Spotify réagit à la moindre croissance de ses abonnements

La faible croissance du numérique ce trimestre a-t-elle eu la peau de la limitation des écoutes gratuites sur Spotify en France ? Le service suédois bloquait jusqu'à présent à cinq écoutes son service gratuit, obligeant les utilisateurs à souscrire à un abonnement payant pour aller plus loin dans leur passion pour une chanson ou un album. Cette limitation était vue par les labels comme un gage de la bonne conversion du modèle entre l'usage gratuit et le payant. Il n'y avait qu'en France que la limite avait été fixée à 5 écoutes. Ce matin Spotify a annoncé la fin de ce verrou. Rappelons que le taux de conversion est d'environ 20% pour des services premium de musique avec 25 millions d'utilisateurs gratuits pour 6 millions de payants, revendiqués par Spotify - le gros de ces abonnements est situé dans les pays scandinaves. On se souvient que Pascal Nègre, patron d'Universal Music France s'était largement engagé dans ce débat, prônant une limitation des écoutes gratuites.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Un commentaire sur cet article

  1. Ping : Spotify réagit à la moindre crois...