Résultats de la recherche : ojd

Vous trouverez sûrement plus de résultats dans l'ancienne version du site.
Cliquez ici pour afficher les résultats.

urgent

Presse : le rebond de Libération dans un contexte dramatique

Est-ce le début d'une remontée fantastique ? Les derniers chiffres publiés ...

Est-ce le début d'une remontée fantastique ? Les derniers chiffres publiés par l'OJD montrent clairement une progression des ventes en kiosque du journal Libération. Un bond de plus de 20% pour le journal fondé par Jean-Paul Sartre qui s'est écoulé à 30 286 exemplaires au mois de novembre. Une belle progression qui ne s'accompagne pas de la même dynamique dans les kiosques numériques, puisque le journal accuse un faible +0,11% avec seulement 8 457 ventes. L'actualité dramatique du 13 novembre qui a touché Paris, et les élections qui s'annonçaient ont forcément joué un rôle dans ce rebond pour Libération, mais ils n'ont pas permis aux autres quotidiens généralistes de sortir la tête de l'eau. Ainsi, Le Figaro avec 63 137 exemplaires vendus chute de 5,49% (moins que les 15% de baisse jusqu'ici, il est vrai) et Le Monde s'en sort mieux avec une légère embellie de 1,13% et 61 482 ventes en moyenne dans les kiosques. Ces deux journaux profitent cependant de la forte progression des ventes numériques avec un impressionnant +82% pour Figaro et 17,27% pour Le Monde. A noter également que Le Parisien et Les Echos, qui sont désormais dans le même groupe, ont aussi connu un mois de novembre 2015 plus que médiocre. L'ancien champion de Saint Ouen baisse d'un peu moins de 5% pour atteindre un médiocre 106 775 ventes en kiosque pour un journal qui tournait à plus de 150 000 il y a quelques années seulement. Idem pour les Echos avec un faible 13 674 ventes en kiosque.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 janvier à 12h04 | Old fashion media | Commenter
17 décembre 2015

Le pôle News du groupe Lagardère, des médias en perte de vitesse Verouillé

Selon les informations de la presse, le groupe Lagardère se prépare à lancer un vaste projet immobilier pour regrouper le JDD et la radio Europe 1 pour 2018. Deux médias qui n’ont plus la splendeur passée. L’idée n’est pas récente …

17 décembre à 17h11 | Old fashion media | Commenter
11 décembre 2015
el

Frédéric Bonnaud remplacé par Pierre Siankowski à la tête des Inrocks

Frédéric Bonnard quitte son poste de directeur de la rédaction du magazine ...

Frédéric Bonnard quitte son poste de directeur de la rédaction du magazine Les Inrocks, il est remplacé par Pierre Siankowski. Frédéric Bonnaud a été nommé à la direction générale de la cinémathèque de Paris. En mars 2013, Frédéric Bonnard avait succédé à Audrey Pulvar. Selon les chiffres de l'OJD la diffusion du magazine est passée de 41 956 en 2013 à 35 745 exemplaires pour la période 2014/2015. La diffusion kiosque s'est écroulée pendant cette période pour atteindre un niveau mensuel de 11 259 exemplaires en juin 2015 contre 15 879 deux ans plus tôt. Le site internet du magazine est en meilleure forme avec une audience (toujours certifiée par l'OJD) entre 7 et 10 millions de visites par mois.

Capture d’écran 2015-12-11 à 17.54.43

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 décembre à 17h57 | Old fashion media | Commenter
7 décembre 2015
el

La presse en ligne en novembre : « triste record »

"Avec 700 Millions de visites réalisées sur les 10 premiers sites d’information ...

"Avec 700 Millions de visites réalisées sur les 10 premiers sites d’information généraliste, la fréquentation habituelle a plus que doublé suite aux attentats de Paris" déclare l'OJD, en charge de certifier les mesures des audiences des sites d'information. La croissance est importante pour chacun des sites d'information à l'échelle de leur importance sur ce marché. Le Top 10 des sites d'actualités est dominé par Le Monde avec 147 millions de visites n novembre 2015, dont 38% sur le mobile. Le Monde domine donc Le Figaro qui arrive second avec 111 millions de visites (36% mobiles), et 20 Minutes qui totalise 70 millions de visites mais avec 46% en mobilité. Derrière le trio de tête, suivent : Le Parisien (69 millions de visites), puis BFMTV (62 millions de visites), L'OBS (59 millions), FranceTV Info (54 millions), L'Express (49 millions) et Libération (38 millions dont 41% en mobilité) puis Le Point qui ferme ce classement avec 34 millions de visites.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 décembre à 18h29 | Web 1,2,3 | Commenter
4 décembre 2015

Octobre noir pour Libé Verouillé

L’OJD du mois d’octobre est marqué par la baisse continue des ventes kiosques et numérique de Libération dans un contexte défavorable pour la presse. Le Monde et Le Figaro sortent leur épingle du jeu grâce aux ventes « numériques ». L’OJD vient …

04 décembre à 11h23 | Old fashion media | Commenter
6 novembre 2015
el

Presse, les chiffres de septembre posent question sur la survie du « papier »

En pleine affaire de la TVA des sites d'information, l'OJD a publié ses chiffres ...

En pleine affaire de la TVA des sites d'information, l'OJD a publié ses chiffres du mois de septembre. Les niveaux des ventes des principaux journaux sur le support "papier" n'ont jamais été aussi bas. Un niveau record pour Libération qui accuse 21 971 ventes, soit une baisse de 26,32% sur un an. Mais ce serait injuste de ne pointer que le journal de Patrick Drahi, car Le Monde ou Le Figaro ne font guère mieux avec des baisses respectives de 16,31% et 15,41%. Pour les deux titres, le volume de ventes est alarmant à : 55 236 pour Le Monde, et 65 331 pour le journal du groupe Dassault. Les Echos aussi dérapent, avec une baisse des ventes en kiosque de 15,56% ! Le Parisien ne s'en sort pas mieux, avec pour la première fois une diffusion kiosque qui plonge sous la barre des 100 000 à 97 069 exemplaires vendus en moyenne par jour. Dans l'univers de la presse française, le grand événement fut le lancement de l'Equipe au format tabloïd. Le changement a été plutôt bénéfique sans être spectaculaire. Les ventes "kiosque" sont étales à 150 162 ex, sur un an la variation est minime (-0,3%). En revanche, l'Equipe tient sa revanche sur un an sur son édition numérique qui atteint 30 067, soit +111,96% !

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 novembre à 17h13 | Old fashion media | Commenter
2 novembre 2015
el

Médiamétrie propose une nouvelle mesure hybride de l’audience

Médiamétrie poursuit ses recherches sur l'hybridation de la mesure d'audience. ...

Médiamétrie poursuit ses recherches sur l'hybridation de la mesure d'audience. Après l'audience de l'internet basée sur l'étude de chiffres issus d'un panel et de la fréquentation "Site Centric" via l'OJD, la société propose une méthode comparable pour la télévision, sur l'univers des chaines thématiques de CanalSat. Médiamétrie utilise les données récoltés via les box des opérateurs, "58 % des foyers TV sont désormais équipés de décodeurs numériques ADSL, câble ou satellite connectables à Internet", indique l'institut, qui ajoute que les données peuvent être collectées en temps réel. "Dans le cas de la mesure de l’audience TV, les données sont d’une part celles d’une enquête basée sur un panel de foyers et d’individus abonnés et d’autre part les « logs » collectés par voie de retour, c’est-à-dire par la connexion des décodeurs à internet", souligne Médiamétrie. Cette nouvelle mesure hybride utilise des algorithmes :  « D’abord, il faut filtrer les données voie de retour, et faire le tri dans les « logs » collectés, afin de sélectionner ceux qui sont réellement utiles et correspondent à une session TV. Ensuite, il faut réussir à individualiser les audiences. En effet, un téléviseur allumé ne signifie pas qu’une seule personne le regarde. 40 % du temps passé devant la télévision se fait à plusieurs » précise Lorie Dudoignon, Expert Statisticien. Trois étapes sont nécessaires pour éliminer le bruit, et obtenir une donnée raffinée exploitable pour la mesure. "L’estimation de qui est présent devant la télévision est effectuée par un algorithme d’individualisation", précise Médiamétrie.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 novembre à 20h12 | Old fashion media | Commenter
13 octobre 2015
urgent

Décès de Luciano Bosio

C'était l'une des grandes figures de la presse de ces dernières années. Luciano ...

C'était l'une des grandes figures de la presse de ces dernières années. Luciano Bosio est décédé, annonce le magazine Stratégies. Luciano Bosio avait débuté sa carrière dans le groupe Rizzoli. Il avait ensuite pris les rênes de l'agence média Carat Presse. Un poste d'observation privilégié s'il en est, avant de s'engager sous la bannière du Figaro pendant sept ans, avec le grade de vice président de Figaro Médias, et directeur de la stratégie, des études et de la communication du groupe. A ce titre, Luciano Bosio a collectionné les rôles dans les instances représentatives de la presse en France, notamment l’OJD, l’AEPM-APPM, Audipresse, Médiamétrie, l’Irep, SPPMO, SPQN et l'EuroPQN.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 octobre à 11h58 | Old fashion media | Commenter
12 octobre 2015
el

Quand le Figaro se pinçait le nez devant Linternaute

L'OJD vient de publier les audiences des sites spécialisés dans l'information. ...

L'OJD vient de publier les audiences des sites spécialisés dans l'information. Le Monde se classe premier avec plus de 82 millions de visites en tout au mois de septembre. Le site devance Le Figaro.fr, 20Minutes et Le Parisien. La seconde place du journal de Serge Dassault est une information en soi, puisque le groupe vient de racheter les sites de CCM Benchmark. Avec cette acquisition, Marc Feuillée, le patron du groupe Figaro, annonce vouloir créer un géant capable de se mesurer à Facebook et compagnie ! C'est certainement vrai, mais l'OJD n'affiche aucun site du groupe CCM Benchmark dans le top 20 du mois de septembre. Et pour cause, il faut pour cela déclarer son audience auprès de l'organisme. Les sites comme Linternaute, ou le Journal Du Net ne remplissent pas cette condition. Sinon, ils seraient installés parmi les premières places du classement... Au grand dam des autres éditeurs, qui n'ont jamais manqué une occasion de rappeler que selon eux, Linternaute n'est pas un site d'actualité ! En décembre 2012, huit éditeurs (dont Le Figaro) avait pris leurs plus belles plumes pour interpeller Médiamétrie, qui avait eu, le tort selon eux, de faire entrer Linternaute dans le catégorie "Actualité". Finalement, l'appel du clic a été le plus fort depuis pour le groupe Figaro...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 octobre à 19h28 | Web 1,2,3 | Commenter
9 octobre 2015
el

Première synergie entre L’Express et SFR

L'un est la propriété de Patrick Drahi. L'autre aussi. SFR vient d'annoncer ...

L'un est la propriété de Patrick Drahi. L'autre aussi. SFR vient d'annoncer que pour chaque abonnement "mobile 4G, à partir d'un forfait Power 5Go, un an d'abonnement à l'hebdomadaire l'Express numérique (est offert, ndl)." Un procédé appelé synergie entre deux actifs appartenant à un même actionnaire. Dans les faits, les clients SFR qui souhaitent profiter pendant un an de la lecture des éditos de Christophe Barbier, notamment, ont jusqu'au "16 novembre 2015 pour activer leur Extra LeKiosk". La formule des "Extras" de SFR a déjà montré son efficacité avec les abonnements de CanalPlay, ou Napster. L'Express connait une période très difficile avec un plan de suppression de 125 postes proposé par la direction, qui ne passe pas auprès des salariés et des syndicats. Les ventes du magazine ne sont pas florissantes. Selon l'OJD, le magazine vend en moyenne 51 000 exemplaires chaque semaine, pour une diffusion totale "individuelle" de 337 000 au total. Les chiffres de la version "numérique" sont très faibles avec 1855 unités déclarées, selon l'OJD. Il est vrai que la stratégie du "gratuit" sur le Net représente un frein important pour la vente en ligne.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 octobre à 9h49 | Web 1,2,3 | Commenter
6 octobre 2015
el

LNEI de grandes ambitions dans les médias

Les nouvelles éditions indépendantes, propriété du banquier Mathieu Pigasse ...

