el

BTS Global Artist of the Year pour la deuxième année consécutive

Le groupe sud coréen BTS est le tout premier a recevoir le prix...

Le groupe sud coréen BTS est le tout premier a recevoir le prix Global Recording Artist of the Year de l'IFPI pour la seconde année consécutive. L'IFPI, l'organisation qui représente l'industrie de la musique enregistrée dans le monde entier, donne ce prix chaque année à un artiste ou groupe sur base de calculs sur ses performances mondiales sur les supports numériques et physiques de la musique au cours de l'année, des streams aux vinyles, et couvre l'ensemble de son œuvre. Frances Moore, DG de l'organisation, a déclaré : "Le succès phénoménal de BTS au cours de l'année dernière témoigne de leur créativité, de leur travail acharné et de leur engagement permanent à continuer de trouver des moyens de faire connaître leur musique au monde entier. En se produisant en trois langues différentes, ils démontrent leur attrait mondial extraordinairement unique et leur base de fans dynamique et passionnée a contribué à faire d'eux les premiers artistes de l'histoire à être en tête du Global Artist Chart deux années consécutives." Crispin Hunt, ancien président de la Ivors Academy, souligne quant à lui que le succès de BTS vient en grande partie de l'énorme soutient de la Corée du Sud à son secteur créatif : "L'ascension mondiale de la K-Pop est une démonstration de l'efficacité du soutien gouvernemental aux arts : le gouvernement sud-coréen, qui vise à renforcer la marque et l'influence mondiales de la Corée du Sud, a investi tactiquement dans les créateurs, l'éducation et l'industrie musicale indépendante. Cela a fonctionné."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 février 2022 à 12h50 | Non classé
23 février 2022
el

Webedia en vente

Le groupe Fimalac détenu par Marc Ladreit de Lacharrière va être cédé, assure Challenges,...

Le groupe Fimalac détenu par Marc Ladreit de Lacharrière va être cédé, assure Challenges, qui cite la banque Rotschild & co comme mandataire de l'opération. Le groupe Fimalac ne publie pas ses comptes. Le groupe qui compte des marques comme Allociné ou encore Pure People, et une activité de salles de spectacles, a  "réalisé un chiffre d’affaires de 93 millions d’euros pour 73 millions de pertes en 2018", indique le magazine. Challenges souligne que "l'ensemble de salles de spectacles et de sociétés de production constitué par Fimalac, sous le nom de 3S, qui n'aurait jamais été rentable."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 février 2022 à 17h38 | Web 1,2,3
el

Le cinéma signe avec Netflix

Le cinéma vient de signer avec Netflix une feuille de route sur les...

Le cinéma vient de signer avec Netflix une feuille de route sur les obligations de financement du streamer américain.  Les représentants du cinéma, BLIC, le BLOC et L’ARP ont annoncé la signature d'un accord avec Netflix avec un minimum garanti de "30 millions d’euros par an dans la création cinématographique d’expression originale française". Le cinéma a également obtenu qu'un montant soit fléché vers la diversité, soit les films de 4 millions ou moins d'euros : 17% du montant des préfinancements dans le financement. Netflix s'est engagé à préfinancer au moins 10 films sur l'année. "Cela devrait représenter, pour l’année 2022, un investissement total d’environ 40 millions d’euros dans la création cinématographique française et européenne" assurent les trois organisations. Comme nous l'avions écrit, les accords avec les streamers conclus dans le cadre de l'après SMAD et de la réforme de la chronologie des médias avaient peu de chances d'être très avantageux pour le cinéma. Il faudra attendre de voir combien Netflix va effectivement investir dans le cinéma français en 2022 pour juger de la valeur de cet accord. Quoi qu'il en soit, le cinéma s'est félicité : "Netflix et les organisations du cinéma français se félicitent des discussions fructueuses qui ont été menées ces derniers mois et qui bénéficieront à la création cinématographique, dans toute sa diversité".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 février 2022 à 17h17 | So_cult’
el

Aide à la création du CNM : 150 bourses attribuées en 2021

Le Centre National de la Musique avait lancé, en mars 2021, le tout...

