Marc Joulaud pour un « droit à inaliénable à rémunération des auteurs »

Marc Joulaud, qui a défrayé la chronique il y a quelques jours avec son projet de rapport sur le droit d'auteur, a tenu à rassurer le monde de la culture, en envoyant un courrier à Pascal Rogard, le directeur général de la SACD qui avait vertement critiqué le travail de l'euro-député. Suite à son projet de rapport qui proposait l'instauration d'un fair use européen et ne parlait pas de rémunération des auteurs, il "souhaite rappeler" via ce courrier son "engagement en faveur du droit d'auteur et de la rémunération des auteurs." Sur la rémunération des auteurs, à laquelle tient beaucoup la SACD, mais aussi la Scam, et, au niveau européen, la Société des Auteurs de l'Audiovisuel, il a tenu à préciser : "je soutiens le principe d'un droit inaliénable à rémunération des auteurs", et "son absence dans la première version de mon rapport n'est nullement à interpréter comme un reniement de ma part sur le sujet." François Fillon - qui avait été alerté - a également répondu à Pascal Rogard, en se distançant du projet de Marc Joulaud : "si un tel rapport apporte à la réflexion, il ne traduit pas ma position, ni celle de la formation politique à laquelle j’appartiens, ni a fortiori celle exprimée dans mon projet", a-t-il déclaré. A noter, Marc Joulaud est l'actuel maire de Sablé-sur-Sarthe, et un proche du candidat Les Républicains à la présidentielle.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.