UK : vers la fin de la crise pour les albums

Au premier trimestre 2013, le Royaume-Uni enregistre une très légère hausse des ventes d'albums (+1,4%), notamment grâce à la belle performance de "Our Version of Events", d'Emeli Sande. En tout, 23,3 millions d'albums ont été écoulés, ce qui représente la première hausse depuis fin 2009. Du côté du numérique, la croissance est bien plus importante, puisque 9 millions d'albums dématérialisés ont été vendus début 2013, soit 17,8% de plus qu'à la même période l'année précédente. Pour ce qui est des ventes physiques, l'érosion se poursuit mais se ralentit, puisqu'elles ne chutent "que" de 7.2%, avec 14,2 millions d'albums pressés. En conséquence, la part de marché du numérique est à la hausse, avec 38,5% des ventes, toujours largement minoritaire donc face aux 61,5% que représentent les supports physiques. L'un dans l'autre, c'est la première fois que l'explosion des ventes en ligne permet de compenser la dégringolade des CDs.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Un commentaire sur cet article

  1. Ping : Ventes record de singles en Grande-Bretagne | ElectronLibre