el

Meludia, l’application d’apprentissage musicale, séduit les investisseurs

Lancée comme un jeu sur Internet, Meludia se veut une application d'apprentissage musicale...

Lancée comme un jeu sur Internet, Meludia se veut une application d'apprentissage musicale complète. Et compte passer à un stade supérieur de son développement en levant pour 500 000 € de fonds auprès d'investisseurs américains, anglais et français. Ce site Web propose en effet de développer son "cerveau musical" à travers 800 jeux de plus en plus complexes pour apprendre à écouter la musique et à la comprendre. Bastien Sannac, président de Meludia, mise sur deux vecteurs de développements : "les non-musiciens qui se sentent frustrés d'avoir abandonnés leurs instruments et veulent reprendre rapidement, et les conservatoires, chorales et écoles dédiées à la musique." Pour les premiers, l'offre de Meludia est sur le modèle freemium avec les premières sessions gratuites et les autres sur abonnement à 99 € par an. 20 % des abonnés sont d'ailleurs passés à la caisse, ce qui correspond plus ou moins à la rentabilité des jeux gratuits les plus profitables sur le Web ou sur mobile. Pour les deuxièmes, la société va passer des contrats de licence avec les écoles de musique, et devrait bientôt annoncer quelques belles signature à New York et à Londres. Elle approche aussi les cursus plus généralistes et discute notamment avec la mairie de Paris, où il y a des cours de musique dédiés dès l'école élémentaire.  Ces fonds levés permettront donc de développer les efforts commercials, et également de proposer une véritable applications sur iOS, ainsi que des jeux dérivés dès la rentrée prochaine.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 juin 2014 à 17h48 | Gaming
3 juin 2014
el

Nintendo annonce 1 million pour Mario Kart

Les bonnes nouvelles sont rares pour Nintendo, ces derniers temps. La société japonaise...

Les bonnes nouvelles sont rares pour Nintendo, ces derniers temps. La société japonaise qui a connu des hauts, des bas, surtout des bas depuis le lancement de la Wii U. Les chiffres de ventes de la console sont au plus bas, et la santé financière de Nintendo est engagée. Alors quand le pionnier du jeu video annonce de bons chiffres de ventes, il ne faut pas bouder notre plaisir de voir Nintendo retrouver le chemin du succès. Le démarrage de Mario Kart 8, version développée pour la Wii U, a atteint 1 million d'exemplaires écoulés en un week-end, selon Nintendo. Difficile de savoir s'il s'agit d'un chiffre sur les livraisons en magasin ou bien de ventes réelles, mais quoi qu'il en soit il s'agit d'un indice favorable à la Wii U. Mario Kart 8 est sorti jeudi 29 mai au Japon et le vendredi 30 mai en Europe. Cela devrait profiter aussi la Wii U.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 juin 2014 à 17h01 | Gaming
22 mai 2014
el

Vivendi écoule ses actions Blizzard

"Vivendi a vendu 41,5 millions d’actions Activision Blizzard. La transaction s’élève à un...

"Vivendi a vendu 41,5 millions d’actions Activision Blizzard. La transaction s’élève à un montant d’environ 850 millions de dollars US (622 millions d’euros)", indique la groupe français ce matin. Vivendi ajoute que cette transaction "a été réalisée sur la base des plus hauts historiques du cours de l’action Activision Blizzard". L'opération porte sur 5,8% du capital du studio de jeu video, correspondant à une somme de 622 millions d'euros. Vivendi conserve encore 41,5 millions d'actions de Blizzard, et prend l'engagement de s'en débarrasser au mieux des opportunités de marché.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 mai 2014 à 17h36 | Gaming
20 mars 2014
el

Sony préparerait une série originale pour sa Playstation

La Playstation 4 se vend bien - plus de 6 millions d'exemplaires dans...

La Playstation 4 se vend bien - plus de 6 millions d'exemplaires dans le monde. Sony travaillerait actuellement sur un projet de chaîne de télévision diffusée par le biais de sa console de salon vedette. Le groupe japonais mettrait ainsi à contribution son studio de production, Sony Pictures Television, pour créer une nouvelle série - en s'inspirant du House of Cards de Netflix - baptisé Powers. La série ne serait accessible dans un premier temps qu'aux Etats-Unis, mais des contacts auraient déjà été pris avec les networks pour une distribution plus classique. Si Sony le fait, Microsoft travaille aussi dans cette direction.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 mars 2014 à 18h56 | Gaming
10 février 2014
el

Flappy Bird: génie marketing ou plagiaire extraordinaire

Téléchargé plus de 50 millions de fois sur Google Play et probablement autant dans sa...

