web

Groupon CEO in jeopardy of losing his job? – CNet

With the stock in a free fall and Groupon's board meeting this week,...

With the stock in a free fall and Groupon's board meeting this week, Andrew Mason's tenure as CEO reportedly faces opposition.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 novembre 2012 à 9h35 | Web 1,2,3
27 novembre 2012
urgent

Le guide Google pour ses « human bots » du web

The Register vient de publier une liste des instructions qui, selon lui, seraient données aux humains  de...

The Register vient de publier une liste des instructions qui, selon lui, seraient données aux humains  de chez Google, les petites mains que l'entreprise emploie dans la plus grande discrétion par le biais de sous traitants (Leapforce et Lionbridge) pour compléter son fameux algorithme, supposément omniscient et omnipotent. Le site dit avoir eu connaissance d'un document de formation de 160 pages destiné à ces "human bots" évaluateurs des sites, où il leur est demandé d'analyser plusieurs point très précis. Ainsi, pour la pertinence, les sites doivent être notés :"vital", "utile", "pertinent", "un peu pertinent", "hors sujet" ou "impossible à noter". Un site ne comportant pas de contenu datant de moins de 4 mois ne doit pas être classé comme "vital". Une note sur la probabilité de spam est aussi attribuée : "pas spam", "peut-être spam", "spam", "porno" ou "malveillant" mais The Register précise qu'apparemment, cela ne se base pas sur la date de validité du certificat de sécurité. Quant au contenu porno, difficile de ne pas effectivement voir une subjectivité humaine pour trier, sur l'entrée "fessée" un site sur les châtiments corporels par les parents, noté "pertinent", tandis qu'un autre site sur la fessée, plutôt branché fétichisme cette fois, sera noté "un peu pertinent" mais affublé d'une note "contenu porno".  On demande aussi à ces trieurs humains de deviner l'intention de l'internaute qui atterrit sur tel ou tel lien. Plus subjectif encore, ils doivent juger de la "qualité" d'un site à partir de critères comme sa "réputation", c'est à dire à propos des commentaires qui circulent en ligne à son sujet, une base peu fiable et qui peut peser lourd dans la notation du site. Pour le site qui révèle ces instructions, Google tente, avec ces renforts humains, de déjouer les technologies qui ont permis de multiplier les liens vers des contenus générés par des bots.  Mais The Register relève aussi que, si Google cache avec autant de soin la place qu'ont ces "noteurs" dans son fonctionnement, c'est pour mieux préserver le mythe de son algorithme à la puissance et la force de déduction presque magiques. Ce n'est pourtant pas la première fois que des instructions de ce genre sont publiées, comme le signale ZDNet, puisqu'en mai, un article sur Search Engine Land, avait déjà promis de dévoiler l'envers du système Google.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 novembre 2012 à 16h48 | Web 1,2,3
el

L’Hadopi avance sur le chemin de la lutte contre le streaming illicite

L'Hadopi s'est dotée dernièrement d'un département "étude" plus conséquent. Une activité importante pour...

L'Hadopi s'est dotée dernièrement d'un département "étude" plus conséquent. Une activité importante pour la haute autorité qui a montré par le passé qu'elle devait être une source incontestable de statistiques et données sur le marché de l'offre licite. Etrangement, l'Hadopi avait dû se défendre des attaques de la rue de Valois, précisément de la ministre Aurélie Filippetti, qui avait pointé un soit disant manque d'efficacité de ses actions contre le piratage. Cela dit, alors que les audiences des sites de P2P étaient bien en recul en France depuis l'instauration de l'Hadopi. Que cette baisse soit à mettre ou non au crédit de la riposte graduée, l'Hadopi se devait donc d'avoir en main un outil puissant d'analyse. Il était donc logique que ce Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) s'intéresse aussi au trafic des fournisseurs d'accès, histoire d'avoir une idée plus claire de ce qui parcoure les "tuyaux" du Net. Comme le fait remarquer le site Numerama, la DREV va analyser les données fourni par un FAI. Cela permettra à l'Hadopi d'avancer sur un chantier délicat, mais demandé par la ministre de la Culture, la régulation des sites de streaming et de direct download, devenus la principale source du piratage depuis le déclin du P2P.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 novembre 2012 à 10h41 | Web 1,2,3
el

3 millions de « Kickstarteurs »!

C’est un pic, c'est un cap, que dis-je, c'est.... La consécration du crowdfunding!...

C’est un pic, c'est un cap, que dis-je, c'est.... La consécration du crowdfunding! On apprend aujourd'hui que le nombre de personnes ayant financé un projet sur le site Kickstarter, numéro 1 sur ce type de financement participatif s'élève à 3 millions. D'autres chiffres ont été donnés par le site, qui fêtait aussi son lancement en Grande Bretagne: 78 497 projets ont été lancés grâce au site et ont levé 362 millions de dollars de donations, 3 242 projets sont actuellement en cours, et le taux de succès des campagnes de levées de fonds est de 49,7%, 32 930 projets ont donc été couronnés de succès dont 17 qui sont parvenus à lever plus d'un million de dollars. On constate donc que le taux d'échec reste assez élevé, en raison peut-être de campagnes pas suffisamment pensées en amont, puisqu'en plus de définir un objectif précis, il faut élaborer une stratégie de récompense des donateurs et savoir faire vivre sa campagne, notamment en communiquant dessus sans arrêt afin d'éviter "l'effet U" qui veut que les donations s’essoufflent après le lancement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 novembre 2012 à 10h36 | Web 1,2,3
web

An à la carte Apple TV concept integrates Siri, FaceTime, and cable/satellite providers (Gallery) – 5to9mac

A member of The Verge forums, going by the name of “Knowledge”, posted the...

A member of The Verge forums, going by the name of “Knowledge”, posted the Apple TV concept below that envisions a future Apple TV OS where users could tap into multiple content sources from cable/satellite providers, local devices, and elsewhere. It would also integrate Siri (and Facetime) for scheduling recordings, changing channels, etc., and a unified search ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 novembre 2012 à 9h57 | Web 1,2,3
web

Facebook va proposer des cadeaux électroniques iTunes – La Tribune

Facebook poursuit sa volonté de monétiser son milliard d'utilisateurs en proposant désormais des...

Facebook poursuit sa volonté de monétiser son milliard d'utilisateurs en proposant désormais des cadeaux numériques iTunes sur son réseau...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 novembre 2012 à 9h56 | Web 1,2,3
web

Google Must Pay For Libelous Search Result, Says Court – Mashable

Do Google search results amount to content that the company "publishes" and is...

Do Google search results amount to content that the company "publishes" and is responsible for? One high court in Australia says yes -- and the decision, if unchanged on appeal, could have far-reaching repercussions.
For starters, Google will be forced to pay $200,000 to music promoter Milorad Trkulja, the plaintiff in this case. Trkulja brought the suit in 2009 after Google refused to remove links to sites that claimed, incorrectly, that the promoter has connections to organized crime in Melbourne.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 novembre 2012 à 9h42 | Web 1,2,3
web

Devenu le 9ème site le plus visité aux U.S., Tumblr attire près de 170 millions de visiteurs par mois – Presse Citron

Tumblr est devenu le 9ème site le plus visité aux États-Unis, et attire...

Tumblr est devenu le 9ème site le plus visité aux États-Unis, et attire chaque mois presque 170 millions de visiteurs uniques.You just finished reading Devenu le 9ème site le plus visité aux U.S., Tumblr attire près de 170 millions de visiteurs par mois!

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 novembre 2012 à 9h41 | Web 1,2,3
26 novembre 2012
el

eBay poursuivi par le ministère de la justice d’Obama pour avoir passé des accords de non-embauchage

S'il y a une chose que la justice américaine ne prend pas à...

S'il y a une chose que la justice américaine ne prend pas à la légère, c'est bien les accords entre entreprises qui ont pour effet d'empêcher les salariés de trouver du travail ailleurs. Et eBay vient de se faire prendre la main dans le sac par le Justice Department, qui entame des poursuites contre le site d'enchères, pour s'être arrangé avec Intuit Inc, spécialiste des logiciels financiers, pour qu'aucune des parties n'engage les employés de l'autre. Or les accords de non-embauchage sont interdits aux Etats-Unis, comme dans la plupart des pays occidentaux, car ils enlèvent aux salariés des possibilités de trouver du travail ailleurs et de faire jouer la concurrence entre employeurs. L'enquête vient juste de commencer, mais le ministère de la justice de Washington affirme d'ores et déjà savoir que l'accord passé au détriment des salariés des deux entreprises était non seulement totalement illégal, mais appliqué religieusement d'un côté comme de l'autre. Reste à voir si l'annonce des poursuites encouragera des "whistleblowers" à contacter le ministère avec des preuves d'arrangements similaires d'eBay avec d'autres entreprises... Ce n'est donc que le début de l'affaire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 novembre 2012 à 12h18 | Web 1,2,3

La fin du Web 6 (bonus track)

Alors que les mois ont passé, l’auteur ayant reçu l’encombrant soutien d’un gourou américain, il fut pris de sanglots, tel Alexandre le Grand face à l’achèvement de son périple. Qu’importe, le Web se meurt. D’une manière singulière, comme un fleuve …

26 novembre 2012 à 10h37 | Web 1,2,3
24 novembre 2012
web

SFR limiterait son plan social à 800 départs – Le Figaro – Eco

Ce chiffre serait inférieur à ce qui avait été évoqué l'été dernier où...

Ce chiffre serait inférieur à ce qui avait été évoqué l'été dernier où Force Ouvrière pronostiquait jusqu'à 2000 suppressions d'emplois...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 novembre 2012 à 12h31 | Web 1,2,3
23 novembre 2012
web

Facebook veut lui aussi croiser les données des utilisateurs – ZDnet

A l’image de Google avec la fusion de ses politiques de confidentialité, Facebook...

A l’image de Google avec la fusion de ses politiques de confidentialité, Facebook souhaite pouvoir procéder à des croisements de données entre ses services, mais également avec des données collectées par des tiers et partenaires, dont les annonceurs. La Cnil irlandaise demande des précisions.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 novembre 2012 à 10h36 | Web 1,2,3
web

E-commerce: ce qui pourrait changer en 2013 – La Tribune

C'est une directive européenne portant sur le droit des consommateurs et paru au...

C'est une directive européenne portant sur le droit des consommateurs et paru au JO européen le 25 octobre 2011 qui met la France dans l'obligation de faire évoluer sa législation sur le e-commerce avant la fin de l'année prochaine. Le délai de rétractation pourrait par exemple être allongé de 7 jours.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 novembre 2012 à 10h36 | Web 1,2,3
22 novembre 2012

Audience Internet, l’accident industriel des petits « pure players » Verouillé

Comscore fournit une audience des sites d’information que nous vous révélons. Le Figaro est devant Le Monde, mais avec une avance bien moindre que celle que lui attribue Nielsen. Enfin, Newsring, Owni ou encore Quoi.info sont très en dessous avec …

22 novembre 2012 à 13h38 | Web 1,2,3
el

Le plaidoyer de Google pour le numérique britannique

Le vice président de Google pour l'Europe du Nord, Matt Brittin, publie ce matin...

Le vice président de Google pour l'Europe du Nord, Matt Brittin, publie ce matin dans le Telegraph un vibrant plaidoyer en faveur de l'innovation en Grande-Bretagne, un pays très avancé mais dont le leadership serait menacé par la montée des marchés émergents, un éventuel changement de fiscalité et un manque de formation. Alors qu'une enquête est en cours sur les pratiques fiscales de Google, d'Amazon et d'autres multinationales au Royaume Uni et que les "members of Parliament" se penchent sur la question d'une taxe spéciale, Matt Brittin estime que l'histoire d'innovation du pays pourrait bien s'en trouver menacée. Il explique par ailleurs que les bases de la loi fiscale reposent sur une taxation dans le pays où les produits sont développés, et non pas dans celui où ils sont consommés "c’est pour ça que Google, qui a été développé aux Etats-Unis, paye la majorité de ses impôts là bas." D'autre part, s'il reconnaît que les entreprises de technologie génèrent des profits, ils estime qu'elles " offrent beaucoup plus de valeur aux consommateurs, aux entreprises et au secteur public". Google serait donc un bon samaritain à qui il ne faudrait pas trop tirer la couverture... Avec 10% du PIB projeté de la Grande Bretagne provenant du secteur des nouvelles technologies, le pays est certes bien placé, mais n'exploite pas encore tout son potentiel selon Matt Brittin: "seul une PME ou TPE sur trois est présente sur le web et elles ne sont qu'une sur sept à vendre leurs produits ou services en ligne, passant à côté de milliards de livres sterling potentielles de revenus supplémentaires." Il rappelle aussi les propos du CEO d'IBM UK l'an dernier  qui avait affirmé ne pas trouver de personne adaptée pour un cinquième des emplois créés. Il faut dire que les diplômés en informatique au sens large ne représentent que 0.5% des "A Levels" britanniques  et qu'il existe donc un vrai manque à gagner en termes d’emplois. Pis, selon Matt Brittin "16 millions de britanniques adultes ne savent pas envoyer ou recevoir un mail, et 8 millions disent même ne jamais avoir utilisé le web", un constat "alarmant". Le vice président de Google pour l'Europe du Nord en appelle donc au gouvernement britannique, afin de "placer Internet au coeur de nos projets industriels, éducationnels et économiques".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 novembre 2012 à 11h18 | Web 1,2,3
web

Surprise: Facebook Stock Up 28% In Past Month, Highest Since July – Techcrunch

Today, Facebook shares (NASDAQ:FB) have jumped 5.28 percent, closing at 24.32. In fact,...

Today, Facebook shares (NASDAQ:FB) have jumped 5.28 percent, closing at 24.32. In fact, it represents a four-month high for Facebook, as shares have not traded at this level since the first lockup expirations. Last Wednesday, Facebook experienced its biggest lockup expiration. To everyone's surprise, shares popped more than 10 percent in a few minutes. Today confirms that the worst has passed.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 novembre 2012 à 10h40 | Web 1,2,3

La fin du Web (Episode 5, final)

L’argent c’est le nerf de la guerre. Et dans le Digital-Me, il est la contre-partie logique d’un retour en force des besoins à assouvir de l’internaute. Enfin, le Web éliminé, le réseau n’est plus le champ du possible ouvert à …

22 novembre 2012 à 9h21 | Web 1,2,3
21 novembre 2012
web

Etudes marchés et secteurs – 82% des internautes membres d’au moins un réseau social selon l’Observatoire des réseaux sociaux de l’Ifop – Offremedia

La couverture des réseaux sociaux progresse. Dans son édition 2012 du baromètre des...

La couverture des réseaux sociaux progresse. Dans son édition 2012 du baromètre des réseaux sociaux, l’Ifop montre que 82% des internautes seraient membres d’au moins un réseau social (vs 77% en 2011), et chaque internaute est en moyenne membre de 3,5 réseaux ou médias sociaux (vs 2,8 l’an passé). 54% des internautes sont aujourd’hui inscrits sur Facebook, confirmant une progression constante de sa fréquentation depuis plusieurs années (vs 37% en 2009, 49% l’an passé). Twitter, pour sa part, reste à la 9ème place des réseaux sociaux les plus fréquentés. Seuls deux réseaux sociaux (outre Facebook) sont fréquentés par au moins un tiers des internautes : Windows Live Messenger (46%) et Copains d’avant (33%). Ce dernier enregistrant un recul de la fréquentation (-4 points en un an, -16 en quatre ans) tout comme Tromb...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 novembre 2012 à 18h20 | Web 1,2,3
web

Disney to shut down its Online streaming site – Engadget

Ever heard of Disney Movies Online? Apparently not many have, as Disney announced...

Ever heard of Disney Movies Online? Apparently not many have, as Disney announced it'll be shutting down the online movie streaming service at the end of the year. It isn't a shock that a movie streaming site that only offers flicks from one studio and no integration with something like UltraViolet (Disney remains the only major studio avoiding that kludge) wasn't a success. People who were actually using it can use the same redeem code that came bundled with their discs, in iTunes or Windows Media Player. Those few who actually paid for access have until the end of February of next year to request a refund. There's talk of a replacement "Disney Movies Anywhere" solution on the way -- possibly based on its KeyChest system -- but joining UltraViolet, in its current form, doesn't seem much better then Disney Movies Online was...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 novembre 2012 à 11h41 | Web 1,2,3
20 novembre 2012
el

L’iTV pour novembre 2013

Cette fois Gene Munster, le célèbre analyste de chez Pipper Jaffray y tient....

