SFR à liquider mais pas à vendre

En début de semaine, Vivendi annonçait un résultat en baisse, et notamment sur division télécom, mais s'empressait de nier les rumeurs qui voulaient que SFr soit à vendre. Reste que la parte de vitesse de son opérateur devait bien se répercuter dans les faits, et on a appris jeudi soir par Les Echos que la direction optait pour la fermeture de 150 boutiques d'ici fin 2014. Autres pistes évoquées par les documents remis au CE en novembre dernier et que s’est procuré le quotidien économique : la «gestion tactique de l'enseigne The Phone House selon les opportunités», un «arrêt de Darty à terme» ainsi que de Telephone Store et Tel and Com, mais aussi un renforcement des ventes via Carrefour et Auchan pour les cartes prépayées ou un ralentissement du déploiement de ses "corners" à la FNAC. Autant de changements qui devraient, selon la direction, permettre d'atteindre, d'ici 2015, un chiffre d'affaires de 10,3 milliards d'euros, avec un excédent brut d'exploitation  de 2,8 milliards d'euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Un commentaire sur cet article

  1. Ping : SFR en Bourse. Ou pas. | ElectronLibre