Résultats de la recherche : liberty global

Vous trouverez sûrement plus de résultats dans l'ancienne version du site.
Cliquez ici pour afficher les résultats.

el

Liberty Global poursuit son extension : la Commission accepte son rachat de Ziggo

Liberty Global poursuit sa fièvre acheteuse à travers l'Europe. Après, entre ...

Liberty Global poursuit sa fièvre acheteuse à travers l'Europe. Après, entre autres, son rachat de Virgin Media, la proposition de rachat du câblo-opérateur néerlandais Ziggo par Liberty vient d'être autorisée par la Commission, sous réserves toutefois du respect de quelques conditions. La Commission craignait entre autres que la transaction "n'entrave la concurrence en faisant disparaitre deux concurrents proches et d'importantes forces concurrentielle du marché néerlandais de la vente de gros de chaines de cinéma premium". Elle avait également des réserves sur le fait que, du fait du renforcement de la puissance de Liberty, la transaction risquait "d'entraver l'innovation dans la fourniture de contenu audiovisuel sur l'internet". La Commission a toutefois accepté la transaction, dans la mesure où, pour répondre à ces craintes, Liberty Global s'est engagé à respecter deux conditions. Il s'agira, d'une part, de vendre Film1, sa chaîne de cinéma premium payante. D'autre part, Liberty s'est engagé à supprimer les clauses limitant la capacité des télédiffuseurs de proposer leurs chaînes et leurs contenus sur l'internet de ses accords de portage, et à ne pas inclure de telles clauses dans les futurs accords de ce type pendant huit ans.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 octobre à 11h25 | Old fashion media | Commenter
25 juin 2014
el

Liberty Global/Ziggo : la Commission Européenne ne transfère pas le cas aux Pays-Bas

La Commission vient de refuser la requête de l'autorité de la concurrence ...

La Commission vient de refuser la requête de l'autorité de la concurrence néerlandaise, qui avait manifesté le désir de statuer sur l'acceptabilité de l'acquisition de Ziggo, le plus grand opérateur triple play des Pays-Bas, par Liberty Global. Cette transaction a été notifiée à la Commission en mars dernier, en application du droit relatif aux fusions-acquisitions. Pour justifier son refus de la demande des Pays-Bas - demandes qui sont assez rares il faut le dire - la Commission a estimé qu’elle possédait "une expérience considérable dans l’application de ses règles en matière de contrôle des concentrations dans les secteurs convergents des médias et des télécommunications, y compris sur les marchés nationaux, que Liberty Global était un opérateur international présent dans la majorité des pays de l’EEE et qu’elle devait garantir la cohérence de l’application des règles en matière de contrôle des concentrations dans l’EEE". La DG Concurrence ayant jusqu'en octobre pour prendre sa décision, ce sera très probablement le nouveau commissaire en charge de la concurrence, dont on ne connaît pas encore l'identité, qui prendra la décision d'autoriser ou non l'acquisition, et éventuellement d'y imposer des conditions. La décision n'est pas jouée d'avance, dans la mesure où Ziggo a une taille considérable et où Liberty Media est actif dans de nombreux pays européens.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 juin à 18h26 | Web 1,2,3 | Un commentaire
18 juin 2013
el

Liberty Global fait une offre sur Kabel Deutschland

Le groupe aux mains de l'américain John Malone, Liberty Global, a déposé ...

Le groupe aux mains de l'américain John Malone, Liberty Global, a déposé une offre de 7,5 milliards d'euros pour racheter le plus gros cablo-opérateur allemand, Kabel Deutschland, selon une information du Financial Times confirmée lundi par le groupe d'outre-Rhin. Ce montant représente une valorisation des actions à 85 euros pièce, et pourrait venir rivaliser avec la proposition de Vodafone, second opérateur mondial dans le mobile, et qui avait dans un premier temps proposé 7,2 milliards d'euros. Cette offre a été rejetée par Kabel Deutschland, et Vodafone pourrait augmenter le montant proposé, mais ne souhaite pas préciser à combien se monterait la nouvelle enchère. Mais un obstacle de taille risque de se présenter sur le chemin de Liberty Global : les lois sus la concurrence. En effet, le groupe de John Malone possède déjà Unity Media en Allemagne, ce qui en fait le second cablo-opérateur du pays. L'éventuelle acquisition du numéro 1 du domaine pourrait donc créer une situation de quasi monopole.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 juin à 10h39 | So_amazing | Commenter
15 avril 2013
el

L’Europe approuve la reprise de Virgin Media par Liberty Global

Voilà une nouvelle qui ne manquera pas de faire grincer les dents de l'auguste ...

