La FTC se met au diapason de Donald Trump

La Federal Trade Commission - en charge de la régulation du commerce et de la concurrence aux Etats-Unis - a annoncé une vaste opération de simplification de ses règles internes, mais aussi des règles applicables au commerce. Maureen K. Ohlhausen, nouvelle présidente de la FTC par intérim désignée par Donald Trump en janvier, estime que "la régulation excessive et la bureaucratie peuvent créer des lourdeurs administratives, et mobiliser des ressources pourtant peu abondantes en les détournant des missions principales de l'agence qui sont la protection des consommateurs et la promotion de la concurrence." Outre la simplification des procédures de la FTC, Maureen K. Ohlhausen a annoncé que l'opération en cours permettrait à la FTC "d'identifier des régulations superflues qui ne correspondent plus à l'intérêt général." Au cours des années précédentes, la FTC avait été critiquée pour son manque d'indépendance face à la Maison Blanche, notamment dans l'affaire des abus de position dominante de Google ; Madame Ohlhausen n'a fait aucune déclaration sur ce thème pourtant très attendu.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.