Les nouvelles éditions indépendantes, propriété du banquier Mathieu Pigasse se réorganisent depuis le rachat de Radio Nova. Bernard Zekri en devient le directeur général, tandis que Pierre Siankowski est nommé directeur général adjoint. LNEI comprend essentiellement deux médias : Les Inrocks et Radio Nova. Le premier connait une période de crise de ses ventes depuis plusieurs années - après une relance lors de son rachat par Mathieu Pigasse - avec un volume moyen de 14 380 ventes en 2015 selon les chiffres de l'OJD. Quant à la radio, elle bénéficie d'une situation avantageuse dans la perspective d'une couverture nationale, si tant est que le gouvernement fait le pari de la radio numérique terrestre dans les prochaines années.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 octobre à 14h37 | Old fashion media | Commenter
21 septembre 2015

Presse : en juillet la lente progression de la conversion au numérique Verouillé

Quel journal français convertit le mieux son lectorat vers le numérique ? Le Monde est bien placé, tout comme Les Echos, mais les pourcentages de « ventes numériques » sont toujours relativement faibles, aux alentours de 25% pour les meilleurs. La presse …

21 septembre à 12h58 | Old fashion media | Commenter
2 juillet 2015

Presse : avec les beaux jours le numérique Verouillé

Le Figaro et Le Monde mettent les bouchées doubles sur le numérique. Libération stabilise ses ventes « papier », un premier effet Johan Hufnagel ? Mais le numérique est toujours déprimé rue Béranger. Le numérique est la grande affaire de la presse …

02 juillet à 13h37 | Old fashion media | Commenter
1 juin 2015
el

Libération à la relance

Libération propose à ses lecteurs depuis ce matin une nouvelle formule. Le ...

Libération propose à ses lecteurs depuis ce matin une nouvelle formule. Le quotidien, maintenant propriété de Patrick Drahi, est vendu 2 euros (une augmentation de 20 centimes). La nouvelle formule s'étale sur 40 pages avec une maquette complètement revue. Le nouveau journal se met en ordre pour être publié avec un objectif moderne : "web first", et peut-être d'ailleurs aussi "mobile first", une fois que l'application et le site auront été, eux aussi, rénovés, à l'été prochain. Après une cure d'amaigrissement importante (108 salariés ont profité du plan départ ouvert par les nouveaux actionnaires), le journal doit maintenant inverser plusieurs courbes : les revenus, les ventes, les abonnements en ligne. Libération a fini l'année dernière dans le rouge, a perdu plusieurs contrats locaux pour l'organisation de forums (notamment le plus important avec la région Ile de France), et n'a toujours pas de revenus publicitaires décents. Les ventes journalières se situent entre 25 000 à 28 000 exemplaires payés, selon les mois. Cela signifie qu'en moyenne le journal est vendu à 15 000 exemplaires sur la région parisienne... et parfois moins de 10 000 pour le reste de la France. En octobre dernier, Libération a d'ailleurs accéléré sur la diffusion "ventes aux tiers", qui excite tant les publicitaires. Le niveau a dépassé le très symbolique "50% de la diffusion" en fin d'année : 31 960 aux tiers contre 27 009 diffusion payée kiosque. Après les attentats de janvier contre Charlie Hebdo les ventes ont connu une remontée en flèche, mais ces chiffres n'ont pas eu, ou peu d'effets, à long terme, puisqu'au mois de mars 2015, les ventes payées "kiosque" sont retombées à 27 533 selon l'OJD. Plus inquiétant, Libération, dont la marque est associée à une certaine "jeunesse" n'a pas su prendre le virage de l'Internet. Le journal est d'ailleurs le moins bien classé sur ce terrain comparé au Monde et au Figaro. La conversion des abonnés et des acheteurs vers les services en ligne est véritablement le point noir de l'entreprise pour les années à venir, et certainement aussi une véritable épée de Damoclès pour la direction. Libération est crédité de 8853 ventes "numériques" par l'OJD en mars dernier. Ce qui est en retrait par rapport aux meilleurs performances du journal (fin d'année 2013) et ne dénote aucun progrès sur ce plan depuis plusieurs années.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 juin à 17h20 | Old fashion media | Commenter
2 mars 2015
urgent

Le Parisien, nomination d’un nouveau directeur des rédactions

Le Parisien est à la recherche de la perle rare. Celle qui saura concilier ...

