatique est déjà enclenchée depuis des semaines mais les batailles de superlatifs se sont accélérées ces derniers jours. Ce lundi,  les tribunes et éditos, des "pro" comme des "anti" se multiplient: dans Libération, Philippe Jannet estime que Google "capte la valeur créée" et s'oppose à Johan Hufnagel, Christophe Carron et Guillaume Ledit pour qui "ça ne règlerait pas les problèmes de la presse". Chez PC Inpact, Nil Sanyas décortique dans son édito "dépendances, pouvoirs et intérêts" qui unissent la presse au moteur de recherche, tandis qu'Olivia Phélip s'indigne dans La Tribune : "C'est la liberté de la presse qu'on assassine" avec ce projet de loi. Ancien dirigeant de Prisma presse, Fabrice Boé est également farouchement opposé au projet de taxe Google et en appelle à l'Europe pour le contrer. Benoît Raphael, consultant médias, rejoint aussi la liste des anti, avec ce billet dénonçant un "bal des hypocrites". Lors des troisièmes journées de la presse en ligne, une majorité des participants aux débats s'étaient également positionnés contre la "Lex Google". Pourtant, selon Le Figaro, ce projet de taxer Google pour son agrégateur d'actualités semblerait avoir les faveurs de François Hollande.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 octobre 2012 à 15h55 | Old fashion media
el

Redevance à 131 euros : Filippetti dit oui

Invitée ce matin sur France Inter, la ministre de la Culture et de...

Invitée ce matin sur France Inter, la ministre de la Culture et de la Communication s'est dite favorable à l'augmentation de deux euros supplémentaires de la redevance, ce qui la porterait à 131 euros pour 2013. Une revendication portée, entre autres, par la Scam, dont l'idée originale était plutôt d'élargir l'assiette de cette taxe aux résidences secondaires afin d'engranger plus de revenus. In fine, et puisque cet élargissement a été retoqué après le revirement de Jean-Marc Ayrault, France Télévisions a besoin de combler son déficit et de faire rentrer des fonds pour continuer à financer la création audiovisuelle, ce sera donc au contribuable de mettre la main à la poche, et ce quelle que soit sa situation financière. Au lieu d'une augmentation de 4 euros (passant ainsi de 125 à 129 euros), ce qui était prévu initialement et ne représentait que 2 euros de plus de revenus par contribuable en raison de l'inflation, il s'agirait donc d’augmenter la redevance de 6 euros pour 2013, une vraie punition pour les foyers les plus modestes, et une mesure qu'on a du mal à trouver égalitaire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 octobre 2012 à 10h52 | Politique
26 octobre 2012
el

Apple : 36 milliards de dollars, 156 milliards sur l’année.

Apple a présenté ses résultats financiers pour le compte de son quatrième trimestre...

Apple a présenté ses résultats financiers pour le compte de son quatrième trimestre fiscal, et pour l'année écoulée au 30 septembre. Le fabricant californien enregistre un chiffre d'affaires de 36 milliards de dollars, pour un bénéfice de 8,2 milliards. Tous les records sont battus sur cette période, comme cela en devient une habitude depuis quelques années. A y regarder de plus près, le segment iPhone, malgré la baisse due à l'attente de la version 5 qui n'a contribué que neuf jours, est toujours en forte progression  avec 26,910 millions d'unités vendues. En revanche, les ventes d'iPad sont plus contrastées. Le consensus boursier attendait 16 millions de ventes, et ce sera finalement 14 millions. Un chiffre qui ne saurait cacher le fait que iPad se vend plus rapidement encore que iPhone lorsque celui-ci est apparu sur le marché avec 80% de croissance par an. Enfin, les Macs ne sont pas en reste, mais pas pour les machines de bureaux qui peinent tandis que les portables se vendent comme des petits pains. Pour son prochain exercice Apple prévoit 50 milliards de chiffre d'affaires.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 octobre 2012 à 17h28 | Le_Flouze
25 octobre 2012
el

Médiamétrie, la mesure hybride du Web est là !

Alléluia ! Il est là ... presque. Médiamétrie vient d'annoncer officiellement la lancement...

