Redevance télé : bientôt sur vos (autres) écrans ?

Les propositions pour augmenter le revenu généré par la contribution à l’audiovisuel public (ou redevance télé pour les intimes) se bousculent alors que le projet de loi de finances pour 2013 est discuté au Sénat. Ainsi, la sénatrice centriste Catherine Morin-Desailly a déposé un amendement qui permettrait de soumettre les tablettes et ordinateurs à cette redevance, un élargissement de l'assiette qui pourrait rapporter 15 millions d’euros chaque année selon ses partisans. D'ailleurs, trois autres sénateurs, Valérie Létard (Nouveau Centre), Vincent Delahaye (UDI) et Yves Détraigne (UCR) ont déposé un amendement qui va dans le même sens. Pas question pour autant d'infliger une double peine (enfion pour l'instant) , puisqu'un seul appareil part foyer devrait être pris en compte. Le sénateur socialiste David Assouline envisage, lui, une hausse supplémentaire de 2 euros en 2013, portant à 131 euros cet impôt. A gauche toujours, plusieurs amendements ont été déposés pour faire rentrer les résidences secondaires dans l'assiette imposable, une idée un temps soutenue par le gouvernement avant d'être écartée puis de disparaître sous le vote des députés de la majorité comme de l'opposition.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct