Les auteurs réclament des investissements européens sérieux dans le numérique

Prenant acte des échanges qui ont eu lieu le 12 mars dernier à son initiative, la Scam (Société Civile des Auteurs Multimédia) adresse aujourd'hui un message aux responsables politiques et économiques européens. Elle leur demande d'agir en particulier en matière de responsabilité des hébergeurs, prenant ombrage du fait que l'application de la directive de 2000 sur le commerce électronique n'a toujours pas été évaluée et ce alors même que la Commission Juncker menace d'affaiblir le droit d'auteur. La Scam souligne également qu'une harmonisation fiscale au niveau européen est devenue incontournable, afin de mettre fin au "dumping fiscal" et à l'optimisation, qui "appauvrit les Etats, augmente leurs déficits, entraine une distorsion de concurrence odieuse et nuit à la diversité culturelle". La Scam met également l'accent sur la nécessité pour l'Europe d'investir sérieusement dans le numérique : "Alors que l’Union européenne est la première puissance économique mondiale, l’émergence de grands acteurs numériques européens se fait toujours attendre. Il est désormais crucial de proposer aux citoyens européens des alternatives aux offres américaines. L’Europe doit mobiliser les investissements nécessaires pour enfin s’approprier le marché numérique, et favoriser le rayonnement culturel européen."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.