el

Antitrust : Google se joue de l’Europe

Récemment sorti quasiment indemne de l’enquête de la FCC sur ses pratiques anticoncurrentielles aux Etats-Unis,...

Récemment sorti quasiment indemne de l’enquête de la FCC sur ses pratiques anticoncurrentielles aux Etats-Unis, il semblerait que Google en ait tiré une certaine confiance dans la procédure similaire menée par l'Europe. En effet, selon AllThingsD, le géant de la recherche aurait attendu la toute dernière minute pour remettre à Joaquin Almunia, vice-président de la Commission et commissaire à la Concurrence, des propositions que celui-ci attendait depuis des mois. Accusé, une fois encore, de favoriser ses propres services par différents biais, Google fait donc montre d'une certaine morgue face à des autorités communautaires qui auront du mal à obtenir plus de concessions que leurs homologues d'Outre Atlantique selon les sources citées par AllThingsD. Ni Google ni la Commission européenne n'ont pour l'instant commenté cette information, et il faudra encore attendre pour connaître les propositions remises par Google à l'Europe.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 février 2013 à 10h02 | Web 1,2,3
31 janvier 2013
el

Super Bowl 2013, l’événement star de la Super Pub

Le Super Bowl débarque sur les écrans. Dimanche prochain 3 février, sera diffusée...

Le Super Bowl débarque sur les écrans. Dimanche prochain 3 février, sera diffusée la 47e finale de la ligue nationale de football américain. La rencontre opposera les Ravens de Baltimore aux 49ers de San Francisco au Mercedes-Benz Superdome, à La Nouvelle-Orléans. En 2012, l'évènement sportif le plus regardé des Etats-Unis a rassemblé 117,3 millions téléspectateurs. Plus que du sport, c'est un phénomène culturel et une occasion en or pour les publicitaires. Qui dit Super Bowl dit vedettes. Cette année, Alicia Keys entonnera l'hymne national qui ouvre officiellement le match. La chanteuse Beyoncé assurera le spectacle de la mi-temps. Enfin, les spots publicitaires des arrêts de jeu sont très attendus. Chacun dure en moyenne 30 secondes. Les annonceurs du Super Bowl ont négocié cette année entre 3, 7 et 3, 8 millions de dollars par spot en moyenne. Un chiffre en hausse par rapport à 2012, où NBC (réseau qui détient les droits de retransmission) avait obtenu un prix moyen de 3,5 millions de dollars. Les fans de sports pourront suivre l'évènement en français sur W9.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 janvier 2013 à 17h27 | Marketing Room
el

Mega : pas la bonne planque pour le piratage selon Kim Dotcom

Kim Dotcom a retenu la leçon de MegaUpload. Sa nouvelle plateforme Mega a...

Kim Dotcom a retenu la leçon de MegaUpload. Sa nouvelle plateforme Mega a été conçue pour donner toutes les apparences de la légalité, et ça semble marcher. 50 millions de fichiers et seulement 150 avertissements de violation de copyright de la part des ayants-droit, concernant 250 fichiers. Selon l'avocate du service, Ira P. Rothken, voilà le bilan officiel des 10 premiers jours d'existence de cette nouvelle plateforme, malgré ses 100 millions d'abonnés. Créé le 20 janvier dernier, Mega permet à ses utilisateurs de télécharger gratuitement jusqu'à 50 Go de fichiers, pour un usage privé ou pour un partage, à condition de fournir la clef de chiffrement associée. Spécialiste ès-provocation, Kim Dotcom joue les vertueux sur son compte Twitter et compare ce bilan aux 400 000 demandes déréférencement journalières sur Google. Méga montre sa bonne volonté en s'engageant à supprimer dans la journée les fichiers signalés. Mais avec ce système de clef, impossible pour les ayants-droit de reconnaître les fichiers pirates à moins de les télécharger eux-mêmes, ce qui serait... du téléchargement illégal.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 janvier 2013 à 11h46 | Peer2peer
el

Facebook se prépare un avenir meilleur sur mobile

A l'annonce des résultats du plus grand réseau social au monde hier soir,...

