Antitrust : Google se joue de l’Europe

Récemment sorti quasiment indemne de l’enquête de la FCC sur ses pratiques anticoncurrentielles aux Etats-Unis, il semblerait que Google en ait tiré une certaine confiance dans la procédure similaire menée par l'Europe. En effet, selon AllThingsD, le géant de la recherche aurait attendu la toute dernière minute pour remettre à Joaquin Almunia, vice-président de la Commission et commissaire à la Concurrence, des propositions que celui-ci attendait depuis des mois. Accusé, une fois encore, de favoriser ses propres services par différents biais, Google fait donc montre d'une certaine morgue face à des autorités communautaires qui auront du mal à obtenir plus de concessions que leurs homologues d'Outre Atlantique selon les sources citées par AllThingsD. Ni Google ni la Commission européenne n'ont pour l'instant commenté cette information, et il faudra encore attendre pour connaître les propositions remises par Google à l'Europe.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct