urgent

Distribution de la presse : les magazines vont devoir payer 35% en plus

C'est la grande lessive ! Le coût de la distribution des journaux va...

C'est la grande lessive ! Le coût de la distribution des journaux va connaître une forte revalorisation à la hausse mettant en danger les titres les plus faibles économiquement. Les MLP (messageries lyonnaises de presse) vont subir une augmentation de 35% des tarifs de péréquation, pour absorber le plan de restructuration de Presstalis. Autrement dit, le gouvernement et les grands éditeurs ont choisi de sacrifié les "petits magazines" pour sauver le système de distribution de la presse quotidienne, et les emplois des ouvriers du Livre. Presstalis devrait aussi être mis à contribution avec une augmentation des tarifs, mais inférieure à 35%. Une situation paradoxale pour le ministère de la culture et de la communication qui a suivi ce dossier, et pour qui la solution réside dans un affaiblissement in fine de la diversité des titres proposés en kiosque. Reste à trouver une solution pour les aides à la presse, au point mort depuis le début d'année. Aurélie Filippetti s'était montrée récemment favorable à une taxe sur Google.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 septembre 2012 à 17h56 | Old fashion media
twitter

TF1 : Arnaud Bosom devient DRH

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 septembre 2012 à 17h49 | Old fashion media
web

Canal Plus perd une manche contre le gendarme de la concurrence – BFM Business

Le Conseil d'Etat a rejeté le référé de la chaîne cryptée contre l'Autorité...

Le Conseil d'Etat a rejeté le référé de la chaîne cryptée contre l'Autorité de la concurrence...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 septembre 2012 à 17h30 | Old fashion media
urgent

TF1 : 350 postes visés

La nouvelle commence à se répandre comme une trainée de poudre dans les...

La nouvelle commence à se répandre comme une trainée de poudre dans les couloirs de la Une. La direction de TF1 veut trouver les moyens de réduire de 10% la masse salariale. Chacun des collaborateurs de la chaîne a donc reçu, ou va recevoir, une proposition de la part de la direction des ressources humaines. Sans parler de plan social, la Une ouvre donc le guichet départ à ses salariés. 350 postes sont concernés pour avant la fin de l'année. Ces restrictions sont évidemment la conséquence d'une prévision pessimiste sur le marché de la publicité de l'année prochaine, doublée d'un impact des baisses d'audience enregistrées par la chaîne. Nonce Paolini a tranché, et personne ne sera épargné.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 septembre 2012 à 17h26 | Old fashion media
18 septembre 2012
twitter

Pascal Rogard fustige les obligations de D8

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 septembre 2012 à 18h23 | Old fashion media
urgent

Direct 8 : rachat par Canal validé!

Ca y est, le CSA vient de donner une fois pour toute son...

Ca y est, le CSA vient de donner une fois pour toute son feu vertau rachat des chaînes Direct Star et Direct 8 par le groupe Canal + après des mois d'allers-retours et de controverses. Evidemment, le conseil pose des conditions qu'il a négociées avec le groupe de télévision payante ces derniers jours après que celui-ci a rejeté les termes posés lors du premier verdict du CSA. Et il faut croire que, pressé par le temps, le groupe Canal+ était prêt à tout accepter, puisqu'au lieu d'attendrir ses exigences, le CSA les a au contraire durcies. D'abord, celles prévu lors de la première décision sont maintenues : Canal+ ne pourra signer un accord cadre qu'avec un seul des studios américains pour ses chaînes gratuites, ne pourra pas acquérir les droits gratuits et payants de plus de 20 oeuvres cinématographiques par an (dont 10 maximum pourront afficher un budget supérieur à 7 millions d'euros) et devra mettre en place deux centrales d'achats autonomes : une pour son activité de télévision payante, une autre pour la gratuite. S'ajoutent ensuite les dispositions décidées ces derniers jours par les Sages, qui ont probablement tendu l'oreille aux réclamations des chaînes concurrentes : pendant trois ans, D8 ne pourra proposer qu'une soirée consacrée aux séries américaines par semaine, contre les deux souhaitées par la chaîne cryptée et attendre un an et demi après la diffusion payante des séries françaises vues sur Canal+ pour pouvoir à son tour les programmer. Une autre restriction concerne les longs métrages : au moins un tiers des acquisitions devra concerner des films à petits budgets (moins de 7 millions d'euros) tandis qu'un maximum de 36% des films achetés pourront provenir du catalogue de Studiocanal. Enfin, les obligations de production d'oeuvres patrimoniales européennes ont été fixées à 8,5% du chiffre d'affaires de la chaîne.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 septembre 2012 à 14h23 | Old fashion media
el

Direct Star, tout pour la musique

Les informations fuitent quelques heures avant la décision du conseil supérieur de l'audiovisuel....

Les informations fuitent quelques heures avant la décision du conseil supérieur de l'audiovisuel. Les sages devraient en effet selon toutes vraisemblances accorder au groupe Canal Plus un feu vert pour le rachat de Bolloré Média. En contre-partie, de cette acquisition qui a agité le petit monde des chaines françaises ces derniers mois, le CSA devrait charger le cahier des obligations. Notamment, pour la chaine Direct Star, ex Virgin 17, lancée par le groupe Lagardère sur une thématique musicale, puis racheter par Bolloré. Ce dernier avait alors demandé à l'instar du groupe Lagardère à diminuer les obligations de diffusion de programmes musicaux (près de 75% de l'antenne), sans succès, les sages du CSA ont toujours refusé. Il faut dire qu'une chaîne musicale faisait partie du programme du CSA lors du lancement de la TNT, afin de répondre à un impératif de diversité, et aussi à une demande de la filière musique. La convention de Direct Star n'a donc pas évolué et le groupe Canal Plus va devoir faire avec. La filière musique est d'ailleurs très attentive à ce dossier. Il y a peu de chance qu'elle lâche ainsi une fenêtre importante de diffusion de la musique, dans un paysage audiovisuel où la place de la musique a considérablement diminué.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 septembre 2012 à 13h23 | Old fashion media
el

Un Vanity Fair français pour 2013?

Condé Nast, déjà propriétaire de nombreux titres de la presse magazine en France...

Condé Nast, déjà propriétaire de nombreux titres de la presse magazine en France ( Glamour, GQ, Vogue ...), souhaiterait lancer, avant l'été 2013, une édition locale de son célèbre Vanity Fair. Aux commandes de cette hypothétique nouvelle publication de luxe, Michel Denisot, animateur star de Canal + qui apportera dans ses bagages son carnet d'adresses bien rempli. Xavier Romalet, PDG de la filiale française de Condé Nast,  a bien conscience de se lancer dans un marché déjà fort encombré, mais mise sur la différence de son futur magazine:"un journalisme de qualité, des papiers longs, des photos (...), et une mise en scène glamour". La publication devrait être vendue entre 4 et 5 euros, et 80% du contenu sera exclusif à l'hexagone, le reste provenant de la rédaction outre Atlantique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 septembre 2012 à 12h32 | Old fashion media
web

Vanity Fair débarque en France, Michel Denisot aux manettes – France Info

Le célèbre magazine américain veut lancer son édition française dans les prochains mois....

Le célèbre magazine américain veut lancer son édition française dans les prochains mois. Pour diriger sa rédaction, le groupe Condé Nast, propriétaire du titre Vanity Fair, a choisi Michel Denisot, grande figure de Canal+. Un défi, alors que le marché de la presse magazine en France est déjà largement envahi.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 septembre 2012 à 8h35 | Old fashion media
17 septembre 2012
el

Atlantico : 2 millions et des ebooks

Le pure player Atlantico vient de boucler  deux levées de fonds pour un...

Le pure player Atlantico vient de boucler  deux levées de fonds pour un montant total dépassant les 2 millions d'euros : une première levée de 575 000 euros et une seconde de 1,5 million cet été. Gérard Lignac, ancien président du groupe de presse « L'Est Républicain » et principal investisseur lors de ces récoltes, détient donc dorénavant un tiers du capital de la société. Jean-Sébastien Ferjou, cofondateur et directeur de la publication assure cependant que le groupe de cofondateurs conserve la place d'actionnaire majoritaire, assurant selon lui l'indépendance éditoriale. Avec ces nouvelles rentrées, Atlantico entend développer plusieurs services payants: des ebooks qui seront publiés en partenariat avec Eyrolles (qui sera donc intéressé aux bénéfices de ceux-ci) mais aussi une sorte de "Best Of" hebdomadaire regroupant les meilleurs articles de la semaine au format numérique. En attendant, Atlantico affirme  avoir atteint ses objectifs  avec une audience de plus d'un million de visiteurs uniques par mois (en hausse) et un équilibre à l'horizon 2014.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 septembre 2012 à 14h31 | Old fashion media
el

Rachat de Direct8 par Canal + : feu vert du CSA

Les coups de butoir portés par le groupe Canal à la porte du...

Les coups de butoir portés par le groupe Canal à la porte du CSA ont finalement été couronnés de succès puisque le conseil va valider le rachat par le groupe de télévision payante des deux chaînes TNT du groupe Bolloré, Direct 8 et Direct Star. Pourtant, Canal + avait rejeté les conditions posées par cette autorité, menaçant même de gérer les chaînes sans en être propriétaire. D'autre part, une fronde généralisée avait uni pour un temps TF1, M6 et France Télévisions, qui jugeaient que ce rachat leur porterait préjudice, propulsant un groupe de télévision payante aux manettes d'une chaîne gratuite et déséquilibrant ainsi la concurrence.  On ne connait pas encore les termes de l'accord qui a fini par être conclu entre le CSA et le groupe Canal+, mais dès jeudi, Direct8 deviendra D8 et sera propulsé par un énorme budget pour grignoter des parts d'audiences aux autres chaînes de la TNT.  Avec un budget triplé pour Direct 8  , les chaînes gratuites ont en effet du souci à se faire, d'autant que le groupe Canal + compte y propulser des animateurs haut de gamme, de quoi faire de l'ombre aux stars déchues de la télé-réalité qui hantent les plateaux de la TNT...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 septembre 2012 à 14h23 | Old fashion media
urgent

Didier Varrod succède à Bernard Chérèze

Didier Varrod, animateur notamment de l'émission Electron Libre sur France Inter, vient d'être...

Didier Varrod, animateur notamment de l'émission Electron Libre sur France Inter, vient d'être nommé en remplacement de Bernard Chérèze directeur de la "musique" sur la station phare du service public. Il anime depuis deux ans une émission dans la grille matinale de France Inter, Encore un matin (à partir de 7h24), qui selon Télérama a décroché la meilleure audience de la station.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 septembre 2012 à 13h54 | Old fashion media
web

Édito : Internet, cette caverne d’Ali Baba pour tous les secteurs en crise – PC Inpact

Le milieu du journalisme est bien difficile. D'un côté, les revenus publicitaires sont...

Le milieu du journalisme est bien difficile. D'un côté, les revenus publicitaires sont loin d'atteindre des niveaux strastophériques en ce moment, de l'autre, les lecteurs ont de moins en moins envie de payer pour des informations qu'ils estiment pouvoir obtenir gratuitement ailleurs. En somme, c'est la crise, et ces dernières années en France, quand un secteur souffre, sa vache à lait libératrice est toute trouvée : Internet.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 septembre 2012 à 10h33 | Old fashion media
16 septembre 2012
web

Affaire Direct 8 : 11 chaînes contre une – SatMag

Le CSA devrait rendre public sa décision concernant la reprise des chaînes Direct...

Le CSA devrait rendre public sa décision concernant la reprise des chaînes Direct 8 et Direct Star par le groupe Canal+...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 septembre 2012 à 12h14 | Old fashion media
web

En hommage à Pierre Mondy, TF1 déprogramme Martin Scorsese – PureMedias

Suite au décès de Pierre Mondy, qui a interprété pendant 12 ans le...

Suite au décès de Pierre Mondy, qui a interprété pendant 12 ans le commissaire Cordier sur la Une, TF1 diffusera...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 septembre 2012 à 12h13 | Non classé, Old fashion media
15 septembre 2012
web

Kate et William assignent Closer en référé – JDD

La réaction du couple princier, en visite en Asie du Sud-Est, ne s'est...

La réaction du couple princier, en visite en Asie du Sud-Est, ne s'est pas faite attendre : vendredi, après la publication dans Closer de...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 septembre 2012 à 1h26 | Old fashion media
14 septembre 2012
el

Canal + veut passer au forceps pour la fusion TPS-CanalSat

Décidément remonté à bloc, le groupe Canal + a décidé de faire appel...

Décidément remonté à bloc, le groupe Canal + a décidé de faire appel au Conseil d'Etat afin de faire annuler une partie des conditions posées par l’autorité de la concurrence pour la validation de la fusion entre les bouquets TPS et CanalSat.  Les deux parties prenantes se rencontreront donc le 4 octobre place du Palais Royal afin de présenter leurs argumentaires, et le Conseil d'Etat donnera quelques jours plus tard son verdict. S'il rejette la demande de Canal+, les injonctions seront maintenues, mais s'il annule la décision de l'Autorité de la concurrence, il faudra attendre l'examen du dossier sur le fond,  et donc quelques semaines de plus, pour avoir la décision définitive du Conseil.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 septembre 2012 à 17h17 | Old fashion media
web

Fusion TPS-CanalSat: Canal+ devant le Conseil d’Etat – L’Express Média

Le groupe veut faire annuler les dernières décisions de l'Autorité de la concurrence,...

Le groupe veut faire annuler les dernières décisions de l'Autorité de la concurrence, qui maintient la fusion sous conditions.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 septembre 2012 à 16h55 | Old fashion media
web

HBO au chevet de CNN – Ina Global

CNN traverse une période difficile et cherche de l’air auprès d'HBO. Face à...

CNN traverse une période difficile et cherche de l’air auprès d'HBO. Face à une perte d'audience sans précédent, la chaîne d'information en continu remet en question sa stratégie.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 septembre 2012 à 11h19 | Old fashion media
el

Condamnation symbolique de Dailymotion en faveur de TF1

La plateforme de vidéo Dailymotion a été condamnée à verser la somme de...

La plateforme de vidéo Dailymotion a été condamnée à verser la somme de 270 000 euros en dommages et intérêts au groupe TF1 qui lui reprochait de ne pas avoir été assez rapide pour supprimer des vidéos uploadées par des utilisateurs avec du contenu normalement exclusif de TF1 Vidéos. Le groupe de Nonce Paolini avait signalé les vidéos  incriminées à la plateforme et juge que cette dernière n'a pas été assez réactive pour effacer lesdits contenus. En conséquence, TF1 réclamait... 80 millions d'euros!!! Mais la plateforme avati demandé à ce que soit reconnu son statut de simple hébergeur, une requête à laquelle à accédé le tribunal, diminuant ainsi drastiquement les sanctions financières à l'égard de Dailymotion. En tout, la société devra verser 200.000 euros à TF1, 20.000 euros à LCI, 30.000 euros à KS2 Productions, la société de production de Gad Elmaleh et 8.000 euros à Gad Elmaleh lui-même. Par ailleurs, la plateforme vidéo made in France devra payer 25.000 euros à TF1 et autant à LCI, pour rembourser les frais de justice. Dailymotion va également devoir retirer des suggestions de mots-clefs de son moteur de recherche les tags TF1 et LCI,  (ou payer 5000 euros par jour si ce n'est pas fait). Certes, TF1 a remporté la partie, mais le groupe ne récolte que des dommages et intérêts minimes par rapport à ce qu'il attendait, et Dailymotion s'estime surtout heureux d'avoir été traité en tant qu'hébergeur, allégeant ainsi radicalement les pénalités.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 septembre 2012 à 9h58 | Old fashion media
web

TF1 regagne du terrain sur le JT… et poursuit son plan «Fitness» – La Tribune

Finalement, les solutions internes peuvent être les meilleures. Après le départ brutal de...

Finalement, les solutions internes peuvent être les meilleures. Après le départ brutal de Laurence Ferrari chez Direct 8, TF1 avait opté en juin pour une solution interne, celle de nommer Gilles Bouleau, un vétéran du groupe, qui fut notamment correspondant au Royaume-Uni et à Washington. «Sur un an, nous avons regagné 100.000 téléspectateurs à plus de 6 millions de téléspectateurs, et creusons l'écart avec France 2», s'est félicité Nonce Paolini mercredi.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 septembre 2012 à 9h14 | Old fashion media

Le Monde du matin, ne guide pas le Bergé

Le conseil de surveillance du Monde s’est penché sur la question d’une diffusion le matin. Pierre Bergé s’est opposé à cette idée. Le 6 septembre dernier, réunis dans la grande salle du Monde, les membres du conseil de surveillance ont …

14 septembre 2012 à 0h16 | Old fashion media
13 septembre 2012
web

Le Top 50 des sites d’infos en août – Erwann Gaucher

L'Equipe profite des JO, le Huffington Post continue de grossir et les sites...

L'Equipe profite des JO, le Huffington Post continue de grossir et les sites de la PQR qui suivent les migrations des vacanciers ? C'est le Top 50 des sites d'infos en août.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 septembre 2012 à 9h49 | Old fashion media
web

La distribution des journaux perturbée – JDD

La distribution des quotidiens nationaux et des magazines hebdomadaires était perturbée jeudi à...

La distribution des quotidiens nationaux et des magazines hebdomadaires était perturbée jeudi à travers la France en raison d'un mouvement social...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 septembre 2012 à 9h49 | Old fashion media

Presse : 150 emplois menacés chez Presstalis, et la guerre reprend avec les MLP

Il n’y a plus d’argent dans les caisses de Presstalis. La direction a informé les syndicats qu’il allait y avoir des suppressions de postes. En parallèle, les MLP s’opposent au plan décidé par le CSMP qui doit être voté aujourd’hui. …

13 septembre 2012 à 3h05 | Old fashion media
12 septembre 2012
web

Rémy Pflimlin met le feu à France Télévisions – La Tribune

Le président du groupe de télévision publique a annoncé la fusion des rédactions...

Le président du groupe de télévision publique a annoncé la fusion des rédactions de France 2 et France 3. Selon les syndicats, il n'exclut pas de mener un plan social - sans départ contraint - si besoin.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 18h47 | Old fashion media
el

M6 veut rendre Paris Première gratuite

Le groupe M6 a déposé un recours devant le Conseil d'Etat à la...

Le groupe M6 a déposé un recours devant le Conseil d'Etat à la fin du mois de juin dernier pour faire annuler la décision du CSA d'interdire le passage de sa chaîne Paris Première de la TNT payante à la TNT gratuite. Il y a un an, le groupe de Nicolas de Tavernost avait demandé au CSA de faire basculer sa chaîne de la TNT payante à la TNT gratuite, pour des raisons économiques.
"On nous objecte des conditions juridiques et d'équilibre de marché" avait déclaré le patron d'M6 avant d'ajouter "on autoriserait le rachat de Direct8 et Direct Star par Canal+ en le jugeant sans conséquence sur le marché mais avec Paris Première, on déstabiliserait le marché? C'est faire beaucoup d'honneur à cette chaîne! Nous regardons les possibilités de recours juridique".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 16h47 | Old fashion media
el

TF1, France Télévisions et M6 ligués contre Canal+ pour le rachat de Direct 8

Suivant probablement la règle selon laquelle les ennemis de leurs ennemis sont leur...