Voilà une nouvelle qui ne manquera pas de faire grincer les dents de l'auguste Rupert Murdoch : Liberty Global, la société de son ennemi juré, le magnat John Malone, vient de voir son rachat de Virgin Media validé par les autorités de régulation des fusions européennes. Ces dernières ont décrété que la transaction, pour un montant de 17,2 milliards d'euros, ne "poseraient pas de problème de compétition, en particulier parce que les deux parties concernées opèrent des réseaux câblés dans différents états membres et parce que le marché concerné par cette fusion se limite à la vente de services de télévision en Grande-Bretagne et en Irlande". Mais le BSkyB de Murdoch, actuellement numéro 1 sur la télévision payante outre Manche a néanmoins du souci à se faire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 avril à 16h50 | Old fashion media | Commenter
8 mars 2013
web

Virgin Media CEO to Leave With $86.8 Million After Sale to Liberty Global – Hollywood Reporter

Neil Berkett will exit with $19.6 million in severance and more in options and ...

Neil Berkett will exit with $19.6 million in severance and more in options and rewards once John Malone's firm finishes its takeover of the U.K. cable company...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 mars à 14h42 | Web 1,2,3 | Commenter
5 février 2013
el

Liberty Global veut mettre la main sur Virgin Media

Virgin Media a confirmé aujourd'hui que des discussions étaient en cours avec ...

Virgin Media a confirmé aujourd'hui que des discussions étaient en cours avec Liberty Global en vue d'un rachat du premier par le second. La rumeur qui enflait ces derniers jours était donc fondée, et la compagnie de John Malone pourrait, avec cette acquisition étendre son influence de ce côté de l'Atlantique et venir asticoter Rupert Murdoch dans le domaine de la télévision payante. Car Virgin Media, actuellement valorisé à 20 millions de dollars, est pour le moment le second groupe britannique dans ce secteur avec 4,9 millions d'abonnés, loin derrière BSkyB, aux mains du magnat australien et qui totalise 10,7 millions de souscripteurs. Pas sûr pour autant que Liberty Global fasse une si bonne affaire, puisque le groupe qu'il convoite est criblé de dettes. Mais les marchés ont accueilli positivement la nouvelle, et l'action de Virgin Media a atteint son plus haut niveau depuis 52 semaines lors de l'annonce de ces tractations.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 février à 14h59 | Old fashion media | Un commentaire
14 octobre 2014
el

Microsoft, Facebook, Liberty, Rovio et SAP réclament l’apprentissage du code à l’école primaire

Stephen Collins, vice-président de Microsoft, Erika Mann, en charge de Facebook ...

Stephen Collins, vice-président de Microsoft, Erika Mann, en charge de Facebook Bruxelles, Manuel Kohnstamm, directeur des affaires institutionelles de Liberty Global, Peter Vesterbacka, Mighty Eagle (sic) de Rovio et Andreas Tegge, chef des relations institutionnelles pour SAP ont planché ensemble sur l'avenir de l'éducation en Europe. De cette réflexion, est sortie une lettre, envoyée aujourd'hui aux ministres de l'éducation de l'Union européenne, dans laquelle ils considèrent l'apprentissage du code comme étant du même niveau d'importance que celui de la lecture, de l'écriture et des mathématiques. Selon eux, l'apprentissage du code devrait commencer très tôt, dès sept ans, car "il est indéniable que l'Europe a besoin de plus d'informaticiens et ingénieurs en informatique si elle veut prospérer et rivaliser - le nombre de postes à pourvoir dans ce domaine devrait atteindre 900 000 en 2020".

Voici le texte de la lettre ouverte :

Open Letter pdf

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 octobre à 16h27 | Web 1,2,3 | Commenter
23 septembre 2014
el

Télé câblée flamande : la commission entame une enquête approfondie de la transaction Liberty Media/De Vijver

Liberty Media, soutenu par d'autres sociétés, souhaite acquérir De Vijver, ...

Liberty Media, soutenu par d'autres sociétés, souhaite acquérir De Vijver, société qui opère deux des principales chaines de télévision néerlandophones belges ("Vier" et "Vijf"). La Commission a ouvert une enquête approfondie de cette proposition d'acquisition, qui pourrait diminuer la concurrence sur le secteur de la télévision flamande, dans la mesure où Liberté Media possède déjà le câblo-opérateur flamand Telenet. La Commission s'inquiète en effet qu'après l'acquisition, "les concurrents réels ou potentiels de Telenet sur le marché de la fourniture de services télévisuels aux consommateurs en Flandre soient exclus de l'accès à ces chaînes". Il est à noter qu'une autre enquête concernant Liberty Media est en cours, sur sa proposition de rachat du cablô-opérateur néerlandais Ziggo. Liberty Media est dans une frénésie d'achat à l'heure actuelle, et vient d'ailleurs d'avoir l'autorisation de la commission d'acheter All3Media, principal producteur indépendant britannique de films et séries.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 septembre à 12h47 | Old fashion media | Commenter
6 février 2013
urgent

Murdoch VS Malone le combat des magnats

On apprenait hier que des discussions étaient en cours pour le rachat de Virgin ...

