Un programme pour diriger Le Monde

Le 12 février, les actionnaires ont choisi leur candidate à la direction du quotidien Le Monde. Natalie Nougayrède doit encore être élue par la Société des Rédacteurs du Monde, c'est-à-dire par les journalistes. Hier, elle leur exposait son programme. A 46 ans, Natalie Nougayrède a été grand reporter en Russie. Elle se dit attachée à un journal généraliste "vigie de la démocratie". Sa future ligne éditoriale tient en trois axes : "information en majesté" (exigence de l'information), "proximité" (attention aux lecteurs) et "approfondissement et recul" (différencier communication et publicité du rédactionnel). Les premières mesures qu'elle compte mettre en place concernent l'offre payante sur le web (fin avril), le cahier éco du quotidien, l'organisation bi-médias de la rédaction (la commission actuelle sera renforcée et rendra ses conclusions mi-juillet) et l'organisation d'évènements hors-média prestigieux (dans la ligne de ce que fait le New-York Times). Pour la seconder, elle nommera Vincent Giret, actuel directeur délégué de la rédaction de Libération. Pour obtenir son mandat de 6 ans, Natalie Nougayrède doit réunir 60% des "parts émargées" (438 votants potentiels, représentant au total 1478 parts) au 1er mars prochain. Au cours d'une séance de questions/réponses, il a été question du  journalisme du Net qui ne serait que la réécriture de dépêches, à comparer avec un noble métier qui s'exprimerait sur le support papier. Des échanges qui pèseront au moment du vote pour les journaliste de MIA, la filiale multimédia du Monde.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct