urgent

Le marché de la publicité ralentit

Le cabinet Warc a compilé les données de quelques grands groupes de communication(Carat, eMarketer,...

Le cabinet Warc a compilé les données de quelques grands groupes de communication(Carat, eMarketer, GroupM, Magna Global, Nikkei Advertising Research Institute (NARI), Pitch-Madison, Pivotal Research Group et Zenith). Le résultat est guère encourageant pour le marché publicitaire qui devrait connaitre en 2017 une légère inflexion de sa croissance. Entre 2016 et 2017, cette croissance devrait ne pas dépasser 4,2%, soit 0,3 points de moins qu'un an auparavant. A peu près tous les secteurs sont concernés, y compris le mobile dont la progression du marché publicitaire est ramené de 47,1% à 34,2%, quand le Web passe de 14,6% à 13%. Ce ralentissement de la croissance sera particulièrement sensible en France, avec 0,8% de croissance. Enfin, à l'échelle mondiale la télévision n'est pas épargnée avec une croissance bloquée à 1,1%.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 novembre 2016 à 16h54 | Marketing Room
27 mai 2016
urgent

Disparition de Jean-Claude Decaux

Jean-Claude Decaux est décédé à 78 ans, a annoncé France Info, après confirmation...

Jean-Claude Decaux est décédé à 78 ans, a annoncé France Info, après confirmation auprès de l'entreprise. Jean-Claude Decaux a su hisser sa société à la place de numéro 1 mondial de la "communication extérieure". Le groupe Decaux est un vrai poids lourd de l'économie, avec 12 300 employés dans plus de 70 pays et un chiffre d'affaires de plus de 2,8 milliards d'euros. Jean-Claude Decaux avait également su former ses enfants, qui avaient repris le flambeau il y a quelques années. L'entreprise Decaux avait innové avec le célèbre Abribus, ou encore dernièrement le service parisien des Velib'.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 mai 2016 à 19h02 | Marketing Room
14 janvier 2016
urgent

Apple en a fini avec iAd

iAd était une incongruité. la régie publicitaire pour mobile d'Apple n'a jamais convaincu...

iAd était une incongruité. la régie publicitaire pour mobile d'Apple n'a jamais convaincu les annonceurs. Steve Jobs l'avait lancée en estimant qu'il fallait aussi proposer des modules de publicité "haut de gamme" sur les mobiles avec un ticket d'entrée à 500 000 dollars pour les annonceurs. Une initiative certainement intéressante mais qui ne colle pas vraiment avec un marché qui se vend essentiellement "au poids". Selon Buzzfeed, Apple abandonnerait la vente de l'espace iAd pour ne conserver qu'un service de plateforme automatique de trading publicitaire. Selon les derniers chiffres, iAd aurait généré 487 millions de dollars en 2014.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 janvier 2016 à 19h00 | Marketing Room
17 octobre 2014
urgent

Havas : Bolloré porte l’estocade

Le groupe Bolloré propose une offre publique d'échange sur Havas. Bolloré detient déjà...

Le groupe Bolloré propose une offre publique d'échange sur Havas. Bolloré detient déjà 36% du capital du groupe de communication français. Havas a été l'une des premières acqusisitons de Vincent Bolloré dans les médias. Le groupe Bolloré propose neuf actions du groupe contre 5 actions Havas. Bolloré veut ainsi s'emparer des 63% restants du capital du groupe. La capitalisation boursière de Havas est de 2,3 milliards d'euros. Les cours des deux sociétés ont été suspendus.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 octobre 2014 à 18h40 | Marketing Room
9 mai 2014
urgent

Massive Ad Industry Merger Collapses – Business Insider

The $35 billion merger between Omnicom and Publicis Groupe SA has been called...

The $35 billion merger between Omnicom and Publicis Groupe SA has been called off, the Wall Street Journal reports, citing sources.
The merger, first announced this past July, would have created the world's largest advertising holding company, dethroning current ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 mai 2014 à 1h27 | Marketing Room
14 avril 2014
urgent

Google ne paie pas d’impôts, mais dépense dans la publicité

Google est devenu en l'espace de quelques années un acteur majeur de la...

Google est devenu en l'espace de quelques années un acteur majeur de la publicité. Et pas seulement en tant que plateforme de ventes, mais aussi comme annonceur. Google a ainsi dépensé en 2013 quinze millions de Livres sur les petits écrans du Royaume-Uni ! En tout, le moteur de recherche a investi pour faire sa propre publicité 45 millions de Livres, sur l'ensemble des supports de publicité - dont  3,5 millions dans la presse. Ces chiffres ont été publiés par Nielsen. Ils placent Google à la 31 ème position des annonceurs du marché britannique de la publicité. Puisque Google augmente ses dépenses, Microsoft ne pouvait rester les bras ballants. Le géant de Redmond a donc aussi augmenté ses dépenses publicitaires qui ont bondi de 40 à 60 millions de Livres. Mais c'est BSkyB qui mène la danse de l'autre côté de la Manche avec 246 millions de Livres d'investissement !

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 avril 2014 à 14h44 | Marketing Room
28 octobre 2013
urgent

Samsung met 100 millions de dollars dans la NBA

Le constructeur coréen vient de signer avec la NBA pour un contrat de...

Le constructeur coréen vient de signer avec la NBA pour un contrat de sponsoring de 100 millions de dollars ! Le contrat serait pour une durée de 3 ans. Il donne à Samsung une visibilité maximale lors des retransmissions des matches de la ligue professionnelle de basket US, mais aussi porte sur l'équipement technique : les arbitres utiliseront notamment les tablettes Samsung. Ajoutons que Samsung est depuis quelques temps très proche de la NBA, avec des campagnes de publicité mettant en scène la star Lebron James.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 octobre 2013 à 18h12 | Marketing Room
29 août 2013
urgent

Oui la presse a raison de privilégier l’Internet au papier

Le Monde, Le Figaro, Libération, etc., intéressent encore l'annonceur, lorsqu'il s'agit d'acheter des...

Le Monde, Le Figaro, Libération, etc., intéressent encore l'annonceur, lorsqu'il s'agit d'acheter des espaces publicitaires sur leurs sites Internet ! En 2012, pour la première fois, en Europe les dépenses publicitaires sur le réseau des réseaux ont dépassé celles consenties sur la presse "papier". La croissance est donc à chercher du côté du Monde.fr ou du Figaro.fr... La course à l'audience des mastodontes de l'info n'est pas vaine, à condition qu'elle s'assure une croissance des recettes qui soit comparable avec celle du marché total. Selon l'IAB, les investissements des annonceurs ont atteint 24,3 milliards d'euros sur le Net (+11,5%) dont 2,77 milliards pour la France, et seulement 19,3 milliards sur la presse d'information en Europe; les magazines concentrent encore 8,7 milliards d'euros. La télévision est toujours en tête avec 28,1 milliards, mais l'écart se resserre avec le Net. Enfin la radio voit ses recettes générées par la publicité s'établir à 4,6 milliards d'euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 août 2013 à 18h13 | Marketing Room
27 août 2013
urgent

Pierre Conte prend la présidence de Group M – Stratégies

Group M annonce ce mardi 27 août la nomination de Pierre Conte au...

Group M annonce ce mardi 27 août la nomination de Pierre Conte au poste de président-directeur général ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 août 2013 à 16h17 | Marketing Room
29 juillet 2013
urgent

Publicis et Omnicom, le mariage du siècle

C'est la fusion de l'année, et peut-être même de la décennie dans le...

C'est la fusion de l'année, et peut-être même de la décennie dans le monde de la publicité: annoncée dimanche, elle unit l'agence française Publicis (dont on a récemment entendu parler au sujet du lancement d'un service de publicité en temps réel en partenariat avec AOL) et l'américaine Omnicom. Respectivement numéro 2 et 3 du secteur (derrière le britannique WPP), les compagnies, en se rapprochant de la sorte, vont former le plus grand groupe publicitaire mondial, si toutefois les gendarmes de la concurrence des deux côtés de l’Atlantique donnent leur feu vert à cette union au sommet. Le géant de la publicité qui doit naître de cette "fusion entre égaux" affiche un chiffre d'affaires cumulé de 17,7 milliards d'euros sur 2012 et quelque 35 milliards de valorisation boursière. Le nouveau mastodonte, qui sera dirigé au bout de 30 mois de co-direction, par le CEO d'Omnicom John Wren, sera européen avant tout puisqu'il aura son siège à Amsterdam, mais sera bien entendu destiné à inonder les marchés du monde entier, puisque si Omnicom est (logiquement) plus fort sur le territoire américain, Publicis a de gros atouts sur le Vieux continent mais aussi dans les pays émergents. Des problèmes de conflits d'intérêts risquent toutefois d'apparaître, par exemple avec les contrats de Coca Cola (chez Publicis) et Pepsi (chez Omnicom) ou encore Johnson & Johnson toujours chez l'agence française, et Bayer chez son homologue américaine. Une situation dont certains disent qu'elle pourrait au final profiter à Havas ou WPP, des sociétés concurrentes de taille plus modeste. C’est d'ailleurs ce que veut croire David Jones, le DG d'Havas, qui met en avant les attentes des clients qui veulent des agences "plus rapides, plus agiles et avec un esprit plus entrepreneurial, ils ne nous demandent pas d’être plus gros, plus bureaucratiques et complexes". Dans une interview au Figaro, Maurice Levy, PDG de Publicis, admet que cette manoeuvre est également une façon de faire le poids face à Google and co: "la logique actuelle nous est imposée par les géants du Net, qui bénéficient d'une croissance exponentielle et qui disposent de trésors de guerre pour faire de grandes acquisitions." L'union des forces devrait également permettre aux deux sociétés de faire environ 500 millions de dollars d'économies d'échelle.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 juillet 2013 à 15h48 | Marketing Room
27 juillet 2013
urgent

Publicis et Omnicom projettent de fusionner – Le Monde – Economie

Le groupe issu de l'union du français et de l'américain serait le numéro...

Le groupe issu de l'union du français et de l'américain serait le numéro un mondial de la publicité. valorisé 30 milliards d'euros en Bourse...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 juillet 2013 à 12h11 | Marketing Room
16 janvier 2013
urgent

Maurice Lévy : «Ma succession ne saurait trop tarder» – Le Figaro – Eco

Maurice Lévy, le président du directoire de Publicis Groupe, reconnaît une erreur de...

Maurice Lévy, le président du directoire de Publicis Groupe, reconnaît une erreur de communication sur sa rémunération différée de 16 millions d'euros. Publicis devrait avoir réalisé «une bonne année» 2012...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 janvier 2013 à 18h24 | Marketing Room