Le Parisien est à la recherche de la perle rare. Celle qui saura concilier à la fois lectorat populaire mais annonceurs plus haut de gamme, tout en réussissant la stratégie de montée en puissance sur le Net. Car, Le Parisien est un grand malade. Depuis des années maintenant, la diffusion payée est en baisse régulière dans les kiosques. Le journal qui semblait imperméable à la crise de la presse est maintenant plus que l'ombre de lui-même avec une moyenne de 110 000 ventes en fin d'année... Plus inquiétant, le journal n'arrive pas à convaincre ses lecteurs de passer au dématérialisé. Les ventes en ligne sont faméliques avec selon l'OJD des chiffres entre 6000 et 10000 selon les mois. Pour remédier à ce qui ressemble fort au cercle vicieux de la dépression le groupe Amaury a lancé un vaste plan d'économie, mais aussi une stratégie accès sur le mobile, l'info locale et le payant. Nouvelle étape, la nomination de Stéphane Albouy à la tête de la rédaction, il remplace Thierry Borsa. Le nouveau patron des rédactions du Parisien et d'Aujourd'hui en France est un pur produit de la maison Amaury, qui a une très bonne connaissance de son fonctionnement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 mars à 12h51 | Old fashion media | Commenter
18 février 2015

Presse : 2014 l’année où le papier a changé de statut Verouillé

L’OJD sur l’année 2014 montre une dépression forte des ventes en kiosque et une lente progression des ventes numériques de la presse quotidienne nationale. Les chiffres publié par l’OJD pendant toute cette année 2014 montrent un désintérêt évident des lecteurs …

18 février à 18h19 | Old fashion media | Commenter
16 février 2015
urgent

Cyril Linette à la tête de l’Equipe (pas du dimanche)

C'est confirmé. Cyril Linette va devenir directeur général de L'Equipe. Pur ...

C'est confirmé. Cyril Linette va devenir directeur général de L'Equipe. Pur produit de la maison Canal Plus dont il est le patron des sports, Cyril Linette se voit donc confier une mission bien délicate de la part du groupe Amaury. Les chiffres de ventes du seul quotidien sportif français ne sont pas au beau fixe (diffusion 267 000 exemplaires en moyenne en décembre selon OJD), et son développement sur le Web est remarquable, mais les recettes sont encore faibles en comparaison. Du côté de Canal Plus, c'est Maxime Saada, directeur général adjoint du Groupe Canal+, qui assurera l'intérim - le groupe a été semble-t-il un peu pris de court -, en attendant la nomination du remplaçant.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 février à 17h15 | Old fashion media | Commenter
16 janvier 2015
el

Le Parisien se localise

Interrogé par le JDN, Eric Leclerc, le monsieur innovation du Parisien a déclaré ...

Interrogé par le JDN, Eric Leclerc, le monsieur innovation du Parisien a déclaré préparer une offre payante d'information et de services. Il s'agira pour Le Parisien en 2015 de se concentrer sur l'information locale avec une version premium d'un côté et un paywall qui se déclenche  après un certain nombre de pages vues d'autre part. Le directeur des activités numériques a aussi indiqué que les recettes issues de ces nouveaux supports restaient marginales pour le groupe : 6% du chiffre d'affaires total du groupe Le Parisien. Le site est consulté en grande partie via le moteur Google, et les réseaux sociaux. Le faible développement des versions numériques du Parisien se retrouve dans les chiffres de l'OJD. En octobre dernier, Le Parisien vendait un peu moins de 7000 exemplaires sous ce format. En novembre ce chiffre est passé à plus de 11 000. Une progression impressionnante en un mois, mais qui reste loin derrière Le Monde qui domine la catégorie avec près de 50 000 ventes numériques.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 janvier à 12h26 | Web 1,2,3 | Commenter
13 janvier 2015

Un hiver pourri pour la presse Verouillé

25 050 pour Libération, Le Monde aux frontières des 60 000 exemplaires, l’OJD de novembre est manifestement celui d’une crise grave qui touche la presse. Nouveauté, alors que le numérique progressait, les chiffres de l’OJD de cette fin d’année montrent un léger …

13 janvier à 13h56 | Old fashion media | Commenter
8 janvier 2015
urgent

Roularta entre en négociations exclusives

Roularta vient d'annoncer avoir ouvert des négocations exclusives avec Patrick ...

