Delphine Ernotte ne croit plus à un BBC à la française

La présidente de France Télévisions estime que le train est passé pour réussir à rassembler les deux entreprises du service public. Interrogée devant les parlementaires Delphine Ernotte a souligné les difficultés d'une telle entreprise. Selon elle, les négociations à l'intérieur des entreprises ne permettent pas d'aboutir à un ensemble cohérent regroupant FTV et Radio France : "réunir des entreprises publiques, c'est avant toute chose se mettre d'accord avec l'ensemble des parties prenantes sur un nouvel accord collectif pour harmoniser les statuts du personnel entre les différentes entreprises publiques." Rappelons que les deux groupes ont tout de même réussi à lancer une chaîne d'information commune Franceinfo: qui a apporté une narration nouvelle mais n'attire par les téléspectateurs.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.