La Spedidam désigne les membres de son conseil de déontologie

La Spedidam a désigné hier son nouveau conseil de déontologie, très féminin, comme nous le verrons. Afin de répondre à des tensions internes qui avaient émergé ces dernières années et créé des conflits, l'organisme de gestion collective des interprètes avait voté une réforme statutaire en juin 2022. Elle prévoyait notamment l'érection d'un conseil de déontologie, avec pour missions la prévention et l’identification des conflits d’intérêts ; le contrôle du bon déroulement et de la régularité des assemblées générales, ainsi que le contrôle des règles déontologiques dans l’attribution des aides de l’action culturelle. Les trois personnalités désignées sont extérieures à la Spedidam. Il s'agit de Marie-Claire Bizot, magistrate au tribunal de commerce de Paris depuis 2014 ; Virginie Donzeaud, administratrice générale adjointe de l'Établissement public des musées d’Orsay et de l’Orangerie - Giscard d’Estaing, et enfin Dominique de La Garanderie, avocate, et la première femme élue bâtonnière du barreau de Paris.