Roularta vient d'annoncer avoir ouvert des négocations exclusives avec Patrick Drahi et Marc Laufer, associés dans la reprise du groupe L'Express, L'Expansion. En revanche, l'éditeur belge conserve L'Etudiant, qui était convoité par Le Figaro. Le périmètre de la cession sera donc celui des titres suivants : L'Express, L'Expansion, Mieux vivre votre argent, Lire, Classica et Pianiste, Ciné Live, le site L'Entreprise et l'activité événementiels ainsi que les sites internet associés. Le prix de vente atteindrait plusieurs dizaines de millions d'euros (entre 5 et 10 millions d'euros selon Les Echos). L'Express et l'Expansion ne sont pas en grande forme comme le reste de la presse magazine française avec une publication en baisse depuis plusieurs années. L'Express déclare à l'OJD 56 618 ventes hebdomadaires, près de 281 379 abonnements postaux et 21 859 "portés"; L'Expansion déclare pour sa part 14 076 ventes mensuelles, et un peu plus de 70 000 abonnements.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 janvier à 18h22 | Old fashion media | Commenter
15 décembre 2014

Cinémur transformé en Ciné-loisirs Verouillé

Cinémur passe un accord avec Prisma Média. Un volet financier permet aux deux parties de se prévaloir d’un partenariat gagnant-gagnant.  L’éditeur de l’application Cinémur – sans doute la meilleure dans son genre pour les fans de cinéma – vient d’annoncer un …

15 décembre à 16h57 | Web 1,2,3 | 2 commentaires
5 décembre 2014
urgent

Roularta met (encore) en vente L’Express et L’Expansion

La presse magazine française se porte mal, et la plupart des titres sont mis ...

La presse magazine française se porte mal, et la plupart des titres sont mis régulièrement (avec plus ou moins d'insistance) sur le marché. Dernier en date, selon l'AFP, le groupe belge Roularta qui voudrait se séparer de l'Express et l'Expansion. Depuis des années, ce marché, réputé en crise et sans solution, manquait d'acquéreurs potentiels. Avec l'apparition d'un côté de Xavier Niel, qui s'était fait remarquer en reprenant le Monde, et de l'autre Patrick Drahi, le marché de la presse s'agite à nouveau. Si le premier avance en meute avec Pierre Bergé et Matthieu Pigasse à l'actionnariat et Louis Dreyfus à l'exécution, le patron d'Altice n'apparait guère, laissant Marc Laufer opérer pour lui, comme dans le cas de Libération. L'AFP indique que Vivendi, et NewsCo (la société de Marc Laufer) seraient intéressés. Une information qui avait été déjà éventée par Les Echos et Press News. L'Express déclare à l'OJD 56 618 ventes hebdomadaires, près de 281 379 abonnements postaux et 21 859 "portés"; L'Expansion déclare pour sa part 14 076 ventes mensuelles, et un peu plus de 70 000 abonnements. Le prix de vente sera donc essentiellement calculé sur la reprise de la dette abonnés. Rappelons que la vente de Obs a été valorisée essentiellement sur les actifs Web d'un côté, et la dette abonné de l'autre. Interrogé, l'actionnaire Roularta a comme d'habitude refusé d'annoncer la mise en vente de ses magazines... Les "marques d'intérêt" reçues ne sont peut-être pas encore suffisantes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre à 15h52 | Old fashion media | Commenter
4 décembre 2014

Presse, Libération est un quotidien gratuit Verouillé

Les chiffres publiés par l’OJD sur les ventes en octobre des quotidiens montrent une nouvelle baisse des ventes en kiosque de Libération (27 009 ex.), et un virage réussi des Echos vers le numérique. Les chiffres de l’OJD sont tombés …

04 décembre à 17h58 | Old fashion media | Commenter
7 novembre 2014

Le Monde va bientôt basculer dans l’ère du numérique dominant Verouillé

Le Monde n’est plus très éloigné d’une conversion au numérique. Le volume des ventes sur support dématérialisé va bientôt dépasser celui des ventes en kiosque. Le Figaro et surtout Libération sont encore très loin de ce point de bascule, selon l’OJD. Ca …

07 novembre à 18h59 | Old fashion media | Commenter
16 octobre 2014

Libération encore une fois dos au mur Verouillé

Patrick Drahi est d’accord pour remettre au pot. Bruno Ledoux a affirmé également qu’il tiendrait ses engagements. Les pertes de Libération sur l’année devraient atteindre 9 millions d’euros. Libération a un besoin urgent de 8 millions d’euros. Patrick Drahi est …

16 octobre à 11h11 | Old fashion media | Commenter
8 octobre 2014

La presse retrouve l’été avec bonheur Verouillé

« Print is dead »… L’avertissement est devenu une réalité pour la presse quotidienne. L’été a marqué un moment de répit dans cette descente aux enfers des ventes en kiosque. Où en sont les journaux de notre quotidien ? Avec les mois …

08 octobre à 19h09 | Old fashion media | Commenter
22 septembre 2014
el

Elle, en pleine crise, veut se refaire une jeunesse

Lagardère Active vient d'annoncer la nomination de Françoise-Marie Santucci ...

