Margrethe Vestager se garde bien de faire des promesses Verouillé

L'audition de Margrethe Vestager devant le Parlement s'est passée sans difficultés, mais elle s'est bien gardée de s'engager précisément sur le fond, particulièrement en matière de numérique et de fiscalité. Sur l'application de la directive droit d'auteur, elle se prépare à des difficultés de transposition. L'une de ses seules promesses a été d'assurer que ce dossier ne sera pas rouvert dans le cadre du Digital Services Act. Son audition s'est bien passée : Margrethe Vestager sera bien vice-présidente de la Commission, responsable de la mise en place "d'une Europe digne de l'ère numérique", en charge en outre de la direction générale de la concurrence. Dans sa grande sagesse politique, la Danoise a su montrer qu'elle connait les dossiers, rassurer ses interlocuteu ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.