A l'annonce des résultats du plus grand réseau social au monde hier soir, le cours de l'action a chuté de 5% avant de remonter tranquillement pour enregistrer à la clôture un léger mieux, avec une baisse de "seulement" 3,8%. Pourtant Facebook, dont les premiers mois post-IPO ont fait figure d'avertissement pour les autres géants du secteur tant ils ont été catastrophiques, est plutôt en bonne voie si l'on considère les résultats du quatrième trimestres 2012. Pour se redresser, le réseau de Mark Zuckerberg a largement misé sur le mobile, et lourdement investi, ce qui se reflète dans une baisse des bénéfices mais une hausse du chiffre d'affaires. Ainsi, pour la dernière partie de l'année 2012, Facebook enregistre une hausse de 40% de son CA, à 1,59 milliards de dollars tandis que les bénéfices chutent de 79% à 64 millions de dollars. Mais la croissance dans le secteur du mobile est extrêmement forte comme le souligne Zuckerberg puisque la publicité sur mobile représente 23% des revenus publicitaires au quatrième trimestre, contre 14% sur les trois mois précédents. Pas étonnant quand on sait que le nombre d'utilisateurs accédant à Facebook via un terminal mobile enregistré fin décembre était de 680 millions, soit 57% de plus que l'année d'avant. D'autre part, le lancement du Graph Search ainsi que de nouveaux formats a contribué à attirer les annonceurs. Autant d'investissements qui devraient, Facebook l'espère, s'avérer payants et notamment sur les prochains mois.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 janvier 2013 à 10h03 | Web 1,2,3
30 janvier 2013
el

AppStore est plus rentable que Google Play

Si Android occupe davantage de parts de marché, Apple rémunère plus ses développeurs....

Si Android occupe davantage de parts de marché, Apple rémunère plus ses développeurs. Selon une étude d'App Annie, si dernier trimestre 2012 les revenus de la boutique de Google ont doublé, la boutique Apple a rapporté 3,5 fois plus à ses développeurs en décembre, malgré une croissance de "seulement" un cinquième sur la même période. Le succès de l’iPad et de l’iPad mini durant les fêtes a augmenté les téléchargements sur le serveurs de l’AppStore et donc automatiquement, ses revenus. Les revenus proviennent pour 60% des États-Unis, Japon, Grande-Bretagne, Australie et Canada. Concernant les revenus mensuels, les principaux bénéficiaires de l'AppStore sont les trois éditeurs de jeu Electronic Arts (958 apps), Supercell (2 apps seulement) et le Français Gameloft.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 18h33 | So_amazing
el

Faujas, Leparmentier ou Nouchi pour la direction du Monde

Confirmant une information publiée sur Twitter par la journaliste Sandrine Bajos, selon Les Echos,...

Confirmant une information publiée sur Twitter par la journaliste Sandrine Bajos, selon Les Echos, le processus de sélection pour nommer le successeur à la tête du Monde d'Erik Izraelewicz arrive en phase final avec  trois candidats qui seraient en lice à l'heure actuelle : Alain Faujas, journaliste économique, Arnaud Leparmentier, éditorialiste et Franck Nouchi, directeur actuel du développement éditorial. Les deux candidatures externes, provenant de Philippe Thureau-Dangin, ex-patron de « Courrier International » et Raphael Meltz, créateur de la revue « Le tigre »  n'ont quant à elles pas été retenues. Ce sont les actionnaires du journal, à savoir Xavier Niel, Pierre Bergé et Matthieu Pigasse qui devront prendre la décision. Une audition est prévue demain entre les actionnaires et les trois candidats déclarés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 16h52 | Old fashion media
el

Le système de financement du cinéma français « le moins pire de tous »

La polémique dure depuis décembre dernier. Dans une tribune du Monde, le producteur...

La polémique dure depuis décembre dernier. Dans une tribune du Monde, le producteur Vincent Maraval s'était insurgé contre notre système d'aide dont il questionnait la rentabilité. La semaine dernière, les assises du cinéma se sont réunies. Hier, lors de la cérémonie annuelle des vœux de la profession, le patron du Centre national du cinéma (CNC) Eric Garandeau a défendu un système "le moins pire de tous" - une allusion certainement à cette définition souvent donnée concernant aussi la démocratie - et déclaré que les aides de l’Etat étaient des "solutions", garanties de la diversité du cinéma européen. Etablissement public, le CNC régule l'économie du cinéma (aides à la création, à la numérisation des salles, etc.). Il est financé par une taxe sur les entrées en salles (10,7 % sur chaque billet) et, entre autre, une sur les services de télévision (TST), contestée par Bruxelles. La faire accepter sera le combat de 2013, comme il l'a été pour 2012 déjà. La prochaine réunion des professionnels du secteur est prévue en juin.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 15h57 | So_cult’
el

Nintendo peine à passer au niveau suivant

La concurrence d'Apple ébranle sérieusement Nintendo. Le créateur de Super Mario souffre énormément...

La concurrence d'Apple ébranle sérieusement Nintendo. Le créateur de Super Mario souffre énormément des jeux gratuits ou peu coûteux disponibles sur téléphones mobiles ou tablettes PC. Pour la deuxième année consécutive, la firme japonaise accuse une baisse de ses ventes de consoles, plus inquiétant cette année est celle du lancement d'une nouvelle console de jeu. Le leader mondial du jeu vidéo par nombre de machines vendues a déclaré mercredi que les ventes de sa Wii U ne tiendront pas la comparaison avec les 100 millions de Wii vendues. La société prévoit une perte de 220 millions de dollars sur l'année financière 2012, qui se clôture le 31 mars prochain. Le président de Nintendo, Satoru Iwata, attribue les piètres performances de la Wii U à la pénurie de titres de jeux. Il indique que  Nintendo s'en tiendra à sa stratégie : aucun jeu emblématique de la marque ne devrait sortir sur tablettes, smartphones ou autres plateformes. Pour l'instant, serait on tenté d'ajouter...


Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 15h55 | Gaming
el

Apple réorganise sa gamme « iPad » et veut en finir avec les PC

Attendu après la découverte de bouts de codes faisant référence à ce nouveau...

Attendu après la découverte de bouts de codes faisant référence à ce nouveau produit, Apple a présenté le dernier né des iPad. En tous points identiques au modèle actuel, il se démarque seulement pas une capacité mémoire de 128Go, et un tarif qui va avec... 814 euros pour la version Wifi et 944 euros pour celle équipée de la 3G. A noter que ces tarifs ne sont pas plus élevés que ceux estimés pour la tablette Surface Pro de Microsoft. Et pour cause, Apple montre la voie pour le future de l'informatique, du moins de son point de vue. Steve Jobs l'avait annoncé avec la présentation d'iPad : l'appareil remplacera l'ordinateur personnel. De fait, dans la gamme de produits Apple, iPad 128GO vient se situer à quelques encablures du premier Macbook Air, et il est probable que le modèle 16go de l'iPad disparaisse dans le prochain grand renouvellement attendu pour septembre. L'histoire entre l'iPad et le Macbook devrait ressembler à celle qui s'opère entre iPhone et iPod. Le premier remplace le second, sans pour autant l'éliminer totalement. C'est donc bien la fin d'une aire avec cet iPad 128Go. A noter que Apple devrait aussi proposer bientôt une nouvelle Apple TV, légèrement plus puissante mais avec un design plus petit.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 12h25 | So_amazing
el

400 millions de dollars bloqués pour les films Fox

Selon The Wrap, la Fox aurait sécurisé 400 millions de dollars de financement  destinés...

Selon The Wrap, la Fox aurait sécurisé 400 millions de dollars de financement  destinés à payer, entre autres, les prochains "Avatar" ainsi que d'autres films sur les cinq prochaines années. La majorité de cette somme colossale proviendrait de Magnetar Capital, un fond d'investissement basé à Chicago. Aux manettes de ce deal juteux, on retrouve Chip Seelig, un financier qui avait déjà eu la main dans les précédents accords de ce type, passés alors avec Dune Capital Management en 2005 puis renouvelés à plusieurs reprises. Cette fois-ci, Seelig aurait même mis la main au porte-monnaie et investi avec son propre fond de capital investissement. Avec ces 400 millions de dollars, tous les prochains films de la Fox devraient être couverts (sauf quelques longs métrages d'animation ou à petit budget). Les investisseurs peuvent habituellement décider de financer chaque film à hauteur d'un quart ou de la moitié du budget.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 10h51 | So_cult’
el

Guerre des brevets, Apple essuie un léger revers face à Samsung

Dans l'affaire des brevets qui oppose Apple à Samsung en Californie, l'américain vient...

Dans l'affaire des brevets qui oppose Apple à Samsung en Californie, l'américain vient d'essuyer un nouvel échec judiciaire. La juge Lucy Koh est en effet revenue sur le verdict du jury, qui estimait que le coréen avait intentionnellement violé les brevets de la firme à la pomme. C'était l'élément sur lequel se basait la compagnie de Cupertino pour demander un triplement des dommages que devrait lui verser Samsung, triplement dont il n'est donc plus question après cette décision. Cela dit, Samsung ne sort pas vraiment grand gagnant puisqu'il espérait de son côté faire annuler purement et simplement l'amende d'un milliard de dollars qu'il doit verser à Apple, or cette lourde sanction est malgré tout maintenue.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 10h34 | So_amazing
el

Google et Facebook champions des acquisitions

La firme CB Insights publiait hier un rapport sur l'ensemble des fusions et...

La firme CB Insights publiait hier un rapport sur l'ensemble des fusions et acquisitions qui ont eu lieu en 2012 dans le monde des nouvelles technologies, qui sont au nombre de 2777 et représentent un total de 46,8 milliards de dollars d'investissement, et c'est sans compter les groupes côtés en Bourse! On y apprend notamment que 94% des compagnies ont été rachetées par des acheteurs stratégiques, avec seulement 6% des acquisitions réalisées par des sociétés de capital investissement, mais aussi que 76% des entreprises tech rachetées en 2012 n'avaient pas réalisé de levées de fond auparavant.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le web et le mobile sont les domaines qui ont vu le plus d’acquisitions, devant la publicité, la vente, le marketing et les services d'info et d'actualité en ligne. Sans surprise, du côté des plus gros acheteurs, on retrouve les grands noms de l'industrie: avec dans l'ordre Facebook, Google, Cisco, Groupon, Twitter et Oracle. Seules huit des acquisitions dont le montant a été dévoilé ont dépassé le milliard de dollars, et l'immense majorité de ces rachats se situe sous la barre des 50 millions de dollars, une proportion qu'on peut imaginer assez différente si l'on devait inclure les chiffres gardés secrets.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 10h25 | So_amazing
el

Amazing Amazon: résultats en baisse et actions en hausse

C’est à n'y rien comprendre. Alors qu'Apple, qui affiche des résultats très satisfaisants, a...

C’est à n'y rien comprendre. Alors qu'Apple, qui affiche des résultats très satisfaisants, a plongé en Bourse avec l'annonce de ses résultats, Amazon bénéficie du résultat inverse, puisque son titre a bondit de 11% après l'annonce de résultats pour le quatrième trimestre 2012 bien en deçà des pronostics. Et si l'on compare avec 2011, le résultat n'est pas brillant, puisqu'Amazon enregistre une perte nette de 39 millions de dollars là où elle affichait une bénéfice net de 631 millions l'année précédente. Il faut malgré tout saluer un quatrième trimestre plus sain, avec 97 millions de dollars de bénéfice net (bien que les profits, eux, soient en baisse de 45% par rapport à la fin d'année 2011, ce que les analyste imputent à des raisons comptables). Mais le CEO Jeff Bezos a surtout voulu souligner qu'Amazon est bien en train de réussir sa transition numérique: "Après 5 ans, les ebooks sont une catégorie qui pèse plusieurs millions de dollars et connaît une croissance rapide - une hausse d'environ 70% par rapport à l'an passé. A l'opposé, nos ventes de livres physiques ont connu la plus basse croissance en Décembre depuis 17 ans, avec seulement 5% d'augmentation". Loin de s'en lamenter, Bezos semble se féliciter de ces ventes moroses, et pour cause... Car pour le CEO d'Amazon, qui dit ebooks dit Kindle, et il est vrai que la liseuse maison se vend très bien sur le site, notamment avec sa toute dernière déclinaison Paperwithe. Devant la poussée des tablettes, qui menacent le marché des e-readers, Amazon a encore et toujours la réponse, avec sa Kindle Fire mais aussi (surtout?) avec son application "Kindle" pour iPad, et autres terminaux mobiles iOS, Android etc. Reste qu'au vu des réactions du marché, l'optimisme de Bezos est plutôt contagieux.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 9h47 | So_amazing
29 janvier 2013
el

CanalPlay au rabais

Le service de VOD illimité que propose Canal depuis octobre 2011 baisse ses...

Le service de VOD illimité que propose Canal depuis octobre 2011 baisse ses tarifs, passant de 9,99 euros par mois à 6,99 euros par mois, en prévision peut-être de l'arrivée imminente de la concurrence, pour l'instant inexistante. CanalPlay devra en effet bientôt rivaliser avec le service d'Amazon, et d'autres acteurs internationaux s'ajouteront à la liste dans les mois à venir. L'occasion donc de fidéliser sa clientèle, ou d'en séduire une nouvelle pour accéder aux quelques 1200 films et 1300 épisodes de séries disponibles dans le catalogue CanalPlay. Reste que face à LoveFilms dont le propriétaire Amazon se situe aux Etats-Unis, Canal conserve un énorme désavantage concernant les nouveautés, puisqu'il est soumis à la chronologie des médias, dont il a récemment était décidé qu'il passerait bientôt de 36 mois à 22 entre l'exploitation en salle et en VOD. Autre bémol, cette offre n'est disponible que pour les tablettes et ordinateurs. Ceux qui souhaitent utiliser leur téléviseur devront continuer de débourser 9,99 euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 janvier 2013 à 18h11 | So_cult’
el

Moins 7% de fréquentation au Midem

Alors que le Midem enregistrait en 2012 une légère hausse de sa fréquentation,...

Alors que le Midem enregistrait en 2012 une légère hausse de sa fréquentation, il déplore cette année une baisse de 7% des participants, qui ont été 6 400 au total. Un baisse qui reflète la morosité du marché du disque, d'ailleurs lorsque celui-ci était florissant, le Midem réunissait près de 10 000 personnes chaque année. Depuis, et en dépit d'une stabilisation l'année dernière, les industries répercutent leurs pertes sur leur participation à cet évènement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 janvier 2013 à 17h55 | So_cult’
el

Yahoo! pour la Mayer et pour le pire

Pari en partie réussi pour Marissa Mayer qui a repris les rênes de...

