Redevance étendue, ISF sur les oeuvres d’art, Ayrault fait marche arrière toute

Les dissensions entre la rue de Valois, Bercy et Matignon n'en finissent pas, comme l'a une nouvelle fois prouvé Jean-Marc Ayrault, invité d'Europe 1 ce matin, et qui est revenu sur plusieurs propositions émanant pourtant de sa propre majorité. Ainsi, l'extension de la redevance télé au résidences secondaires, amendement qui doit être déposé aujourd'hui à l'Assemblée par des députés socialistes n'a pas ses faveurs. La redevance sera bien augmentée explique le Premier ministre, mais son assiette ne sera pas élargie. Dommage, il s'agissait bien là d'une mesure éminemment démocratique, d'une "vraie mesure de gauche" en somme, comme nous vous en parlions il y a peu. Plutôt surprenant quand on sait que pour une fois, le ministre du Budget Jérôme Cahuzac était tombé d'accord avec son homologue de la Culture, Aurélie Filippetti, et avait même déclaré dimanche soir que le gouvernement était "favorable à cet amendement d'origine parlementaire". Manque de concertation? Brouhaha dans la communication entre les membres dudit gouvernement? Toujours est-il qu'Ayrault déclare aujourd'hui que "ce n'est pas la position du gouvernement". La redevance sera en revanche augmentée de manière plus faible (2 euros au lieu de 4) ce qui ne devrait pas enchanter ceux qui en dépendent. Autre mesure dont on pouvait penser qu'elle serait mise en avant par un gouvernement de gauche : l'intégration des oeuvres d'art dans le patrimoine assujetti à l'ISF. Là aussi il s'agit d'un amendement socialiste mais Ayrault met le holà et se montre catégorique au micro d'Europe 1 "Il n'y aura pas d'intégration dans le calcul de l'impôt sur la fortune des œuvres d'art." Peut-être a-t-il entendu les doléances des musées qui s'en inquiétaient? Cette proposition restera en tout cas lettre morte.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Un commentaire sur cet article

  1. Ping : Redevance : 129 euros pour tous en 2013 | ElectronLibre