urgent

CJUE : le vendeur et l’acquéreur d’un appareil de streaming illégal violent le droit d’auteur

La CJUE vient de donner raison à ceux qui, comme l'artiste Wally Badarou, répètent...

La CJUE vient de donner raison à ceux qui, comme l'artiste Wally Badarou, répètent depuis des années que le streaming entraine forcément un acte de reproduction des oeuvres. Donnant une réponse au juge néerlandais sur la commercialisation d'un lecteur multimédia donnant accès à des oeuvres protégées par le droit d'auteur disponibles illégalement sur internet, la Cour européenne précise, sans surprise, que ces actes de reproduction temporaire doivent respecter le droit d'auteur. Selon la Cour luxembourgeoise, les actes de reproduction temporaire - sur le lecteur multimédia en question - d’œuvres protégées par le droit d’auteur "sont de nature à porter atteinte à l’exploitation normale de telles œuvres et à causer un préjudice injustifié aux intérêts légitimes des titulaires du droit d’auteur, dès lors qu’il en résulte normalement une diminution des transactions légales relatives à ces œuvres protégées". Elle en déduit que ces actes de reproduction ne sont pas exemptés du droit de reproduction de la directive 2001/29 et que la commercialisation, et l'utilisation, du lecteur multimédia en question est donc de nature à violer le droit d'auteur : "c’est de manière délibérée et en connaissance de cause que l’acquéreur d’un tel lecteur accède à une offre gratuite et non autorisée d’œuvres protégées", estime la Cour.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 avril 2017 à 10h19 | So_cult’
25 avril 2017
web

Vivendi serait parvenu à stopper l’hémorragie des abonnés de Canal+ France – Les Echos

Lors de l'AG du groupe, Vincent Bolloré a assuré que les départs et...

Lors de l'AG du groupe, Vincent Bolloré a assuré que les départs et les conquêtes d'abonnés payants de la chaîne cryptée se sont équilibrés en France lors du mois de mars. Une première depuis des années...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 avril 2017 à 19h06 | Old fashion media
el

UMG reçoit une offre de plus de 13 milliards d’euros

Combien vaut UMG ? Selon une valorisation effectuée par les analystes, une entrée...

Combien vaut UMG ? Selon une valorisation effectuée par les analystes, une entrée en bourse du numéro 1 mondial de la musique se situerait à 20 milliards d'euros. Lors de l'assemblée générale du groupe Vivendi, il a d'ailleurs été précisé qu'une "marque d'intérêt" avait été transmise à la holding en 2015 de l'ordre de 13,5 milliards d'euros. UMG est bien placé sur le marché du streaming avec un catalogue sans équivalent et des stars internationales dans l'urbain, comme l'a expliqué devant les actionnaires, Olivier Nusse, le patron en France de la major (retrouvez le dans notre entretien).

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 avril 2017 à 18h30 | So_cult’
web

‘TV viewing more popular on non-TV devices’ – TBIvision

More people now prefer to watch TV shows on internet connected devices than...

More people now prefer to watch TV shows on internet connected devices than on traditional TV sets, according to new research by Accenture. The company’s Digital Consumer Survey found that the percentage of consumers who said they prefer watching TV shows on television sets plummeted by 55% over the past…
The post ‘TV viewing more popular on non-TV devices’ appeared first on TBI Vision...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 avril 2017 à 18h08 | Web 1,2,3
urgent

Frédéric Schlesinger tout proche d’Europe 1

Le Parisien se mouille. Le quotidien annonce le transfert de l'actuel numéro 2...

Le Parisien se mouille. Le quotidien annonce le transfert de l'actuel numéro 2 de Radio France chez Europe 1. Nous avions révélé l'affaire le 19 avril dernier, veille de la publication des audiences de la radio en France, synonyme de chute historique pour la station de la rue François 1er. Depuis, les rumeurs avaient été nombreuses. Le Point avait annoncé que Arnaud Lagardère avait choisi Axel Duroux, qui a démenti dans la foulée. Frédéric Schlesinger et Emmanuel Perreau étaient dans la "short list" depuis le départ, comme nous l'avions indiqué. Si l'affaire semble bien engagée, pour l'instant ce n'est pas encore signé, indique une source proche.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 avril 2017 à 18h02 | Old fashion media
urgent

La commission autorise l’acquisition de Vivendi par Bolloré

Sur base du Règlement concentrations, la Commission européenne vient d'approuver sans conditions l'acquisition...