Téléchargé plus de 50 millions de fois sur Google Play et probablement autant dans sa version iOS, le jeu "Flappy Bird" a été retiré dimanche à minuit des deux boutiques d'applications comme l'avait annoncé dans un tweet son concepteur Dong Nguyen quelques heures auparavant. Pour expliquer ce retrait du jeu, ce développeur basé au Vietnam s'est contenté d'un "I cannot take this anymore" ("Je n'en peux plus") pour le moins énigmatique alors que la rumeur voulait que ce soit Nintendo qui ait fait pression sur lui, constatant des similitudes troublantes entre son "Mario" et ledit "Flappy Bird". Par ailleurs, un français avait lui aussi noté des ressemblances entre son jeu "Piou Piou" et le "Flappy Bird" de Dong Nguyen...

 

Coup de pression ou coup de génie marketing, le tollé n'a pas tardé, tout comme les opportunités, puisque des téléphones avec le jeu ont commencé à être mis en vente sur eBay pour des sommes entre 300 et 5000 dollars, tout de même. Mais rien ne dit que l'astucieux développeur n'applique pas une simple stratégie de la frustration, afin de recruter de nombreux nouveaux joueurs si "Flappy Bird" venait à réapparaître sur App Store et Google Play.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 février 2014 à 16h24 | Gaming
31 janvier 2014
el

Natural Motion avalé par Zynga

Zynga vient de racheter Natural Motion, un studio qui a lancé dernièrement le très...

Zynga vient de racheter Natural Motion, un studio qui a lancé dernièrement le très remarqué Clumsy Ninja, un jeu sur iOS. Zynga qui vient de procéder à des coupes dans ses effectifs (315 postes supprimés pour faire face à la compression de son activité) édite de son côté des jeux qui ont connu leur heure de célébrité sur Facebook, comme FarmVille ou encore CityVille. Selon les dires du créateur de Natural Motion, cette acquisition ne devrait pas peser sur les développements en cours. On peut en douter, car la situation de Zynga n'est pas vraiment rassurante et l'éditeur a la fâcheuse tendance d'étouffer les studios dont il fait l'acquisition.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 janvier 2014 à 12h55 | Gaming
17 janvier 2014
el

Plombé par la Wii U, Nintendo relance sa R&D

Nintendo ne vendra finalement que 2,8 millions de consoles Wii U d'ici mars,...

Nintendo ne vendra finalement que 2,8 millions de consoles Wii U d'ici mars, au lieu des 9 millions initialement prévu. Le résultat est sans appel : au lieu de faire un profit de 100 milliards de yens (soit environ 708 millions d'euros) pour l'année 2013, Nintendo annonce désormais qu'il devrait enregistrer une perte opérationnelle de 35 milliards de yens (soit environ 248 millions d'euros). Le président de Nintendo, Satoru Iwata, a reconnu dans une conférence de presse d'urgence avoir "mal jugé les marchés" européens et américains sur lesquels les objectifs de ventes de la console de salon sont loin d'être atteints. "La façon dont les gens utilisent leurs temps, leurs modes de vie, leur façon d'être a changé. Si nous restons sur nos positions, nous serons dépassés," reconnait-il. Pour contrer ces pertes, il n'envisage pas de partir dans la même direction que ses concurrents Microsoft et Sony avec leurs nouvelles consoles de salon toujours plus belles graphiquement, mais sans grande révolution technologique. A la façon traditionnelle de sa firme, il rêve de refaire un coup à la Wii (première du nom) ou à la Nintendo DS en surprenant les consommateurs. La société a donc annoncé en même temps que des pertes prévues, un investissement de 15 milliards de yens (environ 106 millions d'euros) en R&D pour améliorer sa Wii U, et de 8 milliards de yens (environ 56 millions d'euros) en publicité pour le faire savoir. Reste à voir si le public suivra. La Wii U ne manque pas en effet d'innovation avec le Gamepad qui sert à la fois de manette et de console d'appoint. Nintendo n'a pas trouvé les bons arguments pour les vendre à ses clients.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 janvier 2014 à 19h31 | Gaming
9 janvier 2014
el

Orange n’a jamais abandonné tout espoir dans le jeu en ligne

Qui se souvient de Goa ? A l'époque, les fournisseurs d'accès avaient l'intention...

Qui se souvient de Goa ? A l'époque, les fournisseurs d'accès avaient l'intention de répondre à toutes les demandes de ses clients, en proposant en plus de l'accès au réseau une série de services. Parmi les plus populaires, il y avait à l'époque les jeux vidéo. France Télécom avait ainsi lancé Goa (Game Online Association), une plateforme de jeux en ligne. Elle fut fermée en 2010, en n'ayant jamais vraiment réussi à atteindre ses objectifs. France Télécom n'en démord pas, et avec la même stratégie d'intégration des services, l'opérateur vient de prendre une participation minoritaire dans le capital de la société japonaise G-cluster Global Corporation, un des leader du "cloud gaming". G-cluster et Orange sont déjà partenaires en France depuis 2012. Cette opération intervient à la suite d'une augmentation de capital de la société japonaise.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 janvier 2014 à 17h30 | Gaming
7 janvier 2014
el

Jeu vidéo, l’indignation du jour de la SACD

La rentrée est là, et la SACD se fend déjà d'une communication au...

La rentrée est là, et la SACD se fend déjà d'une communication au vitriol. L'objet du courroux de la plus ancienne des sociétés d'auteur, le jeu vidéo, et plus précisément les éditeurs, qui ont une nouvelle fois mis en échec les négociations sur le droit d'auteur appliqué à cette discipline. La SACD s'indigne ainsi que le rapport confié à Philippe Chantepie sur la question de la mis en place d'« un régime de propriété littéraire et artistique de la création salariée dans le secteur du jeu vidéo » n'est pas abouti. Toujours selon la SCAD "ce nouveau refus de reconnaître la qualité d’auteurs aux créateurs de jeux vidéo vient s’ajouter à une liste déjà trop longue. Depuis 2001, toutes les solutions proposées,  notamment par le CSPLA qui souhaitait la création de la notion d’œuvre multimédia, ou encore par la mission parlementaire confiée à Patrice Martin-Lalande, Député du Loir-et-Cher, se sont vus repoussées par les éditeurs". Le jeu vidéo ne reconnait pas le droit d'auteur des créateurs de jeux vidéo, qui sont de simples employés pour les éditeurs. Aucun droit ne leur ait reversé sur l'exploitation de leurs oeuvres, car à proprement parlé, il ne s'agit donc pas d'oeuvre ouvrant à un droit. La SACD avait évidemment intérêt à ce que ce droit soit reconnu, car il aurait permis l'instauration d'un régime de gestion collective, dont la SACD peut être le mandataire. A noter, comme le souligne la SACD que le jeu vidéo a "obtenu comme étrennes pour Noël des modifications et un élargissement très avantageux du crédit d’impôt qui lui est destiné en tant que bien culturel"... Les avantages sans les inconvénients donc...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 janvier 2014 à 15h48 | Gaming
19 décembre 2013
el

Crédit d’impôt jeux vidéo : satisfecit du secteur

Dans le cadre du projet de loi de finances rectificative ( PLFR) voté...

Dans le cadre du projet de loi de finances rectificative ( PLFR) voté mardi soir à l'Assemblée nationale, un amendement réformant le crédit d'impôts jeux vidéo a été adopté pour le plus grand bonheur des professionnels du secteur. Le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (SELL) et le Syndicat national du jeu vidéo (SNJV) ont en effet exprimé, dans un communiqué commun, leur satisfaction de voir ainsi aboutir le travail accompli ces derniers mois en collaboration avec les ministères de la Culture et de l'Economie numérique ainsi qu'avec le CNC. Pour Nicolas Gaume et David Neichel, présidents respectifs du SNJV et du SELL, "cette réforme est un signe très fort prouvant que la France compte rester un lieu privilégié de l’innovation et de la création en matière de jeu vidéo". Les pontes de l'industrie vidéoludique française rappellent néanmoins que  "l’adoption des mesures fiscales par le Parlement français constitue une première étape de la réforme qui devra être validée dès 2014 par la Commission Européenne. Et pour développer les emplois et la croissance des entreprises du jeu vidéo dans notre pays, la question de l’accès au financement et à l’investissement est centrale et constitue un enjeu de premier plan pour la suite du Groupe de Travail interministériel." Mais, tandis que le budget de la Culture a baissé depuis deux années, les crédits d'impôts et autres mesures fiscales similaires semblent être devenues le nerf de la guerre pour les industries culturelles, et le jeu vidéo parvient visiblement à tirer son épingle du jeu, là où cinéma et musique sont en concurrence pour bénéficier de tels avantages.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 décembre 2013 à 10h35 | Gaming
29 novembre 2013
el

Le SNJV publie un livre blanc contrasté mais veut encore y croire

Après l'infographie de l'AFJV sur le mobile gaming, c'est au tour du SNJV...

Après l'infographie de l'AFJV sur le mobile gaming, c'est au tour du SNJV de publier son livre blanc en pleine période de sortie des consoles next-gen et avant le rush de Noël. Faisant le point sur le marché du jeu vidéo français, ce livre blanc reste optimiste pour ce qu'il définit  comme une "industrie fragile en forte croissance dans un contexte de crise." Pour autant, il pointe du doigt des tendances qui pourraient être mortifères pour le modèle classique : vieillissement de la population des joueurs traditionnels, arrivées de nouveaux joueurs mais sur de nouveaux supports, montée en puissance du "free-to-play" par rapport aux jeux payants. Sans pour autant se remettre en cause. Belle prouesse !

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 novembre 2013 à 10h11 | Gaming
25 novembre 2013
el

Mobile gaming : 12 milliards en 2013

L'Agence Française pour le Jeu Vidéo (AFJV) a publié vendredi dernier une infographie...

L'Agence Française pour le Jeu Vidéo (AFJV) a publié vendredi dernier une infographie compilant les données sur l'industrie vidéoludique de eMarketer, l'INSEE, PricewaterhouseCoopers, Gartner de CNC en partenariat avec l'IDATE ou encore de NEWzoo. Il en ressort que le secteur est toujours en croissance et a largement dépassé d'autres industrieux créatives, puisque son chiffre d'affaires 2013 devrait atteindre 70 milliards de dollars là où la vidéo pourrait récolter 51 milliards et la musique 50 milliards. L'AFJV prévoit même que ces revenus atteignent 86 milliards d'ici 2016. On peut aussi noter que les joueurs mobiles, qui seraient environ 500 millions représentent désormais près de la moitié de l'ensemble des gamers (1,2 milliard de joueurs au total). Rien d'étonnant donc à ce que l'agence prévoie que leur part dans les revenus aille croissant, passant de 17% en 2013 à 28% en 2016 grâce à un doublement, de 12 milliards de dollars à 24 milliards. Au niveau national, le mobile gamin concernerait 16 millions de joueurs et générerait 273 millions d'euros cette année. Concernant les différents modèles de monétisation, il semble bien que le freemium s'impose de plus en plus dans le mobile gamin... Comme sur les consoles, d'ailleurs.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 novembre 2013 à 14h34 | Gaming
el

Quake perd son père

Le monde du jeu vidéo vient de connaitre son séisme de magnitude huit....

Le monde du jeu vidéo vient de connaitre son séisme de magnitude huit. Ce ne sont pas les sorties grand public de la PS4 ou de la Xbox One, mais le départ de John Camarck d'ID Software. L'éditeur de la série Quake, qui a inventé le FPS moderne, voit donc son co-fondateur quitter la navire pour prendre à plein temps sa fonction de chef d'Oculus VR. Cette société développe des produits innovants, notamment des casques de vision virtuelle. Chez ID Software on s'est empressé d'éteindre l'incendie en déclarant que le départ de Carmack ne remettait pas en cause les projets.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 novembre 2013 à 12h23 | Gaming
11 octobre 2013
el

Vivendi : Activision Blizzard cédé le 15 octobre

Dans un communiqué, la société de Jean-René Fourtou a annoncé hier que la...

Dans un communiqué, la société de Jean-René Fourtou a annoncé hier que la cession de la majeure partie de ses actions dans la compagnie Activision Blizzard serait normalement finalisée "aux alentours du 15 octobre". Comme le précise le message, le bouclage de cette opération a été rendu possible par une décision de la Cour Suprême du Delaware, qui a annulé la suspension précédemment prononcée par la "Chancery Court" du même état.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 octobre 2013 à 9h38 | Gaming
4 octobre 2013
el

La PS4 bien partie pour battre la Xbox d’entrée de jeu

Selon les analystes d'IDC, la Playstation 4 de Sony devrait battre sa concurrente,...

Selon les analystes d'IDC, la Playstation 4 de Sony devrait battre sa concurrente, la Xbox One lors de la période des fêtes de Noël. Le cabinet s'appuie essentiellement sur une comparaison des tarifs et des équipements des deux poids lourds du jeu vidéo. Sony n'a pas réitéré l'erreur qui fut la sienne pour la PS3, et cette fois, c'est la console de Microsoft qui est la plus chère, même si elle est proposée avec un appareil Kinect, ce qui lui attribue une forte plus value aux yeux du grand public. Sony ouvre les hostilités fin novembre avec une console vendue pour 399 euros avec une capacité de stockage de 500 go, tandis que la Xbox One sera à 499 euros avec le jeu Fifa 14.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 octobre 2013 à 17h53 | Gaming
30 septembre 2013
el

Emmanuel Martin nommé Délégué Général du S.E.L.L.

Le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (S.E.L.L., une organisation rassemblant de...

Le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (S.E.L.L., une organisation rassemblant de très nombreux acteurs du jeu vidéo en France - et pesant pour 95% du chiffre d'affaire du secteur, à l'instar du SNJV avec lequel une rumeur de fusion a d'ailleurs couru il y a peu, sans se confirmer pour l'heure) a annoncé ce lundi par le biais d'un communiqué la nomination d'Emmanuel Martin au poste de Délégué général du syndicat qu'il occupait déjà depuis septembre 2012 par intérim. Précédemment, ce titulaire d'un master Création et éditions numériques occupait la fonction de responsable éditorial depuis 2008.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 septembre 2013 à 16h04 | Gaming
26 septembre 2013
el

Nintendo sort le chéquier

Nintendo a connu des jours meilleurs, mais des pires aussi. Le géant japonais...

Nintendo a connu des jours meilleurs, mais des pires aussi. Le géant japonais du jeu video est capable de rebondir, comme il l'a déjà prouvé à de nombreuses reprises. Avec l'échec de la Wii U et le demi succès de la 3DS, Nintendo se doit de trouver une parade. La société basée à Kyoto a donc investi dernièrement dans Pux, une start-up détenue par Panasonic à 51%. Nintendo prend 27% du capital. Pux travaille sur le développement d'interfaces nouvelles et de reconnaissance faciale et vocale. Ce qui pourrait servir à des déclinaisons de la Wii U, et lui donner les moyens de concurrencer enfin la Kinect de Microsoft.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 septembre 2013 à 18h02 | Gaming
24 septembre 2013
el

Jeux video : Le Sénat oublie le droit d’auteurs

La SACD est furibarde. Le rapport du Sénat sur l'industrie du jeu video...

La SACD est furibarde. Le rapport du Sénat sur l'industrie du jeu video fait l'impasse sur le droit d'auteur selon la société des auteurs compositeurs dramatiques. Dans ce rapport intitulé « Jeux vidéo : une industrie innovante au service des territoires », les deux sénateurs André Gattolin et Bruno Retailleau saluent l'excellence des studios cocardiers, qui sont donnés pour être les second derrière les américains. Il faut le dire vite cependant, puisque Activision-Blizzard reprend son indépendance vis à vis de Vivendi... Les deux sénateurs souhaitent aider les petites structures en favorisant l'accès au financement via une taxe de quelques centimes sur les jeux neufs. Autre idée, que l'on qualifiera de cocasse, les deux rapporteurs voudraient aussi que soit créée une plateforme "nationale" de distribution des jeux. La SACD regrette que dans ce concert d'idées lumineuses son audition "ait été annulée", et "que toutes les propositions formulées, notamment par le CSPLA qui souhaitait la création de la notion d’œuvre multimédia, et les missions de médiation engagées ces dernières années aient toutes buté sur l’intransigeance des éditeurs de jeux face au droit d’auteur." Les éditeurs refusent en bloc une gestion collective des droits sur ce secteur comme cela se fait partout ailleurs.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 septembre 2013 à 16h19 | Gaming
19 septembre 2013
el

Sony mise gros sur la PS4

Lors d'une présentation au Tokyo Game Show ce jeudi, le CEO de Sony...

Lors d'une présentation au Tokyo Game Show ce jeudi, le CEO de Sony Computer Entertainment, Andrew House, a affiché un optimisme à toute épreuve quant au lancement prochain de la dernière génération de Playstation. La société vise en effet des ventes initiales supérieures de 40% à celles de la PS3, et ce en dépit de l'arrivée simultanée de la console de salon made Microsoft, la XBox One. En clair, il estime que 5 millions de PS4 devraient s'écouler entre le lancement américain, le 15 novembre, et le 31 mars, ce qui est d'autant plus optimiste qu'elle ne sera disponible au Japon qu'à partir du 22 février. A titre de comparaison, sur une période similaire, la PS3 ne s'était vendue qu'à 3,6 millions d'exemplaires. Mais cette fois-ci, Sony est encore plus sous pression pour faire du résultat avec cette console dont le développement se sera avéré plus long et plus coûteux que celui de sa grande soeur. Mais la compagnie table sur une rentabilité plus rapide (la PS3 avait mis quatre longues années à être amortie et profitable), en dépit d'un prix plus bas (399 dollars contre 599 pour la PS3) et de précommandes aux alentours d'1 million de consoles pour l'heure. Sony a également annoncé autoriser les appareils sous iOS ou Android à servir de contrôleur ou de second écran pour les jeux PS4.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 septembre 2013 à 17h19 | Gaming
el

Vivendi fait une pause dans le processus de vente d’Activision

Vivendi se serait certainement passé de ce contre-temps. La justice de l'Etat du...

Vivendi se serait certainement passé de ce contre-temps. La justice de l'Etat du Delaware vient en effet de bloquer la cession d'Activision. La Delaware Chancery Court a estimé recevable la plainte d'actionnaires minoritaires qui s'opposent à l'opération voulue par les dirigeant du studio et groupe français. Ce dernier compte sur le reversement de 8,14 milliards de dollars dans cette opération. La court américaine demande à ce que Activision procède à un vote des actionnaires avant de valider le deal. D'autres plaintes ont été déposées dans ce dossier, notamment pour conflit d'intérêt. L'affaire devrait être réglée dans les prochaines semaines.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 septembre 2013 à 12h13 | Gaming
28 août 2013
el

Nintendo attaque le marché par le bas

La firme japonaise a surpris tout le monde avec le lancement d'une nouvelle...

La firme japonaise a surpris tout le monde avec le lancement d'une nouvelle console portable, la 2DS. Il s'agit d'une 3DS "low-cost" avec un look bien différent puisqu'elle perd le design "clam" pour adopter une forme "plate". Au passage, la 2DS perd aussi la possibilité de rendre les jeux en 3D... mais cela pour plusieurs dizaines d'euros de moins, ce qui situe cette 2DS (qui fait furieusement penser à une DS rhabillée 6 ans après) à un tarif plutôt bas d'environ 100 euros (129 dollars). La 2DS est annoncée pour le 12 octobre prochain. Elle est compatible avec les jeux 3DS mais aussi pour ceux de la DS d'origine. BigN se concentre donc sur la console portable et semble délaisser la Wii U dont les ventes sont anémiques depuis son lancement. Pour les investisseurs, la 2DS ne devrait pas impacter les marges de la sociétés. Le coût de fabrication de ce produit est largement amorti, s'il reprend en majorité les éléments d'une DS de base. Un risque calculé donc pour la firme japonaise qui ne fait que reculer l'échéance principale : comment sortir du bourbier de la Wii U.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 août 2013 à 20h06 | Gaming
31 juillet 2013
el

La Wii U au point mort

Décidément, ce n'est rien de dire que la Wii U n'a pas convaincu....

Décidément, ce n'est rien de dire que la Wii U n'a pas convaincu. On annonçait déjà des ventes plus que moroses en janvier, et le premier trimestre de l'année fiscale 2013/2014 ne fait guère mieux, puisque seules 160 000 de ces consoles se sont écoulées à travers le monde. Au total, ce sont à peine plus de 3,6 millions de la station de jeu nouvelle génération qui ont donc été vendues depuis son lancement, un résultat plus que décevant. Surtout que la Wii (tout court), elle, a fait mieux que sa cadette, avec 210 000 appareils vendus sur la même période! Pourtant le fabriquant japonais maintient son objectif, qui est d'atteindre les 9 millions de Wii U écoulées d'ici fin 2013. Plutôt improbable au rythme où vont les choses. Nintendo a malgré tout réussi à dégager un menu bénéfice (moins de 64,5 millions d'euros) grâce au taux de change favorable au yen.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 juillet 2013 à 17h06 | Gaming
26 juillet 2013
el

Zynga continue sa descente aux enfers

Peut-on parler d'une bulle du social gaming? C’est bien possible au vu des...