Pari en partie réussi pour Marissa Mayer qui a repris les rênes de Yahoo! en juillet 2012 et a pu annoncer lundi "la première année de croissance pour le groupe en quatre ans" lors d'une conférence de presse. Le bénéfice net annuel s'élève à 3,9 milliards de dollars (soit quasiment 4 fois plus qu'en 2011), une vraie prouesse, même si la vente, pour 2,8 milliards de dollars, de la majeur partie de ses actifs dans Alibaba, n'y est pas étrangère. Le chiffre d'affaires aussi est en (très légère) hausse à +0,05%, soit 4,99 milliards de dollars. Mais le succès de Mayer est à relativiser au regard des performances de la société au quatrième trimestre 2012 qui affiche un bénéfice net en recul de 8% à 272 millions de dollars (mais un chiffre d'affaires en augmentation de 2%). Si le "search" se porte bien, avec des revenus en hausse de 4% à 482 millions de dollars, la section "publicité display", elle, chute de 3% à 591 millions de dollars. Mais 2013 s'annonce morose pour Yahoo! qui prévoit un chiffre d'affaires entre 1,07 et 1,10 milliard de dollars au premier trimestre (contre 1,12 attendu par le marché) et 4,5 à 4,6 milliards sur l'année (alors que le marché visait 4,59 milliards, tout en haut donc de cette fourchette). En dépit des efforts drastiques sur le personnel (dotn 18% a été sabré en un an pour atteindre 14 100 personnes fin 2012), Marissa Mayer a encore fort à faire pour consolider la croissance du groupe. Pour cela, le directeur financier Ken Goldman évoque le potentiel développement du "search", mais la CEO parle aussi de la stratégie de contenus, avec notamment les partenariats signés ces derniers mois avec NBC Sports ou CBS. Elle entend par ailleurs "faire croître notre présence à l'international, et attirer une démographie d'utilisateurs plus large".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 janvier 2013 à 10h42 | So_amazing
el

Philips lâche du lest pour rester bénéficiaire

Après un exercice 2011 déficitaire (1,29 milliard d’euros de perte nette), le néerlandais...

Après un exercice 2011 déficitaire (1,29 milliard d’euros de perte nette), le néerlandais Philips annonce un mieux pour 2012, avec un bénéfice net de 231 millions d'euros. Le chiffre d'af­faires se monte à 7,161 mil­liards d'euros et le ré­sul­tat d'ex­ploi­ta­tion ajus­té (Ebita) à 875 mil­lions. Pour autant, ce résultat positif ne saurait faire oublier un quatrième trimestre en berne, avec 355 millions d'euros de perte, largement imputables à l'amende de 509 millions d'euros que s'est vu infligé le fabricant d'électroménager par l'Union européenne dans le cadre de l'affaire dite du cartel des tubes, où plusieurs constructeurs de téléviseurs ont été jugés coupables d'entente illicite sur le prix des tubes cathodiques. Pas de quoi inquiéter les marchés, donc. Mais pour maintenir cette situation bénéficiaire  Philips va céder ses ac­ti­vités audio et vidéo au japonais Funai Elec­tric qui déboursera d'abord 150 millions d'euros avant de s'acquitter d'une licence.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 janvier 2013 à 10h14 | So_amazing
28 janvier 2013
el

Twitter de plus en plus rentable, valorisé à 9 milliards de dollars

On apprenait vendredi par Reuters que la société Blackrock, numéro un mondial de...

On apprenait vendredi par Reuters que la société Blackrock, numéro un mondial de la gestion d'actifs, avait injecté 80 millions de dollars dans le réseau de micro-blogging Twitter, portant ainsi sa valorisation à plus de 9 milliards de dollars (soit 6,7 milliards d'euros). Selon Reuters, il ne s'agit pas de lever des "capitaux frais", puisque Blackrock achètera "directement des titres auprès de salariés de Twitter désireux de solder leur participation et leurs options." Début janvier, Twitter était même (officieusement) valorisé à 11 milliards de dollars! La compagnie, qui repousse pour l'instant l'entrée en Bourse (jusqu'à 2014?), est en effet florissante, comme l'a démontré sa toute récente annonce de développement de son marché publicitaire au Moyen Orient et en Afrique du Nord, des régions où le nombre d'utilisateurs a triplé en un an. Reste que la prudence du CEO Dick Costolo semble plutôt raisonnable au vu du flop en Bourse de Facebook, qui aurait peut-être du consolider son business model avant de se lancer, une option que semble donc favoriser Twitter. Certains observateurs notent que la valorisation de Twitter connaît une croissance au ralenti puisque le réseau social était estimé à 8,4 milliards en 2011 lorsque le Prince saoudien Alwaleed bin Talal y a pris une part stratégique. Mais peut-être faut-il y voir le signe d'un dégonflement de la bulle "social", qui pourrait éviter que celle-ci n'éclate pour de bon.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 janvier 2013 à 10h13 | Web 1,2,3
el

Samsung et Nokia à l’assaut de la musique

Pour le moment, l'iTunes d'Apple règne sans partage ou presque sur la musique...

Pour le moment, l'iTunes d'Apple règne sans partage ou presque sur la musique payante pour l'ensemble de ses terminaux. Un filon plus que rentable qu'entendent bien partager ses concurrents, Samsung avec son Music Hub lancé en juillet, et Nokia avec son Musique+. Du côté de Samsung, il s'agit d'un service assez semblable à Spotify, avec un accès illimité pour 9,99$ par mois. Pour l'instant, il n'est disponible que pour les Galaxy SIII et Galaxy Note II, mais TJ Kang, vice-président de la firme coréenne a annoncé son arrivée imminente sur les autres terminaux de la marque, mais aussi, à plus long terme, sur d'autres plateformes. Restera à faire valider une application de Samsung sur l'Appstore d'Apple, ce qui est loin d'être gagné. Du côté de Nokia, qui propose déjà un service de streaming musical gratuit, la nouvelle offre "+" coûtera 3,99€ par mois pour accéder à de nouvelles fonctionnalités: téléchargement de playlists pour les écouter hors connexion, accès à une meilleure qualité audio via WiFi, affichage des paroles etc. Ce service Musique+ devra être déployé sur le premier trimestre 2013 et ne sera disponible que pour les possesseurs de Windows Phone. Visiblement, les concurrents d'Apple favorisent le modèle d'accès qui cartonne avec Deezer et Spotify à celui où la marque à la pomme s'est déjà imposée, de l'achat au titre ou à l'album.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 janvier 2013 à 9h49 | So_amazing
25 janvier 2013
el

Orange à 100% dans Dailymotion

L'option a été levée. Orange détient officiellement 100% du portail Dailymotion. L'opérateur avait...

L'option a été levée. Orange détient officiellement 100% du portail Dailymotion. L'opérateur avait pris 49% pour 66 millions d'euros il y a deux ans, et se gardait la possibilité de monter au capital seul ou avec des partenaires. Orange a confirmé officiellement une information du site JDNet. Selon ce dernier la transaction c'est réalisée sur une valorisation d'environ 100 millions d'euros de Dailymotion. Le portail est consulté par 115 millions d'internautes par mois et délivre 2,5 milliards de vidéos !

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2013 à 17h08 | Web 1,2,3
el

Pascal Nègre : « Le numérique égale chez Universal le chiffre d’affaires physique »

Président d'Universal Music en France, en Italie, au Moyen Orient et en Afrique,...

Président d'Universal Music en France, en Italie, au Moyen Orient et en Afrique, Pascal Nègre vient d'être nommé DG Monde d'Universal Music Group en charge du «new business». Il devient ainsi le stratège numérique de la filiale de Vivendi. Invité du Buzz Média Orange-Le Figaro, Pascal Nègre relève que chez Universal dans le monde, le chiffre d'affaire du numérique a égalé l'an passé celui des ventes physique. La logique 50/50 n'a pas encore rattrapé la France qui dispose d'un "réseau de distribution physique encore solide malgré quelques accidents" (comprenez les magasins Virgin). Concernant le marché international de la musique qui s'ouvre samedi à Cannes, Pascal Nègre appelle la ministre de la culture Aurélie Filipetti à créer "un cadre précis qui permette la diversité de la création française dans les radios et les télés". Le DG d'Universal en appelle à "une loi Lang 2.0" en référence à la loi Lang de 1985 sur le partage de valeur entre la musique, les radios, les télés, les lieux sonorisés ou la copie privée.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2013 à 16h20 | So_cult’
el

Sony sort sa nouvelle plateforme d’achat en ligne, Sony Entertainment Network

Le nouveau rendez-vous des gamers est en ligne. Testé depuis le mois dernier...

Le nouveau rendez-vous des gamers est en ligne. Testé depuis le mois dernier en Europe, Sony Entertainment Network, le nouveau magasin en ligne de Sony s'est ouvert officiellement hier. Le design s'inspire largement de celui du PlayStation Store. Il permet d’acheter sur la toile des contenus pour les consoles portables PSP et Vita et la console de salon PlayStation 3. Jeux et extensions du PlayStation Network, films (achat et location) ou encore séries TV sont disponibles. Les achats s'effectuent par carte de crédit, cartes prépayées ou en rechargeant le compte via PayPal. Pour les films et série, les opérations se font depuis un PC, via le logiciel Media Go, mais Sony indique dans sa FAQ qu’il est en train de développer un lecteur vidéo pour les navigateurs Internet. Les jeux acquis depuis un PC sont automatiquement téléchargés sur la console. La firme japonaise envisage également d'ouvrir le magasin aux terminaux mobiles, sans préciser de date.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2013 à 12h18 | Gaming
el

Star Wars, le retour du réalisateur fantôme

Disney aura soigneusement entretenu le mystère autour de ce septième opus. J.J. Abrams...

Disney aura soigneusement entretenu le mystère autour de ce septième opus. J.J. Abrams aurait finalement accepté de réaliser le prochain Star Wars, selon le site spécialisé The Wrap. Dans une interview donnée en novembre dernier à Hollywood life, J.J. Abrams déclarait "je pense que je le verrai en tant que spectateur". Le réalisateur de Star Trek aurait fini par céder à la pression de la productrice, Kathleen Kennedy. Cette information n'a pas encore été confirmée par Disney, propriétaire de la franchise Star Wars depuis qu'elle l'a rachetée à LucasFilm fin octobre. En revanche, le nom du scénariste a été dévoilé le 9 novembre 2012 sur le site officiel de la production. Ce sera Michael Arndt (Toy Story 3, un oscar pour Little Miss Sunshine). Caution morale pour les fans et gage de crédibilité pour Disney, George Lucas conservera un rôle dans ce prochain opus. Le père historique de Star Wars sera "consultant créatif". Le casting en revanche reste un mystère à ce jour, même si les principaux interprètes historiques (Harrison Ford en Han Solo, Mark Hamill en Luke Skywalker, et Carrie Fishier, plus connue sous le nom de Princess Leia) n'ont pas caché leur intérêt. Avant de s'attaquer à ce projet pharaonique, J.J. Abrams doit finir la post-production de Star Trek Into Darkness, la suite du prequel qu'il a réalisé en 2009. Il s'est également engagé dans la production d'un biopic sur l'ascension puis la chute du cycliste Lance Armstrong. Le tournage du prochain Star Wars est prévu pour 2015.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2013 à 11h37 | So_cult’
24 janvier 2013
el

Fin de la prise de bec entre Twitter et les associations anti-racisme

C'est la première condamnation en droit français pour Twitter. Ce jeudi, le tribunal...

C'est la première condamnation en droit français pour Twitter. Ce jeudi, le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a tranché. Le site de micro-blogs américain devra communiquer les données personnelles permettant l'identification des auteurs de tweets racistes ou antisémites. Twitter avait été assigné en référé (procédure d'urgence) par l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), vite rejointe par SOS racisme, la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) et le Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples). L'UEJF avait protesté la première en octobre 2012, après la diffusion de tweets reprenant les mots-clef #unbonjuif et #unjuifmort. D'autres hashtags vénéneux comme #simafilleramèneunnoir avaient ensuite fait leur apparition. Pour calmer les esprits, Twitter avait accepté de retirer les tweets litigieux. Mais le 8 janvier dernier, le groupe américain s'était prévalu de sa dépendance vis-à-vis de la justice américaine pour rejeter la compétence du juge des référés dans cette affaire. Quoi qu'il en soit, les associations ont l'intention de tout mettre en oeuvre pour traîner à leur tour devant les tribunaux les twittos responsables des tweets incriminés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 janvier 2013 à 16h37 | Web 1,2,3
el

France Télévision : Rémy Pflimlin nomme sa garde prétorienne (màj)

Les négociations du contrat d'objectifs et de moyens (COM) entre France Télévisions et...

Les négociations du contrat d'objectifs et de moyens (COM) entre France Télévisions et le gouvernement sont sur le point d'aboutir. Le président du groupe, Rémy Pflimlin, a annoncé la semaine dernière au gouvernement et à l'Elysée le remodelement à venir de son état-major. L'annonce officielle devrait survenir la semaine prochaine. Pressée de faire des économies, France Télévisions espère parvenir à plus d'efficacité dans les prises de décision, tant pour la gestion du groupe (10 000 salariés) que des programmes. Selon l'Express, deux dirigeants-clef du groupe verront leur position renforcée afin de resserer la direction autour de son président. Ainsi Bruno Patino (directeur de France5, en charge de la stratégie numérique du groupe) prendra-t-il en charge toute la coordination des programmes de France Télévisions. La position de Martin Ajdari (directeur général délégué aux finances) se renforce également. Aucun recrutement externe n'est prévu. Interrogée, France Télévisions n'a pas souhaité s'exprimer.

- Mise à jour : Rémy Pflimlin va nommer également Thierry Thuillier pour l'information et Patrice Papet pour l'organisation et les ressources humaines, selon Les Echos. Jean Reveillon pour France 2, François Guilbeau pour France 3, Emmanuelle Guilbart pour France 4, Claude Esclatine pour France ô qui occupaient des fonctions de directeur perdent leur titre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 janvier 2013 à 16h33 | Old fashion media
el

Mega vs Gema

Le FBI ne serait pas le seul à avoir Kim Dotcom dans le...