Cette fois Gene Munster, le célèbre analyste de chez Pipper Jaffray y tient. Apple va lancer sur le marché un téléviseur de nouvelle génération proposant une expérience inédite de Tv connectée - nom de code iTV -, mais ce sera en novembre 2013. L'analyste a réalisé cette prévision en s'appuyant sur les rapports émanant des sociétés de production et les câblo-opérateurs américains. Ces derniers n'ont toujours pas trouvé d'accord avec Apple. Enfin, le calendrier des produits Apple laisserait une bonne place pour un produit de ce genre quelques semaines avant Noël. Rappelons que l'Apple TV, le boitier commercialisé depuis plusieurs années, s'est vendu à hauteur de 4 millions d'exemplaires dans sa dernière version. Les concurrents d'Apple, comme Google et Microsoft n'ont pas réussi pour l'instant à fédérer le grand public avec leurs offres.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 novembre 2012 à 20h09 | Web 1,2,3
web

MySpace to challenge Spotify with mobile subscription service for 2013 – MusicWeek

A MySpace mobile subscription service will launch in Q2 of 2013 with an...

A MySpace mobile subscription service will launch in Q2 of 2013 with an e-commerce solution for music downloads, ticketing and merchandise planned for the second half of next year.
That’s according to a leaked investor presentation acquired by Business Insider, which also places the relaunched social music platform in direct competition with Spotify and Pandora in the near future.
The Interactive Media Holdings/Specific Media presentation says the MySpace owner intends to raise $50m of new capital, $10m of which will go towards the marketing of the new MySpace, $15-25m towards renewing rights with labels and $15-25m will go towards general working capital purposes.:

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 novembre 2012 à 16h04 | Web 1,2,3
el

Kaltura lève 25 millions pour la vidéo en ligne

La start-up  de gestion de vidéos en ligne Kaltura vient de boucler une...

La start-up  de gestion de vidéos en ligne Kaltura vient de boucler une levée de fonds D à 25 millions de dollars, en provenance, entre autres, de Mitsui Global Investment, Orix Ventures, Nexus Venture Partners, Intel Capital, 406 Ventures et Avalon Ventures. L'objectif, et la présence de Mitsui est de bon augure de ce point de vue, un développement   sur le marché Asie-Pacifique. Concurrente d'autres plateformes similaires, Kaltura se distingue toutefois par une plateforme open-source utilisable gratuitement par les entreprises, et une structure modulable qui permet aux clients d'acheter les parties du programme qui lui sont utiles plutôt qu'un package complet, lourd et dispendieux. Un service sur mesure et semi-ouvert, donc, qui fait toute la différence face à Brightcove, Ooyala ou la "Platform" de Comcast, ses principaux concurrents. Le fait de pouvoir utiliser Kaltura en ligne ou derrière un pare-feu pour plus de sécurité aura finit de convaincre les acteurs qui lui font confiance : agences gouvernementales, institutions académiques etc. Last but not least, Kaltura possède sa propre communauté de quelque 40 000 développeurs. Fondée en 2007, la start-up a déjà levé 70 millions de dollars et emploie actuellement 200 personnes. 25% de ses ventes se font par un revendeur tiers, en raison de son grand succès auprès des entreprises.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 novembre 2012 à 12h00 | Web 1,2,3
urgent

Facebook réfute tout accord sur la recherche avec Yahoo – ZDNet

Facebook a officiellement démenti les informations du Sunday Telegraph selon lesquelles le réseau...

Facebook a officiellement démenti les informations du Sunday Telegraph selon lesquelles le réseau social négocierait un accord de recherche avec Yahoo...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 novembre 2012 à 10h53 | Web 1,2,3
19 novembre 2012
urgent

Le Web, des audiences qui écrasent

Le web français a son thermomètre. Avec Nielsen Netratings, Médiamétrie diffuse chaque mois...

