L’adieu au Lumia

Microsoft jette l'éponge du smartphone. Le géant de Redmond a échoué à imposer ses Lumia dans le grand public. Au dernier trimestre, la part de marché des appareils équipés de Windows Phone était tombée sous la barre des 1% dans le monde, loin derrière Android (85%) et iOS (14%). Microsoft avait procédé il y a quelques jours à la suppression de 1800 emplois dans ses usines de l'ex fabricant Nokia. Cette fois, l'annonce est plus rude pour les rares fans de la marque. Selon un responsable syndicale de l'usine en question, Microsoft arrêterait tout simplement la production de smartphone. Le siège n'a pas confirmé, indiquant simplement que "nous continuerons à développer de nouveaux appareils et à adapter Windows 10 pour les petits écrans, à faire du support pour les téléphones Lumia comme le Lumia 650, le Lumia 950 et le Lumia 950XL, et pour les téléphones de nos partenaires chez les fabricants comme Acer, Alcatel, HP, Trinity et Vaio". Microsoft est certainement encore tenu par quelques contrats avec des partenaires pour développer le logiciel pour mobile. Microsoft continue en revanche ses lignes de production de la tablette Surface, mais pour combien de temps encore ?