Suivant probablement la règle selon laquelle les ennemis de leurs ennemis sont leur amis, les groupes [TF1, France Télévisions et M6 ont mis de côtés leurs habituelles gué-guerres de l'audimat pour attaquer, tous ensemble, le groupe Canal +. Le coeur du problème pour ces trois géants télévisuels, c'est bien évidemment le rachat de Direct 8 par Canal + , une acquisition qui n'en finit plus de faire couler l'encre comme la salive. Il faut dire qu'il y a quelques jours, le groupe de télévision payante avait annoncé qu'il rejetait les conditions posées par le CSA pour valider le rachat, et était même prêt à gérer la chaîne sans en être propriétaire. Voilà donc aujourd'hui que le CSA doit recevoir une nouvelle volée de bois vert, cette fois en provenance de TF1, France Télévisions et M6 qui n'ont pas envie de se faire grignoter des parts d'audience par une fréquence de la TNT modernisée et soutenue par les revenus d'une chaîne et de bouquets payants. Nonce Paolini, PDG de TF1 se veut lyrique "C'est une responsabilité historique qui incombe aujourd'hui au CSA (...) ce n'est pas la chaîne Direct 8 que nous craignons, mais l'arrivée sur ce marché très bataillé d'un acteur en situation de monopole sur la télévision payante, qui bénéficie à ce titre d'une puissance financière plus importante que celle de TF1 et M6 réunies et de règles exorbitantes du droit commun." Puis c'est au tour de Nicolas de Tavernost, patron d'M6, d'en remettre une couche "partout ailleurs dans le monde, on interdit à un acteur en quasi monopole sur son marché d'aller cannibaliser un autre marché. C'est ce que nous attendions des autorités de régulation en France. Sky en Angleterre a été contraint de revendre sa participation dans ITV. Il n'est pas normal que Canal+ puisse utiliser les armes puissantes qui sont les siennes pour concurrencer les acteurs de la télévision gratuite." Autre problème soulevé par Nonce Paolini : le financement deu cinéma et des fictions "c'est l'avenir de la création française qui est en jeu. Car c'est l'existence de deux guichets, payant et gratuit, qui a fait son succès. TF1, M6 et France Télévisions, c'est 75% du financement de la fiction et du cinéma. Quand Canal+ explique qu'il est le grand financier de la création française, ça n'est pas vrai." Quant à Rémy Pfimlin, big boss de France Télévisions, il dit avoir "deux sujets d'inquiétudes: le sport et le cinéma. Canal+ est un grand acquéreur de droits et nous serions dans une situation délicate si ce dernier s'accaparait les droits gratuits et payants de compétitions relevant des missions de service public comme le tennis, le cyclisme ou le handball." Les trois patrons font fi du fait que l'autorité de la concurrence a d'ores et déjà posé des conditions très précises à sa validation du rachat, tout comme du fait que le CSA et Canal + n'ont pas encore trouvé d'accord.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 11h14 | Old fashion media
11 septembre 2012
web

Que deviennent les pure players de l’information ? – FrenchWeb

Rue 89, NewsRing, Atlantico, le Huffington Post, Mediapart, Le Lab… Ces pure players...

Rue 89, NewsRing, Atlantico, le Huffington Post, Mediapart, Le Lab… Ces pure players ont débarqués sur nos écrans il y a quelques années avec des modèles économiques alternatifs et l’envie de donner un nouveau souffle à l’information. Où en sont-ils aujourd’hui ?

L’objectif premier des pure players est, outre l’indépendance, de répondre aux nouvelles attentes des ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 18h10 | Old fashion media
el

Variety bradé, la chute d’une légende de la presse

"How the mighty have fallen" ne peut-on s'empêcher de penser en apprenant les...

"How the mighty have fallen" ne peut-on s'empêcher de penser en apprenant les dernières nouvelles du magazine Variety, un des piliers de la presse américaine. Vieux de 107 ans, cet hebdomadaire spécialisé sur les industries de la culture est sur le point d'être bradé par son actuel propriétaire, Reed Elsevier, à tout juste 30 millions de dollars, faute d'avoir trouvé acquéreur lors de l'offre de départ à 40 millions. Selon Business Insider, c'est moins que ce qu'a déboursé AOL pour racheter le site et blog Techcrunch il y a quelques années. Une sacrée déconvenue donc pour ce magazine légendaire qui a dû rejeter l'offre (l'aumone?) de la compagnie Yucaipa Cos. qui se proposait de reprendre Variety pour 20 millions de dollars. Finalement, et avec ce prix au rabais, deux repreneurs restent en lice. D'abord Penske Media Corp, un groupe qui a déjà fait main basse sur les sites Deadline Hollywood, MovieLine.com ou HollywoodLife.com, concurrents digitaux du moribond Variety. Autre finaliste dans cette course au rachat, le groupe Avenue Capital possède un net avantage financier. selon le New York Post, ce conglomérat,"qui gère plus de 20 milliards $ et se concentre en partie sur les actifs en difficulté, peut justifier de payer plus de Penske, car il envisage de sous-traiter une grande partie des opérations à American Media Inc qu'il possède par ailleurs." Quel que soit l'acquéreur, c'est en tout cas un bien triste sort pour le magazine Variety qui n'aura pas su résister à la concurrence en dépit d'efforts louables pour investir le web.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 16h52 | Old fashion media