Sur base du Règlement concentrations, la Commission européenne vient d'approuver sans conditions l'acquisition de Vivendi par le groupe Bolloré. La Commission a estimé que "l'opération envisagée ne soulèverait pas de problème de concurrence, compte tenu des faibles parts de marché des entreprises et de la présence de concurrents importants sur les marchés concernés."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 avril 2017 à 15h10 | Le_Flouze
el

Un pas de plus vers l’adoption du règlement géoblocking

La commission Marché Intérieur du parlement européen a adopté aujourd'hui le texte du...

La commission Marché Intérieur du parlement européen a adopté aujourd'hui le texte du règlement contre le geo-blocking dans l'UE. Ce texte sera voté en assemblée plénière dans les prochaines semaines, et vise à prévenir la discrimination à l'encontre des consommateurs et des entreprises en ce qui concerne l'accès aux prix, aux ventes ou aux conditions de paiement dans un autre pays de l'UE. Plusieurs formations politiques - dont les Verts et le Parti Pirate représenté par Julie Reda - ont déploré que la commission marché intérieur n'ait pas souhaité intégrer les contenus audiovisuels au texte. La proposition de la Commission européenne - et le texte accepté par le Conseil Européen en novembre 2016 - prévoient en effet la possibilité de maintenir le blocage géographique dans certains secteurs où c'était considéré comme nécessaire, comme celui de l'audiovisuel, mais aussi ceux des services bancaires et de santé.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 avril 2017 à 15h03 | Politique

Philippe Masseron, CFC : « les articles de presse sont des œuvres protégées » Verouillé

Le Centre Français d’Exploitation du Droit de Copie (CFC), dirigé par Philippe Masseron, gère les droits d’auteur de plus de 3500 éditeurs de presse. Après avoir réussi – au cours des 15 dernières années – à faire signer des contrats …

25 avril 2017 à 12h04 | So_cult’
el

Facebook Instant Articles et Apple News : le Guardian arrête les frais

Le Guardian ne publiera plus d'article via Instant Articles de Facebook et Apple...

Le Guardian ne publiera plus d'article via Instant Articles de Facebook et Apple News. C'était pourtant l'un des tout premiers éditeurs de presse à utiliser l'outil proposé par le réseau social de Mark Zuckerberg à la presse, et chaque article du Guardian y était diffusé depuis le printemps 2015. A noter, les articles du Guardian sont entièrement gratuits depuis 2012 malgré des pertes récurrentes, et le Guardian a signé des partenariats avec les réseaux sociaux depuis leurs débuts, croyant pouvoir monétiser cette audience. Cela n'est pas arrivé, ce qui a causé pas mal d'atermoiements. Au sujet de la décision d'arrêter Instant Articles et Apple News, un porte-parole du journal a déclaré : "nous avons effectué de nombreux essais pour évaluer s'ils s'articulent avec nos objectifs éditoriaux et commerciaux. Après examen de ces essais, nous avons décidé de cesser toute publication sur ces formats sur les deux plateformes. Notre objectif premier est d'amener les lecteurs à l'intérieur de l'écosystème du Guardian." Un retour aux sources qui sera lui aussi difficile, au vu de la baisse de revenus publicitaires numériques de la presse, baisse qui bénéfice entièrement... à Google et Facebook.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 avril 2017 à 11h31 | Old fashion media
urgent

Loop, le projet vidéo qui réunit Arnaud Maillard, Giuseppe de Martino et Johan Hufnagel

D’après nos informations, Arnaud Maillard, ancien Directeur Numérique de Discovery & Eurosport et...

D’après nos informations, Arnaud Maillard, ancien Directeur Numérique de Discovery & Eurosport et Giuseppe de Martino qui quitte dans les prochaines semaines la Direction Générale de Dailymotion, lanceront d’ici l’été Loop un média haut de gamme d’actualité vidéo pour les millenials. Pour entourer l’équipe, figureraient notamment parmi les actionnaires Johan Hufnagel, Directeur des rédactions de Libération et Alexandre Brachet le fondateur de la web agency Upian.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 avril 2017 à 11h03 | Web 1,2,3
24 avril 2017
el

Spotify prêt à se lancer dans le hard

Une annonce déposée par le numéro mondial de la musique par abonnement intrigue......

Une annonce déposée par le numéro mondial de la musique par abonnement intrigue... Spotify est à la recherche d'une personne capable de concevoir un appareil qui bouleverserait la donne en matière de musique. Spotify ajoute que le produit en question serait aussi « significatif que le furent la montre Pebble, Echos d'Amazon et les lunettes Spectacles de Snap »... Remarquez l'absence de référence à Apple. L'arrivée d'un appareil siglé Spotify pourrait en effet être un chemin vers l'indépendance vis à vis de Cupertino. Rappelons que Spotify est surtout utilisé sur les appareils iOS, où la start-up fait face à son plus sur adversaire, Apple Music.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 avril 2017 à 19h10 | So_amazing
el

Netflix lève 1 milliard supplémentaire

Netflix vient d'annoncer le lancement d'une procédure pour lever 1,1 milliards de dollars....

Netflix vient d'annoncer le lancement d'une procédure pour lever 1,1 milliards de dollars. La procédure se fera au profit notamment, a expliqué le service de Svod, d'investissement dans de nouveaux programmes. L'offre sera réservé à des investisseurs institutionnels en dehors des Etats-Unis. Netflix avait déjà procédé de même en octobre dernier pour une levée d'un milliard de dollars réservé cette fois aux Etats-Unis. Netflix veut en effet relancer la machine à abonnement après le dernier trimestre qui a montré un certain essoufflement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 avril 2017 à 18h27 | Le_Flouze

Et le prochain ministre de la Culture et de la Communication est… Verouillé

La rue de Valois attend son prochain ministre. ElectronLibre révèle les noms des probables futurs locataires si Emmanuel Macron est élu. Ce n’est pas insulter l’avenir. Emmanuel Macron a toutes les chances d’être élu début mai, dans une quinzaine de …

24 avril 2017 à 17h59 | Politique
urgent

Vote demain sur la directive SMA

Les députés de la commission de la culture et de l’éducation du Parlement...

Les députés de la commission de la culture et de l’éducation du Parlement Européen voteront demain une mise à jour de la directive sur les services de médias audiovisuels (SMA). Ce vote est important car il préfigure le texte qui sera voté en séance plénière. Le texte vise notamment à résoudre des questions relatives aux nouveaux modes de diffusion via les plateformes de vidéo à la demande et de partage de vidéos. La proposition de la Commission sur laquelle se prononcera la commission culture du Parlement européen demain  avait été particulièrement remarquée parce qu'elle introduit un quota de diffusion minimal de 20% d'oeuvres européennes par les plateformes de vidéo à la demande, telles que Netflix. Le principe du quota est accepté par tous au Parlement européen, mais Petra Kammerevert, en charge du rapport à la commission culture, avait déclaré lors d'une visite à paris que "Sabine (Sabine Verheyen, co-rapportice du projet de directive SMA, NDLR) et moi considérons que 20% n'est pas suffisant, car la plupart des services de SVOD diffusent déjà environ 20% d'oeuvres européennes". L'on s'attend à ce que la commission culture propose en conséquence un quota de 30%, même si des acteurs de la culture - dont la Scam et la Sacd - avaient réclamé 40%.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 avril 2017 à 16h52 | So_cult’
el

Free confirme, l’opérateur refuse de payer pour TF1

Bouygues Télécom n'en pense certainement pas moins, mais la filiale du groupe Bouygues...

Bouygues Télécom n'en pense certainement pas moins, mais la filiale du groupe Bouygues n'a pas la même liberté d'action... Free rejoint donc le concert des opérateurs qui refusent les conditions proposées par TF1 pour assurer la diffusion de la chaine. L'opérateur revient sur les conditions qui ont été faites à la chaine pour exploiter la fréquence TNT, soit la gratuité à condition que la chaine reste gratuite. Free, comme Orange quelques jours auparavant, ne se laisse pas impressionner par les menaces de TF1. En effet, les deux opérateurs prendraient le pari que TF1 bluffe en menaçant de retirer la licence de diffusion si l'offre est refusée. Une éventualité qui n'est pas prise au sérieux par les opérateurs, car la TNT n'est plus le mode de diffusion majoritaire pour les foyers français.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 avril 2017 à 16h40 | Web 1,2,3
el

Mouvements à France Télévisions

Selon la lettre spécialisée Satellifax, France Télévisions s'apprête à changer de nom. Le...

Selon la lettre spécialisée Satellifax, France Télévisions s'apprête à changer de nom. Le groupe sera renommé France.tv. Le service public a fait confiance à l'agence JoosNabhan et Movement avait révélé Le Canard Enchainé. Les noms des chaines devraient également être décliné avec le même suffixe France.2, etc. De même, Laetitia Recayte va quitter le groupe. Elle avait été nommée en 2015, directrice du développement commercial du groupe.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 avril 2017 à 16h30 | Old fashion media
web

Sky, HBO in $250m high-end drama deal – TBIvision

Leading pay TV players Sky and HBO are joining forces to create a...

Leading pay TV players Sky and HBO are joining forces to create a development slate of high-end dramas that will be worth around US$250 million. The pair will aim to develop and co-commission “high-end productions that feature engaging stories with international points of view and casting”. A panel of execs…

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 avril 2017 à 16h18 | So_cult’
21 avril 2017
el

Samsung choisit Google Music

Après quelques expériences malheureuses pour imposer sa propre solution Samsung a fini par...

Après quelques expériences malheureuses pour imposer sa propre solution Samsung a fini par rendre les armes sur le marché de la musique en ligne. Désormais, le fabricant coréen se limite à des partenariats pour accompagner ses produits avec des services en ligne de musique. Pour le lancement du Galaxy S8, Samsung a annoncé que Google Play Music serait le service par défaut proposé sur ces appareils. Le marché de la musique en ligne est dominé par Spotify pour les services de streaming. Ce partenariat va certainement représenter un vrai coup d'accélérateur pour Google Play Music.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 avril 2017 à 18h57 | So_amazing
el

Endemol revoit son organigramme

Le groupe Endemol Shine vient d'annoncer une nouvelle structure de son organigramme côté...

Le groupe Endemol Shine vient d'annoncer une nouvelle structure de son organigramme côté programmes. Sous la houlette de Vincent Panozzo, directeur des programmes et de la création développement d’Endemol France et de Shine France, trois pôles ont été créés "Programmes, Création Développement, et Acquisitions Internationales". A cette occasion, trois nominations ont été actées Caroline Gavignet sera en charge du pôle Entertainment, Angélique Sansonnetti sera en charge du pôle Factuals et Julien Aubour sera en charge du pôle Reality.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 avril 2017 à 18h31 | Old fashion media

Le préoccupant projet de virtualisation de la Live Box d’Orange Verouillé

A cause d’Orange, le marché français serait encore plus distancé dans la course à l’OTT. Stéphane Richard a révélé en milieu de semaine le projet de l’opérateur de proposer une virtualisation de la Live Box Orange. Autrement dit, les calculs permettant …

21 avril 2017 à 18h25 | Web 1,2,3
el

L’OTT va dominer dans les 5 ans

Alors que Canal Plus signe avec la jeune pousse Streamroot pour accompagner le...

Alors que Canal Plus signe avec la jeune pousse Streamroot pour accompagner le déploiement de ses offres en OTT, Level 3 Communications annonce que dans 5 ans ce mode de diffusion aura supplanté la télévision classique. Dans son étude 2017 OTT Video, Level 3 a interrogé les professionnels du secteur pour comprendre les tendances de l'OTT. Et les résultats sont édifiants : "la distribution des services OTT va changer l'industrie", prévient Level 3, ajoutant que "l'étude montre combien les consommateurs veulent de la flexibilité pour consommer sur différents supports". Level 3 indique d'ailleurs que les besoins dépasseront rapidement ce que les CDN traditionnels peuvent absorber : la solution tient dans les réseaux à très haut débit spécifique pour cet usage. Avec en point de mire, 2020, qui verra alors le nombre de téléspectateurs en OTT dépasser celui des chaines traditionnelles. Une prévision qui enterre aussi, pour l'instant, la croissance du modèle publicitaire des chaines gratuites. Un glissement que TF1 et M6 veulent anticiper en exigeant d'être payés par les opérateurs de télécom, donc in fine par leurs clients.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 avril 2017 à 17h48 | Web 1,2,3
web

Orange compte virtualiser sa Livebox, quelles conséquences pour les clients ? – Frandroid

Bouygues Telecom n’est pas le seul à réfléchir à une virtualisation de sa...

Bouygues Telecom n’est pas le seul à réfléchir à une virtualisation de sa box. Stéphane Richard, PDG d’Orange, a annoncé lors du Show Hello 2017 son intention de mener des expérimentations pour déplacer la capacité de calcul de la box sur des serveurs distants. Orange CLoud Développer et concevoir une box, faire sa maintenance...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 avril 2017 à 16h22 | Web 1,2,3

Europe 1 : une descente aux enfers prévisible Verouillé

Retour sur 20 ans qui expliquent la chute d’Europe 1.  Arnaud Lagardère a annoncé qu’il prenait la présidence de la radio pour se charger de son redressement. Certainement la bonne décision pour le mandataire du groupe Lagardère, mais que n’arrive …

21 avril 2017 à 15h41 | Old fashion media
20 avril 2017
urgent

Spotify signe avec Merlin

Merlin et Spotify viennent de renouer leur accord. La plateforme avait récemment signé...

Merlin et Spotify viennent de renouer leur accord. La plateforme avait récemment signé avec Universal Music. Ce nouvel accord avec le numéro Un mondial avait introduit une nouveauté : UMG peut contraindre son partenaire à ne pas diffuser certains titres sur la partie gratuite du service, réservant la diffusion aux abonnés qui payent - ils sont 50 millions selon Spotify. Merlin aurait obtenu des conditions similaires. Rappelons que Merlin regroupe la plupart des labels indépendants et compte pour à peu près 12% du marché de la musique enregistrée. Rappelons que dernièrement, Spotify a lancé une offre destinée aux étudiants avec un rabais de 50%.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 avril 2017 à 18h33 | Web 1,2,3
web

[EMPLOI] Qobuz, MAIF, Clémentine… Les offres d’emploi #Sales de la semaine – FrenchWeb

Découvrez les entreprises qui recrutent des profils #Sales cette semaine !     Pour publier...

Découvrez les entreprises qui recrutent des profils #Sales cette semaine !     Pour publier une offre d'emploi, rendez-vous...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 avril 2017 à 18h18 | Le_Flouze

TF1 : les difficultés de feu un faiseur de rois Verouillé

Le torchon brule entre TF1 et Orange. Le modèle de TF1 est mis en péril. Il n’est pas si éloigné le temps où TF1 faisait et défaisait les carrières politiques… 2002, la chaine couvrait avec tout son savoir faire les …

20 avril 2017 à 17h20 | Old fashion media
el

Orange : surtout garder le contact avec le client

Lors du lancement de l'iPhone, les analystes avaient sonné l'alerte. Les opérateurs de...

