Réforme de la chronologie des médias, la médiation passe en force Verouillé

La dernière version des propositions de Dominique D’Hinnin et François Huard pour la réforme de la chronologie n’apporte pas grand chose de nouveau et ne répond pas aux dernières demandes du secteur. Canal Plus est certainement le seul satisfait. C’est la soupe à la grimace pour les frondeurs. Les médiateurs viennent d’adresser aux parties concernées leurs propositions de modification de la chronologie des médias, qui doit donc servir de canevas pour une réforme. Il s’agit maintenant du dernier acte de ce long processus, qui suit la publication du fameux « scénario de compromis ». Ce scénario n’avait pas emporté l’adhésion de tous les participants. Il était trop orienté vers une défense des chaines payantes et des exploitants des salles de cinéma, il a ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.