Universal Music France promet un « physique » en croissance

C'est la grande incertitude de cette année. Le début d'année du marché de la musique montre un moment de faiblesse pour le streaming et surtout une baisse des ventes sur le physique. Cette dernière catégorie pèse lourd sur un marché qui n'a pas totalement achevé sa mue vers le numérique. Olivier Nusse, le patron d'UMG France, a promis lors de la convention de la major que le physique serait en progression cette année, grace, bien sur, aux différente sorties de sa maison. UMG France a en effet un calendrier de fin d'année chargé pour la France avec Nolwenn Leroy, Michel Sardou, Louane, un album de reprise de chansons de Johnny Hallyday, etc. Si la prédiction d'Olivier Nusse est juste, le marché français pourrait afficher une croissance aussi en 2017 après 2016.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.