Twitter coupe les ponts avec Bruxelles

Le lobbying à la sauce Elon Musk n’a rien de conventionnel. Le milliardaire l’applique aussi à Twitter, depuis son rachat. Le bureau de Bruxelles, qui était en charge notamment des relations avec les instituions européennes a été fermé. A l’annonce d’un rachat de la plateforme par Elon Musk, le commissaire européen Thierry Breton, avait sermonné le milliardaire concernant les limites du « free speech ». Twitter n’a jamais eu un role décisif à Bruxelles. Le réseau social avait une présence limité, avec une petite équipe sur-place.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.