Netflix entre à Hollywood, et quitte le web

Netflix est désormais membre de la Motion Picture Association of America : c'est remarquable, et d'ailleurs toute la presse l'a remarqué. Moins noté, le fait que cet évènement a eu lieu quelques semaines après que Netflix ait quitté, en toute discrétion, la Computer and Communications Industry Association (CCIA), qui représente la Silicon Valley à Washington et à l'international. Ces entrefaites sont importantes dans le cadre du débat actuel - et à venir - sur le droit d'auteur. Car la MPAA, si elle aime pas trop l'article 13 de la proposition de directive droit d'auteur qui pourrait l'obliger à signer des licences avec les « manants du web », n'en est pas moins en pointe sur la défense du droit d'auteur, et sur l'opposition au piratage. Cela aura des conséquences en Europe en particulier, puisque la MPAA parie depuis plusieurs années sur le fait que c'est ici, où le sujet est en pointe, que se joue l'avenir du droit d'auteur au niveau mondial.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct