Pflimlin (aussi) veut augmenter la redevance

Dans Le Monde, le président de France Télévisions, Rémy Pflimlin, décrète être en faveur d'une augmentation de la contribution à l'audiovisuel public (ex-redevance). Il rejoint donc sur ce point de nombreux acteurs du monde audiovisuel qui , inquiets des coupes budgétaires touchant leur secteur, cherchent à se prémunir de lourdes pertes financières. Dans le cas de Pflimlin, le couperet, s'il n'est pas encore tombé, va trancher net: France Télévisions devrait perdre 3% de son budget, soit 100 millions de manque à gagner. Si ces chaînes sont les plus durement touchées par la rigueur, c'est aussi qu'elles captent 65% de la redevance. Or, pour Rémy Pflimlin, si l'on veut conserver un financement pérenne chez France Télévisions, il faudra revoir cet impôt à la hausse. Il propose donc, comme le rapporte Le Monde, que "son montant soit fixé sur une base pluriannuelle par une instance indépendante comme le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), et ensuite confirmé par le Parlement." Des modalités qui diffèrent de celles évoquées par Patrick Bloche ou encore par la Scam, pourtant aussi partisans d'une hausse de la redevance.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Un commentaire sur cet article

  1. Ping : Rémy Pflimlin tacle Aurélie Filippetti | ElectronLibre