el

Thomas Karolak quitte RTL pour Les Echos

La lettre spécialisée mind a révélé que Thomas Karolak quittait RTL, où il...

La lettre spécialisée mind a révélé que Thomas Karolak quittait RTL, où il s'occupait de l'internet pour rejoindre le groupe Les Echos. Thomas est promu CDO (chief data officer), et aura pour mission notamment de superviser les activités numériques. Thomas Karolak était arrivé à RTL en 2013. Les raisons de ce départ ne sont pas connues. RTL et M6 ont annoncé leur rapprochement, plusieurs branches seront fusionnées, dont les régies.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 décembre 2016 à 18h20 | Web 1,2,3
14 décembre 2016
el

OTT, le grand écran sinon rien

L'OTT n'est pas synonyme d'un éparpillement de la consommation sur tous les écrans,...

L'OTT n'est pas synonyme d'un éparpillement de la consommation sur tous les écrans, de la télévision au smartphone. Une étude menée au Royaume-Uni démontre que la part de consommation de l'OTT sur les smartphone est réduite à peau de chagrin. L'OTT est très largement consommé à la maison et sur un grand écran. C'est une pratique familiale, qui n'est pas en opposition avec la fragmentation de la consommation des contenus - YouTube est ultra majoritaire sur les smartphone, et ne pèse rien dans la consommation de la télévision. L'OTT représente en cela un retour vers une consommation commune et partagée de l'écran de télévision. Selon GFK qui a réalisé cette étude, 98% de la consommation OTT se fait à la maison, et seulement 4% des abonnés à un service ont déjà consommé le contenu sur un smartphone. Mieux 86% des contenus visionné sur un smartphone sont en fait "streamés" sur l'écran de télévision via Airplay ou un ChromeCast.  Amazon, Netflix et les autres prennent ainsi le pouvoir sur l'écran de la télévision, accompagnés par les fabricants de boitiers, comme l'Apple TV.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 décembre 2016 à 19h14 | Web 1,2,3
8 décembre 2016
el

La marque Orange s’implante au Maroc

Méditel disparait. L'opérateur aux 14,2 millions d'abonnés au Maroc devient Orange. Il s'agit...

Méditel disparait. L'opérateur aux 14,2 millions d'abonnés au Maroc devient Orange. Il s'agit de la filiale marocaine de l'opérateur "elle réunit le deuxième plus grand nombre de clients du Groupe au Moyen-Orient et en Afrique, après Orange Egypte. Elle contribue à près de 10 % du chiffre d'affaires dans cette région", souligne Orange. Méditel couvre 99 % de la population avec ses réseaux 2G et 3G, et revendique le lancement de la 4G au Maroc. Orange détient 49% du capital depuis juillet 2015.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 décembre 2016 à 17h01 | Web 1,2,3
7 décembre 2016
el

Qobuz signe enfin avec Orange

C'est en Belgique, mais c'est un symbole fort pour la société reprise par...

C'est en Belgique, mais c'est un symbole fort pour la société reprise par Xandrie. Qobuz et Orange Belgique ont signé un partenariat. Le service de musique en ligne et l'opérateur propose 2 mois offerts à Qobuz Premium pour les clients d'Orange Belgique, sans engagement. Le service Qobuz est disponible dans 9 pays européens. Qobuz avait vertement critiqué l'accord entre Orange et Deezer en France, regrettant qu'il ne permette pas à d'autres plateformes de musique d'en faire de même. Cependant, Qobuz n'a jamais attaqué devant la justice cet accord.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 décembre 2016 à 14h30 | Web 1,2,3
el

TDF entre au capital de Molotov

TDF vient d'annoncer avoir pris une participation "minoritaire" au capital de Molotov. Le...

TDF vient d'annoncer avoir pris une participation "minoritaire" au capital de Molotov. Le leader de la diffusion hertzienne en France apportera aussi les chaines en qualité HD via la TNT au bouquet proposé par Molotov. Molotov avait déjà accueilli dernièrement le groupe News Corp. à son capital. Molotov a levé depuis sa création 32 millions d'euros et prépare son expansion à l'international. Le service créé par Jean-David Blanc et Pierre Lescure vient de sortir une nouvelle version qui va permettre d'activer la fonction "Bookmarks" maintenant que les textes de loi le permette. Enfin, une option Ciné + est aussi proposée à 9,99 euros. Le service devrait aussi bientôt proposer des programmes en partenariat avec OCS, le service d'Orange qui diffuse les séries HBO.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 décembre 2016 à 12h20 | Web 1,2,3
6 décembre 2016
el

Zero Rating, la pomme de discorde de l’OTT

Il fallait s'y attendre. La FCC n'est pas d'accord avec AT&T et Verizon....

Il fallait s'y attendre. La FCC n'est pas d'accord avec AT&T et Verizon. Les deux opérateurs proposent à leurs clients des services OTT (dont DirecTV lancé dernièrement avec un programme de subvention d'Apple TV) pour lesquels la consommation de "datas" est incluse dans leur forfait, et le service ne paie pas directement la consommation de cette bande passante. Cette pratique est appelée : Zero Rating. Elle pose de nombreuses problématiques pour les autorités de régulation car elle pourrait être la cause de distorsion de concurrence entre opérateurs. Loic Rivière avait expliqué tout cela lors d'un entretien à ElectronLibre. La FCC a précisé sa position : tous les cas seront étudiés et les règles vérifiées au cas par cas. Les Etats-Unis ne sont pas seuls concernés. En France un opérateur comme Molotov paie une consommation de la bande passante, mais qu'en est il de OCS ou SFR Play ? Deux services appartenant chacun à un opérateur...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 décembre 2016 à 18h40 | Web 1,2,3
el

L’Ofcom tire la sonnette d’alarme

L'Ofcom, l'équivalent de l'Arcep au Royaume-Uni, est passée à l'offensive dans le dossier...

L'Ofcom, l'équivalent de l'Arcep au Royaume-Uni, est passée à l'offensive dans le dossier du Brexit. Aussi compliquée soit-elle, la sortie de la Grande Bretagne de l'union européenne ne doit pas se faire sur le dos de la régulation, c'est en substance le message de Sharon White, la directrice de l'Ofcom aux autorités. Sharon White veut que le gouvernement anglais confère plus de pouvoir à l'Ofcom pour garantir la concurrence sur le marché des télécom, des prix favorables aux consommateurs et enfin des outils pour lutter contre la concentration. L'Ofcom est d'ailleurs en charge actuellement du dossier de la "Fibre" en Angleterre et de l'accès aux infrastructure BT. De même, le marché du mobile anglais attise les convoitises; dernièrement Xavier Niel, le patron de Free Mobile avait fait un voyage outre Manche.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 décembre 2016 à 17h46 | Web 1,2,3
5 décembre 2016
el

La Commission pourrait légiférer contre les propos haineux en ligne

La commissaire européenne Vera Jourova n'est pas satisfaite par la gestion des commentaires...

La commissaire européenne Vera Jourova n'est pas satisfaite par la gestion des commentaires haineux sur les réseaux sociaux : elle estime que les entreprises en charge de ceux-ci ne respectent pas leurs propres engagements et qu'il pourrait être nécessaire de légiférer plutôt que de les laisser gérer. "Si Facebook, Twitter et Microsoft veulent me convaincre, ainsi que les ministres en charge, que l'approche non législative peut fonctionner, il va falloir qu'ils agissent rapidement et fournissent un effort considérable au cours des prochains mois", a t-elle déclaré ce week-end au Financial Times. La Commissaire en charge de la justice et des consommateurs montre ainsi qu'elle n'est pas convaincue par les modalités d'application du Code de Conduite visant à contrer les propos haineux signé il y a six mois par Facebook, Twitter, Microsoft et aussi YouTube. Le premier rapport de la Commission sur l'application que ce Code de Conduite a été publié aujourd'hui, et un autre rapport sera commandité en 2017. La Commission y conclut que "les résultats initiaux montrent que 28% de toutes les notifications de propos haineux allégués mènent au retrait du contenu en cause. Cependant, seulement 40% de toutes les notifications sont actuellement prises en compte dans les 24 heures, alors que l'objectif du Code de Conduite était un contrôle de la majorité des contenus en cause dans les 24 heures." Les résultats du rapport seront discutés lors d'une réunion du groupe des ministres de la justice de l'Union pour combattre le racisme, la xénophobie et toute forme d'intolérance qui aura lieu le 7 décembre.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2016 à 11h31 | Web 1,2,3
2 décembre 2016
el

Amazon ajoute à son tour HBO à son offre

Après l'annonce de DirecTV, Amazon ne pouvait pas rester sans réagir. Le service...

Après l'annonce de DirecTV, Amazon ne pouvait pas rester sans réagir. Le service OTT de l'opération AT&T propose en effet un abonnement à HBO Now pour seulement 5 dollars par mois ! DirecTV avait frappé un gros coup sur le marché de l'OTT aux Etats-Unis avec cette option. Amazon Prime a logiquement à son tour ajouté le service HBO à son offre de chaines de télévision. Cependant, Amazon ne propose de réduction particulière avec une option à 14,99 dollars par mois et 9 dollars pour Cinemax.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 décembre 2016 à 18h22 | Web 1,2,3
1 décembre 2016
el

Spotify, où il est enfin question de profits

Un actionnaire de Spotify a suggéré lors d'un entretien avec l'agence Reuters que...

Un actionnaire de Spotify a suggéré lors d'un entretien avec l'agence Reuters que le service de musique en ligne pourrait enfin dégager des profits dès l'année prochaine. Par-Jorgen Parson, du fonds Northzone, qui a participé au début de l'aventure Spotify a affirmé que la société était sur le chemin de la croissance avec en point de mire une profitabilité qui lui échappe depuis 10 ans, soit depuis sa création. L'investisseur a ajouté que cette profitabilité pourrait être d'actualité dès l'année prochaine. L'année dernière, Spotify a encore creusé ses pertes de 184,5 million d'euros, mais a également été réinvestit par ses actionnaires sur une valorisation de 8 milliards d'euros. Spotify est en lice pour une entrée en bourse depuis de longs mois. Un message aussi positif comme celui-ci ne peut qu'aider à réaliser cette opération...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 décembre 2016 à 18h44 | Web 1,2,3
30 novembre 2016
el

YouTube pourrait devoir quitter la Russie

Une nouvelle loi en gestation en Russie pourrait bien forcer YouTube a revoir...

Une nouvelle loi en gestation en Russie pourrait bien forcer YouTube a revoir ses plans, et même peut-être à quitter le pays. Le texte concerne les services de télévision. Le législateur russe pourrait ainsi considérer que la filiale de Google n'est pas une simple plateforme de videos, protégée alors par un statut d'intermédiaire technique, mais bien un opérateur de service audiovisuel. Une question sur la nature de YouTube qui revient régulièrement et pas seulement en Russie. De fait, YouTube pourrait alors devoir scinder ses activités en Russie, pour isoler les activités "professionnels" du reste qui est fourni par l'UGC (vidéos postés par les internautes).

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 novembre 2016 à 19h27 | Web 1,2,3
el

Les clients Free profitent de plus en plus du réseau de l’opérateur

Selon les statistiques du site TootsurToo qui collecte les données de l'application Free...

Selon les statistiques du site TootsurToo qui collecte les données de l'application Free Mobile Free Mobile Netstat, les abonnés Free Mobile se sont connectés pour plus de 75% au réseau de l'opérateur depuis aujourd'hui, réduisant ainsi la part d'itinérance via Orange. Ces données issues de cette application sont suffisamment importantes pour en tirer quelques conclusion sur l'avancée de Free Mobile en matière de couverture du territoire comme de la population. Selon l'Arcep, l'itinérance avec Orange doit s'arrêter en 2020. Free Mobile a donc encore un peu de temps pour obtenir une réponse approchant les 100% entre son réseau déployé et le parc d'abonnés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 novembre 2016 à 19h18 | Web 1,2,3
el

TF1 prêt à s’emparer de Minute Buzz

Dans l'univers du brand content, et du temps perdu sur le Web, Minute...

Dans l'univers du brand content, et du temps perdu sur le Web, Minute Buzz, Bezzfeed ou encore Melty, le Demotivateur,e etc. se livrent une guerre sans merci pour attirer les "millennials" cette nouvelle cible favorite des publicitaires. La bataille déborde le cadre des sites internets puisque selon FrenchWeb, TF1 devrait annoncer très bientôt un rapprochement avec Minute Buzz. Le site entrerait ainsi dans la galaxie TF1 sur le Web, pour développer son activité dans la video, et sur les réseaux sociaux. TF1 maintiendrait ainsi une place de leader des médias sur le réseau des réseaux. Minute Buzz attire 7,5 millions d'internautes par mois, précise FrenchWeb.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 novembre 2016 à 19h05 | Web 1,2,3
29 novembre 2016
el

AT&T casse les prix sur DirecTV

Le 28 novembre AT&T lançait enfin son service OTT, avec en prime une...

Le 28 novembre AT&T lançait enfin son service OTT, avec en prime une subvention sur l'Apple TV. Une révolution sur le marché américain initié par un opérateur de télécommunication avec à la clef une puissance d'investissement considérable. C'est tout le marché de la télévision et de la Svod américaine qui tremble. D'autant que At&T casse les prix ! Le service OTT propose dans sa version de base une soixantaine de chaines pour 35 dollars par mois aux clients américains. Un prix très en dessous de ce que propose les opérateurs du cable habituellement. La formule la plus onéreuse est à 70 dollars par mois, ce qui reste encore très raisonnable sur le marché nord américain. AT&T ne s'arrête pas là. Le FAI a une botte secrète : HBO pour 5 dollars de plus par mois. De quoi faire de l'ombre à Netflix ! Enfin AT&T a fait en sorte que DirecTV Now profite d'une position "Zero Rating" qui, d'une part est une entorse à la net neutralité, mais surtout permet aux clients AT&T de ne pas se soucier de la consommation de "datas".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 novembre 2016 à 18h32 | Web 1,2,3
25 novembre 2016
el

SFR souffrirait depuis le rachat par Altice

Le cabinet d'études anglais Enders Analysis n'a pas de mots assez forts pour décrire...

Le cabinet d'études anglais Enders Analysis n'a pas de mots assez forts pour décrire les dommages subis par SFR depuis le rachat par Altice en 2014. Enders Analysis estime en effet que la holding a "abimé" l'opérateur, et que les perspectives d'un retour à la croissance s'éloignent. Un constat qui s'articule sur la perte des abonnés que connait l'opérateur - cependant les mesures d'économies ont produit leur effet sur les comptes. Et la stratégie affichée par l'opérateur basée sur la convergence entre les contenus maisons et les tuyaux ne serait pas suffisamment bien "exécutée" estime le cabinet. Enfin Enders Analysis a également noté que le marché du mobile en Europe avait connu aux derniers trimestres une légère baisse de son chiffre d'affaires (-1,2% au second trimestre) du fait notamment des nouvelles règles de roaming en Europe et des abonnements "sim only". Ces deux facteurs devraient s'atténuer dans l'avenir.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 novembre 2016 à 16h36 | Web 1,2,3
24 novembre 2016
el

20 Minutes domine sur le mobile

Mediametrie a publié les résultats de son étude pour le mois d'août de...

Mediametrie a publié les résultats de son étude pour le mois d'août de l'audience sur les mobiles. Google, Facebook, Amazon ou encore YouTube domine le classement général. Mediametrie fait également un "focus" sur le sport. L'Equipe est en tête avec une audience deux fois supérieure à celle réalisé par le second (l'application de coaching sportif, Run Static). Eurosport et BFM Sport suivent, avec respectivement 1 161 000 et 1 020 000 mobinautes sur le mois d'août sur un total de 17,6 millions de mobinautes sur les sites et applications de Sport en août. Dans la rubrique actualité, c'est le site et l'application de 20Minutes qui ont dominé le palmarès avec 1,17 millions de mobinautes. Le titre devance Le Monde, BFM TV et Le Figaro.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 novembre 2016 à 18h28 | Web 1,2,3
21 novembre 2016
el

The Grand Tour : 250 millions de dollars

Amazon va étendre son offre de vidéo à la demande à 200 pays...

