Taxe Google : la guerre est déclarée

Alors que Google se lance en Allemagne dans une campagne de grande ampleur afin de mobiliser les internautes de son côté face aux éditeurs de presse qui réclament une ponction sur ses revenus publicitaires générés grâce à leurs contenus sur Google News, d'autres pays rejoignent la bataille. Ainsi des éditeurs de presse italiens, portugais et suisses semblent désormais, eux aussi, vouloir que la firme de Mountain View partage un peu plus son magot avec une industrie qui a bien du mal à assumer sa transition du papier au numérique. En France, les ministres de la Culture et de l'Economie numérique, Aurélie Filippetti et Fleur Pellerin ont envoyé ce jour sa lettre de mission à Marc Schwartz, chargé du rôle de médiateur entre une partie des éditeurs de presse et Google. Elles y évoquent notamment la nécessité de parvenir à un accord qui assurerait "un système équitable de partage de la valeur" d'ici la fin décembre 2012, ajoutant qu'un texte de loi est déjà en préparation pour ce faire, et qu'il sera proposé en cas d'absence d'accord entre les deux parties concernées. Il semble toutefois que les éditeurs de presse qui se sont élevés contre ce projet de "taxe Google" ne soient pas pris en compte dans l'équation...

 

229

Partagez sur Facebook
Image du lien direct