Le Centre National de la Musique avait lancé, en mars 2021, le tout premier fond de soutien destiné directement aux auteurs-compositeurs. Réclamée depuis plusieurs années par les représentants des auteurs de la musique, et dotée de 2 millions d'euros, cette enveloppe fait partie des budgets pérennes du CNM. Le bulletin du Syndicat National des Auteurs Compositeurs publié aujourd'hui fournit des indications précises quant à la distribution de cette aide en 2021, en donnant la parole à Anne-Sophie Bach, en charge de la communication du CNM, et à Marie-Céline Baradel. Cette dernière est, depuis septembre 2021, la référente artistes et responsable du soutien aux auteurs, compositeurs et artistes- interprètes au CNM, et est donc la première interlocutrice pour les auteurs qui souhaitent déposer une demande d'aide. Dans le Bulletin, elle explique qu'une grande partie du  budget 2021 du fond de soutien à la création a d'ores et déjà été allouée, et qu'une grosse centaine de demandes doivent encore être examinées : "trois commissions se sont déjà tenues, le 28 octobre, le 18 novembre et le 9 décembre 2021. Au vu du nombre de dossiers que nous avons reçus, des commissions vont avoir lieu au début de l’année 2022, pour étudier le reliquat des dossiers de 2021, soit 112 demandes. Le montant de la bourse est d’un montant maximum de 5 000 euros, pour deux ans. En 2021 nous avons reçu 340 dossiers. 150 bourses ont été attribuées en 2021. Notre budget serait suffisant pour accueillir les 112 demandes restantes, si elles sont éligibles et si leur qualité répond aux critères d’appréciation." Elle conclut - ce qui rassurera les auteurs qui se sont battus pour obtenir cette aide - que "notre budget a donc été bien calibré."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 février 2022 à 11h25 | Non classé
21 février 2022
el

Salto fait son entrée sur l’app TV

Salto est enfin compatible avec l'application TV d'Apple. Salto n'est pas encore la...

Salto est enfin compatible avec l'application TV d'Apple. Salto n'est pas encore la réussite commerciale attendue, avec nettement moins d'un million d'abonnés. Le service de SVOD de TF1, M6 et France Télévisions peut être désormais indexé par l'application TV d'Apple. Les contenus Salto apparaissent dans le fil "A suivre", ils sont aussi compatibles avec Siri, l'assistant vocal de la pomme. De nombreux services de SVOD sont compatibles avec TV, comme MyCanal, Disney+, Molotov, OCS mais toujours pas Netflix.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 février 2022 à 16h08 | Web 1,2,3
18 février 2022
el

Pas de saturation sur le marché de la SVOD

L'inquiétude concernant une saturation du marché de la SVOD américain semble se dissiper....

L'inquiétude concernant une saturation du marché de la SVOD américain semble se dissiper. Porté par les succès de Disney+, mais aussi de Paramount+ et Peacock, le marché US de la SVOD a été réévalué. Selon Digital TV Research, ce marché devrait grossir de 104 millions d'abonnements en plus ici à 2027, pour atteindre le chiffre de 458 millions; soit plus d'un abonnement par habitant. Le nombre d'abonnements à un service de SVOD par foyer devrait dépasser les quatre et 86% des foyers équipés d'un écran de télévision auront souscris au moins un abonnement. Digital TV Research estime que Netflix sera toujours le numéro un sur ce marché.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 février 2022 à 18h01 | Web 1,2,3
el

Xavier Niel critique la fusion TF1/M6

Dans le cadre d'une commission sénatoriale sur la concentration des médias, Xavier Niel,...

Dans le cadre d'une commission sénatoriale sur la concentration des médias, Xavier Niel, le fondateur de Free, s'est montré hostile au projet de fusion entre TF1 et M6. "Ces deux groupes sont ultra dominants en France sur le fait de nous amener de l'information. Cette ultra domination économique, et en termes de pluralisme, devrait normalement susciter un certain nombre d'interrogations", a expliqué le chef d'entreprise aux sénateurs. L'opération de fusion est actuellement examiné par les autorités de régulation. Des cessions sont attendues, notamment parmi les chaines thématiques des deux groupes. Xavier Niel a indiqué ne pas être intéressé. Le patron de Free a souligné que "le vrai problème, si on va au bout de cette concentration, c'est que vous enlevez la possibilité de réguler les Gafam".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 février 2022 à 17h46 | Old fashion media
el

DSA : discussions tendues autour des conditions de retrait des contenus

Les discussions de trilogue sur le DSA se poursuivent entre institutions européennes, discussions...

