Nouvelle Assemblée Nationale : secousses en perspective pour la culture

Posté par Isabelle Szczepanski le 8 juillet 2024

C’est peu de dire que le secteur culturel est soulagé de la défaite relative du Rassemblement national aux élections législatives. Cet échec rend notamment caduc le projet de privatisation de l’audiovisuel public du RN, et ses velléités de fermeture du régime des intermittents du spectacle. Mais la nouvelle Assemblée Nationale sera aussi un territoire à reconquérir pour la culture : l’un des problèmes les plus urgents à gérer est qu’aucun des trois alliés du secteur pour le financement de l’audiovisuel public en 2025 n’a été réélu.

Les appels du monde de la culture à faire barrage au Rassemblement national et les « oufs » de soulagement qui ont suivi l’annonce des résultats de l’élection étaient somme toute plus discrets qu’aux élections précédentes. Une certaine lassitude s’installe sans doute, avec un RN quine parvient pas à gouverner, mais dont le nombre de voix explose à chaque élection. Un réalisme nouveau quant aux motivations du vote de plus en plus massif des Français…

Profitez d'un accès illimité à nos articles :

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ? Connectez-vous ici. Connectez-vous ici.

xvideos com xnxx brazzers porn parisporn desenho porno