Le web français a son thermomètre. Avec Nielsen Netratings, Médiamétrie diffuse chaque mois les audiences des sites à ses clients et publie un top 30. La méthode a un peu changé avec l'intégration des données OJD, qui apporte un supplément de précision surtout sur le nombre de pages vues (voir ici les explications). Que dire à la vue de ces millions de visiteurs ? Tout d'abord qu'entre Google et Facebook la guerre fait rage. Le premier trône tout en haut avec un sidérant 38, 894 millions de visiteurs uniques par mois, autant dire quasiment la totalité de la population branchée en France. Le second avec 31,44 millions de VU se rapproche toujours plus près, mais bat à plate couture son rival en terme de durée passée sur le site. Médiamétrie ne le divulgue pas mais, si l'internaute passe quelques minutes voire secondes sur Google, il reste des heures sur Facebook. Derrière YouTube émarge à 27,89 millions de VU quand son adversaire direct, le français Dailymotion est à 12,17 millions de VU. A noter que Microsoft place deux sites juste derrière les stars du Web, à plus de 25 millions de VU et que le Figaro réalise un impressionnant 9,4 millions de VU...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 novembre 2012 à 19h07 | Web 1,2,3
twitter

Dailymotion, 106 millions de VU

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 novembre 2012 à 17h49 | Web 1,2,3
web

Audience : Le Figaro.fr reste le premier site d’info en France – Le Figaro – Média

Plus de 9,4 millions de Français ont consulté le site du Figaro en...

Plus de 9,4 millions de Français ont consulté le site du Figaro en septembre. L'actualité a notamment été marquée par la sortie de l'iPhone 5 et la tuerie de Chevaline.
» L'appli du Figaro.fr optimisée pour l'iPhone 5 ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 novembre 2012 à 16h47 | Web 1,2,3

Le mobile : disruption en vue pour les médias

A peine commencent-ils à maîtriser le web, à y concevoir un ou plusieurs business modèles, à perfectionner leurs sites et à débrider leur imagination que les médias traditionnels voient arriver un nouveau défi : l’approche, menaçante, de l’ère du tout mobile. …

19 novembre 2012 à 16h16 | Web 1,2,3
web

The Guardian Moves to Responsive Design – Mobile Marketing Magazine

The 2012 Guardian Mobile Business Summit has just kicked off in London. And as...

The 2012 Guardian Mobile Business Summit has just kicked off in London. And as you might expect, the first talk came from our host, as Guardian Core group product manager Anthony Sullivan took to the stage to talk about how the newspaper is adopting responsive design.

The Guardian is rebuilding all of its web services over the next 18 months, with mobile as its design starting point. The site is currently in beta, but will apparently go live next week.
Sullivan also spoke about why it's time to move over to responsive design. Mobile traffic overall is growing – no surprise there – but the number of different devices has also exploded, with 1,857 different handset models being used to access the Guardian site last week.
Mobile neared 30 per cent of the total traffic during Q3, 2012, with an extra 10 per cent coming from tablets, and the two together already outnumber desktop visits at certain times of the day – notably 5-7am on weekdays, and around 3pm on Saturda...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 novembre 2012 à 13h40 | Web 1,2,3

La fin du Web (épisode 4)

Le Web était un rhizome, fait de liens s’interconnectant, le Digital-Me est un océan, avec à sa surface des plis et des replis, des vagues pour continuer de filer la métaphore maritime. Pour que tout tienne en place, cette nouvelle …

19 novembre 2012 à 12h08 | Web 1,2,3
el

Free créerait des emplois mais en dehors du secteur des télécoms

L'étude tombe à point nommé. Selon deux économistes qui ont travaillé sur le...

L'étude tombe à point nommé. Selon deux économistes qui ont travaillé sur le sujet à la demande de l'opérateur, l'arrivée de Free Mobile a créé entre 16 000 et 30 000 emplois, en grande majorité en dehors du secteur des télécoms. L'étude montre que la concurrence accrue impliquée par les offres à bas coût de Free Mobile a permis de libérer une partie du pouvoir d'achat de ses abonnés. De l'argent qui est alors investi dans l'économie par le biais de la consommation ordinaire des ménages. L'effet serait aussi notable chez abonnés des offres concurrentes de Free Mobile lancée par Orange, SFR ou Bouygues. Free avait été l'objet d'un rapport parlementaire très critique de la part de la Corinne Erhel qui désigne l'opérateur comme le facteur de destabilisation de ce secteur. Ce qui n'est pas incompatible avec celui des deux économistes dépêchés par Free, lui-même. Free avait aussi indiqué avoir créé des emplois en interne avec cette nouvelle activité.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 novembre 2012 à 12h04 | Web 1,2,3