Les discussions de trilogue sur le DSA se poursuivent entre institutions européennes, discussions que les parties prenantes les surveillent comme du lait sur le feu. Sur le sujet très tendu des conditions de retrait des contenus notifiés aux plateformes, la Commission européenne a tenté une proposition ménageant le Conseil et le Parlement. Pour rappel, le Conseil veut un maintient des règles de la directive e-commerce, à savoir l'obligation pour les plateformes de retirer dans les délais les plus brefs les contenus qui leurs sont notifiés. Le Parlement, de son coté, souhaite ajouter un article 14§3a au DSA qui prévoit que les contenus notifiés ne doivent plus être retirés immédiatement mais seulement après un examen de leur légalité, examen dont les conditions ne sont pas définies par le Parlement.  Une telle disposition retarderait considérablement le retrait de contenus piratés, ou encore de contenus à caractère haineux, déplorent certaines parties prenantes et certains euro-députés. Lundi, la Commission européenne a proposé de couper la poire en deux, en ajoutant qu'en cas de notifications de contenus qui permettent "à un fournisseur de services d'hébergement diligent d'identifier l'illégalité de l'activité ou de l'information concernée sans un examen juridique détaillé" les contenus en question devaient être retirés immédiatement. Les parties prenantes de la culture, dont Jean-Marie Cavada au nom de l'institut IDFRights, n'ont pas tardé à réagir, en estimant que cette proposition compliquait les choses plutôt que de renforcer les obligations des plateformes. Certains y voient le retour de la notion peu claire de "contenu manifestement illicite" initiée par la Commission dans ses lignes directrices sur la directive droit d'auteur.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 février 2022 à 11h51 | Non classé
17 février 2022
el

Meta : nouvelles fonctions pour Nick Clegg

Nick Clegg vient d'être promu en tant que responsable des questions politiques chez...

Nick Clegg vient d'être promu en tant que responsable des questions politiques chez Meta, ex Facebook. Nick Clegg est arrivé chez Meta il y a trois ans. L'ancien vice premier ministre britannique a alors pris en main les affaires publiques du réseau social créé par Mark Zuckerberg, défendant les intérêts de Meta, tout en expliquant l'importance du réseau pour les citoyens et entreprises des pays où les plateformes de la marque sont utilisées. « Nick va désormais diriger notre entreprise sur toutes les questions de politique, y compris la manière dont nous interagissons avec les gouvernements lorsqu'ils envisagent d'adopter de nouvelles politiques et réglementations, ainsi que la manière dont nous défendons publiquement nos produits et notre travail », indique le fondateur de Meta. Les sujets politiques ne manquent pas pour Meta, qui est régulièrement sous les projecteurs des médias. La promotion de Nick Clegg va dans le bon sens pour le géant du Net qui veut montrer patte blanche auprès des gouvernements.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 février 2022 à 18h47 | Web 1,2,3
el

Spotify complète son offre de services sur le podcast

Spotify avance pour proposer à ses usagers, auditeurs comme créateurs de podcasts une...

Spotify avance pour proposer à ses usagers, auditeurs comme créateurs de podcasts une gamme complète de services. Le numéro un du streaming de musique vient d'acquérir deux start-up. Tout d'abord Podsights, qui est un spécialiste de la mesure d''audience des podcasts, et Chartable qui est une plateforme d'analyse. Le montant de ces acquisitions n'a pas été dévoilé. Les deux sociétés emploient quelques dizaines de salariés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 février 2022 à 18h04 | Web 1,2,3
16 février 2022
el

BMG acquiert le catalogue de John Lee Hooker

Le catalogue du blues man est un noeud inextricable d'ayants-droit. BMG s'est tout...

Le catalogue du blues man est un noeud inextricable d'ayants-droit. BMG s'est tout de même assuré une bonne partie des droits sur les prestations de l'auteur de Tupelo et Boom boom. BMG a acquis les droits de la plupart des enregistrements de l'artiste, mais aussi ceux des derniers albums de la vie de John Lee Hooker. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 février 2022 à 18h10 | So_cult’
el

ECSA : Alfons Karabuda cède la présidence à Helienne Lindvall

ECSA, l'organisation représentant les auteurs-compositeurs au niveau européen, a élu un nouveau conseil...