Alléluia ! Il est là ... presque. Médiamétrie vient d'annoncer officiellement la lancement de la mesure hybride de l'audience sur le Net. "Les résultats site-centric utilisés par Médiamétrie//NetRatings sont issus des mesures certifiées par l’OJD, de la mesure Médiamétrie-eStat, et d’un tag light proposé aux acteurs ne disposant pas d’une mesure site-centric certifiée ", explique Médiamétrie pour décrire sa nouvelle méthodologie, dont nous avions déjà parlé ici même. Les premières audiences seront publiées le 30 octobre prochain, il s'agira des audiences du mois d'août 2012 des sites de l'internet français.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 octobre 2012 à 18h43 | Web 1,2,3
el

154 millions d’euros de moins pour FTV

Rémy Pflimlin prend les devants. Face aux Sénateurs, le président de France Télévisions...

Rémy Pflimlin prend les devants. Face aux Sénateurs, le président de France Télévisions a bien dit qu'il s'attendait à des sacrifices importants au sein de l'entreprise. "Mon devoir est de vous en informer le plus solennellement : un tel volume d'économies, ce sont bien plus de rediffusions, c'est la question de notre place en régions et en outre-mer, ce sont moins d'investissements dans la création, ce sont des conséquences sévères sur l'emploi - à France Télévisions et dans les secteurs qui vivent des commandes de l'entreprise", a souligné le président de France Télévisions. Le trou attendu dans la caisse est considérable. Le budget alloué par l'Etat est en baisse de 83 millions d'euros mais les faibles recettes de publicité font craindre un trou de 154 millions d'euros pour l'année à venir.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 octobre 2012 à 18h00 | Old fashion media
el

SFR se la joue Free dans ses publicités

Voici le temps de la contre-attaque pour les opérateurs. SFR multiplie ces dernières...

Voici le temps de la contre-attaque pour les opérateurs. SFR multiplie ces dernières semaines les initiatives pour regagner les abonnés partis chez Free Mobile. Avec le forfait RED, directement positionné en frontal avec les forfaits de la filiale d'Iliad, cette saine concurrence marketing est montrée d'un cran. La publicité est apparue notamment en dernière de couverture du journal Libération : « un certain nombre de forfaits dits moins chers semblent présenter un problème de réseau. Si vous utilisez un de ces forfaits, rendez-vous sur sfr.fr, nous vous le remplacerons par un forfait au même prix ». Le tout était intitulé « Veuillez excuser l'autre opérateur pour la gêne occasionnée »... Le ton monte donc entre les opérateurs. Xavier Niel avait, lors de la présentation de Free Mobile utilisé aussi des mots durs à l'adresse de ses concurrents, déclarant que les clients  étaient pigeonnés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 octobre 2012 à 17h23 | Marketing Room
el

Les marques virtuelles sont les plus présentes en France

L'importance des médias et des marques venues du monde de l'informatique est parfaitement...

L'importance des médias et des marques venues du monde de l'informatique est parfaitement illustrée par l'étude révélée aujourd'hui par Havas Média. Selon ce baromètre, Google, Facebook mais aussi TF1 et M6 sont les marques avec lesquelles les français interagissent le plus. Elles surclassent largement les entreprises plus traditionnelles, comme Danone, Renault ou bien l'Oréal. Plus étonnant, la proximité avec des enseignes de la grande distribution demeure aussi en retrait, puisque Leclerc et Auchan n'apparaissent pas avant la 20 ème place. Dans ce classement réalisé auprès de 3 826 individus de 15 à 59 ans sur 212 marques et 20 secteurs d'activité, qui ne représente pas réellement l'activité économique de l'entreprise, des sociétés comme Apple ou Samsung remontent vers la tête, tandis que YouTube est douzième.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 octobre 2012 à 16h53 | Marketing Room
el

Fleur Pellerin remet la fibre au premier plan

La ministre déléguée à l'Economie numérique a affirmé que la fibre restait le...