Lagardère Active vient d'annoncer la nomination de Françoise-Marie Santucci à la tête de la rédaction du magazine Elle. Ancienne de Libération, elle succède à Valérie Toranian qui quitte donc le magazine qu'elle avait pris en main en 2001. Elle a subi la concurrence des autres magazines féminins ces dernières années, comme Grazia ou dernièrement Vanity Fair. Le groupe Lagardère a cédé l'exploitation des licences à l'international de Elle au groupe Hearst. Le magazine français est donc dans une situation compliquée par la défiance du personnel envers la direction. Une motion de défiance a d'ailleurs été adoptée, selon Le Monde. Les ventes sont en chute libre sur les derniers relevés OJD, la diffusion payée passe de 330 600 en juillet 2013, à 269 921 en juin 2014, quand les ventes kiosques sont aussi en baisse avec 153 620 à 102 120 exemplaires.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 septembre à 20h14 | Old fashion media | Commenter
30 juin 2014
el

Laurent Joffrin, Johan Hufnagel pour Libération

Libération a été sauvé par Patrick Drahi. La fondateur d'Altice a investi ...

Libération a été sauvé par Patrick Drahi. La fondateur d'Altice a investi 24 millions d'euros pour sauver le journal créé par Jean-Paul Sartre. 24 millions d'euros qui ne seront pas suffisants pour relancer le titre qui est actuellement victime d'un désamour presque total de son lectorat. Les ventes ont plongé sur les derniers mois selon l'OJD, sous la barre des 30 000 exemplaires vendus en kiosque sur toute la France. Et les chiffres sur le Net ne sont pas meilleurs - voir les chiffres de mars. L'argent du patron de Numéricable a permis de faire venir Laurent Joffrin, qui doit encore être approuvé par les salariés pour prendre les commandes. Dans ses valises, l'ancien directeur du Nouvel Obs amène Johan Hufnagel, un ancien de Libération, parti pour fonder Slate.fr, qui doit être nommé patron des rédactions numériques et classiques du journal. Reste à savoir ce que l'investissement permettra de faire pour relever le journal. Avec 24 millions d'euros, la direction pourrait enfin lancer le plan de départ qu'attendent aussi les salariés. Les économies sont indispensables pour sauver les comptes. Elles ne seront pas suffisantes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 juin à 19h00 | Old fashion media | Commenter
3 juin 2014

La presse, un peu mieux en mars Verouillé

La presse a vu ses ventes progresser en mars 2014. A noter que Libération est toujours au plus mal, tandis que Les Echos ont franchi une étape, en vendant plus de versions numériques que d’exemplaires dans les kiosques. Les aléas de …

03 juin à 12h50 | Old fashion media | Un commentaire
11 avril 2014
el

Libération n’a toujours pas l’argent

C'est le 22 avril que les salariés de Libération seront fixés sur les véritables ...

C'est le 22 avril que les salariés de Libération seront fixés sur les véritables intentions de l'actionnaire Bruno Ledoux. Bien qu'il ait obtenu une prolongation de la "conciliation" avec le tribunal de commerce, l'actionnaire controversé du journal n'a toujours pas versé l'argent. Selon les déclarations du conciliateur, 4 millions d'euros seraient sur un compte sous séquestre. Le versement de la somme est conditionnée à l'arrivée d'un second versement, pour total de 18 millions d'euros. L'un entraine l'autre, et la décision finale serait pour le 22 avril prochain. Cependant, l'actionnaire n'est pas contraint sur le calendrier - à moins que le tribunal de commerce ne siffle la fin du processus le 9 mai prochain- , et elle est donc toujours susceptible de changer; une péripétie de plus, mais pas exceptionnelle dans cette affaire. En attendant, la situation financière se dégrade rapidement. Les ventes ont flanché encore en février pour passer sous la barre des 30 000 (29 409, ventes kiosques, certifiées OJD). Il est tout à fait possible que dans la situation actuelle, 18 millions ne suffisent déjà plus.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 avril à 12h34 | Old fashion media | Commenter