Apple favorable à un fenêtrage de la musique en ligne

Aucun single en radio, ni aucune campagne de marketing lancée en amont, à la télévision ou sur les réseaux sociaux… c’est par un simple message vidéo posté sur Facebook que la chanteuse Beyonce a annoncé, le 12 décembre dernier au soir, la sortie d’un album éponyme en exclusivité sur iTunes. D’abord disponible uniquement dans son intégralité, l’album avait atteint 830 000 ventes sur iTunes en trois jours et se classait numéro un des ventes sur la plateforme dans 104 pays. Apple a jugé l’opération plus que concluante, au point que son responsable de la musique, Robert Kondrk, fait pression sur les exécutifs de l’industrie du disque américaine pour ce genre de fenêtrage, qui a pour vertu de mettre les plateformes de streaming hors jeu pendant une semaine, devienne la règle pour les sorties d’albums. La Pomme ne brigue pas l’exclusivité en tant que plateforme de téléchargement, mais tient à un fenêtrage de la sortie en streaming ainsi que, contre toute attente, de la mise à disposition des albums titre par titre. « La théorie d’iTunes est que la facilité d’accès aux albums sur Youtube impacte très fortement les ventes d’albums et de titres à l’échelle mondiale », confie un professionnel au fait des tractations actuelles à Billboard.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *