Le cinéma français s’exporte mal sans Besson Verouillé

2018 est une année décevante pour le cinéma français à l’export selon UniFrance Le paradoxe est connu. Les films de Luc Besson, tournés pour la plupart en anglais et sans stars françaises depuis déjà longtemps, font pourtant le bonheur ds chiffres à l’export du cinéma français... Et quand le producteur ne remplit pas son rôle, la comparaison est guère glorieuse pour le septième art à la française. La chiffres dévoilés par UniFrance sont les suivants : « 26 millions d’entrées* (soit 65,7% du total) pour les productions majoritairement françaises (-58,4% par rapport à 2017) 24,6 millions d’entrées* (soit 62,2% du total) pour les films en langue française (-38,2% par rapport à 2017) 665 films français en exploitation* dans les salles étrangèr ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.