el

Kickstarter, plus de 450 millions pour la culture

Le site numéro dans le monde de crowdfunding a reçu depuis sa création...

Le site numéro dans le monde de crowdfunding a reçu depuis sa création près de 2 milliards de dollars. Le site a annoncé la nouvelle précisant que près de 9,5 millions de personnes avaient participé à ces campagnes, soit une moyenne de 210 dollars - le site indique cependant que la plupart des montants sont compris entre 25 et 50 dollars. Kickstarter a publié une évolution du montant des promesses depuis 2009, date de la création du site. La courbe montre une progression accélérée des dons qui sont de plus en plus nombreux jusqu'en 2014, puis une stabilisation de la hausse. 260 000 projets ont bénéficié de cette source de financement. Dans le détail, les jeux video tiennent le haut de panier avec les campagnes les plus lucratives, et certainement quelques succès. Les vidéos et les films ont été financés à hauteur de 302 millions de dollars, tandis que la musique a récolté 157 millions de dollars.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 novembre 2015 à 15h48 | Le_Flouze
4 novembre 2015
el

Les coûts d’acquisition de trafic de Criteo augmentent et le profit baisse

Le spécialiste du re-targeting publicitaire Criteo, fondé à Paris puis porté en bourse...

Le spécialiste du re-targeting publicitaire Criteo, fondé à Paris puis porté en bourse au Nasdaq en 2013, vient d'annoncer des résultats "record" pour le troisième trimestre 2015. Record, mais qui ne satisfont pas la bourse, où l'action a perdu près de 14% en une journée, résultat peut être de l'annonce de coûts d'acquisition de trafic en augmentation. Ainsi la société annonce 299 millions de dollars de CA au troisième trimestre 2015, soit 105 millions de plus qu'au troisième trimestre 2014, une augmentation de 54%. Mais le profit tiré par la Criteo baisse par rapport au T3 2014, pour atteindre un maigre 5 millions de dollars par rapport à 11 millions sur la même période en 2014. Le coût d'acquisition de trafic de Criteo augmente aussi, passant de 116 millions à 179 millions de dollars sur une même période, soit une augmentation de 50%, correspondant presque à l'augmentation de revenu. La société ne dit pas si c'est le résultat de l'augmentation de l'usage d'adblockers par les internautes, où une question structurelle liée à une difficulté de "scalability" de son modèle économique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 novembre 2015 à 17h43 | Le_Flouze
el

Walt Disney injecte 200 millions supplémentaires dans Vice

Le groupe Walt Disney va ajouter 200 millions de dollars supplémentaire dans le...

Le groupe Walt Disney va ajouter 200 millions de dollars supplémentaire dans le berceau déjà bien garni du groupe Vice Média. Il est déjà loin le temps où Vice était un fanzine de la mouvance punk de Montréal. Vice Media a déjà reçu en tout 570 millions de dollars lors de trois "rounds" de financement... A mettre en perspective avec les 100 millions d'euros souhaité par le groupe Lagardère dernièrement pour renforcer son pole audiovisuel de production. Car Vice Media, depuis le fanzine, s'est lancé dans l'Internet mais aussi la télévision, et vise une audience mondiale. Le groupe Walt Disney, qui a toujours le nez fin pour ce genre de phénomène, parie lui aussi sur le succès de cette marque sur la planète. La dernière levée d'argent valorisait Vice près de 2,5 milliards de dollars.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 novembre 2015 à 11h30 | Le_Flouze
27 octobre 2015
el

Conférence franco-allemande sur le numérique : le bout du tunnel n’est pas encore là

Le numérique européen est à la traine et il faut faire quelque chose....

Le numérique européen est à la traine et il faut faire quelque chose. C'était le sens de la conférence franco-allemande sur le numérique organisée aujourd'hui par l'Elysée, en la présence notamment de la chancelière allemande Angela Merkel et de Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne. "Le numérique européen a de la concurrence et on sait d'où elle vient", a déclaré François Hollande sans citer les États-Unis, pour affirmer ensuite qu'il fallait anticiper, soutenant que "l'Europe peut sur le numérique être la meilleure du monde". La tâche sera très difficile. Rappelons qu'en 2014, le capital-risque américain a atteint le montant phénoménal de 47 milliards de dollars, contre 7,9 milliards pour l'UE, alors que le PIB européen est équivalant à celui des États-Unis... De cette différence, le président de la République n'a pas parlé directement, mais a admis que "la question des fonds propres des entreprises du numérique est décisive. Les start-ups vont créer le plus d'emplois mais ont besoin de plus de financement". Pour renforcer ce financement, quelques initiatives, d'ordre plutôt symbolique en termes de montants, ont été annoncées. Notamment, un fonds de 75 millions d'euros entre Partech Ventures (société de capital risque), des banques publiques et le fonds européen d'investissement. Aussi annoncée, une autre initiative, dont le montant n'est pas encore défini, entre les banques publiques allemandes et italiennes. Plus substantiellement, Orange, Publicis et Siemens mettraient en place un fonds d'investissement de 500 millions d'euros dans les prochains mois. Celui, qui prendra la nom d'Iris Next, vient s'ajouter au fonds de 300 millions d'euros mis en place entre Orange, Publicis et Iris Capital en 2012.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 octobre 2015 à 18h38 | Le_Flouze
26 octobre 2015
el

Fonds européen d’investissement : un milliard d’euros débloqués sur les 315 promis

L'année dernière, la Commission européenne promettait le déblocage de 315 milliards d'euros sur...

L'année dernière, la Commission européenne promettait le déblocage de 315 milliards d'euros sur trois ans pour les start-ups et sociétés en croissance européennes, qui sont en manque de fonds en comparaison de leurs homologues américaines. La Commission vient d'annoncer aujourd'hui que depuis le début 2015, c'est un milliard d'euros seulement qui ont été investis grâce au soutien du Fonds Européen d'Investissement et à l'intervention de fonds d'action à travers l'Europe. Vingt-huit projets en tout ont été financés, soit une opération en moyenne par État membre. La Commission estime que grâce à ce soutien de un milliard, les entreprises en question pourront obtenir 11 milliards supplémentaires de fonds privés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 octobre 2015 à 15h07 | Le_Flouze
15 octobre 2015
el

Deezer fixe un prix pour l’IPO

Deezer a dévoiler les détails financiers de sa prochaine introduction en bourse prévue...

Deezer a dévoiler les détails financiers de sa prochaine introduction en bourse prévue pour la fin de l'année. La service de streaming veut proposer un prix par action entre 36,40 et 49,24 euros, avec la mise en circulation de 8 241 758 actions nouvelles dans le cadre d'une augmentation de capital. Pour une action à 36,40 euros, cela représente 300 millions d'euros. Les actionnaires auront aussi la possibilité de vendre leurs actions, mais dans la limite pour l'IPO de 15% de l'offre initiale (45 millions d'euros sur la base de cotation du bas de la fourchette de prix). Le calendrier a été fixé ainsi : le prix nominal de l'offre devrait être fixé le 27 octobre prochain. L'action sera coté à Euronext Paris avec l'intitulé "DZR". Lors de la dernière levée, le groupe Access Industries avait investi 100 millions d'euros pour environ 30% du capital. Ce dernier n'avait pas souhaité remettre au pot pour un second tour de table, suite au départ du directeur Axel Dauchez. Deezer entend se financer sur les marchés pour assurer son développement international, notamment aux Etats-Unis. Selon les derniers éléments chiffrés, le site compte environ 3 millions d'abonnés, dont presque un million issu du Bundle avec l'opérateur Orange (actionnaire minoritaire). La courbe de croissance des abonnements restent relativement plate ces derniers mois, en dehors d'apports réguliers d'abonnements via des partenariats. Deezer compte à peu près 250 000 abonnés en France sur son offre Premium Plus (hors Orange).

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 octobre 2015 à 16h16 | Le_Flouze
7 octobre 2015
el

Les Etats-Unis et les impôts d’Apple

Barack Obama avait évoqué la possibilité pour l'administration américaine de venir aussi taxer...

Barack Obama avait évoqué la possibilité pour l'administration américaine de venir aussi taxer à plein régime les bénéfices des sociétés américaines sur leurs activités à l'international. Une possibilité que nous avions évoqué dans cet article. Concrètement, l'association "Citizen for Tax Justice" s'est posée la question de la perte de recettes pour l'administration américaine sur les fonds de certaines multinationales, et notamment celle de la plus importante capitalisation boursière du monde : Apple. Apple possède des milliards en dehors des Etats-Unis. 181 milliards de dollars très exactement... Ce qui correspond à une perte sèche de 59,2 milliards de dollars indique l'association pour la justice face à l'impôt. Même exemple pour Microsoft dont le manque à gagner pour l'administration fiscale s'élèverait à 34,5 milliards de dollars !

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 octobre 2015 à 17h51 | Le_Flouze
21 juillet 2015
el

Microsoft doit des milliards au fisc

Les autorités américaines ne sont pas connues pour leur complaisance avec les mauvais...

Les autorités américaines ne sont pas connues pour leur complaisance avec les mauvais payeurs. Le site The Register publie une information selon laquelle, Microsoft devrait plusieurs milliards de dollars au fisc américain. Le géant de Redmond n'est pas d'accord, arguant que la pratique comptable qu'il a utilisé était bien légale. Microsoft a en effet utilisé un montage fiscal à Port Rico et dans les Iles Bermudes, notamment en hébergeant les propriétés des marques de la firme.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 juillet 2015 à 19h37 | Le_Flouze
17 juillet 2015
el

Google signe un bon trimestre

Les résultats de Google sur ce second trimestre de son exercice fiscal 2015...

Les résultats de Google sur ce second trimestre de son exercice fiscal 2015 étaient attendus par les marchés. Le géant de la publicité sur le Web se devait de rassurer sur ses perspectives de croissance après plusieurs trimestres en demi-teinte. Accessoirement, Google avait également à apporter des éléments sur sa capacité à investir le mobile, face à Facebook, notamment. Pour la première partie, Google a répondu aux attentes, en battant de peu les prévisions des analystes, grâce notamment à un recentrage de son activité sur son métier de base : l'adword. Google affiche un chiffre d'affaires de 17,73 milliards de dollars sur ce trimestre en hausse de 11%. 12,4 milliards de dollars viennent directement des affaires publicitaires sur les sites du groupe. L'arrivée de la nouvelle directrice financière, issue de Wall Street, avait été aussi annoncé comme le retour d'une gestion "au cordeau" pour le géant de Mountain View. Premier effet, le résultat est nettement meilleur avec 3,35 milliards de dollars l'an passé contre 3,93 milliards sur ce trimestre. De quoi rassurer la bourse qui commençait à s'inquiéter des projets "farfelus" annoncés depuis quelques années. Le marché a d'ailleurs bien réagi avec un bond de 13% pour l'action Google à l'ouverture et 8% en after hours suite à la publication des résultats. Cependant, les basics du modèle économique de Google ne sont pas améliorés pour autant. Le cout par clic baisse de 11%, et sur le mobile Google peine toujours, réalisant la plupart de ses recettes sur les services portés par iOS.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 juillet 2015 à 16h15 | Le_Flouze
18 juin 2015
el

Nouveau directeur financier pour Spotify

Spotify vient de nommer Barry McCarthy, un ancien de chez Netflix, en tant que...

Spotify vient de nommer Barry McCarthy, un ancien de chez Netflix, en tant que nouveau CFO (directeur financier). Il succède à Peter Sterky, qui devrait rester dans la société, a indiqué Spotify. Barry McCarthy est un atout pour Spotify. En poste chez Netflix pendant la grande période de croissance et l'introduction en bourse entre 2002 et 2010, il connait parfaitement la procédure. Une entrée en bourse éventuelle de Spotify est en effet l'une des plus grandes arlésiennes du numérique depuis quelques mois. Daniel Ek, le patron de Spotify, n'a jamais confirmé son intention de mettre en bourse sa société.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 juin 2015 à 18h22 | Le_Flouze
el

Une ancienne conductrice d’Über considérée comme une employée

Le pire cauchemar d'Über s'est réalisé hier : une instance californienne a considéré...

Le pire cauchemar d'Über s'est réalisé hier : une instance californienne a considéré qu'une ancienne conductrice de la société de chauffeurs VTC était une employée et non une prestataires de services indépendante. En conséquence, cette personne sera remboursée de plus de 4000 dollars de frais qu'elle avait engagé dans le cadre de son travail. Pour parvenir à cette conclusion, la Commission Californienne du Travail a estimé qu'Über ne rend pas juste possible le service entre conducteurs et passagers, mais que la société est "impliquée dans chaque aspect de la transaction" (modalités, prix, comportement du chauffeur etc), ce qui permet d'appliquer le statut de salarié. Appliquée plus largement et/ou par d'autres cours, cette décision - dont Über a bien entendu fait appel - pourrait aboutir à des paiements de sécurité sociale, de cotisations patronales et autres frais par la société. D'autres poursuites dans le même sens aux Etats Unis avaient donné lieu à des conclusions inverses de la part d'autres instances : la jurisprudence est donc encore en construction, mais ce genre de cas ne manquera pas de se généraliser à d'autres pays.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 juin 2015 à 16h51 | Le_Flouze
15 juin 2015
el

Samsung rentre dans SigFox

Samsung vient d'annoncer sa participation au tour de table de 100 millions d'euros...

Samsung vient d'annoncer sa participation au tour de table de 100 millions d'euros pour la société SigFox, spécialiste des réseaux dans l'univers des objets connectés. Le capital de SigFox est actuellement détenu par plusieurs sociétés dont Air Liquide, GDF Suez ou encore Idinvest. Cet investissement devrait être aussi l'occasion pour Samsung et SigFox de devenir partenaire avec des croisements technologiques entre la plateforme iOT française et le coréen. Enfin Samsung a également promis un investissement de 10 millions d'euros dans le Cloud en France, une somme qui comprend l'argent déjà versé pour SigFox.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 juin 2015 à 18h36 | Le_Flouze
1 juin 2015
el

L’UE exporte plus que les États-Unis et la Chine

Lutter contre les idées reçues négatives sur l'UE est l'un des dadas des...

Lutter contre les idées reçues négatives sur l'UE est l'un des dadas des institutions européennes depuis des années, et l'étude sortie aujourd'hui sur le commerce avec le reste du monde va encore une fois dans ce sens. Elle démontre en effet que le poids économique de l'UE est énorme, puisqu'en termes d'exportations vers le reste du monde, l'UE est la première, devant les États-Unis et la Chine. Cela se ressent sur les emplois : une personne sur sept employée dans l'Union Européenne -soit 31 millions d'Européens - l'est dans un poste lié à ces exportations UE-reste du monde. D'importance également, le fait que ces emplois liés à l'exportation soient en moyenne mieux rémunérés que les autres, laissant entendre que les opérateurs européens en dégagent une marge importante et que l'UE est en conséquence compétitive. Enfin, l'étude souligne que ces exportations sont positives pour ce qui est de la présence globale de l'UE, puisqu'elles ont permis de créer 19 millions d'emplois à l'international.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 juin 2015 à 12h57 | Le_Flouze
28 mai 2015
el

Buzzfeed prêt à faire son entrée en bourse

Buzzfeed serait bien en pleine préparation d'une introduction en bourse. Une éventualité qui...

Buzzfeed serait bien en pleine préparation d'une introduction en bourse. Une éventualité qui avait été déjà exprimée par la compagnie en 2014, et qui revient d'actualité maintenant via une déclaration de Jonah Peretti, le CEO. Interrogé dans le cadre d'une conférence, Jonah Peretti a estimé que Buzzfeed travaillait pour développer son activité notamment en concevant sa propre plateforme "video". De quoi, selon lui atteindre la taille requise pour une entreprise "publique". Buzzfeed emploie actuellement 900 employés. La société basée à San Francisco a levé près de 96 millions de dollars depuis son lancement en juillet 2009.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 mai 2015 à 16h08 | Le_Flouze
21 mai 2015
el

Paypal sanctionné pour avoir trompé ses clients

L'autorité américaine en charge du respect des règles bancaires pour les particuliers vient...

L'autorité américaine en charge du respect des règles bancaires pour les particuliers vient d'imposer une amende à PayPal pour pratiques trompeuses. Paypal, qui fait partie du groupe eBay, a accepté de transiger sur la question, et de payer l'amende ainsi qu'une réparation aux consommateurs concernés, mais sans reconnaitre ce qui lui est reproché. Paypal a fait l'objet de nombreuses plaintes de consommateurs, qui se sont inscrits sur le service en pensant qu'ils devenaient ainsi membres du service basique de Paypal, mais qui se sont aperçus par la suite qu'ils avaient en fait été enregistrés sur le service de vente à crédit de l'entreprise, qui coute beaucoup plus cher. Il semblerait que les clients européens de la société ne soient pas concernés par ces pratiques.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 mai 2015 à 11h14 | Le_Flouze
12 mai 2015
el

Vivendi en légère progression

Le groupe Vivendi a publié ses résultats. Sur le dernier trimestre le groupe...

Le groupe Vivendi a publié ses résultats. Sur le dernier trimestre le groupe de communication, qui a vendu SFR pour ne conserver que Universal Music et Canal Plus, enregistre un chiffre d'affaires de 2,492 milliards d'euros, en hausse de 7,5 %, ou 2,5 % à périmètre constant sur un an. Le résultat net s'établit à 33 millions d'euros, tandis que le résultat opérationnel fait un bon de 17,1% à 117 millions d'euros. Dans ces conditions le résultat opérationnel ajusté bondit aussi à 218 millions d'euros (+17,9% ou 14,1% à périmètre constant). De bons résultats que le groupe impute aux bonnes performances du groupe Canal Plus à l'international. Vivendi note que "Groupe Canal+ affiche un portefeuille global de 15,2 millions d'abonnements, en hausse de 605 000 en un an, grâce aux bonnes performances de Canal+ en Afrique et au Vietnam, et de Canalplay en France métropolitaine". Universal Music contribue aussi nettement au résultat opérationnel du groupe avec des revenus stables à 1,097 milliard d'euros, mais avec un résultat opérationnel ajusté (EBITA) en forte hausse de 39,3% à 82 millions d’euros, à taux de change et périmètre constants (+45,6 % à taux de change réel) par rapport au premier trimestre 2014. A noter que le groupe salue aussi les performances publicitaires des chaines du groupe Canal Plus sur le TNT gratuite, ainsi que de Studio Canal.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 mai 2015 à 18h16 | Le_Flouze
7 mai 2015
el

Apple Pay, c’est Casino !

Apple Pay, la méthode de paiement dite sans contact du constructeur californien, est...

Apple Pay, la méthode de paiement dite sans contact du constructeur californien, est en passe de se frayer un chemin vers les casinos de Las Vegas. Pour la première fois, une chaine d'hôtels et restaurants de la célèbre ville du jeu vient d'annoncer qu'elle acceptait les paiement via Apple Pay. Cependant, il n'est pas précisé s'il sera possible de payer aussi les jeux d'argent avec son iPhone ou l'Apple Watch, Cosmopolitan Resort n'en fait pas mention. au-delà de l'anecdote, cette annonce montre combien Apple Pay s'étend rapidement aux Etats-Unis. Actuellement plus de 200 banques et organismes de crédit sont compatibles aux Etats-Unis.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 mai 2015 à 18h18 | Le_Flouze
6 mai 2015
el

Vivendi finalise la cession de ses parts dans SFR-Numéricable

A la fermeture de la bourse le groupe Vivendi a fait savoir qu'il...

A la fermeture de la bourse le groupe Vivendi a fait savoir qu'il avait achevé la cession de ses parts (20%) dans le nouveau groupe SFR-Numéricable. Vivendi indique avoir "reçu ce jour de Numericable-SFR un premier versement en numéraire de 1,8 milliard d’euros, net de l’ajustement de prix de 116 millions d’euros lié au niveau d’endettement de SFR à fin novembre 2014". Il est prévu un second versement de 1,9 milliard d'euros qui "sera perçu au plus tard le 7 avril 2016 auquel s’ajoutera un intérêt au taux de 3,80 % l’an", ajoute le groupe français. Vivendi s'est recentré après une longue période d'incertitudes sur deux actifs essentiels : Canal Plus et Universal Music. Vincent Bolloré a depuis indiqué vouloir étendre les activités du groupe en Afrique, notamment, tout en gardant un oeil sur les acquisitions possibles. Vivendi a mis la main sur Dailymotion.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 mai 2015 à 18h00 | Le_Flouze
4 mai 2015
el

Apple, la grosse amende

Apple a transmis à la SEC un document dans lequel la firme de...

Apple a transmis à la SEC un document dans lequel la firme de Cupertino parle du risque financier encourut avec l'affaire irlandaise. "La Commission européenne pourrait exiger de l'Irlande qu'elle recouvre auprès de l'entreprise les taxes couvrant une période allant jusqu'à 10 ans correspondant aux aides d'Etat non-autorisées. Bien que ce montant pourrait être important, à la date du 28 mars 2015, l'entreprise n'est pas en mesure d'en évaluer l'impact" a indiqué Apple au gendarme du marché. Les autorités européennes ont en effet ouvert une enquête sur le cas d'Apple en Irlande qui bénéficiait d'un avantage fiscal que la commission a jugé contraire aux règles du marché intérieur.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 mai 2015 à 14h23 | Le_Flouze
17 avril 2015
el

Après les plateformes, Vivendi s’intéressera aux contenus

Vincent Bolloré avait deux impératifs intimement liés lors de l'assemblée générale de Vivendi...

Vincent Bolloré avait deux impératifs intimement liés lors de l'assemblée générale de Vivendi d'aujourd'hui : obtenir que ses actions lui valent des droits de vote doubles en tant qu'"actionnaire de référence", et recueillir le soutien du reste de l'actionnariat en faveur de sa stratégie pour les années à venir. Il a obtenu l'un et donc l'autre, et ce malgré l'opposition montée par un groupe d'actionnaires contre le principe de voix comptant plus que les autres. Ceux-ci ont tout de même rassemblé 50,05% des voix en faveur de leur motion, qui n'a pu être votée puisqu'il en aurait fallu 66,6%. Pour ce qui est de la stratégie d'avenir, Vincent Bolloré se réjouit très clairement que les négociations sur l'acquisition de 80% de DailyMotion par Vivendi soient en train d'aboutir, et devraient être bouclées d'ici à l'été. Vincent Bolloré souhaite que cette opération permette " aux talents de Vivendi de converger", notamment pour ce qui est des contenus musicaux, qui représentent pas moins de 50% des contenus diffusés par exemple sur YouTube. Arnaud de Puyfontaine, président du directoire, a abondé dans le même sens, soulignant là "l'opportunité formidable de faire rayonner les contenus musicaux et audiovisuels de Vivendi dans le monde entier". Vincent Bolloré a également souligné que les acquisitions de Vivendi ne s'arrêteraient pas aux plateformes, mais qu'il s'agissait de chercher des acteurs des médias et des contenus, et ce même si c'est "plus difficile car les contenus intéressent tout le monde".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 avril 2015 à 18h42 | Le_Flouze
13 avril 2015
el

Sky ? Lagardère ? Vivendi répond

Qui sera la prochaine proie de Vincent Bolloré à la tête de Vivendi...

Qui sera la prochaine proie de Vincent Bolloré à la tête de Vivendi ? Le rachat pour 217 millions d'euros de Dailymotion a sifflé le début des grandes manoeuvres pour les analystes, une plus grosse opération ne serait plus qu'une question de temps maintenant que les caisses sont pleines. Possible, en attendant, Vivendi dément à tour de bras. C'est tout d'abord Arnaud de Puyfontaine, le nouveau directeur général qui a repoussé la rumeur concernant un rachat de l'anglais Sky. Et dernièrement, encore, c'est Simon Guilham, le porte-parole du groupe Vivendi qui a précisé les choses concernant une rumeur d'une offre sur le groupe Lagardère publiée par Reuters (le prix aurait été de 3,3 milliards d'euros) : « Il n'y a pas eu d'offre de Vivendi pour Lagardère et il n'y en aura pas.  Lagardère est un groupe ami de Vivendi. » Cela dit, si ces deux cibles ne sont pas prioritaires, il demeure vrai que le groupe Vivendi est maintenant riche et va se développer. Vincent Bolloré est très attendu pour la prochaine assemblée générale, vendredi prochain.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 avril 2015 à 11h46 | Le_Flouze
7 avril 2015
el

Samsung annonce -30% pour le début 2015

L'année de Samsung est tout en paradoxe. Le fabricant d'électronique coréen vient de...

L'année de Samsung est tout en paradoxe. Le fabricant d'électronique coréen vient de prévenir les marchés sur ses résultats pour l'année à venir. Une baisse de 30% est attendue par rapport à l'année 2014 au premier trimestre de cette nouvelle année. Le coréen espère cependant amortir cette chute avec la sortie de son nouveau smartphone flagship, le Galaxy S6. Copie de l'iPhone 6, ce portable entre dans une nouvelle ligne stratégique pour Samsung, visant à se maintenir dans le haut de gamme, face à l'iPhone d'Apple. Toujours sur le premier trimestre, les ventes sont attendues en baisse de 12%. Les chiffres de Samsung prévus sont les suivants : 5,43 milliards de bénéfices pour 43,2 milliards de chiffre d'affaires. Le coréen tire la moitié de son chiffre d'affaires de la division mobile. Les chiffres de vente des nouveaux Galaxy n'entreront pas en ligne de compte pour ce trimestre. Le prochain sera donc décisif pour l'avenir du fabricant coréen.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 avril 2015 à 12h10 | Le_Flouze
19 mars 2015
el

Alibaba arrive en France

Alibaba est le nouveau géant du ecommerce. Il nous vient directement de Chine,...

Alibaba est le nouveau géant du ecommerce. Il nous vient directement de Chine, où il a acquis une puissance et une taille considérable. De quoi faire de l'ombre à Amazon... Selon l'AFP, le patron d'Alibaba a confié à François Hollande lors d'une visite du président de République en Chine son intention de créer une "ambassade" Alibaba en France : «Jack Ma a annoncé au président qu’il ouvrirait en octobre une Alibaba embassy” à Paris », rapporte l'agence. Toujours selon les indiscrétions de l'entourage du président de la république, il aurait été question lors de cet entretien des moyens mis en oeuvre par La Poste pour accompagner le développement d'Alibaba en Europe. Alibaba est en pleine expansion depuis son introduction record en bourse.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 mars 2015 à 18h28 | Le_Flouze
18 mars 2015
el

La taxe Google confirmée pour le mois prochain

Le chancelier de l'échiquier veut mettre Google (et les autres grands utilisateurs de...

Le chancelier de l'échiquier veut mettre Google (et les autres grands utilisateurs de l'optimisation fiscale) échec et mat. Lors de la présentation du budget britannique, il confirmé l’instauration d’un impôt visant « bénéfices détournés ». Ce prélévement sera voté par le Parlement la semaine prochaine et mis en place en avril, a rappelé George Osborne. Le gouvernement britannique s'attend à une rentrée fiscale de l'ordre de 275 millions de livres dès la deuxième année de son application. Relire à ce sujet, "Taxe des GAFA: l’Angleterre légifère, la France missionne". Cette taxe nouvelle arrive dans un calendrier et un contexte particulièrement opportun pour le gouvernement qui prépare les élections.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2015 à 18h52 | Le_Flouze
16 mars 2015
el

Les auteurs réclament des investissements européens sérieux dans le numérique

Prenant acte des échanges qui ont eu lieu le 12 mars dernier à...

Prenant acte des échanges qui ont eu lieu le 12 mars dernier à son initiative, la Scam (Société Civile des Auteurs Multimédia) adresse aujourd'hui un message aux responsables politiques et économiques européens. Elle leur demande d'agir en particulier en matière de responsabilité des hébergeurs, prenant ombrage du fait que l'application de la directive de 2000 sur le commerce électronique n'a toujours pas été évaluée et ce alors même que la Commission Juncker menace d'affaiblir le droit d'auteur. La Scam souligne également qu'une harmonisation fiscale au niveau européen est devenue incontournable, afin de mettre fin au "dumping fiscal" et à l'optimisation, qui "appauvrit les Etats, augmente leurs déficits, entraine une distorsion de concurrence odieuse et nuit à la diversité culturelle". La Scam met également l'accent sur la nécessité pour l'Europe d'investir sérieusement dans le numérique : "Alors que l’Union européenne est la première puissance économique mondiale, l’émergence de grands acteurs numériques européens se fait toujours attendre. Il est désormais crucial de proposer aux citoyens européens des alternatives aux offres américaines. L’Europe doit mobiliser les investissements nécessaires pour enfin s’approprier le marché numérique, et favoriser le rayonnement culturel européen."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 mars 2015 à 17h06 | Le_Flouze
6 mars 2015
el

Fraude Apple Pay, les banques partenaires pointées du doigt

La fraude serait devenue un sujet d'inquiétude pour l'éco-système Apple Pay. L'analyste Cherian Abraham...

La fraude serait devenue un sujet d'inquiétude pour l'éco-système Apple Pay. L'analyste Cherian Abraham pointe depuis deux mois une hausse de la fraude bancaire liée à l'utilisation d'Apple Pay aux Etats-Unis. Selon lui, les mesures de protection mises en place par la pomme ne sont pas à mettre en cause directement. Ces fraudes seraient en fait la conséquence de la méthode utilisée par les banques partenaires pour valider l'ajout d'une nouvelle carte bancaire à un compte Apple Pay. L'analyste dénonce une faiblesse lorsqu'il s'agit pour les banques d'autoriser l'inscription d'un numéro de carte, avec pour seule vérification un appel téléphonique couplé à une vérification par géolocalisation. Les banques ont d'ailleurs compris le problème et une nouvelle procédure est en préparation.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 mars 2015 à 18h58 | Le_Flouze
3 mars 2015
el

MWC 2015 : Famoco veut passer de l’événementiel au paiement classique

Lancé lors du précédent Mobile World Congress, Famoco a su imposer son terminal...

Lancé lors du précédent Mobile World Congress, Famoco a su imposer son terminal NFC sous Android dans de nombreux marchés verticaux. Avec 15 000 terminaux écoulés en un an, il assure notamment la gestion des entrées et des achats lors de nombreux festivals en Europe dont le Hellfest en France. Pourtant, n'étant pas encore conforme aux normes EMVco édictées par Visa et Mastercard, il ne peut pas encore accepter de paiement classiques, hors les pass all-inclusives des festivaliers ou certaines cartes privatives (cartes de cantine en entreprise ou autre). Son association avec Uhuru, un acteur de la sécurisation de téléphone oeuvrant normalement pour la confidentialité des téléphones d'entreprise, devrait lui permettre de montrer d'ici quelques semaines une évolution de son terminal satisfaisant les deux émetteurs de cartes. Dans ce cas, une mise à jour des terminaux permettra à ceux-ci d'accepter le paiement sans contact de tout type. Simplifiant encore la gestion des différents moyens de paiement pour leurs propres clients. D'autant que le terminal Famaco est vendu aux alentours de 100 € pièce quand un TPE classique se loue auprès d'une banque ou s'achète pour plusieurs centaines d'euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 mars 2015 à 10h52 | Le_Flouze
2 mars 2015
el

Paypal supprime Mega de sa liste

La direction de PayPal a t-elle pris peur face à Mireille Imbert-Quaretta, la...

La direction de PayPal a t-elle pris peur face à Mireille Imbert-Quaretta, la présidente de la commission pour la protection des droits ? La société de paiement spécialisée dans l'Internet ne veut plus entendre parler de Mega, le site lancé par le très controversé Kim Dotcom. Paypal a indiqué ne plus supporter le paiement à cause du chiffrement des connexions au site de Kim Dotcom. Le chiffrement empêche en effet de savoir quel contenu transite sur Mega. Les autorités américaines avaient lancé une opération spectaculaire contre MegaVideo, et obtenu que les opérateurs de paiement se désengagent. Dernièrement, Fleur Pellerin, la ministre de la Culture et de la Communication, avait indiqué vouloir avancer sur les mesures proposées par le rapport rédigé par Mireille Imbert-Quaretta concernant la lutte contre le piratage en ligne. Ce rapport proposaient notamment que les pouvoirs publics fassent en sorte de frapper les sites au portefeuille. Paypal a visiblement pris les devants...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 mars 2015 à 16h13 | Le_Flouze
20 février 2015
el

Warner investit dans un réseau

Warner Bros a participé au financement de Machinima, un réseau orienté vers le...

Warner Bros a participé au financement de Machinima, un réseau orienté vers le jeu vidéo et les cultures du gaming. La start-up a levé 24 millions de dollars auprès de la major et de Redpoint Ventures, MK Capital. Machinima est encore loin des leaders américains sur ce marché des jeux vidéo. Selon Comscore, le nombre de visiteurs est en progression, mais le site n'apparait que neuvième de sa catégorie.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 février 2015 à 16h40 | Le_Flouze
18 février 2015
el

La musique et cinéma chouchous de Sony Corp.

Sony Corp n'y arrive pas. Kazuo Hirai, le grand patron, interrogé par Reuters n'exclut...

Sony Corp n'y arrive pas. Kazuo Hirai, le grand patron, interrogé par Reuters n'exclut pas l'idée d'une vente des divisions "télévision" et "téléphonie mobile". En revanche, le studio de cinéma et la major du disque, tout comme la division Playstation intéressent toujours le géant japonais. Sur le terrain des mobiles, Sony devrait annoncer un peu plus de 40 millions de terminaux écoulés, loin derrière les géants du secteur sur cette année 2014. Pour ce qui est des téléviseurs, la guerre des prix a eu raison des produits Sony qui n'a pas trouvé les moyens et les innovations pour se différencier. Kazuo Hirai a promis un investissement important dans les prochaines années pour augmenter les bénéfices de ses actifs dans la musique, le cinéma et le jeu vidéo.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 février 2015 à 18h52 | Le_Flouze