el

Bruxelles serait d’accord pour le rachat d’EMI, qui en doutait ?

Les fuites se poursuivent dans l'affaire du rachat d'EMI par Universal. Cette fois,...

Les fuites se poursuivent dans l'affaire du rachat d'EMI par Universal. Cette fois, il s'agit de Reuters, qui annonce que la commission de Bruxelles devrait donner son feu vert à condition que la major accepte de céder certains droits. Pas de surprise donc, puisque depuis déjà de nombreux mois, l'affaire semblait entendue, si Universal faisait des concession pour abaisser son poids sur le marché du disque sous les 40%. La cession du label Parlophone serait ainsi acté selon l'agence. Les indépendants et Warner Music vont donc pouvoir s'en donner à coeur joie pour rivaliser et tenter de racheter les pépites abandonnés par Universal sur la route de la fusion.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 septembre 2012 à 18h48 | So_cult’
30 août 2012
el

Universal Music qui rit, Vivendi qui pleure

Avec un résultat opérationnel ajusté (EBITA) en hausse de 18,2 % sur un...

Avec un résultat opérationnel ajusté (EBITA) en hausse de 18,2 % sur un an au premier semestre 2012, à 156 M€, la maison de disques Universal Music termine en beauté la première moitié de l'année, aidée en cela par le succès des albums de Justin Bieber, Nicki Minaj, Les Enfoirés, Gotye et Lana Del Rey, qui se sont classés parmi ses meilleures ventes. La major bénéficie d'une hausse de ses revenus dans l'édition musicale; de celle, de 8,9 %, de ses ventes numériques; et d'une croissance de ses perceptions en terme de redevances, qui sont venues compenser une baisse de ses ventes physiques de musique enregistrée et de produits dérivés. Son chiffre d'affaires sur la période s'établit à 1,9 milliards d'€, en hausse de 3,2 % sur un an, grâce notamment à un taux de change favorable. A taux de change constat, Universal Music, toujours en attente de l'aval des autorités antitrust américaines et européennes pour son acquisition des activités de musique enregistrée d'EMI, enregistre une légère baisse de son chiffre d'affaires, de 1 % par rapport à la même période l'an dernier. « Les activités d’UMG au second semestre 2012 devraient être soutenues par les ventes des albums de The Killers, No Doubt, Robbie Williams, Rolling Stones, Taylor Swift, Florent Pagny, Girls Generation, Diana Krall, Eros Ramazzotti et Alejandro Sanz », indique sa maison mère Vivendi dans un communiqué, qui fait en revanche état, au niveau groupe, d'un résultat net ajusté en baisse de 16,6 % au premier semestre, à 1,5 milliard d'€, et d'un chiffre d'affaires en très léger recul (- 1,2 %), à 14,1 milliards d'€, à l'heure où de nombreuses questions se posent sur son avenir en tant que conglomérat bâti sur la convergence des tuyaux et des contenus. En 2011, Vivendi avait réalisé un chiffre d’affaires de 28,8 milliards d’€ et un résultat net ajusté de 2,95 milliards d’€.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 août 2012 à 17h54 | So_cult’
web

Le nouveau patron de la Sacem est la bête noire ?des petits commerçants – Capital Enquêtes

Nommé à la tête de la société qui perçoit les droits des compositeurs...

Nommé à la tête de la société qui perçoit les droits des compositeurs de musique auprès des bars, des restaurateurs ou des coiffeurs, Jean-Noël Tronc est censé réduire son train de vie.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 août 2012 à 17h54 | So_cult’
22 juin 2012

Tempête sur la musique, Jean-Noël Tronc répond et dit tout !

L’interview de Jean-Noël Tronc, tout juste nommé directeur général de la Sacem, publiée dans le Monde a déclenché de vives réactions dans la filière musique. Le nouveau venu attaquait dans cet entretien les bases connues du centre national de la …

22 juin 2012 à 16h09 | So_cult’