NextRadioTV porte plainte pour abus de position dominante contre TF1

Et une de plus! Après les plaintes du groupe M6 plus tôt dans l'année ou celle de Canal + l'an passé c'est au tour de NextRadioTV (propriétaire entre autres de RMC et BFMTV) de recourir à l'arbitrage de l'Autorité de la concurrence dans un contentieux avec TF1. Le groupe d'Alain Weill reproche à celui de Nonce Paolini "des pratiques d'entente anti-concurrentielle et d'abus de position dominante consistant en la mise en oeuvre d'une stratégie d'éviction du marché de la publicité télévisuelle visant en particulier BFMTV"et, de manière plus globale "une stratégie de prédation, des pratiques de préemption de ressources rares, de dénigrement et d'abus de procédure réglementaire". Des accusations auxquelles le dirigeant de TF1 avait déjà répondu lors d'auditions au CSA concernant l'éventuel passage à la TNT gratuite de la chaîne LCI, estimant alors que les récentes pertes publicitaires de son groupe prouvaient qu'il n'empêchait pas l'arrivée de nouveaux entrants sur le marché. Il faut dire que les propriétaires respectifs d'Itélé et de BFMTV ont tout intérêt à bloquer l'arrivée d'un nouveau concurrent sur le terrain de l'information en continu gratuite, tandis que le groupe de Nonce Paolini pousse de plus en plus à mesure que se profile une extinction en cas d'échec.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.