Amazon va étendre son offre de vidéo à la demande à 200 pays a  indiqué la presse américaine. Amazon video Prime est le concurrent direct de Netflix. Cette extension du service pourrait cependant se faire par étape avec notamment une ouverture en France en mars. Quoi qu'il en soit, Amazon veut réussir son coup. Le service s'est acheté il y a plus d'un an l'équipe de l'émission Top Gear, après son éviction par la BBC. Amazon avait évoqué un contrat de 160 millions de dollars. Ce qui est déjà considérable. Ted Sarandos, le patron des contenus de Netflix, contredit ses concurrents en affirmant que le contrat s'léverait à 250 millions de dollars ! Le premier épisode a été diffusé la semaine dernière, et il a été instantanément propulsé en tête des recherches sur les trackeurs p2p !

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 novembre 2016 à 18h17 | Web 1,2,3
el

AT&T lancera son offre OTT le 28 novembre

On en sait un peu plus sur DirecTV, l'offre de programmes en mode...

On en sait un peu plus sur DirecTV, l'offre de programmes en mode OTT de AT&T. L'opérateur devrait dévoiler ce nouveau service le 28 novembre. Les contours de l'offre ne sont pas encore tout à fait bien connus. AT&T devrait proposer une centaine de chaines pour 35 dollars par mois sans engagement. Selon Variety, AT&T devrait subventionner aussi des Apple TV et des Fire TV d'Amazon pour les premiers abonnés à son service. DirecTV (la marque provient de la plateforme par satellite qui a été racheté par AT&T est déjà un service disponible sur les téléviseurs connectés aux Etats-Unis) devrait prendre le leadership concernant la consommation de la télévision chez AT&T à l'horizon 2020. Le pari est important pour l'opérateur qui aurait aussi l'intention de ne pas faire payer les données consommées dans le cadre de DirecTV sur le réseau mobile pour ses abonnés. Un point qui avait fait tiquer la FCC.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 novembre 2016 à 12h50 | Web 1,2,3
el

Les enchères montent pour Mediaset Premium

Alors que le torchon brûle entre Vivendi et Mediaset, à propos de la...

Alors que le torchon brûle entre Vivendi et Mediaset, à propos de la cession de Mediaset Premium, c'est le groupe News Corp. qui pourrait venir en troisième larron régler l'affaire. L'agence Reuters annonce que deux sources ont confirmé l'information. Vivendi et Mediaset n'en ont pour le moment pas encore terminé, l'affaire est devant la justice. Le groupe italien accuse le français de n'avoir pas respecté ses engagements, quand ce dernier affirme que les perspectives de Mediaset Premium ne sont pas aussi bonnes qu'espéré. Les discussions entre Mediaset et Sky Italia ne pourraient de toute manière pas commencer avant la fin du litige. Vivendi conserve toujours dans sa manche un atout : revaloriser son offre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 novembre 2016 à 12h22 | Web 1,2,3
17 novembre 2016
el

AOL supprime 500 postes

Tim Armstrong, le patron d'AOL, vient d'annoncer la suppression de 500 postes, soit...

Tim Armstrong, le patron d'AOL, vient d'annoncer la suppression de 500 postes, soit 10% de ses effectifs. AOL veut recentrer ses activités sur les secteurs en croissance, comme le mobile ou la gestion de la data. AOL tire aujourd'hui ses revenus des recettes publicitaires en tant que régie. Il y a un peu plus d'an un, Verizon avait racheté AOL pour un peu plus de 4 milliards de dollars. Verizon est aussi l'un des potentiels acheteurs de Yahoo!. Le rapprochement à terme des deux entités aurait un sens pour l'opérateur.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 novembre 2016 à 17h49 | Web 1,2,3
el

Free et Bouygues Télécom dans un marché de prime aux challengers

Free et Bouygues Télécom progressent sur ce dernier trimestre sur un marché où SFR...

