Projet audiovisuel : L’ARP reste vigilant

L’ARP s’est exprimé sur le texte du projet de loi audiovisuel, dont la version définitive a présenté la semaine dernière au conseil des ministres. L’association des réalisateurs producteurs déclare que « sur plusieurs sujets essentiels, le texte répond aux attentes des Cinéastes, notamment en matière de préservation et de renforcement du droit moral des auteurs - corolaire de l’indépendance de la production, du maintien d’obligations spécifiques pour le cinéma ». L’ARP se réjouit aussi que le texte porte le principe d’extension du modèle français de financement et d’exposition des œuvres aux plateformes. L’ARP note également que le texte devra être complété par de nombreux décrets « qui viendront préciser les modalités d’application de la loi ». « Ils sont absolument essentiels et devront intégrer, de la manière la plus lisible possible, les modèles économiques hybrides et sophistiqués des plateformes qui tirent profit des œuvres ». L’ARP est favorable à des « minimums garantis par abonné ».

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.