Lors du lancement de l'iPhone, les analystes avaient sonné l'alerte. Les opérateurs de télécommunication allaient être "uberisés", pour faire simple, bien que le terme n'existait pas encore. Les smartphones étaient pressentis par ces analystes pour devenir les futures plateformes de la télécommunication. Pour parachever l'intégration, Apple était soupçonné de vouloir lancer son propre FAI mobile. Cela ne s'est pas réalisé. Orange n'a pas perdu le fil avec le consommateur non plus, mais cela ne tient qu'à un biais du marché imposé par les opérateurs : la carte Sim. Le jour où cet artifice technique disparaitra, le smartphone sera en effet une plateforme d'uberisation des opérateurs de télécommunication. Ce jour n'est plus si éloigné, d'ailleurs. Orange doit donc trouver le moyen de garder le contact avec le client pour conserver une valeur forte sur le marché et éviter la scission opérationnelle : offres grand public vs opération réseau. Le lancement annoncé de Orange Bank, une offre bien ficelée qui empreinte à quelques jeunes pousses de la fintech comme N26, est un signe que l'opérateur est toujours sur la voie du rapprochement avec sa clientèle; idem, pour l'enceinte connectée couplée à un assistant vocal développé en collaboration Deutsche Telekom, utilisant les couches logicielles d'IBM (Watson).

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 avril 2017 à 15h57 | Web 1,2,3
el

La Scam aux candidats à la présidentielle : « le droit d’auteur est le droit du travail de l’auteur »

A trois jours du scrutin, la Scam lance un dernier message aux candidats...

A trois jours du scrutin, la Scam lance un dernier message aux candidats à la présidentielle, et plus particulièrement à Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen : "la Scam s’inquiète des propositions qui menacent le droit d’auteur. Particulièrement, celles qui visent à instaurer un système de licence globale, ou à supprimer l’Hadopi et sa mission de lutte contre le piratage, comme le proposent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen." La Scam, qui représente les auteurs multi-média et parmi eux de nombreux réalisateurs de documentaires, rappelle aux candidats que le droit d'auteur est "un droit hérité de la Révolution française dont le principe est reconnu par les traités internationaux" et qu'il est "le droit du travail de l’auteur, un droit à protection et un droit à juste rémunération sur les fruits de son travail." D'une manière plus générale, la Scam déplore le peu de place donné à la culture dans la campagne, tout en saluant le fait que "plusieurs candidats se sont exprimés publiquement sur son importance" et que "la plupart d’entre eux soutiennent l’exception culturelle et s’engagent à la défendre." A ce sujet, voir nos interviews des candidats François Fillon, Benoît Hamon et Emmanuel Macron sur la culture et le numérique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 avril 2017 à 11h13 | So_cult’
urgent

Arnaud Lagardère prend la présidence d’Europe 1

Arnaud Lagardère prendra la présidence d'Europe 1 sur fond de résultats décevants. "Je prends...

Arnaud Lagardère prendra la présidence d'Europe 1 sur fond de résultats décevants. "Je prends la présidence jusqu’au moment où elle sera redressée dans son audience et ses comptes", a t-il déclaré ce matin dans une interview au Monde. Europe 1 est en effet devancée par RMC, et est également à la recherche d'un directeur, comme nous l'avions annoncé hier.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 avril 2017 à 9h49 | So_cult’
19 avril 2017
el

La FTC se met au diapason de Donald Trump

La Federal Trade Commission - en charge de la régulation du commerce et...

La Federal Trade Commission - en charge de la régulation du commerce et de la concurrence aux Etats-Unis - a annoncé une vaste opération de simplification de ses règles internes, mais aussi des règles applicables au commerce. Maureen K. Ohlhausen, nouvelle présidente de la FTC par intérim désignée par Donald Trump en janvier, estime que "la régulation excessive et la bureaucratie peuvent créer des lourdeurs administratives, et mobiliser des ressources pourtant peu abondantes en les détournant des missions principales de l'agence qui sont la protection des consommateurs et la promotion de la concurrence." Outre la simplification des procédures de la FTC, Maureen K. Ohlhausen a annoncé que l'opération en cours permettrait à la FTC "d'identifier des régulations superflues qui ne correspondent plus à l'intérêt général." Au cours des années précédentes, la FTC avait été critiquée pour son manque d'indépendance face à la Maison Blanche, notamment dans l'affaire des abus de position dominante de Google ; Madame Ohlhausen n'a fait aucune déclaration sur ce thème pourtant très attendu.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 avril 2017 à 18h37 | Politique