ECSA, l'organisation représentant les auteurs-compositeurs au niveau européen, a élu un nouveau conseil d'administration. A sa tête, Helienne Lindvall, déjà très active dans la défense des droits des auteurs de la musique au Royaume-Uni, en tant que membre du CA de la Ivors Academy. "La musique est une activité mondiale, et la communauté européenne des créateurs de musique traverse une période difficile. Cela signifie que l'ECSA est plus importante que jamais, et je me réjouis de travailler avec les membres et le conseil d'administration pour faire de l'industrie musicale un lieu où les compositeurs, paroliers et auteurs-compositeurs européens sont respectés, crédités et récompensés comme il se doit", a déclaré la nouvelle présidente de l'ECSA après son élection. Elle succède au compositeur danois Alfons Karabuda, qui a présidé l'ECSA pendant 15 ans, et avait notamment incarné la campagne contre les sociétés fournissant des musiques sans droits d'auteur, telles qu'Epidemic Sounds.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 février 2022 à 17h52 | Non classé
el

L’Union européenne veut aussi son internet par satellites « basse orbite »

C'est un projet fondamental à plus d'un titre. L'Union européenne va investir 6...

C'est un projet fondamental à plus d'un titre. L'Union européenne va investir 6 milliards d'euros pour lancer son propre maillage de satellites en orbite basse pour les communications. Actuellement, il existe essentiellement des solutions proposées par des groupes américains, comme Starlink, qui a été lancé par SpaceX. Le projet européen s'inscrit directement dans la politique de souveraineté technologique et économique de l'Union européenne. Avec ses propres satellites, l'Europe ne veut pas dépendre d'un acteur étranger. Le projet doit être lancé à partir de l'année prochaine, avec une activation des premiers services pour 2025. Les pays de l'UE vont investir 2,4 millards d'euros sur les 6 milliards d'euros du projet. Le projet doit encore être approuvé par les députés européens.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 février 2022 à 16h50 | Web 1,2,3
14 février 2022
el

YouTube va intégrer les NFT

Susan Wojicki, la patronne de YouTube voit dans le NFT une technologie d'avenir....

Susan Wojicki, la patronne de YouTube voit dans le NFT une technologie d'avenir. Selon elle, le NFT fera partie des grands sujets de l'année 2022. Le NFT fera "partie intégrante du business model des créateurs dans les prochains mois », a souligné Susan Wojicki. YouTube a dépensé près de 30 milliards de dollars pour les créateurs qui utilisent sa plateforme sur les 3 dernières années. Avec le NFT, les fans pourront s'assurer de posséder une video ou une image, en les achetant. Une nouvelle source de revenus pour les créateurs sur les réseaux.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 février 2022 à 18h48 | Web 1,2,3
el

Les telcos voudraient partager la facture avec les plateformes

C'est une vieille revendications de la part des opérateurs de télécoms. Avec la...

C'est une vieille revendications de la part des opérateurs de télécoms. Avec la crise provoquée par les restrictions sanitaires, les telcos estiment qu'il est temps de partager le coût du développement des infrastructures avec les plateformes. Dans une lettre ouverte adressée à la commission européenne, les patrons des quatre principaux telcos, Telefónica, Deutsche Telekom, Vodafone et Orange ont déclaré que "La charge des investissements doit être partagée de manière plus proportionnelle ». « En l’état actuel des choses, les opérateurs de réseaux ne sont pas en mesure de négocier des conditions équitables avec ces plateformes géantes en raison de leur forte position sur le marché, de leur pouvoir de négociation asymétrique et de l’absence d’un terrain de jeu réglementaire équitable », souligne les quatre groupes. Selon. eux, les opérateurs de contenus, les réseaux sociaux ou encore les jeux videos occupent 70% de la bande passante. Ils pointent aussi du doigt la baisse de la rentabilité de l'activité d'opérateur de télécom pour appuyer leur démonstration. Ce sont les "usual suspects" qui sont visés par les opérateurs, comme Netflix, YouTube ou Facebook.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 février 2022 à 18h28 | Web 1,2,3
11 février 2022
el

France : Netflix domine le marché de la video

Selon une étude réalisée par le CNC, Netflix conserve sa place de première...