La ministre déléguée à l'Economie numérique a affirmé que la fibre restait le socle du déploiement et la priorité du gouvernement pour le très haut débit. Fleur Pellerin répond en cela aux inquiétudes des collectivités locales et de différentes organisations. Il y a quelques semaines, Fleur Pellerin avait semé le doute en expliquant que la fibre, devant les difficultés des opérateurs et le peu d'appétit des foyers, pouvait très bien être remplacée par un mixte entre VDSL2 et la 4G mobile. Finalement, ce sera la fibre pour tous dans un délai relativement court sur l'ensemble du territoire : 2022. Un plan dit "Delta Fibre" doit être bientôt présenté.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 octobre 2012 à 13h12 | Web 1,2,3
24 octobre 2012
el

PPR veut coter la Fnac, Lagardère se dit pourquoi pas Canal Plus !

Le groupe Lagardère réfléchit à nouveau à une cotation de ses parts dans...

Le groupe Lagardère réfléchit à nouveau à une cotation de ses parts dans Canal Plus. Le groupe français avait rebroussé chemin une première fois en mars dernier. Selon Reuters, l'opération serait à nouveau entre les mains expertes de deux banques BNP Paribas et JPMorgan. Lagardère détient 20% de la chaîne cryptée pour une valorisation demandée de 1,2 milliard d'euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 octobre 2012 à 19h13 | Le_Flouze
el

Hadopi : Nicolas Sarkozy l’a rêvé, Aurélie Filippetti le veut !

Après s'être mise à dos les majors de la musique en supprimant sans...

Après s'être mise à dos les majors de la musique en supprimant sans avertissement le centre national de la musique, ce qui a certainement rempli de joie une bonne partie des internautes, la ministre de la Culture et de la Communication va t-elle réussir à se fâcher aussi avec ces derniers ? Aurélie Filippetti vient en effet de lâcher une véritable bombe en plein débat au sein du CSPLA : "J’attends à ce titre (la lutte contre la contrefaçon en ligne) de la mission Lescure qu’elle propose des pistes pour lutter contre le « streaming » et le téléchargement direct illégaux" ! Mieux, la ministre entend bien armer la Hadopi - oui cette autorité indépendante que la ministre a voulu déshabiller en lui restreignant son budget pour 2013 - avec ces nouvelles dispositions contre le streaming. Nicolas Sarkozy, le père de la Hadopi n'avait pas rêvé mieux... En revanche, Juan Branco, qui a épaulé la future ministre lors de la campagne du candidat François Hollande en mai dernier, va sans doute en perdre le sommeil. La mission Lescure est actuellement dans une phase d'audition et devrait rendre ses conclusions et préconisations en début d'année prochaine.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 octobre 2012 à 17h55 | Politique
el

Ciné, V.O.D, TV : et si les films sortaient partout en même temps?

L'Europe va-t-elle (enfin diront certains) mettre en route une révolution pour l'industrie cinématographique (et ses...

L'Europe va-t-elle (enfin diront certains) mettre en route une révolution pour l'industrie cinématographique (et ses clients)? C’est bien possible puisque Androulla Vassiliou, la commissaire européenne chargée de l'éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse a annoncé hier qu'allait être testée une sortie simultanée de films sur différents supports, afin de juger de l'impact de cette chronologie bouleversée sur les différentes industries concernées. 20 films d'art et d'essai vont participer à ce test géant en Allemagne, en France, en Grande Bretagne, en Pologne, en Espagne, en Italie, aux Pays Bas, en Iralnde, en Belgique et au Luxembourg. Ils sortiront donc en même temps dans les salles obscures, à la télévision et sur le services de vidéo à la demande sur Internet, bouleversant la chronologie actuelle où le cinéma bénéficie d'une longue exclusivité avant la sortie du DVD, l'accès en V.O.D puis la vente des droits à la télévision en fin de course. Prenant comme référence le modèle américain, où la chronologie des médias évolue à toute vitesse, Androulla Vassiliou a jugé qu' "il est essentiel que l'Europe teste également toutes les possibilités pour voir comment nous pouvons assurer la diversité et la profitabilité dans un marché compétitif."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 octobre 2012 à 14h58 | So_cult’
el

Zynga dézingue à tout va

Alors que les yeux du monde de la tech étaient rivés à la...

Alors que les yeux du monde de la tech étaient rivés à la conférence d eprésentation de l'iPad mini par Apple et/ou sur la présentation des résultats de Facebook, Zynga en a profiter pour lourder en loucedé. L'éditeur de FarmVille, Mafia Wars et autres jeux sociaux insupportables et hautement addictifs a en effet envoyé un sympathique mail à 150 collaborateurs de l'entreprise les priant de rendre leurs smartphones, ordinateurs et badges dans les deux heures. Une information qui est d'abord sortie sur Twitter avant de tourner sur plusieurs médias spécialisés dans les nouvelles technologies, puis d'être confirmée par la diffusion d'une note interne du PDG Mark Pincus qui justifie ce licenciement de 5% des effectifs de Zynga par la désactivation de 13 de ses jeux. Il a également annoncé que les studios de Boston ainsi que deux autres au Royaume-Uni et au Japon allaient fermer. Le studio d'Austin, premier visé par ces mails corrosifs, va également perdre l'essentiel de ses employés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 octobre 2012 à 14h13 | Gaming
el

Facebook et les montagnes russes du résultat

Facebook présentait hier soir ses résultats pour le troisième trimestre 2012, et ils...

Facebook présentait hier soir ses résultats pour le troisième trimestre 2012, et ils sont largement moins catastrophiques que ce que l'on pouvait attendre après la chute phénoménale du titre en bourse ces dernières semaines. La compagnie de Mark Zuckerberg affiche ainsi un chiffre d'affaire à la hausse de 32% sur un an, à 1,26 milliard de dollars (contre 1,23 milliard attendu). Le groupe est aussi parvenu à réduire considérablement sa perte nette par rapport au trimestre d'avant (59 millions de dollars contre 157 millions). Facebook peut dire merci à ses recettes publicitaires, qui constituent la majeur partie de son chiffre d'affaire, avec 1,09 milliard de dollars engrangés, soit 36% de hausse en un an. Et c'est en particulier la publicité mobile qui a fait une belle percée, puisqu'elle compte déjà pour 150 millions de dollars alors qu'elle n'a été lancée qu'il y a trois semaines. Et ces annonces ont lancé un cercle vertueux, puisqu'elles ont bien évidemment rassuré les marchés, permettant à l'action Facebook de monter de 13% dans l'heure suivante. Pas suffisant pour revenir au niveau puisque le titre avait perdu, depuis son IPO controversée (pour laquelle les soupçons de duperies ont récemment été levés par la SEC) plus de 40% de sa valeur. Un article de Pandodaily le souligne: Mark Zuckerberg a encore du pain sur la planche pour convaincre les investisseurs comme les publicitaires qu'il possède un business model viable.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 octobre 2012 à 12h55 | Le_Flouze
el

Des nouveautés sur le kiosque ePresse

Xavier Spender et Philippe Jannet présentaient ce matin les nouveautés sur le kiosque...

Xavier Spender et Philippe Jannet présentaient ce matin les nouveautés sur le kiosque ePresse, un service qui permet d'accéder aux éditions en PDF + xtml de magazines et journaux. On apprend ainsi par Laurent Guimier, journaliste à Europe 1 présent à la conférence, que de nouveaux titres vont rejoindre ce kiosque virtuel : la quasi totalité des magazines Prisma, Historia et La Recherche, UNI Editions (Santé Magazine, etc) et tous les titres de chez Roularta. Une nouvelle interface "responsive design" va également être mise en place et une application dédiée à Windows 8 devrait arriver sous peu. En revanche, ne sera pas sur le Kindle Fire à cause des "conditions infligées" par Amazon, un sujet que Philippe Jannet avait déjà évoqué vendredi dernier lors de la troisième journée de la presse en ligne.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 octobre 2012 à 9h54 | Old fashion media
23 octobre 2012
el

Albanel fait confiance à Lescure

Dans une interview exclusive à paraître vendredi  chez Edition Multimé[email protected], Christine Albanel, ancienne ministre...

Dans une interview exclusive à paraître vendredi  chez Edition Multimé[email protected], Christine Albanel, ancienne ministre de la Culture et actuelle dirigeante des évènements et des partenariats chez France Télécom Orange, accorde toute sa confiance à la mission Lescure pour l'Acte II de l'exception culturelle. "Je n’ai pas le sentiment que la mission Lescure veuille supprimer l’Hadopi, purement et simplement, mais plutôt adapter cette Autorité à l’évolution des usages d’Internet. Ce serait d’ailleurs dans l’esprit de la loi Hadopi, qui se proposait de fixer un cadre, nécessairement évolutif, et qui avait le double objectif de faire oeuvre pédagogique sur le droit d’auteur, et de favoriser l’offre numérique légale" explique ainsi l'ancienne occupante de la rue de Valois qui se dit prête à être auditionnée si besoin était. Sur le livre numérique aussi, elle enfile la double casquette d'ex-ministre et de haute dirigeante d'un opérateur majeur, pour promouvoir le projet de l'entreprise, "un modèle ouvert du livre numérique, par opposition au système fermé proposé par les grands acteurs américains comme Apple ou Amazon" et continuer de réclamer une TVA réduite sur les ebooks "très importante pour l’accessibilité des biens culturels". Elle souligne au passage les problèmes rencontrés "les acteurs français de la culture, et notamment de l’édition, ne peuvent jouer à armes égales avec des acteurs américains qui installent leur siège social européen dans les pays où la fiscalité est moins élevée qu’en France." Elle rappelle d'ailleurs que selon elle "il est essentiel que les géants du Net apportent leur contribution au financement de la culture et de la création."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 octobre 2012 à 15h44 | Politique
el

TF1 se paye le rugby pour 2015

Selon les information de L'Equipe, TF1 serait parvenue à un "accord avec la Rugby...

Selon les information de L'Equipe, TF1 serait parvenue à un "accord avec la Rugby World Cup Limited (WRC) et IMG, son agence, pour diffuser la prochaine Coupe du monde de rugby, organisée en 2015 en Angleterre". Mais pour décrocher les droits de diffusion, la chaîne de Nonce Paolini a tout de même du débourser quelque 40 millions d'euros, soit environ la même somme que l'an passé, toujours selon les informations de L'Equipe. Une façon de prendre sa revanche sur le service public qui avait empoché la quasi totalité des droits de diffusion des Jeux Olympiques de Londres cet été, gonflant ainsi largement ses revenus publicitaires, au moins pendant la journée. Nul doute que les écrans publicitaires que TF1 diffusera lors des mi-temps sauront rendre l'opération profitable.

[MàJ] Sur Twitter, les fanatiques de rugby ne semblent pas enchantés par la nouvelle.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 octobre 2012 à 14h46 | Old fashion media
el

Joe le Mobile, il coûte pas très cher

SFR a lancé mardi matin un nouveau MVNO lors d'une web-conférence à sens...

SFR a lancé mardi matin un nouveau MVNO lors d'une web-conférence à sens unique, puisque la presse n'était pas invitée à poser de questions. Encore un MVNO? Cela peut surprendre au vu de la multiplication des opérateurs low-cost qui rivalisent de campagnes de pub pour appâter le chaland. Pour autant Joe Mobile n'est pas tout à fait comme les autres ( Sosh, ou B&You)  puisque si la gestion, l'abonnement et l'ensemble de la relation client peuvent se faire via le web et qu'il propose des forfaits peu chers, ce Joe se distingue par sa flexibilité. Les clients peuvent en effet composer un forfait à la carte ou presque, en choisissant les services qui les intéressent le plus. La première formule, toute faite et à 10 euros, inclut 2 heures d'appels avec SMS et MMS illimités en France. La seconde, modulable et à 20 euros, propose  de surcroît les appels illimités en France et 3Go de data. On peut ensuite y ajouter des «recharges» de voix (par exemple 4h pour 15 euros) ou de data (de 50Mo pour 2 euros à 1Go pour 5 euros), le tout en temps réel via une web app, "Cockpit" qui débite les achats d' "extras" sur la carte bancaire du client. Des tarifs que certains ont pourtant comparé à ceux de SFR sans être vraiment convaincus...

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 octobre 2012 à 14h32 | So_amazing