600 licenciements en vue à la Fnac

Selon les informations du Parisien, la Fnac s'apprêterait à supprimer 600 emplois, ce qui constituerait son troisième plan social en trois ans. Il faut dire que l'entreprise se prépare à entrer en Bourse et cherche quelque 80 millions d'euros à économiser pour que son titre, une fois lancé, n'évite de plonger illico, d'autant que le climat pour les distributeurs de biens culturels n’est pas franchement rose, avec la récente fermeture des magasins Virgin. L'assemblée générale doit avoir lieu demain et pourrait confirmer ces suppressions de postes. Selon une source interne anonyme, elles seraient divisées en deux plans d'économie aux noms de code évocateurs "Mars" (dieu de la guerre) et "Phoenix" (oiseau mythique, qui renaît de ses cendres...). Le premier se concentrerait sur les licenciements de 298 disquaires, le second prévoyant des coupes dans les autres métiers de l'enseigne, mais uniquement dans Paris et tout particulièrement dans les magasins du Forum des Halles et de Saint-Lazare. Du côté de la direction de la Fnac, on reconnait à demi mots que "des discussions ont été ouvertes il y a plusieurs mois avec les partenaires sociaux pour voir comment nous pouvions accompagner la réduction du nombre de disquaires" tout en démentant "catégoriquement" que le plan Phoenix existe "il n'y a, à l'heure actuelle, absolument aucun plan social de prévu à la Fnac" a ainsi déclaré un porte-parole.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Un commentaire sur cet article

  1. Ping : 180 disquaires en moins à la Fnac | ElectronLibre