el

Les ayants-droit critiquent l’étude de l’Institut pour les Etudes Prospectives Technologiques

Cela ne pouvait leur plaire. Il y a quelques jours, l’Institut pour les...

Cela ne pouvait leur plaire. Il y a quelques jours, l’Institut pour les Etudes Prospectives Technologiques avait publié une étude financé par l'Europe qui arrivait à la conclusion que le piratage sur le Net n'entravait nullement la consommation licite. Voilà qui vient pas forcément contredire les études précédentes, même si cela pose le problème récurrent du statuts de la copie non autorisée des oeuvres à travers le réseau, notamment sur le P2P. La France avait installé l'Hadopi justement pour juguler ce phénomène, estimant que cela venait enfreindre le principe de propriété intellectuelle et artistique. Dans un communique, le SNEP, qui regroupe les majors de la musique notamment, a fustigé l'étude JCR, la qualifiant de "biaisée et déconnectée du principe de réalité".  Le relève quelques éléments qui sont présentés comme des biais dans cette étude : "les informations utilisées concernent le nombre de « clics » ou de « visites » sur les services légaux et illégaux de musique dans 5 des principaux marchés européens (France, Allemagne, Italie, Espagne, Grande Bretagne). Or ce critère n’est pas pertinent, dans la mesure où aucune transaction de musique n’y est comptabilisée ou analysée, et où toutes les conclusions sont basées sur des approximations et des estimations d’usages de musique." De même, le SNEP cite deux autres études qui montrent que 44% des usagers du P2P n'achètent jamais de musique : "dans ces conditions, si une large proportion de pirates n’achète pas de musique (et néanmoins en consomme une grande quantité), comment expliquer que des comportements illégaux peuvent encourager les ventes de téléchargements et n’infliger aucun dommage à l’industrie musicale ?", remarque les ayants-droit.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 mars 2013 à 17h46 | Peer2peer
13 mars 2013
web

European Court of Human Rights unanimously rejects Pirate Bay appeal – Ars Technica

Actions "amounted to criminal conduct requiring appropriate punishment." Not surprisingly, the two Pirate Bay...

Actions "amounted to criminal conduct requiring appropriate punishment." Not surprisingly, the two Pirate Bay cofounders who appealed their Swedish conviction to the European Court of Human Rights (ECHR) have lost.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2013 à 18h33 | Peer2peer
el

Les téléchargeurs aussi nombreux que les pirates

L’Ofcom a sorti une nouvelle étude sur la consommation illégale de biens culturels...

L’Ofcom a sorti une nouvelle étude sur la consommation illégale de biens culturels dématérialisés au troisième trimestre 2012 au Royaume-Uni. Où il apparaît que 10% des internautes britanniques de plus de 12 ans consomment au moins un peu de musique illégalement, tandis qu’ils sont 11% à payer pour des téléchargements et tout juste 6% à avoir souscrit à un abonnement streaming. Quant aux raisons qui poussent les pirates à se tourner vers des contenus illégaux, la gratuité arrive en tête, citée par 50% des répondants, devant l’aspect pratique (46%) ou la rapidité (43%). Pourtant, interrogés sur les changements qui les inciteraient à se tourner vers des contenus légaux, des prix mois élevés ne sont cités que par 30% des répondants, 25% évoque une plus grande lisibilité de ce qui est légal ou non et 24% citent la disponibilité de tous les contenus recherchés, ce qui pointerait donc un manque de diversité.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2013 à 17h14 | Peer2peer
12 mars 2013
el

BitTorrent se lance dans le streaming

BitTorrent, le logiciel de téléchargement P2P a annoncé ce mardi l'ouverture au public...

BitTorrent, le logiciel de téléchargement P2P a annoncé ce mardi l'ouverture au public et en beta de sa plateforme de streaming Peer-to-Peer, BitTorrent Live. Selon le pitch officiel, le service est "conçu pour éliminer les obstacles à la diffusion, [...] un protocole entièrement nouveau, conçu pour diffuser de la vidéo de haute qualité à un large public - avec une réduction significative des coûts d'infrastructure et des retards  liés au réseau." Evidemment, officiellement, il s'agit de permettre aux internautes de  diffuser leurs créations vidéo. Tout aussi clairement, et surtout au vu de l'utilisation massive de BitTorrent pour le téléchargement illégal d'oeuvres protégées par le copyright, il y a fort à parier que cette nouvelle plateforme devrait aussi servir à des fins similaires. Les actions de sensibilisation et de pédagogie recommandées dans le récent rapport de l'Hadopi sur le streaming sont donc plus que jamais au goût du jour.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 mars 2013 à 16h29 | Peer2peer
7 mars 2013
web

Megaupload Shutdown Boosted Digital Movie Revenues – TorrentFreak

A new paper suggests that revenues from digital movie sales and rentals were...

A new paper suggests that revenues from digital movie sales and rentals were positively impacted after the shutdown of Megaupload. Researchers from Wellesley College and Carnegie Mellon University compared the income from 12 countries with varying Megaupload usage. They conclude that the shutdown caused a 6-10% increase in digital movie revenues for two major Hollywood studios...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 mars 2013 à 18h02 | Peer2peer
web

En France, l’Hadopi est dans le flou… Et ailleurs, comment ça va ? – Telerama

Alors que les Etats-Unis viennent de lancer un nouveau système de lutte contre...

Alors que les Etats-Unis viennent de lancer un nouveau système de lutte contre le téléchargement illicite, petit tour d’horizon de l’état de la législation en la matière dans cinq autres pays.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 mars 2013 à 8h40 | Peer2peer
5 mars 2013
web

Hadopi continue sa montée en puissance : tous les chiffres de février – PCinpact

La Haute Autorité vient de publier ses chiffres du mois de février 2013,...

La Haute Autorité vient de publier ses chiffres du mois de février 2013, et elle confirme sa montée en puissance, que ce soit pour les premières recommandations (par email) ou les deuxièmes (par lettre). Quant aux convocations, i.e. la troisième et dernière étape de la Hadopi, elle a concerné 33 personnes en février, pour un total de 488 délibérations. Preuve que la Hadopi est encore loin d'avoir passé l'arme à gauche.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 mars 2013 à 17h06 | Peer2peer
urgent

The Pirate Bay se serait installé en Corée du Nord. Ou pas.

Bouté hors de Suède, et après avoir annoncé son intention de s'installer en...

Bouté hors de Suède, et après avoir annoncé son intention de s'installer en Norvège ou en Catalogne, le site de partage de fichiers The Pirate Bay aurait trouvé refuge en Corée du Nord. C'est du moins ce qu'annonce un post de blog signé par "Kim Jong Bay", qui tente de justifier ce grand écart idéologique : "Il s'agit vraiment d'une situation ironique. Nous nous battons pour un monde libre et nos opposants sont pour la plupart des grosses compagnies originaires des USA, un endroit où la liberté et la liberté d'expression sont censées être portées bien haut. Dans un même temps, des sociétés de ce pays chassent un concurrent d'autres pays, en corrompant la police et les législateurs, en menaçant des partis politiques et en pourchassant physiquement des membres de notre équipe. Et vient à notre aide un gouvernement connu chez nous pour enfermer des gens pour leurs pensées et pour interdire l'accès à l'information. Nous pensons que se voir offrir un refuge virtuel en Corée est un premier pas vers le changement de vision de ce pays sur l'accès à l'information. C'ets un pays qui est en train de s'ouvrir et une chose est certaine, ils ne profèrent pas de menaces comme d'autres." Une diatribe tellement surréaliste, concernant une des plus dures dictatures qui persiste dans le monde, où des dizaines de milliers de gens sont détenus dans des goulags, que les défenseurs de The Pirate Bay ont été nombreux à crier au fake. Il faut dire que le 1er avril 2007, le site avait déjà fait une blague expliquant son installation au Nord de la péninsule coréenne. Plusieurs pistes sont donc évoquées, comme celle d'un hébergement effectif au Cambodge, ou encore plusieurs spécialistes qui croient savoir que le site est en fait localisé en Allemagne. En attendant un démenti formel ou un autre post de blog, la pilule a du mal à passer pour les défenseurs des droits de l"homme.

MàJ 17h27: depuis, il a été confirmé qu'il s'agissait d'un canular.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 mars 2013 à 9h34 | Peer2peer
1 mars 2013
el

Piratage : les FAI britanniques sommés de bloquer

Au Royaume-Uni, la lutte contre le piratage s’accélère avec la décision d’une Cour...

Au Royaume-Uni, la lutte contre le piratage s’accélère avec la décision d’une Cour de justice annoncée hier. Elle a en effet statué en faveur des 10 majors plaignantes contre 6 fournisseurs d’accès à Internet, qui devront donc bloquer Kat, H33T et Fenopy, des sites qui proposent des téléchargements illégaux de musique et de films. Les FAI concernés représentent 92% du trafic en Grande-Bretagne et ont 15 jours ouvrés pour mettre en place ce qui représente clairement un blocage effectif des sites incriminés. Des décisions similaires avaient déjà été prises au sujet de The Pirate Bay mais aussi de Newzbin. Mais la grande première de ce jugement réside dans les mots employés par le juge Arnold, qui a estimé que les ayants-droit ne devraient pas avoir à mobiliser leur temps et leur énergie pour traquer eux-mêmes ceux qui diffusent leur catalogue illégalement. Ce qui remet en cause la relative impunité actuelle des sites qui se contentent d’enlever les fichiers piratés au cas par cas et sur demande expresse ou décision de justice. Ceux-là pourraient donc par la suite être également visés par des ordonnances de blocage comme celle décidée jeudi.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 mars 2013 à 11h06 | Peer2peer
26 février 2013
web

This ‘Game of Thrones’ Director isn’t Bothered by Piracy – Forbes

As five major ISPs roll out the “copyright alert,” or “six strikes” system...

As five major ISPs roll out the “copyright alert,” or “six strikes” system designed to catch illegal downloaders, not everyone is quite so...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 février 2013 à 17h43 | Peer2peer
web

NPD: Illegal P2P music sharing declined 17% in 2012 as Internet users turn to free, legal streaming services – TheNextWeb – Relevant Blogs

The number of consumers using peer-to-peer (P2P) services to download music declined 17...

The number of consumers using peer-to-peer (P2P) services to download music declined 17 percent between 2011 and 2012. As a result, the volume of illegally downloaded music files from P2P...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 février 2013 à 17h22 | Peer2peer
25 février 2013

L’Hadopi et le streaming… le terrain délicat Verouillé

La présidente de la commission de protection des droits de l’Hadopi vient de rendre public son rapport sur le streaming et le téléchargement direct dans lequel, prenant acte de l’immobilisme politique et judiciaire, elle ouvre la voie vers une protection passant par la …

25 février 2013 à 16h56 | Peer2peer
urgent

Hadopi se penche sur le streaming – Les Echos

Dans un rapport publié aujourd'hui, l'autorité livre ses pistes de réflexion pour lutter...

Dans un rapport publié aujourd'hui, l'autorité livre ses pistes de réflexion pour lutter contre le streaming illégal et le téléchargement direct. Pas de nouvelles sanctions contre les internautes, mais l'implication de tous les acteurs de la chaîne.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 février 2013 à 14h59 | Peer2peer
el

Coup d’envoi de la Hadopi américaine

Selon le site TorrentFreak, la riposte graduée américaine devrait commencer à envoyer des avertissements...

Selon le site TorrentFreak, la riposte graduée américaine devrait commencer à envoyer des avertissements dès aujourd'hui après que la date de début d'application de ce procédé ait déjà été repoussée plusieurs fois. Assez similaire (mais pas identique) au mécanisme mis en place par la Hadopi en France, la riposte graduée made in USA prévoit que les ayants-droits repèrent les adresses IP des internautes qui téléchargent illégalement puis les signalent aux fournisseurs d'accès à Internet concernés (seuls 5 d'entre eux se sont impliqués). Aux FAI ensuite d'avertir leurs abonnés en 4 ou 6 étapes avant de passer à la sanction : réduction du débit Internet, redirection vers une page de pédagogie sur le piratage, mais pas de coupure pure et simple de l'accès à Internet.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 février 2013 à 11h57 | Peer2peer
21 février 2013
urgent

Google face au piratage musical : la RIAA accable

Google n'est pas en mesure de tenir son engagement d'août dernier. Le géant...

Google n'est pas en mesure de tenir son engagement d'août dernier. Le géant américain avait promis de rétrograder dans les résultats de son algorithme les sites proposant des fichiers illicites. Les conclusions d'un rapport de la RIAA (Recording Industry Assn. of America) relèvent que les opérations menées en ce sens n'ont pas abouti "de manière significative". Les sites de musique pirate apparaitraient même sur la première page de recherche dans 98% des cas, comme 4shared.com et audiko.com. En revanche au cours de l'étude menée par la RIAA, la musique en ligne des site autorisés comme iTunes, Amazon et eMusic n'apparaît dans les dix premiers résultats que dans seulement "un peu plus de la moitié des recherches". L'étude de la RIAA portait sur les 50 premières pistes du Billboard Hot 100, une liste établie le 3 décembre dernier. La RIAA a calculé qu'il fallait plus de 100 000 demandes de retrait pour violation du droit d'auteur afin qu'un fichier soit déclassé par Google. L'association relève même que dans 88% des recherches menées pour télécharger des mp3 et des pistes, la fonction d'auto-complétion de Google suggère des termes de recherche associés à des sites pour lesquels il a reçu "plusieurs avis d'infraction".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 février 2013 à 18h05 | Peer2peer
20 février 2013
el

Avis de tempête pour The Pirate Bay

Le parti Pirate suédois pourrait bientôt répondre devant la justice du financement du...

Le parti Pirate suédois pourrait bientôt répondre devant la justice du financement du site The pirate bay, qu'il héberge depuis 2010. L'organisation Rights Alliance (anciennement connue sous le nom de bureau Anti-pirate) a sommé le mouvement de cesser de fournir de la bande passante au portail de liens BitTorrent. L'ultimatum court jusqu'au 26 février. La responsable du Parti pirate en Suède, Anna Troberg, a fait savoir que le parti restait dans la légalité et n'avait aucune intention d'obtempérer. En 2010, le précédent hébergeur de The Pirate Bay, CyberBunker, avait déjà reçu une injonction des ayants-droit. Ils réclamaient alors 250 000 euros par infraction au droit d'auteur.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 février 2013 à 15h12 | Peer2peer
15 février 2013
web

Hadopi commence l’année avec + 98 % d’avertissements envoyés ! – Numerama

Fin de la trêve. Alors que l'année 2012 avait été marquée par un...

Fin de la trêve. Alors que l'année 2012 avait été marquée par un net recul du nombre des avertissements adressés par l'Hadopi aux abonnés dont l'accès à internet a été utilisé pour partager illégalement des oeuvres protégées, l'année 2013 débute sur un rythme très soutenu.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 février 2013 à 17h37 | Peer2peer
12 février 2013
web

Téléchargement illégal : les ados se sentent coupables – Métro

EXCLU - Metro dévoile en exclusivité les résultats d'une étude CSA réalisée pour...

EXCLU - Metro dévoile en exclusivité les résultats d'une étude CSA réalisée pour la Hadopi. Les plus jeunes ne sont pas forcément les plus décomplexés face au piratage d'oeuvres.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 février 2013 à 10h22 | Peer2peer
31 janvier 2013
el

Mega : pas la bonne planque pour le piratage selon Kim Dotcom

Kim Dotcom a retenu la leçon de MegaUpload. Sa nouvelle plateforme Mega a...

Kim Dotcom a retenu la leçon de MegaUpload. Sa nouvelle plateforme Mega a été conçue pour donner toutes les apparences de la légalité, et ça semble marcher. 50 millions de fichiers et seulement 150 avertissements de violation de copyright de la part des ayants-droit, concernant 250 fichiers. Selon l'avocate du service, Ira P. Rothken, voilà le bilan officiel des 10 premiers jours d'existence de cette nouvelle plateforme, malgré ses 100 millions d'abonnés. Créé le 20 janvier dernier, Mega permet à ses utilisateurs de télécharger gratuitement jusqu'à 50 Go de fichiers, pour un usage privé ou pour un partage, à condition de fournir la clef de chiffrement associée. Spécialiste ès-provocation, Kim Dotcom joue les vertueux sur son compte Twitter et compare ce bilan aux 400 000 demandes déréférencement journalières sur Google. Méga montre sa bonne volonté en s'engageant à supprimer dans la journée les fichiers signalés. Mais avec ce système de clef, impossible pour les ayants-droit de reconnaître les fichiers pirates à moins de les télécharger eux-mêmes, ce qui serait... du téléchargement illégal.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 janvier 2013 à 11h46 | Peer2peer
web

Obvious Infringement: MEGA Now Has A Crowdsourced Index And Guess What? – Forbes

In my second post about the new MEGA encrypted file service I discussed...

In my second post about the new MEGA encrypted file service I discussed the chess game that Kim Dotcom was playing with the policers of copyright. Dotcom designed the system, "So it doesn’t know what you are storing on its servers and it can’t find out." Pretty clever, eh? So I asked, "Is this a checkmate from the legal standpoint?" I answered my own question, "Not so fast." MEGA, of course, is not operating in a vacuum: The whole system can still be undone by its users, who have the power to share their files and the encryption keys to those files as they choose. Even though the terms of service strictly forbid uploading and distributing copyrighted material, users routinely ignore TOS—especially for a site whose lineage involves infringement on a massive scale. If users are sloppy with their links and post them to public sites that index pirated material, MEGA could face clear external evidence of what is on its servers—even if it cannot see the files itself.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 janvier 2013 à 9h07 | Peer2peer
28 janvier 2013
urgent

Hadopi : vers une amende systématique de 140 euros ? – Numerama

Sous le prétexte fallacieux de supprimer une sanction disproportionnée qui de toute façon...

Sous le prétexte fallacieux de supprimer une sanction disproportionnée qui de toute façon ne peut être appliquée (la suspension de l'accès à internet), le monde de la musique fait front commun à Cannes pour demander l'instauration d'une amende systématique de 140 euros pour les abonnés à internet dont l'accès est utilisé pour pirater des morceaux de musique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 janvier 2013 à 10h41 | Peer2peer
23 janvier 2013
web

Hadopi : le premier jugement de relaxe – PC Inpact

Exclusif. Nous avons pu nous procurer le premier jugement de relaxe rendu dans...

Exclusif. Nous avons pu nous procurer le premier jugement de relaxe rendu dans le cadre de la loi Hadopi. Il est l’œuvre du tribunal de police de Lille. Contrairement à celui rendu à Belfort (150 euros de contravention pour l'abonné) là, la juridiction lilloise a péféré relaxer le prévenu. En cause, un méli-mélo dans la date des pièces.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 janvier 2013 à 9h51 | Peer2peer
22 janvier 2013
web

Megaupload outed file-sharers to Feds months before Dotcom raid – The Register

'Good corporate citizen' spiel from lawyer enrages Anons Megaupload assisted a US prosecution...

'Good corporate citizen' spiel from lawyer enrages Anons Megaupload assisted a US prosecution of a smaller file-sharing service in 2010, 18 months before it itself was the target of a high-profile copyright-infringement lawsuit...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 janvier 2013 à 18h00 | Peer2peer
16 janvier 2013
web

Mega : nouvelles informations et tensions à l’approche de l’ouverture – Clubic

Attendu le 19 janvier prochain, Mega, le service héritier de Megaupload, dévoile petit-à-petit...

Attendu le 19 janvier prochain, Mega, le service héritier de Megaupload, dévoile petit-à-petit ses cartouches via son créateur Kim Dotcom. Ce dernier a levé le voile sur certaines caractéristiques des ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 janvier 2013 à 17h54 | Peer2peer
15 janvier 2013
web

US denies Megaupload claim that it “planted” evidence – Ars Technica

No one forced Megaupload to keep infringing files, government says...

No one forced Megaupload to keep infringing files, government says...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 janvier 2013 à 0h16 | Peer2peer
13 janvier 2013
web

Hackers Sentenced for Stealing Unreleased Material From Michael Jackson, Other Sony Artists – Billboard

A British court sentenced two hackers to 100 hours of community service on...

A British court sentenced two hackers to 100 hours of community service on Friday for stealing a treasure trove of unreleased music — including Michael Jackson tracks — from the U.S. servers of Sony Music Entertainment...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 janvier 2013 à 18h56 | Peer2peer
11 janvier 2013
web

[MàJ] Hadopi : deux nouveaux jugements ont été prononcés, dont une relaxe – PCinpact

Article du 27 décembre 2012 : C’est le ministère de la Justice qui...

Article du 27 décembre 2012 : C’est le ministère de la Justice qui l’a annoncé au travers d’une question parlementaire : deux nouveaux jugements ont été prononcés en application de la loi Hadopi, dont une relaxe. L'abonné concerné par la seconde décision a été reconnu coupable, mais a écopé d'une dispense de peine. Une procédure est également en cours d’audiencement en vue d'une ordonnance pénale.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 janvier 2013 à 16h30 | Peer2peer
4 janvier 2013
web

Illegal file-sharer gets hit with 5-year prison sentence – CNet

A U.S. judge gives the leader of the IMAGiNE file-sharing group a record...

A U.S. judge gives the leader of the IMAGiNE file-sharing group a record prison term for camcording movies in the theater and distributing them on the Web.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 janvier 2013 à 9h50 | Peer2peer
3 janvier 2013
web

In France, 92% of Pirates Never Receive a Second Warning Letter… – Digital Music News

US-based ISPs are about to start issuing warnings en masse, yet France has...

US-based ISPs are about to start issuing warnings en masse, yet France has been at this since 2009.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 janvier 2013 à 9h25 | Peer2peer
1 janvier 2013
web

Quels termes arrivent en tête des recherches BitTorrent en 2012 ? – PCinpact

À l'image de Twitter, Facebook ou Google, KickassTorrent vient de dévoiler les 50...

À l'image de Twitter, Facebook ou Google, KickassTorrent vient de dévoiler les 50 termes les plus recherchés en 2012 sur son site de liens torrent. Si les films et séries en provenance des États-Unis sont sans surprise de la partie, on remarquera toutefois l’absence notable de recherches en lien avec la musique...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 janvier 2013 à 12h13 | Peer2peer