Selon une étude réalisée par le CNC, Netflix conserve sa place de première plateforme de video en France avec 63,1% du parc d'utilisateurs. La plateforme est en progression sur un an, et devance Prime Video et Disney+. Orange est quatrième à distance du trio de plateformes américaines avec 15,8% des utilisateurs. Le service Orange devance de peu Arte (VOD), Canal Séries ou encore Canal VOD. Google Play ou encore Apple TV+ ne sont pas loin derrière avec respectivement 9,5% et 8,9%, quand SFR Play est intercalé avec 9,2% entre les deux américains. A noter que Salto est crédité de 8,6%.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 février 2022 à 16h17 | Web 1,2,3
el

Apple écrase le marché des casques audio

Le marché américain des casques audio est dominé par Apple de la tête...

Le marché américain des casques audio est dominé par Apple de la tête et des épaules. Selon une étude de Statista, la pomme détient plus de 50% du marché avec les AirPods et les casques vendus sous la marque Beats. 34.4% des personnes interrogées disent posséder une paire d'AirPods. Statista a réalisé son étude à partir d'un échantillon de 4220 personnes aux Etats-Unis. 15.3% de ces personnes ont répondu posséder une paire d'écouteurs Beats. Bose, Samsung, Sony ou encore JBL sont classés derrière par l'étude, avec chacun autour de 10% de parts de marché.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 février 2022 à 15h53 | So_amazing
10 février 2022
el

UMP rachète les droits de Sting

La division édition d'UMG vient d'acquérir les droits sur le catalogue du chanteur...

La division édition d'UMG vient d'acquérir les droits sur le catalogue du chanteur Sting. UMP met la main sur l'ensemble des oeuvres du chanteur et compositeur anglais, depuis Police jusqu'à sa carrière en solo. Sting a vendu plus de 100 millions d'albums depuis le début de sa carrière. Selon les informations de la presse anglaise, le deal serait évalué à près de 300 millions de dollars.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 février 2022 à 18h33 | So_cult’
el

Warner Music, trimestre solide

Le chiffre d'affaires de Warner Music Group est de 1,614 milliard de dollars,...

Le chiffre d'affaires de Warner Music Group est de 1,614 milliard de dollars, en hausse de  21% au dernier trimestre, sur un an. La major a précisé que ce trimestre, d'octobre à décembre 2021, comportait une semaine supplémentaire. Les résultats de Warner Music sont tirés par les succès d'artistes comme Ed Sheeran, Coldplay, Dua Lipa et Silk Sonic. Le revenu du recording sont aussi en progression sur un an, de 15,9%. Le streaming est le principal contributeur avec 836 millions de dollars sur le trimestre : en tout le digital a généré 870 millions de dollars.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 février 2022 à 18h16 | So_cult’
9 février 2022
el

Spotify, presque sponsor du Barça

Nous en avions parlé il y a quelques jours. Spotify va signer un...

Nous en avions parlé il y a quelques jours. Spotify va signer un contrat courant sur 5 ans pour devenir le principal sponsor du club de Barcelone de football. La somme totale avoisine les 280 millions d'euros selon la presse britannique ! Spotify va avoir droit pour cela à une place de choix sur le maillot des joueurs, et un possible "naming" du mythique stade Camp Nou. Une annonce est attendue dans les prochains jours.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 février 2022 à 17h15 | Le_Flouze
el

France Télévisions s’essaie à la réalité virtuelle

France Télévisions veut innover. Le département des sports de l'audiovisuel public lance une...

France Télévisions veut innover. Le département des sports de l'audiovisuel public lance une première expérimentation un Espace Social Immersif (ESI). Pour en profiter il faut être équipé d'un casque d'immersion virtuel et utiliser un logiciel VRChat, sur un ordinateur. Le projet de FTV consiste à proposer un espace virtuel dans le cadre de l'émission de sport culte, Stade 2. En plus de la visite virtuelle du studio,  il est possible de participer à des épreuves, disons des jeux video, dans le cadre des sports d'hiver. Le projet a été conçu avec la société VRrOOm.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 février 2022 à 15h51 | Web 1,2,3
8 février 2022
el

ARM coté plutôt que vendu

Finalement, ARM ne sera pas vendu à Nvidia. SoftBank a reculé face à...

