Numérique : l’OCDE ne soutient toujours pas les mesures fiscales temporaires Verouillé

A l'heure où la France essaie de convaincre les autres Etats membres de l'UE d'adopter, avant la fin de l'année 2018, une taxe temporaire sur le numérique, l'OCDE réitère dans une "policy note", et avec moult précautions oratoires, les doutes sur la pertinence de ce genre de mesures. Dès son arrivée à l'Elysée, Emmanuel Macron a exprimé sa volonté d'introduire une taxe sur le numérique. Mais il ne pouvait pas le faire seul, en limitant une telle mesure à la France, sans marquer la France à jamais comme une "no-go zone" pour les entreprises du numérique. Pierre Moscovici l'a donc obligé en proposant une taxe au niveau de l'UE. Toutefois, le commissaire européen en charge des questions fiscales, connaissant l'opposition de certains pays européens - et de l'OCDE - à ce ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.