Une mission sur la régulation du Net pour Frédéric Martel

L'affaire était passé inaperçue. Dans la torpeur de l'été, le journaliste engagé Frédéric Martel s'est vu confié une mission par la rue de Valois. Le ministère de la Culture et de la Communication a choisi l'auteur de "J'aime pas le Sarkozysme culturel", pour défricher un terrain particulièrement broussailleux, puisqu'il s'agit des "modes de régulation des industries créatives et du numérique aux États-Unis". Fort de sa lettre de mission, Frédéric Martel a déjà enquêté chez Google et d'autres en France. Certainement que ses conclusions donneront au CSA ou à la CNIL des idées inédites pour une action concertée concernant l'audiovisuel, l'ensemble des industries créatives, et les géants du Net.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.