el

Presse(s) féminine(s), presse d’info?

Aux sixièmes Assises du journalisme, la journée de mardi se terminait avec un...

Aux sixièmes Assises du journalisme, la journée de mardi se terminait avec un débat public sur la presse féminine. L'occasion de confronter des lignes éditoriales et des business models très différents puisque le panel rassemblait la directrice des Nouvelles news, un pure player, la rédactrice en chef de Grazia, la rédactrice en chef adjointe de Elle et celle de Causette. Elsa Guiol, de chez Grazia, et Anne-Cécile Sarfati, de chez Elle, ont plus ou moins fait front commun pour défendre leur modèle, celui de parutions rattachées à des grands groupes de presse et très majoritairement financées par la publicité. Un modèle qui peine à être crédible dans l'info généraliste en raison de ces liens : pas question pour Grazia, appartenant au groupe Mondadori, de tacler Berlusconi. Chez Elle, les publicités du luxe sont trop précieuses pour oser parler de l'évasion de Bernard Arnault... La représentante de Elle à aussi été mise en face de ses contradictions : comment un journal qui s'autoproclame "engagé pour le droit des femmes" peut-il continuer de faire défiler sur ses unes et dans ses pages les mêmes mannequins invariablement jeunes, minces, blanches et représentatives de la classe supérieure? Elle botte en touche "nos lectrices nous aiment pour notre schizophrénie"... En parallèle, Causette et Les Nouvelles news donnaient à voir une presse féminine novatrice non seulement en termes de ligne éditoriale mais aussi en termes de business model. Causette, lancé il y a un peu plus de deux ans avec un prêt à la consommation de 20 000 euros et beaucoup de courage est aujourd'hui bénéficiaire et se finance presque exclusivement sur les abonnements et les ventes en kiosque, s'interdisant plus de 10% de pages de pubs triées sur le volet. Les Nouvelles News, qui a érigé il y a peu un paywall , organise également des conférences autour de la parité qui lui fournissent un complément de revenu. On a réellement eu la preuve mardi qu'une autre presse féminine est possible, et que les nouveaux modèles économiques ouvrent la porte à une plus grande crédibilité de celle-ci.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 octobre 2012 à 16h48 | Old fashion media
el

Motorola n’en veut plus à Apple

La nouvelle pourrait être le début d'une nouvelle ère. Motorola a renoncé à...

La nouvelle pourrait être le début d'une nouvelle ère. Motorola a renoncé à poursuivre Apple sur le terrain des brevets, sans donner plus d'explications. Cette plainte avait été déposée devant l'International Trade Commission (ITC) pendant l'été et visait à faire interdire la vente des iPhone et iPad sur le territoire américain. Les hypothèses concernant les raisons de ce retrait sont multiples. Pour les uns, cela signifierait que les contacts entre Google, propriétaire de Motorola Mobility, et Apple iraient dans le sens d'une accalmie, pour d'autres, Motorola n'avait aucune chance et a préféré battre en retraite.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 octobre 2012 à 14h10 | So_amazing
el

Le CSA publie la liste des radios retenues pour la RNT

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel vient de publier sur son site la liste...

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel vient de publier sur son site la liste des radiospour l'appel à candidatures sur la radio numérique terrestre à Paris, Nice et Marseille. Le CSA remplie ainsi sa part du contrat avec les éditeurs, malgré les réticences même du gouvernement, l'opposition des grands réseaux privés et l'absence de fréquences pour le service public. Dans cette liste de stations à noter Oüi FM, Goom Radio, Euronews Radio, TSF Jazz, Nova, Sud Radio, MFM, Crooner International, Radio Notre Dame, Tropiques FM, Ma Génération Radio, Intégrale Classique, Trace Radio, On’R, Radio FG, Skyrock, Néo et Aligre FM.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 octobre 2012 à 14h01 | Old fashion media
el

Rémy Pflimlin tacle Aurélie Filippetti

Décidément Aurélie Filippetti aime la controverse, surtout avec les héritiers de la législature...

Décidément Aurélie Filippetti aime la controverse, surtout avec les héritiers de la législature précédente. Après les pics adressées à l'Hadopi, voilà que la ministre de la Culture et de la Communication s'est permis de critiquer vertement le président de France Télévisions pour sa gestion de France 2. Aurélie Filippetti a ainsi parlé de "la course à l'audimat", à "l'obsession de l'audience", dont ferait preuve la direction de l'audiovisuel public. Une vieille antienne socialiste reprise par Aurélie Filippetti qui semble toujours opposer dans le fond audience populaire et qualité, forcément l'apanage respectable du service public. L'ineptie s'ajoutant à une sorte de mauvaise foi, le président de France Télévisions a tout de même souhaiter répondre à la ministre. Pour Rémy Pflimlin, "La ministre a dit ça dans un très grand entretien où elle a dit beaucoup d'autres choses. La course à l'audimat, c'est faux. Il n'y a pas de course à l'audimat à France Télévisions", lors d'une interview sur France Info ce matin. On ne peut être plus clair pour le président de France Télévisions, qui de plus prend le risque de contredire sa ministre de tutelle alors que son poste est toujours en ballotage. Un soutien en moins pour la ministre après s'être mis la musique à dos, ou encore rater la négociation avec Bruxelles sur la TST nécessaire au CNC. Rémy Pflimlin avait pourtant montré des signes évidents de sa bonne coopération en se prononçant récemment pour l'augmentation de la redevance.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 octobre 2012 à 13h24 | Old fashion media
el

Euronews, 20 ans et des annonces

La chaîne Euronews a fêté hier ses 20 ans. A cette occasion, le...

La chaîne Euronews a fêté hier ses 20 ans. A cette occasion, le pdg, Michael Peters a présenté les nouvelles orientations de cette chaîne qui avait inventé une manière inédite de traiter l'actualité, avec des formats sans commentaires d'images venus de tous les pays.  Euronews veut continuer d'"enrichir" l'expérience du téléspectateur, où qu'il soit dans le monde, fort d'une rédaction de 400 journalistes pour le réseau pan-européen. Euronews compte d'ailleurs embaucher une centaine de journalistes supplémentaires. Avec l'objectif de devenir un "leader mondial" de l'information.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 octobre 2012 à 10h19 | Old fashion media
2 octobre 2012
el

Cloud et copie privée : la FFT craint une remise en cause du statut d’hébergeur

C'est une véritable bataille rangée qui promet de s'engager, sur le terrain du...

C'est une véritable bataille rangée qui promet de s'engager, sur le terrain du "cloud computing" (informatique en nuages) et de la rémunération pour copie privée, entre ayant droit et acteurs des télécoms et des nouvelles technologies. Chargée de plancher sur la question de savoir si des hébergeurs comme Apple, Amazon ou Google doivent être soumis à cette forme de rémunération équitable, au titre des services de stockage de musique dans le cloud (c'est à dire sur leurs serveurs) qu'ils offrent à leurs clients, le CSPLA (Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique) n'a pas encore rendu officiellement sa copie que la Fédération française des télécoms (FFT) s'insurge de la direction prise par ses travaux, au regard des projets d'avis et de rapport final dont elle a pris connaissance. Et de s'alarmer notamment de ce qu'ils "restent flous sur la notion de copiste". "A l'heure où les services de 'cloud' permettent de dissocier le bénéficiaire de la copie de l'entité réalisant cette copie, la définition juridique du copiste nécessite d'être réaffirmée", affirme t-elle, dans une lettre adressée au CSPLA rendue publique par PC INPact. Mais la FFT s'alarme surtout que dans son analyse, le CSPLA considère ce genre de service de "casier virtuel" comme relèvant du droit d'autoriser et non de l'exception pour copie privée, ce qui tend à remettre en cause, selon elle, le régime de responsabilité limitée dont bénéficient les hébergeurs.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 octobre 2012 à 18h27 | So_cult’
el

Protection des sources: une réforme pour 2013

La seconde partie des assises du journalisme cet après midi était consacrée à...

La seconde partie des assises du journalisme cet après midi était consacrée à la protection des sources, avec un débat qui a beaucoup tourné autour de Wikileaks, de l'affaire des fadettes et de Mediapart. Nail Bouricha, conseiller de Christiane Taubira s'est trouvé bien à la peine face à un panel décidé à palier les failles du système français, qui permet, selon Fabrice Arfi, de contourner le droit de la presse avec des astuces judiciaires. Il a néanmoins promis qu'une réforme était prévue à l'horizon 2013 afin de mieux protéger les sources, peut être en s'inspirant de la loi belge qui prévoit comme seule exception le risque d'atteinte à l'intégrité physique d'une personne, là où la loi Dati de 2010 évoque plus vaguement  un " impératif prépondérant d'intérêt public". Le conseiller ne s'est cependant pas trop avancé, se contentant de répéter à qui mieux mieux que les suggestions avaient été entendues, et que le ministère n'avait "pas de religion" sur la question.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 octobre 2012 à 17h03 | Old fashion media
el

Xavier Gandon nommé directeur des programmes des ex chaînes Bolloré

C'est un ancien de TF1 et de M6 qui prend la direction des...

C'est un ancien de TF1 et de M6 qui prend la direction des programmes de D8 et D17, les chaînes du groupe Canal Plus sur le télévision numérique terrestre. Xavier Gandon était passé par TMC puis TF6 avant de rejoindre la filiale de Vivendi.  Il reporte à Ara Aprikian, directeur général adjoint du pôle édition. Canal Plus a annoncé avoir des ambitions fortes sur les programmes et le positionnement des chaînes. Le challenge est considérable pour le groupe alors que la crise du marché de la publicité affaiblie les marges de manoeuvre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 octobre 2012 à 15h13 | Old fashion media
el

Spotify signe avec Deutsche Telecom

Le modèle économique des services payants de streaming en ligne profite essentiellement d'être...

Le modèle économique des services payants de streaming en ligne profite essentiellement d'être vendu en "bundle" avec un forfait de téléphone. Le prix doit être plus indolore possible, car le consentement à payer du consommateur demeure faible, voire rare. Spotify l'a bien compris en proposant son service à la plupart des opérateurs mobiles en Europe : Telia (Suède, Denmark, Finland et Novège), Virgin Media (au Royaume-Uni), Yoigo en Espagne ou encore SFR en France et KPN au Pays-Bas. Les relations avec ces opérateurs ne sont pas toutes sur le même modèle, ainsi en France il s'agit d'une option à laquelle doit souscrire l'abonné SFR . Cela dit, Spotify vient de signer avec deutsche Telecom en Allemagne. L'offre se décline sur des forfaits allant de 29,95 à 39,95 euros par mois avec un téléphone.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 octobre 2012 à 13h35 | Web 1,2,3
el

Vivendi racheté par le Qatar ?

L'immeuble en tout cas... C'est l'information publiée par Le Figaro Immobilier ce matin....

L'immeuble en tout cas... C'est l'information publiée par Le Figaro Immobilier ce matin. Le groupe québécois Ivanhoe-Cambridge, propriétaire de l'immeuble du siège du holding français va vendre ses biens pour une valeur de 715 millions d'euros. Outre l'immeuble hébergeant Vivendi, celui d'Areva et une tour de la Défense sont également concernés. Les acheteurs sont nombreux sur un marché où "il n'y a pas si souvent des immeubles aussi emblématiques sur le marché", souligne le Figaro. Des fonds d'investissement seraient intéressés, mais aussi les qataris, bien entendu.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 octobre 2012 à 13h10 | Le_Flouze
el

Samsung autorisé à vendre sa Galaxy Tab, et attaque iPhone 5

Le jugement du tribunal dans l'affaire qui opposait Apple à Samsung aux Etats-Unis...

Le jugement du tribunal dans l'affaire qui opposait Apple à Samsung aux Etats-Unis n'avait pas reconnu la violation de brevets sur les tablettes. Samsung avait perdu sur les smartphones mais n'avait pas été convaincu de plagiat sur sa gamme Galaxy Tab. A la suite de ce jugement, les tablettes du coréens font donc leur réapparition dans les magasins aux Etats-Unis. Dans le même temps, Samsung lance une procédure contre l'iPhone 5. Selon le concurrent d'Apple, ce modèle viole des brevets sur l'échange de données sur les réseaux data lui appartenant, notamment. Une attaque qui était aussi attendue, car elle va permettre de déterminer si ce genre de brevets doit ou non faire l'objet d'une licence "raisonnable", car indispensables à tous les smartphones équipés d'une puce 3G. Le problème a déjà été posé devant d'autres législation, et Samsung n'a pas accumulé les victoires loin s'en faut.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 octobre 2012 à 12h49 | So_amazing
el

The Pirate Bay, une coupure et un imbroglio

Les serveurs du célèbre site The Pirate Bay, qui collecte et référence des...

Les serveurs du célèbre site The Pirate Bay, qui collecte et référence des liens Torrents, ont subi une coupure brutale hier. Les membres du site ont attribué cette extinction à un problème d'énergie, autrement dit une banale coupure d'électricité. Une explication qui semble loin de la vérité, car ce matin on apprend qu'en fait l'hébergeur de TPB a été l'objet d'un raide de la police suédoise. TPB avait dans un premier temps démenti cette information. Le site avait déjà été fermé une première fois en 2006. Pour une raison encore mystérieuse la police suédoise a donc saisi plusieurs serveurs chez PRQ, ce qui a causé un grand trouble sur le réseau. Les sites torrenthound.com, linkomanija.net, et tankafetast.nu ont également subi des coupures, étant hébergé également chez PRQ, le même prestataire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 octobre 2012 à 12h41 | Peer2peer
1 octobre 2012
el

Presstalis, l’histoire se prolonge

Difficile de démêler le vrai du faux... Alors que Le Monde s'engage sur...

Difficile de démêler le vrai du faux... Alors que Le Monde s'engage sur un scénario de sauvetage de Presstalis par l'Etat, Les Echos ne vont pas aussi loin mais affirment qu'un accord a été trouvé "dans les grandes lignes". Et pourtant, la réunion devant le tribunal de commerce n'a pas été aussi fructueuse que prévu, puisqu'un nouveau rendez-vous a été fixé pour la fin de la semaine. Entre temps, les discussions se poursuivent donc pour savoir combien l'Etat est prêt à mettre pour renflouer Presstalis, ou encore si les éditeurs vont devoir être mis à contribution encore plus durement. Rappelons que Presstalis cherche impérativement près de 200 millions d'euros, sinon c'est au mieux une mise en redressement judiciaire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 octobre 2012 à 19h07 | Old fashion media
el

P2P : Le Japon dégaine la sulfateuse

Le Japon n'est pas connu pour être le pays du laxisme. Encore moins...

Le Japon n'est pas connu pour être le pays du laxisme. Encore moins maintenant qu'une loi a été votée pour punir les téléchargements illicites. Tout internautes de l'ile du soleil levant qui serait pris la main dans le réseau risque une peine de deux millions de yens (20 000 euros) et d'un maximum de deux ans de prison ! On se rapproche des 300 000 euros d'amendes et trois ans de prison de la loi française. Cependant, la loi française n'est pas appliqué dans les faits, la Hadopi prévient la plupart des cas de téléchargement de monsieur et madame tout le monde. Pour les autres, la loi aussi sévère soit elle s'applique comme l'a montré la condamnation récente des internautes de la Team Carnage.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 octobre 2012 à 17h46 | Peer2peer
el

USA : La Wii U déjà épuisée en pré-commande

Les dirigeants de Nintendo doivent se frotter les mains, puisqu'en dépit de pronostics...

Les dirigeants de Nintendo doivent se frotter les mains, puisqu'en dépit de pronostics plutôt pessimistes et de critiques peu engageantes, les consoles Wii U s'écoulent comme des petits pains à un mois et demi de la sortie, et les sites proposant des pré-commandes font désormais face à la pénurie. Les fêtes de fin d'année, moment clé pour l'industrie vidéoludique, devraient donc être très satisfaisantes pour le groupe japonais qui pourrait, selon les dires d'un analystes cité par Forbes,  mettre sur le marché 3,6 millions de Wii U entre le lancement mondial de novembre et pour Noël dont 1,2 à 1,5 million aux USA où la sortie est programmée pour le 18 novembre. En Europe, il faudra attendre le 30 novembre pour voir débarquer la nouvelle Wii dans les magasins.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 octobre 2012 à 10h16 | Gaming
el

RTL (Belgique) plaide pour la RNT

Le projet de Radio Numérique Terrestre, ou RNT pour les intimes, plus ou...

Le projet de Radio Numérique Terrestre, ou RNT pour les intimes, plus ou moins enterré par le gouvernement mais appelé de ses voeux par les radios indépendantes à travers le SIRTI, serait-il désormais défendu par les grands groupes? C’est ce qu'on pourrait croire au premier abord, au vu du communiqué de RTL en forme de plaidoyer pour cette radio nouvelle. "Sachez le, la radio en FM analogique va peu à peu, elle aussi, laisser sa place à la radio numérique terrestre, pour le plus grand confort de tous. Bye-bye l'analogique, place au numérique, en radio aussi. Car plus que l’amélioration de la qualité sonore de la radio, le numérique offrira également une foule d’informations associées comme des images mais aussi la météo, les infos trafic… Actuellement la radio analogique ne permet qu’une diffusion limitée de données en complément du son. « On espère que demain, la radio numérique ira encore plus loin, les possibilités sont grandes même si on ne sait pas encore exactement vers où l’on va », explique Patrice Journiac, chef de projet." Plutôt surprenant quand on sait que RTL s'est précédemment positionné contre la RNT. Moins étonnant quand on découvre qu'il s'agit en fait de RTL...Belgique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 octobre 2012 à 10h03 | Old fashion media
el

1,3 milliards provisionnés pour la taxe télécoms

L'Etat a provisionné 1,3 milliards d'euros dans son projet de budget 2013 présenté...

L'Etat a provisionné 1,3 milliards d'euros dans son projet de budget 2013 présenté vendredi en attendant le verdict de Bruxelles sur la taxe télécoms, mise en place lors de la réforme de l'audiovisuel public qui avait supprimé la publicité le soir sur le service public. Cette contribution exceptionnelle, à hauteur de 0,9% pour les chiffres d'affaire dépassant les 5 millions d'euros, visait en effet à compenser les pertes subies par France Télévisions, mais les opérateurs, mécontents, avaient saisi la Commission européenne afin de faire cesser cette ponction qu'ils jugeaient contraire au droit européen. L'affaire a été renvoyée devant la justice communautaire et le verdict, déjà repoussé une fois, devrait tomber courant 2013. En cas de suppression de cette taxe, c'est tout le secteur de l'audiovisuel qui pourrait être bouleversé, non seulement au sein de France Télévisions, déjà largement mis à  contribution dans le budget de rigueur concocté par le gouvernement Ayrault, mais aussi les cinéastes, auteurs de fictions ou documentaristes financés pour tout ou partie par le groupe.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 octobre 2012 à 9h46 | Old fashion media
28 septembre 2012
el

Bolloré devient le deuxième plus important actionnaire de Vivendi

Ca y est, le groupe Bolloré a transféré la propriété de Direct 8...

Ca y est, le groupe Bolloré a transféré la propriété de Direct 8 et Direct Star à Canal Plus. Le paiement s'étant effectué en actions Vivendi, le groupe détient désormais un total de 4,41% de la holding, soit 1,7% en paiement de la vente des deux chaines, qui viennent s'ajouter aux 2,8% qu'il possédait déjà. Bolloré est donc le deuxième actionnaire de Vivendi, juste derrière l'américain BlackRock, qui est le plus grand gestionnaire d'investissements au monde.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 septembre 2012 à 15h07 | Le_Flouze
el

Research In Motion toujours en lourde perte au deuxième trimestre

L'agonie de Research in Motion, le fabricant des smartphones BlackBerry, se poursuit. Les...

L'agonie de Research in Motion, le fabricant des smartphones BlackBerry, se poursuit. Les chiffres pour le 2ème trimestre viennent de sortir, et sans surprise, les pertes restes enormes, même si l'hémorragie est moins pire qu'au trimestre précédent. Au premier trimestre, RIM avait perdu un demi milliard de dollars, contre 235 millions au second. Les revenus ont également augmenté quelque peu. En revanche, aucun chiffre fiable de ventes ne sera encore une fois sorti, RIM ne donnant - comme Samsung d'ailleurs - que des quantités envoyées aux revendeurs. Les envois ont représenté 7.4 million de téléphones BlackBerry et environ 130 000 tablettes PlayBook. Les revenus ont quelque peu augmenté par rapport au debut de l'année, atteignant les 2,9 milliards de dollars, mais sont en baisse de 31% par rapport à l'année précédente.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 septembre 2012 à 14h43 | So_amazing
27 septembre 2012
el

Un prêt de 65 millions d’euros pour Presstalis

Selon Le Monde, l'Etat aurait accepté de renflouer Presstalis à hauteur de 60 millions...

Selon Le Monde, l'Etat aurait accepté de renflouer Presstalis à hauteur de 60 millions d'euros. Cet investissement permettrait de sauver Presstalis du redressement judiciaire. La société a rendez-vous lundi prochain devant le tribunal de commerce pour présenter son plan de sauvetage. Cependant, cette somme pourrait s'avérer insuffisante pour garantir la pérennité d'une entreprise qui ne paie plus ses charges sociales et a besoin d'un apport bien supplémentaire pour se restructurer. En attendant, la réunion de lundi, les tractations continuent. Presstalis avait le projet de geler les recettes des éditeurs. Une décision lourde de conséquences qui a certainement pesé dans la balance pour convaincre Bercy.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 septembre 2012 à 18h50 | Politique
el

L’audience des pure players du Web et ses petits arrangements – Gratuit

Le Huffington Post, cette marque imprononçable, est devenu en quelques mois le numéro...

Le Huffington Post, cette marque imprononçable, est devenu en quelques mois le numéro 1 des pure player, devant Rue 89. L'annonce a fait le tour des médias sociaux, et il est vrai que l'audience mesurée par Nielsen NetRatings de juillet est sans appel pour le site racheté par Nouvel Obs. Le Huffington Post a enregistré 1,9 million de visiteurs uniques sur la période, traditionnellement plutôt basse pour les sites. Rue89 affleure à 1,4 million de Vu, ce qui n'est pas si mal pour ce site. A noter la belle performance d'Atlantico qui réussit à attirer 1,2 million d'internautes sur le mois. Cependant, en y regardant de plus près, l'audience du Huffington Post, site détenu par AOL, Matthieu Pigasse et le Monde, provient à 35% d' AOL.fr ! Un  site vitrine de la régie, qui doit ses plus de 2,8 millions de VU mensuel à un large arrosage de mails tout azimuts. Ajoutez à cela une pincée, disons un peu plus de 10% d'audience pour le Huffpo issus des archives du Post et vous avez le cocktail sur-vitaminé d'un pure player. A noter que le Huffpo a tout à fait le droit de passer des partenariats éditoriaux, et bien entendu avec sa maison mère. Ainsi, Slate tutoie le million de VU, et compte depuis longtemps des reprises sur Yahoo.fr ou encore Orange.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 septembre 2012 à 18h17 | Web 1,2,3
el

Le Geste aussi voudrait que Google mette la main au portefeuille

Le Geste est le groupement des éditeurs de services en ligne. Il représente...

Le Geste est le groupement des éditeurs de services en ligne. Il représente la plupart des grands sites d'information, des portails mais aussi de la vidéo et des jeux. Il se devait donc de prendre une position claire sur la question "Google". Le SPQN, un autre syndicat représentant les titres de la presse quotidienne s'est récemment déclarée en faveur d'une sorte de nouveau droit voisin applicable aux agrégateurs comme Google Actualité. Ainsi, les éditeurs demandent à être payés à chaque "clic" sur un lien vers l'un de leurs sites. Le Geste ne va pas si loin, se contentant de "réaffirmer son souhait de voir Google participer au financement de la création et de l'information." Il s'agit pour les éditeurs de services de rééquilibrer le partage de la valeur avec les grands du Net comme Google. Une demande qui rejoint finalement les intérêts de beaucoup d'acteurs de l'information et de la culture. Tous veulent contraindre que ce soit pas l'impôt ou une taxe les géants du Net a redistribuer un peu plus de leurs fantastiques bénéfices.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 septembre 2012 à 17h39 | Web 1,2,3
el

Free : meilleur rapport qualité-prix?

Free serait-il le meilleur des FAI, le plus performant, le plus fiable? Pas...

Free serait-il le meilleur des FAI, le plus performant, le plus fiable? Pas si sûr si l'on en croit les difficultés avec Youtube par exemple. Pourtant, il décroche la palme de la satisfaction clients dans l'enquête menée par 60 Millions de consommateurs, avec   94.5% de clients qui s'en disent contents, contre 87,4%  pour Orange,86,9% pour SFR, 85,7% pour Numéricable et un piteux 80,5% pour Bouygues. Il faut dire que Free a pour lui des tarifs parmi les plus bas du marché, et un service que les clients jugent la plupart du temps très performant. Le FAI bénéficie aussi des retombées positives autour du lancement de Free mobile. Déception donc pour Orange ou SFR qui ont tenté de se distinguer par un service client de meilleure tenue, une stratégie qui ne semble pas toucher les clients.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 septembre 2012 à 14h59 | So_amazing
el

Samsung investit dans le soft et vise un navigateur maison?

Samsung, qui n'en finit plus de défrayer la chronique dans la guerre des...

Samsung, qui n'en finit plus de défrayer la chronique dans la guerre des brevets qui l'oppose à son principal concurrent et néanmoins client Apple, serait-il en train de chercher une nouvelle voie de développement, sorte de plan B en cas de multiplication des interdictions de vente de ses tablettes et smartphones? C’est ce que l'on pourrait penser au regard de la frénésie d'achats que prépare le coréen, et dans un domaine où il n'avait jusqu'ici pas vraiment brillé: le software. En effet, Kang Tae-jin, Vice président senior du centre de solutions médias de chez Samsung, confiait récemment à Reuters les ambitions de la société en ce sens. Et pour améliorer ses prestations, Samsung opte pour une stratégie de rachat, comme pour le Samsung Music Hub, développé après l'acquisition de mSpot, mais ne s'interdit pas une politique de recrutement, peut-être dans l'espoir de développer un navigateur propre sur le modèle WebKit comme le suppute PocketNow. Mais ces investissements dans le soft pour une compagnie traditionnellement spécialisée dans la production de hardware pourraient être un échec cuisant pour le coréen  comme ce fut le cas pour Nokia en 2007 avec le lancement raté de sa marque de soft "Ovi" qui a fait le four de l'année.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 septembre 2012 à 14h49 | So_amazing
26 septembre 2012
el

Le Groupe Hersant  Média à la découpe

Le groupe Hersant Média sera vendu par appartements, selon une information des Echos....

Le groupe Hersant Média sera vendu par appartements, selon une information des Echos. La famille propriétaire du groupe et les banques ont dégagé un protocole commun, qui permettra de solder une histoire qui s'étire en longueur. Le groupe doit près de 215 millions d'euros à un pool de dix sept banques. Le journal économique indique que le groupe Rossel serait sur les rangs ainsi que Ebra, qui est contrôlé par Crédit Mutuel de Michel Lucas.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 septembre 2012 à 19h05 | Old fashion media
el

Pflimlin (aussi) veut augmenter la redevance

Dans Le Monde, le président de France Télévisions, Rémy Pflimlin, décrète être en...

Dans Le Monde, le président de France Télévisions, Rémy Pflimlin, décrète être en faveur d'une augmentation de la contribution à l'audiovisuel public (ex-redevance). Il rejoint donc sur ce point de nombreux acteurs du monde audiovisuel qui , inquiets des coupes budgétaires touchant leur secteur, cherchent à se prémunir de lourdes pertes financières. Dans le cas de Pflimlin, le couperet, s'il n'est pas encore tombé, va trancher net: France Télévisions devrait perdre 3% de son budget, soit 100 millions de manque à gagner. Si ces chaînes sont les plus durement touchées par la rigueur, c'est aussi qu'elles captent 65% de la redevance. Or, pour Rémy Pflimlin, si l'on veut conserver un financement pérenne chez France Télévisions, il faudra revoir cet impôt à la hausse. Il propose donc, comme le rapporte Le Monde, que "son montant soit fixé sur une base pluriannuelle par une instance indépendante comme le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), et ensuite confirmé par le Parlement." Des modalités qui diffèrent de celles évoquées par Patrick Bloche ou encore par la Scam, pourtant aussi partisans d'une hausse de la redevance.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 septembre 2012 à 17h56 | Old fashion media
25 septembre 2012
el

Le Monde en petit équilibre

Louis dreyfus l'annonce dans un article publié par Les Echos, "« nous prévoyons...

Louis dreyfus l'annonce dans un article publié par Les Echos, "« nous prévoyons un résultat d'exploitation compris entre 3,7 et 4 millions d'euros. Et il n'y aura pas cette année de lourdes charges exceptionnelles », affirme le président du directoire. Un résultat encourageant qui s'explique en grande partie par les bons résultats sur le marché publicitaire du magazine du week-end. Les recettes du groupe sont en progression de 10%, alors que la diffusion poursuit une courbe inverse. Louis Dreyfus se veut optimiste et estime que les abonnements vont repartir à la hausse, et doper la diffusion générale du titre. Télérama a aussi connu une période de baisse de ses ventes (1,5%) et la direction croit dans la nouvelle formule pour retrouver une croissance. Enfin, l'imprimerie du groupe pour laquelle une provision de 35 millions d'euros avait été passée l'an dernier, le plan social est en cours, et 20 Minutes devrait signer bientôt comme client.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 septembre 2012 à 18h51 | Old fashion media
el

Fleur Pellerin accélère sur le THD et la TST

Comme nous l'avions indiqué, la ministre de l'économie numérique est désormais en première...

Comme nous l'avions indiqué, la ministre de l'économie numérique est désormais en première ligne sur le dossier de la taxe sur les services de télévisions que la France veut défendre à Bruxelles. Dans un discours devant les membres de l'ARCEP, la ministre s'est exprimée clairement sur le dossier, qui représente certainement une victoire pour elle face à la rue de Valois. Fleur Pellerin a déclaré à ce propos "J’ai proposé à mes collègues du Gouvernement un nouveau dispositif, qui présenterait le triple avantage de garantir un rendement satisfaisant, de rétablir l’équité entre les opérateurs et de respecter le cadre communautaire. Nous irons défendre dès lundi prochain cette "TST 2" à la Commission européenne." Une déclaration de la ministre qui arrive à point nommé alors que Aurélie Filippetti avait réuni la presse le matin même pour le lancement de la mission Lescure. Fleur Pellerin s'est aussi donnée trois objectifs sur le très haut débit : "1. L’accès aux logements ; 2. La question de l’incitation économique à la bascule pour les consommateurs et pour les opérateurs ; 3. La question de l’extinction progressive du réseau cuivre, qui fera l’objet très prochainement d’une expérimentation dans une commune de la région parisienne." Le fibre demeure donc plus que jamais l'objectif de la ministre, malgré le peu d'appétit des clients car comme l'a souligné la jeune ministre "des réseaux en fibre optique ont été déployés à proximité de presque 6 millions de foyers. Presque 2 millions peuvent être raccordés immédiatement. Et seuls moins de 250 000 foyers ont aujourd’hui décidé de franchir le pas du FTTH".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 septembre 2012 à 18h14 | Politique
el

Oüi FM lance Oüi Télé

Rachetée par Arthur, la station Oüi FM inaugure une chaine de télévision. Un...

Rachetée par Arthur, la station Oüi FM inaugure une chaine de télévision. Un pis-aller pour la station rock en attendant une autorisation d'émettre sur la France entière, ce qui semble de plus en plus hypothétique depuis l'abandon de la radio numérique terrestre par le gouvernement. Cette première chaîne "rock" diffusera les vidéos déjà enregistrées, lors de festivals, de sessions acoustiques ou de concerts. La station émet sur 24 fréquences et ne perd plus d'argent a juré son propriétaire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 septembre 2012 à 16h49 | Old fashion media
el

Hystérie Facebook : Montebourg et Pellerin saisissent la CNIL

Alors même que les doutes sont de plus en plus prégnants sur la...

Alors même que les doutes sont de plus en plus prégnants sur la réalité du "bug" aux messages directs sur Facebook, Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin ont exigé que le réseau social s'explique dès aujourd'hui devant la CNIL. La rumeur, dont la réalité n'a toujours pas été démontrée, est partie de France hier : certains usagers de Facebook auraient eu sur leur "mur", c'est-à-dire la page ouverte à tous leurs "amis", des messages privés, qui étaient destinés à une seule personne. Facebook a immédiatement démenti, pendant qu'aucune preuve matérielle de ce problème n'a été rapportée sur les réseaux mais que la trainée de poudre poursuivait son cours dans les médias. Facebook serait entendu par la CNIL dès aujourd'hui, sur la possible violation de ses devoirs de confidentialité et de protection de la vie privée. Affaire à suivre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 septembre 2012 à 10h29 | Politique