Free et Bouygues Télécom progressent sur ce dernier trimestre sur un marché où SFR n'a pas réussi à stoppé l'hémorragie des clients sur le mobile. La comparaison s'arrêtent là. Free Mobile a déjà refait son retard sur son concurrent en quelques années. La croissance de la filiale d'Iliad reste soutenue, et elle assure que son Arpu est en croissance également preuve que le forfait à 19 euros par mois séduit de plus en plus les clients Free. Au troisième trimestre, Free a engrangé 305 000 nouveaux clients, pour atteindre le chiffre de 12,38 millions sur l'ensemble de sa gamme de forfaits. Sur le fixe, en revanche la bataille fait rage et les promotions ont eu raison de l'Arpu de Free qui baisse à 33,50 euros. Du côté de Bouygues Télécom, l'opérateur a remonté ses prix pour stopper aussi les pertes qui s'accumulaient aux derniers trimestres. Résultat, un bénéfice de 57 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, et un discours marketing orienté vers la 4G et le très haut débit pour faire avaler la pastille. Ajoutons que par ailleurs, selon le rapport de la société Ericsson, en 2022, il y aura près de 9 milliards d'abonnements mobiles dont 550 millions sur la nouvelles norme 5G.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 novembre 2016 à 17h28 | Web 1,2,3
el

Webedia entre dans le cirque des droits sportifs

Le sport est un marché en pleine croissance. Les stades se remplissent et...

Le sport est un marché en pleine croissance. Les stades se remplissent et le montant des droits s'envole. La ligue de football professionnel ouvre aussi de nouveaux marchés, à destination des fans de jeux vidéo. La LFP a pour cela noué un partenariat avec EA Sports (éditeur du jeu de football FIFA). La ligue a ensuite sondé le marché des diffuseurs. L'offre conjointe de beIN SPORTS et Webedia pour l’exploitation des droits audiovisuels de la e-Ligue 1 a été sélectionnée. Vivendi a déjà aussi monté un partenariat avec EA Sports, et depuis plusieurs mois la chaine l'Equipe diffusait aussi des rencontres de football. L'arrivée de Webedia sur ce marché n'est pas anodin pour un acteur majeur de l'internet en France. La LFP a ouvert une plateforme  www.e-ligue1.com pour les inscriptions.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 novembre 2016 à 13h18 | Web 1,2,3
el

« 80% des utilisateurs d’Internet sont à l’étranger, et 80% de la valeur et des emplois sont aux Etats-Unis »

L'Internet Association poursuit son flirt de la future administration Trump pour obtenir que ses...

L'Internet Association poursuit son flirt de la future administration Trump pour obtenir que ses membres dont Google Amazon, Facebook ou encore Uber et AirBnB soient traités avec générosité. Leur nouvel argument est qu'internet est une manne pour les États-Unis qui peuvent vendre à l'étranger et ramener la valeur aux États-Unis : "avec Internet, 80% des utilisateurs d'Internet sont à l'étranger, et 80% de la valeur et des emplois sont aux Etats-Unis" a déclaré hier Michael Beckerman, président de l'association à la chaine américaine CNBC. Autre point sensible pour les membres de l'Internet Association : que les plateformes comme Uber ne doivent pas respecter le droit du travail. "Nous sommes certains que ce message sera bien entendu par la Maison Blanche de Trump", a dit Beckerman, "du point de vue du droit du travail, il faut voir que les gens qui y sont travaillent pour eux mêmes, et que ces plateformes ne sont pas leur employeur." Il faut dire que c'est un sujet sensible aux États-Unis, où plusieurs juges notamment en Californie ont décidé que les chauffeurs Uber étaient des employés et non des prestataires indépendants.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 novembre 2016 à 12h43 | Web 1,2,3
16 novembre 2016
el

Les géants du web ça Trump énormément …

Ils n'ont pas trainé ! Par un courrier de félicitations, les géants de...

Ils n'ont pas trainé ! Par un courrier de félicitations, les géants de la Silicon Valley - rassemblés sous la bannière de l'Internet Association, essaient déjà d'attirer l'attention de Donald Trump pour qu'il les aide à maintenir voire augmenter les limitations des droits d'auteur. Cette obsession est donc plus importante que leur dégout pour le president-elect, qu'ils ont royalement ignoré pendant la campagne présidentielle. Mis à part Peter Thiel - fondateur de PayPal, les grands de la technologie made in the USA avaient en effet plutôt donné leur soutien à Hillary Clinton. Google avait même détaché l'une de ses employées pour aider Mme Clinton avec toutes les questions de technologie qu'elle pourrait avoir. Qu'à cela ne tienne, les Facebook, Google, AirBnB et autres Twitter sont heureux aujourd'hui de chanter les louanges de Donald Trump, et de se réjouir dans leur lettre de "votre usage d'Internet pendant la campagne pour vous connecter et énergiser les électeurs pendant toute la campagne. L'industrie de l'Internet se réjouit à l'avance de travailler avec vous sur les politiques qui encouragent ce type de croissance, d'innovation et de choix du consommateur." Parmi les limitations du droit d'auteur sur lesquelles l'Internet Association insiste beaucoup dans sa lettre, la doctrine du "fair use", qui leur bénéficie mais pose pourtant de nombreux problèmes car personne - et même le Copyright Office lui-même - ne sait la définir. Autre argument de la Silicon Valley : il faudrait que la nouvelle présidence continue de "protéger la robuste flexibilité du droit d'auteur", avec des "limitations et exceptions fortes au droit d'auteur". Comme à leur habitude, ceux-ci répetent que les limitations au droit d'auteur "garantissent une offre légale aux usagers". Même si pour cette offre, les auteurs ne sont pas rémunérés, donc.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 novembre 2016 à 17h43 | Web 1,2,3
el

Snapchat en chemin pour la bourse

Snap, la société propriétaire du réseau social Snapchat, aurait déposé un dossier confidentiel...

Snap, la société propriétaire du réseau social Snapchat, aurait déposé un dossier confidentiel d'introduction en bourse auprès de la Securities and Exchanges Commission américaine. Ce genre de démarche secrète est permise par une loi américaine de 2012 : The US Jumpstart Our Business Startups Act. Ainsi, les informations financières de Snapchat resteront confidentielles, contrairement à ce qui se produit pour les introductions en bourses 'normales'. Notons que cette procédure n'est applicable qu'aux sociétés ayant un chiffre d'affaires de moins de 1 milliards de dollars. Cela confirmerait donc que Snapchat, dont la valorisation lors des dernières levées de fonds privées atteint entre 20 et 25 milliards de dollars suivant les analystes, gagne en 2016 entre 20 et 30 fois moins que cette valorisation.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 novembre 2016 à 11h03 | Web 1,2,3
15 novembre 2016
el

SFR Sport disponible aux non abonnés SFR

SFR complète son dispositif de diffusion des droits de la Premier League, acquis...

SFR complète son dispositif de diffusion des droits de la Premier League, acquis pour la bagatelle de 300 millions d'euros. Après le refus des autres opérateurs, SFR s'est finalement décidé à proposer un abonnement pour les fans de football qui n'ont pas d'abonnements à SFR (fixe ou mobile). Nous avions évoqué cette possibilité la semaine dernière. Pour l'instant, il ne s'agit qu'une mise à jour de l'application pour Android et iOS, numérotée 3.0.0, qui permet de souscrire à un abonnement sans engagement. Les tarifs n'ont rien de révolutionnaire avec un 9,99 euros par mois ou bien une promotion sur an à 59,99 euros par mois (moitié prix). Cette conversion à l'OTT ne remet pas forcément en question la stratégie de la convergence martelée par le groupe. SFR avait en effet dès l'attribution des droits exprimé son intention de proposer la chaine à d'autres opérateurs. Les conditions n'ont pas été remplies pour qu'un accord soit trouvé. L'OTT est une nouvelle tentative pour SFR de persuader ses concurrents, sans aucun doute.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 novembre 2016 à 12h17 | Web 1,2,3
14 novembre 2016
el

SFR Sport, le 15 novembre en OTT

Nous l'avions révélé le 9 septembre dernier, le site spécialisé Média Sportif l'a...

Nous l'avions révélé le 9 septembre dernier, le site spécialisé Média Sportif l'a confirmé vendredi dernier. SFR s'apprête à lancer une application OTT (PC, tablette, smartphone) pour ses chaines SFR Sport. L'opérateur n'avait pas trouvé d'accord avec les autres opérateurs pour une reprise de ses chaines - prix trop élevé et marque trop voyante. L'OTT est la meilleure solution pour revenir à la table des négocations selon SFR. Les offres devraient être présentées le 15 novembre prochain.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 novembre 2016 à 18h11 | Web 1,2,3
el

WhatsApp/Facebook : les interrogations de Margrethe Vestager

Dans une interview livrée à Business Insider France, Margrethe Vestager a confirmé les...

Dans une interview livrée à Business Insider France, Margrethe Vestager a confirmé les arrières-pensées de la Commission suite à son autorisation de l'acquisition de WhatsApp par Facebook : "quand Facebook rachète Whatsapp, l'entreprise dégage un petit chiffre d'affaires, mais est-ce la bonne question ? Quid des brevets, de la recherche, de la capacité d’innovation : représentent-ils un chiffre d’affaires potentiel ?
 Mais il nous faut une description concrète et nous devons en être certain", a t-elle estimé. Rappelons que la Commission a ouvert une consultation publique sur ce sujet, qui pourrait mener à l'avenir à interdire ce genre de transaction ou tout du moins à leur imposer des conditions strictes sur l'usage des données notamment. Au sujet des arrangements fiscaux de certains Etats membres avec les multinationales, Margrethe Vestager estime dans la même interview que les lanceurs d'alerte sont utiles et qu'il est déplorable que certains Etats les punissent, et ajoute que "les petites et moyennes entreprises travaillent très dur pour rester sur le marché. Les gros arrangements auxquels certains ont accès ne sont pas justes."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 novembre 2016 à 17h35 | Web 1,2,3
10 novembre 2016
el

SFR perd toujours des abonnés sur le mobile

SFR a publié ses résultats pour le troisième trimestre de son exercice fiscal....

SFR a publié ses résultats pour le troisième trimestre de son exercice fiscal. Le portefeuille de clients sur le mobile grand public enregistre une baisse de 73 000 abonnés contre - 82 000 au à la même période en 2015. Le chiffre d'affaires sur neuf mois s'établit à 8,099 milliards d'euros, il était de 8,295 un an plus tôt. SFR déclare mettre de lourds investissements dans son réseau pour rattraper son retard. L'opérateur revendique aussi une bonne progression sur le très haut débit avec +44 000 abonnés sur le troisième trimestre aux offres fibre. L'Ebitda ajusté est stable à 1,041 milliard d'euros, mais la dette a grossi à plus de 15 milliards contre 12,4 milliards en 2015 mais qui ressort en baisse sur un trimestre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 novembre 2016 à 18h31 | Web 1,2,3
el

Séverin Naudet nommé patron France de WeWork

La start-up WeWork qui propose des espaces de collaborations pour les entreprises des...

La start-up WeWork qui propose des espaces de collaborations pour les entreprises des nouvelles technologies vient de nommer Séverin Naudet à la tête du bureau pour la France. WeWork a été fondé en 2010 et elle a déjà levé 260 millions de dollars pour une valorisation de 16 milliards de dollars ! Après Socialyse, dont il a été patron pendant trois ans, Séverin Naudet revient à Paris. Séverin Naudet a été conseiller au Cabinet de Renaud Donnedieu de Vabres rue de Valois, avant de rejoindre François Fillon alors premier Ministre de 2007 à 2012. Séverin Naudet est aussi à l'origine du projet Etalab.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 novembre 2016 à 16h07 | Web 1,2,3