Peut-on parler d'une bulle du social gaming? C’est bien possible au vu des résultats, toujours catastrophiques même s'ils ont dépassé les attentes des analystes, qu'a présenté Zynga jeudi. Le chiffre d'affaire total est en effet de 231 millions de dollars (soit 40% de moins que'à la même période l'an passé) et les utilisateurs actifs par mois ont chuté de 306 millions il y a un an à tout juste 187 millions, tandis que les joueurs quotidiens ne sont plus que 39 millions (contre 72 il y a un an). Malgré cela, Zynga fait moins pire que ce que prévoyaient les analystes, puisqu'ils  prédisaient une perte de 4 cents par actions, or les titres n'ont perdu qu'un cent de leur valeur. Un départ plus que mitigé pour le nouveau CEO, Don Mattrick, arrivé au poste il y a deux semaines, et qui a avoué que la tâche serait probablement longue et rude pour redresser la société. Et pour ce faire, il a été décidé de retourner aux bases de la compagnie, et donc d'abandonner les efforts lancés depuis des mois pour conquérir le marché du pari en ligne, que ce soit aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne. Les jeux de casino proposés aux sujets de sa Majesté devraient toutefois rester en test auprès des utilisateurs.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 juillet 2013 à 11h14 | Gaming
25 juin 2013
el

Jeux video : bientôt le printemps français

Le SELL, syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs, est confiant pour l'année...

Le SELL, syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs, est confiant pour l'année 2013, malgré une baisse de 17% des ventes sur ce début d'année. Interrogé par le Figaro, David Neichel, président du Sell, souligne que «sur l'ensemble de 2013, le marché devrait afficher une croissance de l'ordre de 3 %». Le volume total des ventes devrait atteindre 2,64 milliards d'euros, contre 2,56 milliards l'année précédente.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 juin 2013 à 16h35 | Gaming
20 juin 2013
el

XBox One : Microsoft recule

Incroyable revirement de situation. Microsoft vient d'annoncer sur son site un véritable volte-face...

Incroyable revirement de situation. Microsoft vient d'annoncer sur son site un véritable volte-face dans sa politique sur le futur réseau de la Xbox One - la prochaine console de salon du géant de Redmond. Microsoft avait défrayé la chronique et provoqué l'ire des gamers en annonçant que l'utilisation des jeux de cette console nouvelle génération serait soumise à une flopée d'obligations, entrainant une obligation de la connexion internet pour jouer, ou encore l'impossibilité de prêter un jeu. Sony avait bien senti le coup en axant une partie de la présentation de sa future console sur la liberté permise à l'utilisateur. Microsoft a donc fait sauter le zonage géographique et l'obligation de se connecter chaque jour - en revanche il faut bien une connexion pour activer un jeu. On est en droit de se poser la question : mais à quoi pensent ces gens qui sont payés des fortunes pour développer une nouvelle console qui se vendra à des dizaines de millions d'exemplaires ? Aujourd'hui, on a une réponse, enfin, mais elle est déjà bien tardive et ne pourra effacer les intentions de départs. La Xbox One arrivera en novembre pour 500 dollars, quand la PS4 sera vendue 100 dollars de moins.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 juin 2013 à 10h33 | Gaming
11 juin 2013
el

Playstation 4 vs XBox One, le match des consoles

La XBox One, nouvelle génération de console présentée par Microsoft le 21 mai...

La XBox One, nouvelle génération de console présentée par Microsoft le 21 mai coûtera 499$ a annoncé la compagnie de Redmond à l'Electronic Entertainment Expo, ou E3, lundi soir. Un prix largement supérieur à ceux pratiqués dans le domaine en général et par cette société en particulier, et qui pourrait s'avérer extrêmement préjudiciable, alors que plusieurs rumeurs mettent déjà en doute la popularité comme la puissance de ce nouveau produit de gaming. Pis, ce prix est tombé juste avant que Sony ne présente sa PlayStation 4, qui chiffrera, elle, à 399$. Cent dollars de moins qui pourraient faire toute la différence, d'autant que si Microsoft met en avant la vente par "package" (pas de coût supplémentaire pour les accessoires, comme le boitier Kinect), la nouvelle Playstation aura pour elle l'absence de restriction sur les jeux utilisés, qui pourront notamment être prêtés, échangés ou revendus.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juin 2013 à 9h28 | Gaming
25 avril 2013
el

Xbox, confirmation pour le 21 mai

Microsoft vient d'adresser une invitation à la presse pour un événement le 21...

