Réouverture des négociations sur la rémunération

La musique est tout sauf un long fleuve tranquille. Depuis des années, les différentes parties débattent du partage de la valeur. L'émergence du numérique n'a fait que renfrocer encore d'avantage les antagonismes des protagonistes. L'Etat a souhaité mettre de l'ordre en proposant différentes études et dernièrement, la tutelle s'est effacée pour laisser les syndicats négocier. Malheureusement, le résultat n'a pas été à la hauteur des attentes, et l'Adami vient de faire un communiquer annonçant que la "négociation entre syndicats d'artistes et de producteurs relative à la rémunération minimale garantie aux artistes sur le stremaing" avait repris. Alors même qu'un accord récent avait été salué par une partie de la profession, mais boudé par la plupart des syndicats. L'adami demande que le tuax passe de 11-13% à 18,45%  net à l'issue de 9 mois.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.