On apprenait hier que des discussions étaient en cours pour le rachat de Virgin Media, numéro deux de la télévision payante au Royaume-Uni par Liberty Global, poids lourd du secteur aux Etats-Unis et dans 11 pays européens, de la Roumanie à l'Irlande. La société de John Malone devrait dépenser un total de 23 milliards de dollars selon les termes de l'accord conclu tard hier soir, et qui incluent des paiements en cash, en action mais aussi une prise en compte de la dette de Virgin Media. Selon le Wall Street Journal, cela devrait permettre aux deux compagnies d'économiser quelque 180 millions de dollars chaque année, grâce à la mutualisation des équipements et contrats de sous-traitance. L'actuel tenant de la première place sur le marché de la télévision payante en Grande Bretagne, le BSkyB de Murdoch a bien du souci à se faire. D'autant que ce n'est pas la première fois que les deux magnats s'affrontent. Il y a dix ans déjà, Murdoch et Malone s'étaient affronté pour prendre le contrôle de Direct TV Group, la plus grosse entreprise de câble aux Etats-Unis. Au final, un compromis avait été atteint, puisque Murdoch avait vendu son tiers des parts du groupe à Malone, et en échange celui-ci lui cédait les 16% qu'il avait acquis dans NewsCorp, offrant ainsi à l'australien une plus grande maîtrise de son groupe. Mais la rivalité entre les deux papes de la télévision payante est toujours bien vivace, et il semblerait que Malone vienne ici de marquer un point contre son adversaire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 février à 11h02 | Old fashion media | Un commentaire
29 novembre 2012
el

4 offres pour Vivendi au Brésil

Vivendi, qui s'apprête à céder sa filiale télécom brésilienne GVT, examinerait ...

Vivendi, qui s'apprête à céder sa filiale télécom brésilienne GVT, examinerait déjà quatre offres extrêmement alléchantes pour le groupe qui est en train de licencier en France. Ces enchères se situeraient toutes au delà des 6 milliards d'euros et les quatre concurrents retenus pour l'acquisition viennent de tous les horizons : Direct TV est un groupe de télévision, America Movil est un des leaders mexicains des télécoms, mais on trouve aussi un groupe de fonds de capital investissement et le groupe Liberty Global, poids lourd américain  de la télévision par câble et satellite. A la base, Vivendi espérait obtenir 7 milliards d'euros de la revente de cet atout, ce qui semble peu probable aujourd'hui, même si les enchères peuvent encore monter un peu. Sachant que Vivendi avait déboursé 3 milliards en 2009 pour mettre la main sur GVT, puis a injecté 2 milliards d'investissements pour la fibre haut débit, la transaction reste quand même rentable si elle se fait à 6 milliards d'euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 novembre à 11h52 | So_amazing | Commenter
3 septembre 2019

Les dessous de l’audition de Sylvie Goulard Verouillé

En désignant tardivement Sylvie Goulard comme la candidate de la France à la Commission européenne, Emmanuel Macron lui a permis de se soustraire à un débat public national qui aurait été plus que délicat, mais ne lui évitera pas une …

03 septembre à 17h08 | Politique | Commenter
22 janvier 2019
el

Les Indés poursuivent l’aventure avec TF1

Le groupe d'intérêt économique, les Indés Radios  ont renouvelé leur accord ...

Le groupe d'intérêt économique, les Indés Radios  ont renouvelé leur accord avec la régie du groupe TF1. Cet accord est étendu jusqu'en 2023. Sur l'année écoulée, le groupe annonce un chiffre d'affaires total de 163,1 millions d'euros, pour un résultat publicitaire national de 86,6 millions d’euros contre 83,5 millions d’euros en 2017. Le groupement comptabilise 131 radio et une audience radio globale selon Médiamétrie qui oscille autour de 15 % selon les vagues (15,4% pour la dernière, novembre décembre 2018). Dans ce contexte, les radios indépendantes entendent peser dans le débat sur la prochaine loi audiovisuelle. Pour Alain Liberty, président du SIRTI : « L’année qui arrive s’annonce porteuse de grands changements pour la radio. Nous sommes à un tournant de notre histoire et nous comptons sur le CSA pour rester le garant des équilibres entre les différents acteurs du paysage audiovisuel. Plus que jamais, nous avons besoin d’un régulateur audiovisuel fort. » 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 janvier à 12h47 | Marketing Room, Old fashion media | Commenter
1 juin 2015
el

Le téléachat 24 heures sur 24 de QVC arrive en France

La chaine de téléachat américaine QVC (Quality Value Convenience) confirme ...

La chaine de téléachat américaine QVC (Quality Value Convenience) confirme son lancement en France au cours des prochaines semaines. Prévue depuis un an, la chaine française QVC - qui comme la chaine américaine appartient à Liberty Interactive - fonctionnera 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, avec ses présentations de produits et d'expériences utilisateurs déjà bien connues des téléspectateurs américains, britanniques ou encore allemands. QVC poursuit donc son expansion globale : déjà accessible à 300 millions de foyers, le revenu global des différentes déclinaisons de la chaine est de 8,8 milliards de dollars. L'investissement en France est considérable : la chaine a d'ores et déjà employé 130 personnes et prévoit d'atteindre 250 salariés d'ici à 2018.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 juin à 10h55 | Web 1,2,3 | Commenter