Microsoft vient d'adresser une invitation à la presse pour un événement le 21 mai prochain. Cela sera l'occasion pour la société basée à Redmond de dévoiler la nouvelle génération de sa console de jeu. Connue sous le nom de code Durango, elle devrait logiquement sortir sous l'appellation Xbox 720. L'invitation de Microsoft ne laisse que peu de place au doute avec comme accroche : "a new generation revealed".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 avril 2013 à 11h08 | Gaming
18 avril 2013
el

La 3DS cartonne aux Etats-Unis

Le patron de Nintendo Amérique, l'inénarrable Reggie Fils Aimé, a déclaré que la...

Le patron de Nintendo Amérique, l'inénarrable Reggie Fils Aimé, a déclaré que la 3DS s'est vendue à 8 millions d'exemplaires aux Etats-Unis. Un très bon chiffre pour cette console qui serait en avance sur la DS, en son temps. La 3DS connait des difficultés dans les autres zones notamment en Europe. Cependant, Nintendo a su consolider la gamme de jeux pour sa console favorite avec dernièrement l'annonce d'un Zelda (tiré de "A link to the past") et un autre de la série des Yoshi's Island. BigN a en revanche bien plus de difficultés à installer sa Wii U sur le marché, alors que les consoles de quatrième génération de Microsoft et Sony sont prêtes à faire leur apparition.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 avril 2013 à 12h57 | Gaming
2 avril 2013
el

EA veut encore croire aux consoles

PC Inpact rapporte les propos de Peter Moore, directeur général d'Electronic Arts, interviewé Bloomberg...

PC Inpact rapporte les propos de Peter Moore, directeur général d'Electronic Arts, interviewé Bloomberg TV et qui applique semble-t-il la méthode Coué en martelant qu'"il est prématuré de parler de déclin du marché des jeux sur consoles". Il s'exprime évidemment en tant que porte parole d'une des plus grosses compagnies de jeux-vidéo (qui ne vend donc pas des consoles mais des 'contenus" vidéoludiques) et précise que "le marché des jeux sur consoles est toujours un élément essentiel de notre activité". Il faut dire que l'entreprise continue de mobiliser l'essentiel de son personnel et de ses ressources dans cette branche, et a donc tout intérêt à ce que cette prophétie se réalise, puisqu'elle a opté pour le modèle free to play pour ses jeux développés pour mobile... Pourtant, Moore admet que les ventes dématérialisées seront plus importantes que les ventes physiques et ce dès 2015 chez EA, or ces ventes sont précisément portées en bonne partie par la demande émanant des utilisateurs de smartphones et tablettes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 avril 2013 à 13h07 | Gaming
19 mars 2013
el

Démission du patron d’Electronic Arts

L'un des poids lourds du secteur vidéo ludique devrait changer de tête le...

L'un des poids lourds du secteur vidéo ludique devrait changer de tête le 30 mars, puisque le PDG d'Electronic Arts, John Riccitiello, a annoncé dans sa lettre de démission qu'il quitterait les fonctions qu'il occupe depuis 2007 à la fin du mois. Il sera, dans un premier temps, remplacé par le précédent PDG, Larry Probst, qui est pour l'instant président exécutif de la société mais c'est ensuite Peter Moore, actuel COO d’EA, qui serait favori pour prendre le relais par la suite. Ce départ n'intervient pas vraiment comme une grande surprise  puisque la compagnie a présenté des résultats décevants pour 2012 et des prévisions guère meilleures pour ce début d'année, autant d'échecs dont Riccitiello a dit assumer la responsabilité. Reste que sa tâche n'a pas été aisée, puisqu'il avait les rênes du géant du gaming pendant la période où les jeux sociaux ou applications gratuites sont venus grignoter, lentement mais sûrement, les parts de marché des acteurs traditionnels du secteur. Si l'on ajoute à cela la dématérialisation progressive qui pousse les joueurs vers un modèle d'accès via plateformes, la baisse des bénéfices était quasiment inéluctable. Mais les spéculations quant à un éventuel licenciement de Riccitiello en raison de la récente débâcle du lancement du dernier volet de Sim City vont bon train. Signe de l'approbation des marchés, le titre a gagné 5,45% en Bourse dans les heures qui ont suivi cette annonce.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 mars 2013 à 9h02 | Gaming