Le FBI ne serait pas le seul à avoir Kim Dotcom dans le collimateur. Le fondateur de MegaUpload doit aussi parfois affronter d'autres adversaires comme la GEMA en Allemagne, comprenez la société allemande des auteurs, l'équivalent de la Sacem. Sur Twitter, Kim DotCom s'offusque et dénonce un abus de pouvoir. Il accuse la GEMA d’être à l’origine d’une requête en violation de copyright contre la vidéo diffusée sur YouTube de lancement de Mega, son nouveau site de stockage de fichiers en ligne. Cette nouvelle polémique est une aubaine pour la promotion de Mega, dont le lancement avait connu quelques ratés, notamment en raison du sous-dimensionnement de l’infrastructure par rapport au pic de trafic du début.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 janvier 2013 à 16h32 | Web 1,2,3
el

Le co-fondateur du Point est décédé

Il avait 83 ans. Cofondateur de l'hebdomadaire Le Point et membre honoraire du...

Il avait 83 ans. Cofondateur de l'hebdomadaire Le Point et membre honoraire du Conseil d'État, Olivier Chevrillon est décédé ce mardi à Paris. Durant ses années de faculté à la Catho, il participe à de nombreux mouvements de réflexion et cercles de pensée. Il y rencontre notamment Michel Rocard, Georges Suffert, Emmanuel Mounier, Paul Ricoeur, Stéphane Hessel et Simon Nora. Il oeuvre alors avec le groupe Esprit. A vingt ans, il intègre l'ENA. Sa carrière politique commence au Conseil d'Etat. Elle se poursuit dans les ministères où il participe notamment au processus de décolonisation. A la tête du groupe l'Express, Olivier Chevrillon fonde l'hebdomadaire Le Point avec Claude Imbert en septembre 1972. Il y restera jusqu'en 1985. Suite à un désaccord interne lors d'un changement d'actionnaires, il retourne dans le service public, où il occupe entre autres le poste de directeur des musée de France. Il avait été à l'origine des réformes du Grand Louvre (voulue par François Mitterrand) et de l'amélioration du statut des conservateurs, avant d'être remplacé par Jacques Sallois en 1990.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 janvier 2013 à 16h28 | Old fashion media
23 janvier 2013
el

Olivier Schrameck enfile son costume de capitaine du CSA

Le capitaine du vaisseau annonce qu'il tiendra le cap de la rigueur morale....

Le capitaine du vaisseau annonce qu'il tiendra le cap de la rigueur morale. Le nouveau président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) Olivier Schrameck a présenté mercredi sa feuille de route à l’Assemblée et au Sénat. Veiller à l’impartialité et l’indépendance du CSA, travailler en étroite collaboration avec l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes), l’Autorité de la concurrence et la Cnil constituent les grandes lignes. Le nouveau président du CSA laisse une porte ouverte au lancement de la radio numérique terrestre "dans les zones moins bien desservies par les radios analogiques". Olivier Schrameck a également critiqué le rôle de son prédécesseur dans le dossier de la numérotation des TV locales, pénalisées par l'arrivée de 6 nouvelles chaînes de TNT en décembre 2012. Sans expérience dans l’audiovisuel, à 61 ans l'ancien directeur de cabinet de Lionel Jospin a succédé à Michel Boyon en janvier dernier.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 janvier 2013 à 20h08 | Old fashion media
el

Les Indés Radio et The Voice jouent une partition commune

La France va les entendre chanter. A partir du 2 février prochain, le...

La France va les entendre chanter. A partir du 2 février prochain, le groupement Les Indés Radios participera pour la deuxième année consécutive à l'émission diffusée sur TF1 "The Voice : la plus belle voix". La saison 2 de "The Voice" se divisera en trois phases : les auditions à l'aveugle, les battles et les lives. Les stations des Indés Radios en profiteront pour diffuser des contenus éditoriaux exclusifs tels que interviews des candidats, des coachs ou encore des animateurs de l'émission... Les auditeurs pourront aussi gagner des places lors de jeux antennes pour assister en direct aux émissions. Les Indés Radios accompagneront également Le Tour 2013 de "The Voice" dans plus de 17 villes de France, où les meilleurs participants du talent show se produiront sur scène.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 janvier 2013 à 18h21 | Old fashion media
el

HBO Nederland se taille la part du lion grâce à NBC Universal

HBO Nederland vient de signer un accord commercial avec NBC Universal. Le directeur...

HBO Nederland vient de signer un accord commercial avec NBC Universal. Le directeur général d'HBO, Jaap Bruijnen, ne cache pas sa satisfaction : " Avec cet accord, nous sommes en mesure d'offrir à nos abonnés une gamme de films plus large, incluant certains des plus grands films d'Hollywood". Désormais, HBO pourra diffuser des films comme The Bourne Legacy, Ted, Despicable Me 2, This Is 40 et Les Misérables. Cet accord renforce la position de la chaîne sur le marché des fournisseurs de contenus audiovisuels exclusifs et payants. Pour la chaîne concurrente Film1, du groupe Chellomedia qui détenait jusqu'à présent les droits exclusifs de télévision payante pour les Pays-Bas, le coup est rude à encaisser.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 janvier 2013 à 17h13 | Old fashion media