Finalement, ARM ne sera pas vendu à Nvidia. SoftBank a reculé face à la complexité réglementaire de cette cession. ARM devrait donc être coté. En septembre 2020, Nvidia avait fait une proposition à 40 milliards de dollars pour racheter ARM. Une affaire juteuse pour SoftBank, qui allait pouvoir valoriser l'incroyable situation prise par les technologies ARM dans l'économie. Les puces utilisant cette architecture sont en effet au coeur de la révolution mobile, notamment avec l'iPhone. Rapidement, cette opération s'est avérée compliquée, avec une procédure aux Etats-Unis lancée par l'autorité de la concurrence. SoftBank avait racheté ARM pour 32 milliards de dollars en 2016. Depuis la valeur de l'entreprise n'a cessé d'augmenter.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 février 2022 à 16h50 | So_amazing
el

Alice in Chains aussi vend son catalogue

Le groupe Alice in Chains vient de conclure la cession des droits de...

Le groupe Alice in Chains vient de conclure la cession des droits de son catalogue avec la société Round Hill Music. L'opération avoisinerait les 50 millions de dollars selon le journal Variety. Alice In Chains ajoute donc son nom à la déjà longue liste de groupes ou d'artistes qui ont cédé leurs droits.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 février 2022 à 16h32 | So_cult’
7 février 2022
el

Molotov : Les chaines TF1 passent à leur tour en payant

Après les chaines du groupe M6, ce sont celles du Groupe TF1 passent...

Après les chaines du groupe M6, ce sont celles du Groupe TF1 passent en payant sur la plateforme Molotov. La plateforme déclare regretter cette situation, et réaffirme "son attachement à la gratuité pour tous des chaînes en clair de la TNT. Il est d’ailleurs important de noter que toutes les autres chaînes de la TNT sont accessibles gratuitement sur Molotov, en dehors de celles des groupes TF1 et M6". Récemment racheté par le groupe fuboTV, Molotov était en procès avec le Groupe TF1 sur l'utilisation des flux audiovisuels et des marques. TF1 a insisté, tout comme M6, pour obtenir une diffusion payante de ses chaines dites gratuites, et paradoxalement, comme la plateforme fondée par Jean-David Blanc et Pierre Lescure, "Molotov cesse pour le moment la distribution des chaînes payantes du Groupe TF1 (TV Breizh, Ushuaïa TV et Histoire TV)".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 février 2022 à 17h19 | Web 1,2,3
el

Emmanuelle Guilcher chez Public Sénat

Suite au départ de Jean-Philippe Lefevre, Christopher Baldelli, Président Directeur général de Public...

Suite au départ de Jean-Philippe Lefevre, Christopher Baldelli, Président Directeur général de Public Sénat vient de nommer Emmanuelle Guilcher,  Directrice de l’antenne et des programmes de Public Sénat. Emmanuelle Guilcher était précédemment Directrice Adjointe de l’Antenne et de la Programmation de France 2, après avoir été directrice en charge de la programmation de cette chaîne de 2014 à 2017.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 février 2022 à 17h01 | Old fashion media
4 février 2022
el

Snap enfin profitable

Snap aussi publié ses résultats pour le dernier trimestre de 2021. Le réseau...

Snap aussi publié ses résultats pour le dernier trimestre de 2021. Le réseau social est loin d'avoir dit son dernier mot. Snap revendique une progression du nombre de ses utilisateurs quotidiens, avec un chiffre 319 millions, soit +20% sur un an. Dans le même temps, les revenus sont en hausse de 42% à 1,3 milliard de dollars sur ce trimestre, pour un total de 4,1 milliards de dollars sur l'année complète. Et pour la première fois, Snap a dégagé un bénéfice de 22,5 millions de dollars sur ce trimestre. Snap prouve ainsi qu'il est possible de retrouver la croissance sur le marché de la publicité après le séisme provoqué par Apple avec iOS14 pour les applications utilisants le suivi publicitaire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 février 2022 à 18h13 | Web 1,2,3
el

Spotify est désormais une « plateforme de créateurs »

Daniel Ek a fait évoluer son discours depuis l'affaire Joe Rogan. Le fondateur...

Daniel Ek a fait évoluer son discours depuis l'affaire Joe Rogan. Le fondateur de Spotify a dans un premier temps répondu aux demandes des artistes en annonçant l'arrivée de conseillers spécialisés dans les informations sur le Covid, mais il a refusé toute censure et donc de se séparer de Joe Rogan. Toujours interrogé sur cette affaire Joe Rogan, le patron de Spotify a déclaré que dorénavant Spotify était une plateforme de créateurs. L'entreprise qui s'est lancée avec un service de musique en ligne freemium veut donc aller plus loin et ancrer son modèle dans celui des plateformes. Et cela se voit dans les chiffres avec un nombre d'utilisateurs grandissants, près de 406 millions selon les données du dernier trimestre publié, pour 180 millions d'usagers payants. L'écart se creuse pour Spotify qui conserve un modèle mixte entre la musique payante et les podcasts, essentiellement gratuits. Daneil Ek a cependant souligné que maintenir un juste équilibre entre les créateurs de podcasts et les impératifs d'une plateforme de streaming de musique payante n'était pas évident. L'affaire Joe Rogan l'illustre parfaitement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 février 2022 à 16h13 | Web 1,2,3
el

