Pandora s’achète une radio terrestre

La société Pandora a annoncé sur le blog The Hill avoir racheté KXMZ-FM, une radio terrestre située dans le Dakota du Sud. Une manœuvre qui pourrait surprendre de prime abord, mais qui vise clairement à faire baisser le prix des royalties que paye la webradio, à l'aube de l'avènement de l'iTunes Radio qui pourrait bien venir menacer sa part de marché. Cela fait en effet des mois que Pandora est engagée dans un bras de fer avec une partie de l'industrie musicale, et notamment l'ASCAP ( American Society of Composers, Authors and Publishers - équivalent de la Sacem aux Etats-Unis, moins le monopole). Celle-ci estime que la webradio paye trop peu ( environ 0,12 dollars pour 100 streams) tandis que la société fondée par Tim Westergren multiplie les démarches, notamment auprès du Congrès, pour faire baisser ces taux, qu'elle juge discriminatoire et trop élevés. Il faut dire qu'Outre-Atlantique, les radios classiques (terrestres, donc) ne payent pas du tout de royalties (mais cela pourrait changer avec l'examen en cours des lois sur le copyright). Pandora, qui dit  être écoutée par plus de 70 millions d'américains et représenter quelque 7% de la totalité de l'écoute radio sur le territoire, avait pourtant commencé à développer une stratégie premium, en limitant l'écoute gratuite (ce qui avait fait bondir de 114% le nombre d'abonnés payants) et en proposant des albums en avant-première. Mais à l'approche d'un gros concurrent en la personne d'Apple, dont les relations avec les industries musicales sont plutôt bonnes jusqu'à présent grâce à sa boutique iTunes, il semblerait que la webradio se replie de nouveau sur une tactique agressive de baisse des coûts, faisant valoir que le paiement des royalties pèse plus de la moitié de ses revenus, bien au-dessus des stations distribuées par câble ou satellite, pour qui cette part descend entre 7 et 16%.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct