Virgin, les salariés attendent « la date d’enterrement »

Alors que le Tribunal de commerce de Paris doit examiner aujourd'hui les différentes offres de reprises pour des parties des magasins Virgin, les salariés ont manifesté, probablement pour la dernière fois, ce lundi devant l'enseigne des Champs Elysées. Le Monde cite l'un d'eux, dépendant de Force ouvrière, et qui ne semble plus rien attendre du tribunal, sinon "la mort de Virgin [...]On va nous fixer la date d'enterrement". Il faut dire que les salariés, s'ils ont obtenu une augmentation du plan social à 5 millions, en demandaient à l'origine le double. Il savaient également reçu comme un dernier outrage l'absence, apprise en fin de semaine dernière, d'un nouveau repreneur qui aurait par exemple pu reprendre l'ensemble des magasins, et surtout des salariés. Au final, seules trois offres passeront devant le tribunal de commerce: celle de Cultura, qui veut reprendre le magasin d'Avignon et ses 17 employés, celle de Vivarte qui pourrait mettre la main sur 9 sites en proposant 40 transferts de contrats pour des caissiers et 90 propositions de reclassement.

MàJ 17h25: le tribunal de commerce de Paris a rejeté les deux offres de Vivarte et de Cultura, il examinera lors d'une audience spéicale le 17 juin en début d'après-midi, la liquidation judiciaire de Virgin.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.