Cinéma : le marché britannique n’a jamais autant investi

Le marché britannique de l'audiovisuel est en plein "boom". L'investissement dans les séries...

Le marché britannique de l'audiovisuel est en plein "boom". L'investissement dans les séries et les longs métrage atteint un niveau record. Selon le BFI, qui collecte les chiffres outre manche, c'est 5,64 milliards de livres qui ont été dépensés dans les contenus en 2021. Le marché est en très nette augmentation par rapport à 2019, de plus d'un milliard de livres. La production de films enregistre une augmentation de 3% des investissements, avec un total de 1,55 milliard de livres, portée notamment par les co-productions à gros budget comme la franchise James Bond. C'est du coté de la télévision que la croissance est la plus impressionnante. 4,09 milliards de livres ont été investis dans ce domaine en 2021. C'est le double de 2019 ! 737 millions de livres ont été investis dans des films destinés à une exploitation sur un streamer.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 février 2022 à 12h20 | So_cult’
3 février 2022
el

300 milliards de dollars de capitalisation partis en fumée

Facebook a déclaré que les nouvelles règles introduites par Apple pour la préservation...

Facebook a déclaré que les nouvelles règles introduites par Apple pour la préservation des données personnelles sur iOS va entrainer une perte de 10 milliards de dollars sur les revenus 2022. Ajouté à la concurrence de Tok Tok, cela explique les résultats moins bons que prévus pour le réseau social, qui a perdu plus de 20% en bourse en une journée. Ce dispositif apporté par Apple dans iOS 14 a fait déjà de nombreuses victimes. Selon un décompte de la presse américaine, c'est pas moins de 278 milliards de dollars de capitalisation boursière qui ont disparu depuis. Meta est l'entreprise qui a été le plus lourdement bousculé, mais on peut aussi noter que Snap a perdu 50 milliards également, Twitter a perdu 26 milliards de dollars et enfin Pinterest a perdu 33 milliards de dollars.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 février 2022 à 18h15 | Web 1,2,3
el

L’Arcom avance sur une régulation des plateformes de streaming audio

L'Arcom veut réguler les plateformes de streaming audio. L'organisme qui est le résultat...

L'Arcom veut réguler les plateformes de streaming audio. L'organisme qui est le résultat de la fusion de la Hadopi et du CSA vient de publier une étude sur le marché français du streaming de musique, avec une comparaison de celui de la radio, qui est déjà largement régulé, notamment via les quotas de chansons francophones. Dans cette étude, l'Arcom rappelle sa position en faveur d'une régulation des plateformes: "Dans le cadre d’un avis récent, le Conseil a considéré qu’il était légitime que les pouvoirs publics mettent en place des outils visant à garantir la diversité culturelle sur les services de musique en ligne à la demande. Dans cette perspective, le Conseil relevait qu’il pourrait être utile que les services soient tenus de transmettre des données de consommation au régulateur afin que ce dernier dispose d’éléments fiables et transparents, indispensables pour fonder une régulation efficace". Derrière le vocable bien connu de la promotion de la "diversité culturelle", il faut comprendre que l'Arcom souhaiterait surveiller et pouvoir sanctionner les plateformes dont les efforts pour mettre en avant cette diversité culturelle auraient failli. Dans cette étude, l'Arcom insiste sur le fait que des plateformes comme Spotify mettent surtout en avant dans ses playlists les mieux exposées des titres anglo-saxons. "L’étude montre que les playlists les plus populaires, de même que celles mises en avant par Spotify sur sa page d’accueil, sont majoritairement composées de titres anglophones", souligne l'Arcom. L'idée de quotas pour les plateformes de musique n'est pas nouvelle. Dans l'audiovisuel, c'est déjà le cas, avec la mise en place d'obligations d'investissement dans des productions locales.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 février 2022 à 17h01 | Web 1,2,3