Les Etats-Unis veulent un safe harbour international pour les plateformes Verouillé

L'Organisation Mondiale du Commerce commençait aujourd'hui ses discussions sur l'avenir des règles applicables au commerce numérique : les Etats-Unis souhaitent une internationalisation du principe de responsabilité limitée des plateformes. De son côté, l'UE continue de protéger le principe de diversité culturelle. En janvier dernier, 70 pays membres de l'OMC - dont la Chine - s'étaient mis d'accord pour commencer les négociations sur les aspects commerciaux du commerce électronique. La première réunion avait lieu cet après-midi à Genève, et il y en aura beaucoup d'autres. Prime facile, il s'agit d'établir les bases d'un régime international pour le commerce du 21ème siècle permettant de réduire les obstacles au commerce en ligne. Mais le diable est dans les déta ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.