Une Une de Libération avec un mort, ça veut dire quoi ?

Libération est un journal événementiel qui n'est jamais meilleur que dans la célébration "générationnelle" d'une disparition. Et lorsque le mort est à la jonction entre la culture et son époque, les chiffres de ventes du journal dirigé par le tandem Johan Hufnagel, et Laurent Joffrin, sont naturellement en très forte hausse. Rien d'irrespectueux pour un journal qui a marqué son temps avec des Une mémorables sur Coluche, Steve Jobs ou Mitterrand. Une belle Une de Libération fait partie intégrante du processus de deuil. Ce matin le journal a donc mis les bouchées doubles avec un tirage qui devrait dépasser les 120 000 exemplaires pour la célébration funéraire de David Bowie. Le numéro sera en kiosque jusqu'à dimanche pour un total de ventes visées d'environ 70 000, ou au mieux 80 000 exemplaires. Le tirage moyen du journal ces derniers mois est d'environ 25 000 selon l'OJD. Libération joue gros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.